Mardi 24 Avril 2018
(La Tribune 29/03/18)
Stanislas et Jeanne Zézé sont des entrepreneurs aguerris. A la tête de plusieurs entreprises dont la société de notation financière ivoirienne Bloomfield Investments Corporation, ce couple de financiers, devenu un modèle à suivre pour les « millennials » de Côte d’Ivoire et d’ailleurs, a bâti son succès sur le travail. Portrait. « Derrière chaque grand homme se cache une grande dame », dit l'adage. Mais pour le cas de Jeanne et Stanislas Zézé, on devrait dire : « A côté d'un grand homme chemine une grande dame ». Il y a d'abord Stanislas. Pur produit de l'école américaine, il est diplômé de l'Institut des sciences politiques et économiques et de l'Ecole d'administration de l'Université du Michigan en Masters of Public...
(APA 29/03/18)
La Fondation Children of Africa a récolté 4 milliards de FCFA à l’occasion de son vingtième anniversaire dont les festivités se sont déroulées le 16 mars dernier à Abidjan, a annoncé, mercredi, sa Présidente fondatrice, Dominique Ouattara, lors d’un cocktail de remerciement. ‘’Nous avons récolté 4 milliards de FCFA’’, a déclaré Dominique Ouattara, également Première dame de Côte d’Ivoire, précisant qu’après les dépenses, ‘’il va nous rester à peu près 3,5 milliards FCFA de net pour faire nos actions’’. A propos des actions à mener, Mme Ouattara a cité la construction d’un groupe scolaire à Abobo, au Nord d’Abidjan. Le montant collecté servira également à ‘’continuer nos actions traditionnelles de caravane d’ophtalmologie, de vaccination, nos bibliobus, nos dons et tout...
(APA 29/03/18)
La Compagnie abidjanaise de réparation navale et de maintenance industrielle (CARENA), filiale des groupes Bolloré et Sofia, a procédé, mercredi, à l’inauguration de son troisième dock, renforçant ainsi sa capacité opérationnelle de plus de 40%. Cet équipement de 175 mètres de long et 26 mètres de large représentant un investissement de près de 5 milliards FCFA, permettra, selon Arnaud Feger Directeur général de CARENA, aux équipes de l’entreprise, ‘’d’avoir plus d’espace pour accueillir des navires plus grands et recevoir de nouveaux clients’’. Avec ce 3è dock de 10.800 tonnes après les deux premiers acquis, successivement, en 1972 (12. 000 tonnes) et en 1983 (10. 000 tonnes), CARENA augmente sa capacité d’accueil de plus de 40%. ‘’La mise en exploitation de...
(APA 29/03/18)
Les imams de Côte d’Ivoire ont appelé, mercredi, à une ‘’procédure impartiale, juste et équitable’’ de la justice française dans l’affaire du célèbre prédicateur Suisse Tariq Ramadan, accusé de viol, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. Le porte-parole du Conseil supérieur des imams en Côte d’Ivoire (COSIM), El hadj Sékou Sylla, a dasn une déclaration lue devant la presse souligné que ‘’seule une procédure impartiale, juste et équitable, instruite à charge et à décharge serait la solution indéniable pour établir la véracité ou non des faits allégués et permettre par la même occasion de rendre justice ‘’. Le COSIM dénonce ‘’le traitement partial de l’information’’ par les médias français, a ajouté l’Imam Sylla entouré pour la...
(AFP 28/03/18)
La Côte d'Ivoire et le Ghana, deux des premiers producteurs mondiaux de cacao, ont signé mercredi à Abidjan un accord destiné à améliorer le prix d'achat de la fève aux producteurs et lutter contre la contrebande. Abidjan et Accra "s'engagent à harmoniser leur politique de commercialisation du cacao" et "conviennent d'annoncer chaque année de manière concomitante le prix au producteur", selon cet accord. "Chacun va annoncer son prix… Mais nous allons essayer de rapprocher les prix. les deux pays n'ont pas les mêmes systèmes de fixation des prix", a expliqué à l'AFP Yves Koné, président du Conseil du café-cacao, l'organe de régulation de la filière en Côte d'Ivoire. La différence de prix payé aux producteurs des deux côtés de la...
(AFP 28/03/18)
Le PDCI, grand allié du chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara, a souhaité mardi la mise en place d'une nouvelle commission électorale avant la présidentielle de 2020 en Côte d'Ivoire, à l'instar de l'opposition qui en a fait son cheval de bataille. La Commission électorale indépendante (CEI) "répondait à l'époque à une réalité qui était celle de la crise ivoirienne, ce n'est plus la même aujourd’hui, il faut coller à la réalité du moment", a expliqué à l'AFP, Jean-Louis Billon, ancien ministre du Commerce et porte-parole adjoint du PDCI, le parti de l'ex-président Henri Konan Bédié. "Une CEI crédible et légitime est nécessaire pour crédibiliser les élections en 2020. Il faut la faire évoluer, on ne peut arriver en 2020...
(AFP 28/03/18)
Le groupe français Bolloré, spécialisé dans la logistique portuaire et ferroviaire va investir 300 millions d'euros en 2018, dans ces secteurs en Afrique où la croissance devrait progresser pour atteindre 3,5% en 2019. "Nous sommes déterminés à investir en Afrique (...) à participer à la transformation logistique de ce continent qui offre des perspectives de développement certaines" a dit à l'AFP, Philippe Labonne, directeur général de Bolloré transports et logistiques. "Nous allons persévérer dans nos investissements avec un montant de 300 millions d'euros en 2018...
(RFI 28/03/18)
La 6e édition de l’Africa CEO forum s’est achevée mardi 27 mars à Abidjan. Pas moins de 1 600 participants, grands patrons, dirigeants de start-up, personnalités politiques, chercheurs, ont fait le déplacement pour ce qui est devenu le premier rendez-vous du secteur privé africain. Un rendez-vous où chacun trouve ce qu’il est venu chercher. Des débats en plénières, des séances de travail en petits groupes, des rencontres en tête à tête, des pauses café, des cocktails, tout est fait à l’Africa CEO forum pour encourager les prises de contact. Amaury de Féligonde est l’un des fondateurs d’Okan, une entreprise de conseil en stratégies et en finances dédiée exclusivement à l’Afrique. Il repart d’Abidjan satisfait : « Au forum, on vient...
(Xinhua 28/03/18)
La Côte d’Ivoire et le Zimbabwe se sont engagés mardi à Abidjan à renforcer leur coopération, à l’issue d’un entretien entre les chefs d’Etat des deux pays. Selon une note d’information de la présidence ivoirienne, le président Alassane Ouattara et son homologue zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa, se sont entretenus au palais présidentiel d’Abidjan sur les relations de coopération entre leurs deux pays et les voies et moyens de les renforcer. "Le président Mnangagwa a exprimé sa volonté de bénéficier de l’expérience de certains pays africains dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, des infrastructures et des mines, afin de booster le développement du Zimbabwe", selon la note officielle. Emmerson Mnangagwa a réaffirmé sa détermination à ouvrir son pays aux investisseurs car,...
(AfricaNews 28/03/18)
La Côte d’Ivoire ira aux urnes en 2020 pour se choisir un président de la République. Jusqu‘à récemment, aucun candidat ne s‘était déclaré officiellement. Jusqu‘à ce que Mamadou Koulibaly, proche de l’ancien président Laurent Gbagbo, dévoile son intention de prétendre au fauteuil suprême. Mamadou Koulibaly vient de briser le silence sur ses intentions présidentielles, devenant ainsi le premier candidat officiel de la présidentielle ivoirienne, qui se tiendra dans un peu plus de deux ans. L’homme a été investi candidat ce samedi par LIDER (Liberté et démocratie pour la République), son parti politique, au cours du troisième congrès de ladite formation politique. « J’assumerai pleinement la mission que vous me confiez. Et je me battrai pour faire que les conditions soient...
(AIP 28/03/18)
Le Directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), Kossi Edoh Amenounvé a été désigné mardi, nouveau président de l’AfricaFinlab, laboratoire de la finance africaine à Abidjan. Procédant avec la BRVM au lancement de cette structure, le délégué général de Paris Europlace, Arnaud de Bresson a annoncé que le choix a été porté sur M. Amenouvé pour conduire la vie de l’AfricaFinlab, la toute première structure créée dans ce domaine de la finance. A son tour, le DG de la BRVM a remercié tous les acteurs du marché pour le choix porté sur sa personne pour présider et conduire les travaux de ce laboratoire de la finance africaine qui vient de naître. «C’est un honneur pour la BRVM...
(APA 28/03/18)
Le prix de la meilleure Société africaine de l'année pour l’édition 2018 du Forum économique ‘’Africa CEO Forum Awards’’ a été décerné à deux lauréats, notamment au groupe ivoirien Nsia (banque, assurance) et au groupe sud-africain de services financiers et d’assurance Sanlam, à l’occasion d’un dîner gala tenue lundi soir, à Abidjan. Le deux nominés ont été jugés "ex-æquo" par le jury, composé d’experts internationaux dans le milieu des affaires. Jean Kacou Diagou, président du Groupe Nsia et Junior John Ngulube, directeur général de Sanlam, ont remercié les organisateurs pour cette reconnaissance. "Je suis un peu surpris de ce trophée, mais enfin comme on m’a dit que c’est Nsia, j’ai fini par accepter. Nsia remercie le jury et les organisateurs...
(Autre média 28/03/18)
Certains auteurs estiment que 80 % des membres de la classe moyenne mondiale vivront en dehors des pays riches en 2030. Or, on attend beaucoup de cette « classe moyenne » pour le développement des pays émergents, notamment parce qu’elle est censée doper la consommation, donc favoriser la croissance, et contribuer à une stabilisation politique sans laquelle l’émergence économique n’est guère possible. Pour le continent africain, l’engouement autour des classes moyennes est plus récent que pour les autres régions en développement. En 2011, la Banque africaine de développement (BAD) a estimé que près d’un tiers de la population du continent africain appartenait à la classe moyenne. Les magazines économiques et les cabinets internationaux de marketing lui ont emboîté le pas...
(APA 28/03/18)
Plus d’une semaine après son ouverture, l’hôpital mère-enfant de Bingerville (Banlieue Est d’Abidjan) enregistre un taux de fréquentation ‘’satisfaisant’’, s’est félicitée, mardi, sa Directrice médicale, Da Silva Anoma lors d’une visite guidée des professionnels des médias dans cet hôpital. ‘’On débute comme tout établissement de soins, tout doucement. On n’est satisfait de la fréquentation qui augmente chaque jour un peu plus’’, a indiqué la Directrice médicale, soulignant qu’’’on a une exigence de soins de très haut niveau (…)’’. ‘’Il s’agit du niveau 3 de la pyramide sanitaire avec un équipement de pointe (…)’’, a-t-elle ajouté. A propos du statut de cet hôpital, Da Silva Anoma a expliqué qu’il s’agit d’un ‘’hôpital privé’’ avec un ‘’modèle économique très particulier’’. ‘’Il s’agit...
(APA 28/03/18)
En match international amical joué, mardi soir, au stade Pierre Brisson de Beauvais au Nord de la France, la Côte d’Ivoire a battu l’équipe nationale de Moldavie (2-1). Roger Assalé a ouvert la voie du succès en inscrivant le premier (1-0, 20è) avant que Nicolas Pépé ne double la mise (2-0, 44è) pour les Ivoiriens. C’est le score à la pause. Au retour des vestiaires, les Moldaves, entreprenants, réduisent le score par Inonta (2-1, 59è) pour s’incliner finalement sur cette marque. HS/ls
(APA 27/03/18)
Quelque 1.500 chefs d’entreprises, investisseurs et décideurs publics dont les chefs d’Etat Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Emmerson Mnangagwa (Zimbabwe) et Nana Addo Dankwa Akufo-Addo (Ghana) participent à Abidjan à un forum économique sur la transformation industrielle de l’Afrique. A l’ouverture lundi de la rencontre dénommée The Africa CEO Forum, le président ivoirien Alassane Ouattara a présenté les faiblesses du continent africain qui ne compte que "400 entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse un milliard de dollars". "Aucune des entreprises africaines ne fait partie du classement du top cinq cents des plus grandes entreprises dans le monde", a-t-il ajouté...
(Jeune Afrique 27/03/18)
Les présidents ivoirien et ghanéen, Alassane Ouattara et Nana Akufo-Addo, ont signé ce lundi la « Déclaration d'Abidjan », par laquelle ils s'engagent à accélérer la mise en œuvre d'une politique commune pour la filière cacaoyère. À eux deux, le Ghana et la Côte d’Ivoire produisent 60 % de l’offre mondiale de cacao. Mais entre ces deux pays limitrophes, les différences en termes de gestion de la filière aussi bien que de prix peuvent être énormes. Pour la saison 2017-2018, le prix payé aux planteurs était ainsi de 1 735 dollars la tonne au Ghana et de 1 270 dollars la tonne en Côte d’Ivoire, un différentiel provoquant une contrebande importante. Le 27 septembre 2017, le président ivoirien, Alassane Ouattara,...
(APA 27/03/18)
La Côte d’Ivoire et le Ghana qui assurent 60 % de l’offre mondiale du cacao ont décidé, lundi à Abidjan, d’annoncer chaque année de ‘’manière concomitante’’ le prix de cette matière première. L’annonce a été faite dans la capitale économique ivoirienne à l’issue d’une rencontre entre les Présidents Ivoirien et Ghanéen. Cette décision fait partie des résolutions de la «déclaration d’Abidjan », fruit d’une concertation sur le cacao entre le président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue Ghanéen, Nana Akufo- Addo. Ils ont convenu selon cette déclaration, lue par le ministre ivoirien de l’agriculture et du développement rural , Mamadou Sangafowa Coulibaly , «d’annoncer chaque année de manière concomitante et avant le début de la campagne le prix aux producteurs...
(Le Monde 27/03/18)
La défaite surprise du RHDP à Bouaké et Yamoussoukro révèle les faiblesses qui traversent la coalition, qui a remporté 50 sièges sur 66. Le suspense n’était pas au rendez-vous, samedi 24 mars au soir, lors de l’annonce des résultats provisoires des premières élections sénatoriales ivoiriennes. Sur la RTI, la télévision nationale, Victoire Alley, la porte-parole de la Commission électorale indépendante (CEI), a égrené les scores obtenus dans les 33 circonscriptions électorales du pays, répétant le même acronyme : « RHDP ». Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix, né de l’alliance notamment entre le Rassemblement des républicains (RDR), du président Alassane Ouattara, et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), de l’ancien président Henri Konan Bédié, s’est...
(Jeune Afrique 27/03/18)
Les premières élections sénatoriales de la Côte d’Ivoire indépendante ont débouché, samedi, sur une victoire de la coalition au pouvoir du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), face à des candidats indépendants qui ont cependant créé la surprise dans certaines circonscriptions. Décryptage. C’est l’enseignement du scrutin de samedi. Si, sans surprise, la majorité présidentielle a remporté une écrasante victoire, la percée de listes « indépendantes » dans huit circonscriptions, dont celles de Bouaké et Yamoussoukro, interpellent. Les chiffres officiels publiés par la Commission électorale indépendante (CEI), le jour du scrutin, donnent le RHDP vainqueur, avec cinquante sénateurs (soit vingt-cinq circonscriptions remportées) contre seize (huit circonscriptions) pour les listes conduites par les indépendants, pour un taux de...

Pages