Dimanche 22 Octobre 2017
(Le Patriote 30/05/13)
«Le comité central du FPI demeure dans son intime conviction que le procès de Laurent Gbagbo est bel et bien politique. Il demande solennellement avec l’ensemble de tous les démocrates du monder entier à la Cour pénale internationale de tirer toutes les conséquences de ce constat en infirmant les charges retenues contre Laurent Gbagbo et en arrêtant la procédure judiciaire à son encontre», c’est par cette pirouette honteuse, intolérable et inacceptable que le parti à la rose compte pouvoir tromper l’opinion nationale et internationale sur le compte de l’ex-dictateur des lagunes, Laurent Gbagbo, cela à quelques heures du verdict de l’audience de confirmation des charges contre lui. En effet, à l’issue de sa session extraordinaire élargie au comité de contrôle...
Article(s) relatif(s): 
(Africatime 30/05/13)
"C’est un honneur de prendre la parole ce jour pour la cérémonie de clôture du séminaire de formation qui nous a réunis au cours de ces deux jours. Un séminaire, qui grâce à vous, est un franc succès. Je voudrais, vous réitérer une fois encore mes remerciements et mes félicitations, à toutes et à tous, pour ces moments d’échanges et d’enrichissement mutuel, malgré les diverses charges qui sont les vôtres. Les statistiques de participation mises à ma disposition par mes collaborateurs indiquent 205 participants au 1er jour et 200 participants au second jour, alors que le SNGRC s’était fixé pour modeste objectif de regrouper 200 participants à ce séminaire. Cette mobilisation remarquable témoigne de l’intérêt que chacun de vous, au...
(L'Inter 30/05/13)
C'est la première fois qu'il s'exprime personnellement sur les extraditions des proches de l'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, du Ghana. Après une rencontre qu'il a eue avec le président français, François Hollande à l'Elysée le mardi 28 mai 2013, le chef de l'Etat ghanéen a expliqué les raisons de cette opération contre des pro-Gbagbo dans son pays. « Le président Ouattara nous a soumis une liste de personnes recherchées, et nous avons extradé ceux pour qui nous avions reçu des preuves de leur implication. Pour Charles Blé Goudé, il y avait un mandat d'arrêt, et pour les deux autres (Abéhi et Jean-Yves Dibopieu, ndlr), une vidéo les montrait en train de faire un discours sur un coup d'Etat. C'était des...
Article(s) relatif(s): 
(Soir Info 30/05/13)
John Dramani Mahama aurait eu des raisons solides l’ayant poussé à extrader vers Abidjan quelques personnalités ivoiriennes, civiles ou militaire, qui avaient trouvé refuge dans son pays après la meurtrière crise post-électorale de 2010 en Côte d’Ivoire. En visite officielle à Paris, le président du Ghana s’est adressé à la presse, au sortir d’une rencontre, mardi 28 mai, avec François Hollande. Il a ainsi indiqué, s’agissant de la série d’extraditions d’Ivoiriens, intervenue en début d’année, que son homologue Alassane Ouattara lui avait fait parvenir une liste de personnes recherchées par la Côte d’Ivoire. « Le président Ouattara nous a soumis une liste de personnes recherchées, et nous avons extradé ceux pour qui nous avions reçu des preuves de leur implication...
(Le Nouveau Réveil 30/05/13)
Le président de la République, Alassane Ouattara, effectuera du 02 au 08 juillet prochain une visite dans la région des Savanes. L’information a été donnée, hier, par le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko. C’était au cours d’une rencontre, au Plateau, avec les populations de cette région. Le ministre Hamed Bakayoko qui avait à ses côtés des membres du gouvernement originaires de cette région, a invité les populations à une grande mobilisation à chaque étape de cette visite qui, selon lui, doit traduire toute l’estime que cette région porte au président Alassane Ouattara. «Le président de la République aborde cette visite avec beaucoup d’émotion. Il y a une très grande attente simplement pour le lien...
(L'Intelligent d'Abidjan 30/05/13)
Le Wi-Fi à bord fait son entrée chez Air France et KLM. Les deux compagnies ont annoncé ce mercredi le lancement d’une "phase d’expérimentation" sur deux Boeing 777-300 de leur flotte respective. Le premier a décollé de Roissy CDG pour New York pour Air France, le second d’Amsterdam Schiphol pour Panama-City. L’offre testée concerne tous les passagers qui peuvent accéder au réseau Wi-Fi en utilisant leur smartphone, leur ordinateur portable ou leur tablette. Prix du service : 10,95 euros de l’heure ou 19,95 euros pour l’ensemble du vol. Une fois connectés, les utilisateurs de ce nouveau service pourront même s’envoyer des SMS et des MMS mais le transfert de ces données sera alors facturé par l’opérateur de l’utilisateur selon la...
(Le Mandat 30/05/13)
Le ‘’cas Ouérémi’’ fait l’objet d’intenses réflexions au sein de l’appareil exécutif. Depuis l’arrestation du chef milicien, son sort reste inconnu, et les tractations vont bon train. «En octobre dernier, j'ai fait la promesse de partir après la grande récolte de cacao, mais la petite traite a tellement donné que je suis retourné dans la forêt. Je regrette mon attitude, j'ai commis de graves erreurs », a expliqué, contrit, Amadé Ourémi aux gendarmes venus l'interroger après son arrestation. C’était le samedi 18 mai. Depuis, héliporté à Abidjan, le seigneur du Mont Peko est en résidence surveillée. En attendant la décision des autorités, quelque peu dans l’embarras. Et pour cause, la tournure prise par l’affaire, et le regard des organisations des...
Article(s) relatif(s): 
(Nord-Sud Quotidien 30/05/13)
La France veut éviter toute surprise désagréable à ses ressortissants à qui elle conseille la vigilance, lors de leur déplacement en Afrique de l’Ouest. Ni psychose, ni surprise désagréable. La France, à la lumière de ce qu’il vient de se passer au Niger et face aux rumeurs de plus en plus persistantes d’une possibilité de nouvelles attaques dans les pays voisins du Mali, a préféré appeler ses ressortissants à la vigilance. Et, au nombre des pays où les Français doivent faire attention, lors de leur déplacement, il y a désormais…la Côte d’Ivoire. Le Quai d’Orsay, sur son site Internet, invite les ressortissants français à prendre toutes les précautions pour éviter des surprises désagréables. « Au regard de l’activisme de groupes...
(Nord-Sud Quotidien 30/05/13)
Cette mise au point est de La Haye. « Veuillez noter qu’à ce stade, à la Cpi, on ne parle pas de ‘’non-lieu‘’ ou de ‘’verdict‘’ », a réagi, hier, l’Unité des affaires publiques à une demande d’information de la Rédaction. A jour j-3 de la décision « à rendre au plus tard le 3 juin » dans l’affaire le Procureur contre Laurent Gbagbo, après les audiences y afférentes qui se sont déroulées du 19 au 28 février dernier, il était question de savoir si les vocables verdict et non-lieu sont usités par la Cour et, s’ils l’étaient, que recouvraient-ils ? Une question justement à propos, puisqu’un partisan de l’ancien président ivoirien en la personne de Sylvain Miaka Ouretto, président...
(Le Démocrate 30/05/13)
L’intégration et le développement régional ou sous-régional passe inéluctablement par la réalisation en commun, par nos Etats, d’infrastructures viables et de qualité. C’est un Daniel Kablan Duncan ardent défenseur de l’intégration et du développement qui a coanimé, mardi dernier, à Marrakech (Maroc), en marge des Assemblées annuelles de la Banque Africaine de Développement (BAD), un panel sur le rôle des infrastructures dans l’intégration et le développement. Les deux autres panélistes n’étaient autres que l’ambassadeur Ibrahim Bocar Ba, responsable de la politique macro-économique à la commission de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’ouest) et un représentant du secteur privé en la personne de M. Kara Binga. Devant l’aréopage d’hommes d’affaires, de responsables de la Bad, de diplomates...
(Le Patriote 30/05/13)
93 milliards Fcfa. Tel est le montant recherché par la Direction générale du Trésor et de la comptabilité publique pour l’apurement partiel des arriérés de la dette intérieure et des investissements prévus pour le budget 2013. C’est justement dans ce cadre que cette régie financière lance à partir d’aujourd’hui, sur le marché financier de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’ouest, jusqu’au 1er juillet 2013, un emprunt obligataire ‘‘Tpci 6,00% 2013-2016’’. Il s’agit surtout pour le Trésor, de dynamiser et stabiliser la croissance amorcée sous le président Alassane Ouattara, par le biais des chantiers et programmes majeurs de développement et de restructuration en cours. «Cet emprunt constitue un placement sûr et rentable », explique Adama Koné, Directeur général du...
(L'Intelligent d'Abidjan 30/05/13)
L’alinéa 2 de l’article 9 de la loi n°2002-102 du 11 février 2002 relatif à la création, à la gestion et au financement des parcs nationaux et aux réserves naturelles, stipule que l’Etat dispose d’une durée de cinq ans à compter de l’année 2002 pour procéder à la modification des limites administratives existantes des parcs nationaux et réserves naturelles. Cette activité n’a pas pu être entreprise avant l’expiration de la période légale impartie à cet effet. Les raisons avancées sont entre autres « la longue crise politique survenue depuis 2002, avec pour corollaire, des difficultés d’accès dans les parcs nationaux et réserves naturelles situés en ex-zone CNO (centre-nord-ouest) et l’insuffisance de moyens financiers appropriés ». Dans le souci de rendre...
(L'Intelligent d'Abidjan 30/05/13)
On a frôlé le pire le mardi 28 mai 2013 au sein de la Société ivoirienne de raffinage (SIR) à Vridi. Un agent qui procédait à une opération de purge d’eau dans le bac A 1003 a oublié de fermer la vanne de sortie, ce qui a favorisé un écoulement de pétrole brut de ce bac contenant 100.000 m3, autour de 9 heures. En cette période de pluie, le grondement du tonnerre suivi d’un éclair a provoqué le déclenchement d’un feu de cuvette au niveau du bac A 1003. Deux agents de la SIR ont été blessés à la suite de cet accident et ils ont immédiatement été pris en charge par les médecins de l’entreprise avant d’être évacués dans...
(L'Intelligent d'Abidjan 30/05/13)
L’audition de tous prévenus du procès café-cacao est terminée le mercredi 29 mai 2013. Le Tribunal présidé par Ahmed Coulibaly a pris de grandes décisions pour la suite des débats. «Le Ministère public aura 1 jour pour son réquisitoire ; la Défense aura 2 jours pour ses plaidoiries et c’est dans une dizaine de jours que chaque partie doit préparer ses communications. Puis, le Tribunal va rendre son verdict avant les vacances judiciaires». Ce sont les grandes décisions prises par le président Ahmed Coulibaly, après avis favorable du procureur Fernand Oulaye et du bâtonnier Me Aka Bilé. Avant la prise de ces décisions, Placide Zoungrana, Pca de l’ex-Arcc (Autorité de régulation de café-cacao) a répondu aux faits infractionnels qui lui...
(AIP 29/05/13)
Abidjan, 29 mai (AIP) – Le ministre ivoirien, chargée de l’Economie et des Finances, Mme Kaba Nialé, fait savoir que "l’endettement post-PPTE est désormais surveillé", soulignant qu’à cet égard, le gouvernement ivoirien a mis en place un comité national de la dette publique, le 30 novembre 2011. "La Côte d’Ivoire est toujours sous programme jusqu’en 2014 avec les institutions de Bretton Woods", a fait savoir, lundi, Mme Kaba, dans une interview exclusive au quotidien Le Patriote, expliquant que "les décaissements dont la Côte d’Ivoire bénéficie, dans le cadre de ses relations avec ses partenaires bilatéraux et multilatéraux, sont des dons pour des appuis budgétaires ou des prêts pour le financement de projets". Revenant sur la politique d’endettement de la Côte...
(Mutations 29/05/13)
Homme politique, universitaire, idéologue, en visite au Cameroun, l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et actuel président de LIDER (Liberté et Démocratie pour la République), parti politique qu’il a fondé le 14 juillet 2011, nous livre sa vision de l’Afrique et de la Côte d’Ivoire. Quelles sont les raisons de votre visite au Cameroun ? J’ai constaté qu’il y a à nouveau de la croissance économique dans les pays africains après une période de crise qui a fait croire que l’on était perdu. Cette croissance a repris, notamment grâce à la part très importante que les Chinois jouent dans l’économie africaine. Cependant, il s’agit d’une croissance principalement fondée sur l’exploitation des ressources naturelles, ce qui était déjà le...
(AIP 29/05/13)
Abidjan, 29 mai (AIP) – Le ministre ivoirien chargé de l’Economie et des Finances, Mme Kaba Nialé, annonce la mise en place, bientôt, d’un plan d’apurement de la dette intérieure, indiquant que "la dette intérieure constitue une priorité du gouvernement qui est conscient du fait qu’on ne peut atteindre les objectifs de relance durable de la croissance, sans un secteur privé dynamique". "La dette intérieure constitue une priorité du gouvernement qui est conscient du fait qu’on ne peut atteindre les objectifs de relance durable de la croissance, sans un secteur privé dynamique", a fait savoir Mme Kaba, lors d’une interview exclusive accordée au quotidien Le Patriote, lundi, soulignant la détermination de l’Etat ivoirien de ne plus accumuler de nouveaux arriérés...
(AIP 29/05/13)
Bouaké, 29 mai (AIP) - Le processus de désarmement initié par l’Autorité de Désarmement démobilisation et réintégration (ADDR) se poursuit à Bouaké, avec le dépôt d’armes et de minutions des ex-combattants démobilisés. Mardi, au camp de l’ONUCI situé au quartier Belleville à Bouaké, plusieurs ex-combattants ont répondu présents pour se faire identifier et procéder volontairement au dépôt d’armes de guerre. "Une centaine de démobilisés est attendue pour cette journée" ont fait savoir les organisateurs. "La particularité de la cérémonie d’aujourd’hui c’est que nous sommes ici avec des dozos (chasseurs traditionnels) qui ont décidé de déposer les armes avec les autres ex-combattants" a confié le chef de l’ADDR régionale à Bouaké, Mme Thérèse Tanon. Mme Tanon a lancé un appel aux...
(Le Patriote 29/05/13)
La Bad va revenir à Abidjan. Cette information ne souffre d’aucun doute. Hier, en marge des assemblées annuelles de cette organisation, Daniel Kablan Duncan, Premier ministre ivoirien, l’a évoqué. Le retour de la Bad signifie aujourd’hui que la Côte d’Ivoire est devenue un pays fréquentable. Surtout qu’il était inadmissible d’enregistrer la présence de la Banque mondiale, du Fmi, de l’Union européenne et autres alors que cette institution financière n’est pas sur le sol ivoirien. Un camouflet pour le régime Ouattara qu’il fallait réparer, un tort rapidement à redresser, avec un indice de sécurité qui incite à se retrouver sur les bords de la lagune Ebrié. En quittant Tunis pour son siège statutaire, Abidjan, c’est la Côte d’Ivoire qui gagne sur...
(L'Inter 29/05/13)
Les choses se précisent au niveau du retour de la Banque Africaine de Développement (Bad) à Abidjan. Lors des assemblées annuelles de cette institution, qui ont début hier mardi 28 mai à Marrakech (Maroc) des précisions ont été données sur ce retour. «Effectivement, la BAD va revenir à Abidjan. Il y a à peu près 500 personnes qui vont revenir d’ici décembre et le reste en 2014 », a déclaré le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan, selon des propos rapportés par l'Afp. «C’est très important en ce sens que le retour de la BAD va être un succès pour la sous-région (ouest-africaine, ndlr), pas seulement pour la Côte d’Ivoire, et permettre des financements de grands projets », a-t-il ajouté...

Pages