| Africatime
Mardi 02 Septembre 2014
(AFP 02/09/14)
Le siège du parti de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, situé dans un quartier cossu d'Abidjan, a été saccagé lundi par une vingtaine de jeunes, qui ont légèrement blessé trois personnes, a déclaré son porte-parole à l'AFP. Le ministre de l'Intérieur Hamed Bakayoko a annoncé lundi dans un communiqué l'ouverture d'une enquête par les services de sécurité "qui mettront tout en oeuvre pour que les auteurs de ces attaques soient recherchés et retrouvés afin qu'ils subissent la rigueur de la loi". Des documents importants, notamment financiers, ont été dérobés, alors que les bureaux des cadres ont été "littéralement saccagés", a indiqué Frank Anderson Kouassi, porte-parole du Front populaire ivoirien (FPI).
(Xinhua 02/09/14)
La représentante spéciale du secrétaire général des Nations en Côte d’Ivoire, Aïchatou Mindaoudou, a appelé lundi à Abidjan le gouvernement ivoirien à " redoubler de vigilance" face à la menace de l’épidémie de la fièvre hémorragique Ebola qui sévit dans des pays voisins. A l’issue d’une audience que lui a accordée le président Alassane Ouattara, la patronne de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci), Aïchatou Mindaoudou a déclaré avoir invité le gouvernement ivoirien et ses partenaires à "redoubler de vigilance" relativement à la prévention face à l’épidémie de la fièvre hémorragique Ebola. Même si, selon elle, "il n’y...
(AFP 02/09/14)
La Côte d'Ivoire, non encore touchée par Ebola, a annoncé lundi soir l'ouverture de couloirs humanitaires avec la Guinée et le Liberia, tout en maintenant ses frontières fermées avec ces deux pays fortement touchés par l'épidémie. "Le Conseil national de sécurité décide du maintien de la fermeture (de ses) frontières" avec le Liberia et la Guinée ainsi que "l'ouverture de couloirs humanitaires, économiques et sanitaires en direction" de ces pays "dans le respect des décisions de l'Organisation mondiale de la...
(APA 02/09/14)
Le gouvernement ivoirien a condamné, lundi soir, l'attaque armée perpétrée un peu plus tôt contre le Quartier général du Front Populaire Ivoirien (FPI) dans la commune de Cocody (Est d'Abidjan), annonçant l'ouverture d'une enquête pour rechercher les auteurs de cette attaque afin qu’ils "subissent la rigueur de la loi". "Le Ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité, condamne fermement cet acte. Il rappelle l’obligation pour tous les citoyens de respecter strictement les locaux, les biens et les activités...
(Le Démocrate 02/09/14)
La crise au sein du FPI, le Front populaire ivoirien fondé par Laurent Gbagbo, s’accentue. Samedi dernier, lors d'une réunion à huis clos du comité central à Abidjan, deux anciens ministres ont failli en venir aux mains et ont dû être séparés par l'assistance. La question qui divise toujours le parti : sa participation à la CEI, la Commission électorale indépendante, pourtant, le représentant du FPI a prêté serment mi-août. Quand Moïse Lida Kouassi et Raymond Abouo N'Dori se saisissent...
(RFI 02/09/14)
A Abidjan, le siège du Front populaire ivoirien (FPI), parti politique de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, a été saccagé ce lundi 1er septembre par une vingtaine de jeunes. Deux personnes ont été blessées légèrement, selon le porte-parole du mouvement Franck Anderson Kouassi, joint par RFI. Les dégâts sont importants ; plusieurs bureaux ont été mis à sac. Le FPI a porté plainte et une enquête a été ouverte. Pour l'heure, aucune piste n'est exclue, précise le porte-parole, y compris la...
(Le Démocrate 02/09/14)
La Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) a décidé, lundi, de reporter au 29 septembre prochain l’ouverture de l’audience de confirmation des charges dans l’affaire « Le Procureur contre . Charles Blé Goudé ». Selon un communiqué, ce report a été décidé à la « demande de la Défense afin qu’elle puisse conclure ses préparations pour l’audience préalablement programmée le 22 septembre 2014 ». Charles Blé Goudé a comparu le 27 mars 2014, pour la première fois...
(RFI 02/09/14)
La lutte contre la propagation d’Ebola se poursuit. Alors que selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 10% des personnes infectées par le virus sont des personnels de santé, la Guinée se penche sur la sensibilisation de ses médecins et infirmiers. La Côte d’Ivoire, elle, réfléchit à la conduite à tenir quant au contrôle de ses frontières. Le pays a décidé hier de l’ouverture de couloirs humanitaires strictement contrôlés. Dans son décompte du 25 août dernier, l’OMS dénombre au total...
(APA 02/09/14)
Le match Côte d'Ivoire-Sierra Léone, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) de football 2015 aura finalement lieu à Abidjan le samedi prochain après l'autorisation donnée, lundi, par les autorités ivoiriennes à l'issue d'une réunion extraordinaire du Conseil national de la sécurité (CNS) présidée par le Chef de l'Etat Alassane Ouattara. Selon un communiqué du CNS, la réunion à laquelle ont participé plusieurs ministres et la hiérarchie militaire, a essentiellement porté sur la lutte contre la...
(RFI 02/09/14)
Après l'apparition d'un cas de fièvre hémorragique à virus Ebola au Sénégal, l'inquiétude monte dans les pays d'Afrique de l'Ouest qui ne sont pas encore touchés par l'épidémie. A l'instar du Sénégal, la Guinée-Bissau et la Côte d'Ivoire ont décidé récemment de fermer leurs frontières. En Côte d’Ivoire, les mesures de prévention se multiplient. « Il est interdit de consommer de la viande de brousse ; il est interdit de serrer la main d’une tierce personne ; de faire des...
(APA 01/09/14)
La Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) a décidé, lundi, de reporter au 29 septembre prochain l’ouverture de l’audience de confirmation des charges dans l’affaire « Le Procureur c. Charles Blé Goudé ». Selon un communiqué transmis à APA, ce report a été décidé à la « demande de la Défense afin qu'elle puisse conclure ses préparations pour l'audience préalablement programmée le 22 septembre 2014 ». Charles Blé Goudé a comparu le 27 mars 2014, pour la première fois devant la CPI. La juge unique, Silvia Fernandez de Gurmendi, avait initialement fixé le début de l'audience de confirmation des charges au 18 août dernier.
(Fraternité Matin 01/09/14)
« Passé le délai de 21 jours, s’il ne développe aucun symptôme, il sera libre de rejoindre sa famille », a encore précisé le Dr. Coulibaly. Il réagissait ainsi à la rumeur qui a alimenté le week-end, faisant état de la présence d’un cas suspect de malade d’Ebola au CHR de Yamoussokro. Ebola : " Le supposé cas suspect n’en n’est pas un ", assure le Dr. Coulibaly « Ce n’est pas un cas suspect. Cet ivoirien qui a travaillé...
(RFI 01/09/14)
La crise au sein du FPI, le Front populaire ivoirien fondé par Laurent Gbagbo, se confirme. Samedi lors d'une réunion à huis clos du comité central à Abidjan, on apprend que deux anciens ministres ont failli en venir aux mains et ont dû être séparés par l'assistance. La question qui divise toujours le parti, c'est sa participation au sein de la CEI, la Commission électorale indépendante, pourtant actée - le représentant du FPI a prêté serment mi-août. Quand Moïse Lida...
(AFP 01/09/14)
Le parti de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo se déchire sur sa participation à la nouvelle commission électorale, chargée d’organiser la cruciale présidentielle de 2015 dans ce pays qui sort d’une grave crise, a-t-on appris dimanche de sources concordantes. Le Front populaire ivoirien (FPI), principale formation d’opposition au chef de l’Etat Alassane Ouattara, a finalement annoncé début août sa participation à la Commission électorale indépendante (CEI). Mais cette décision continue de susciter dans ses rangs de très vives divisions. Lors d’une...
(L'Intelligent d'Abidjan 01/09/14)
Le 9ème Forum africain pour le développement se tiendra au Maroc du 12 au 16 octobre 2014 avec pour thème : «Financements novateurs pour la transformation de l'Afrique» selon African Media Agency (AMA). Cet évènement de la Commission économique pour l'Afrique (CEA) se concentrera sur les questions liées aux financements novateurs pour la transformation de l'Afrique. À travers des études de cas et un mélange de dirigeants du secteur privé et public, de même que des experts internationaux, le neuvième...
(Jeune Afrique 01/09/14)
Alors que la présidentielle de 2015 se dessine, les grands leaders politiques s'apprêtent à se lancer dans la course. Alassane Ouattara, déjà candidat, préfère, lui, rester en retrait. La présidentielle approche à grands pas en Côte d'Ivoire. Dans un peu plus d'un an, en octobre 2015, les électeurs seront appelés aux urnes afin d'élire leur président. Dans un pays encore traumatisé par la longue crise post­électorale de 2010-2011, qui a entraîné la mort de 3 000 personnes et l'envoi devant...
(Agence Ecofin 01/09/14)
Standard Bank cherche à obtenir un agrément en Côte d’Ivoire afin de faire de ce pays sa tête de pont pour une expansion en Afrique de l’Ouest, rapporte l’agence Bloomberg le 29 août, citant un responsable du groupe bancaire sud-africain. «Standard Bank cherche à obtenir une licence en Côte d’Ivoire (…), mais notre objectif ne se limite pas à ce pays. Nous souhaitons faire de la Côte d’Ivoire un hub régional», a déclaré Herve Boyer, directeur régional du groupe pour...
(Jeune Afrique 01/09/14)
Selon Christian Bouquet, spécialiste français de la Côte d'Ivoire et auteur du "Désespoir de Kourouma", des symptômes inquiétants pour la démocratie subsistent. Jeune Afrique : La prochaine élection présidentielle ivoirienne est prévue en octobre 2015. Les conditions d'un scrutin apaisé sont-elles réunies ? Christian Bouquet : Il faut l'espérer. Lors de son entretien télévisé, le 6 août, il émanait du président Alassane Ouattara une sorte de force tranquille. Il a eu des mots rassurants sur plusieurs points. Cependant, les préparatifs...
(Notre Voie 01/09/14)
« Au Fpi, c’est véritablement la démocratie. Les militants défendent librement leurs opinions au cours des débats ouverts sans courir le risque d’être sanctionnés ». Ces propos tenus par un haut cadre du Rdr au cours d’une conversation que nous avons eue se sont encore vérifiés, le samedi 30 août, lors du comité central ordinaire du Fpi tenu à l’ex-QG de campagne du président Gbagbo. Sur la question du maintien ou non du parti à la Cei, ceux qui n’étaient...
(L'Inter 01/09/14)
Depuis la réapparition de la fièvre Ebola sur le continent, tous les pays affectés se tournent instinctivement vers la médecine moderne. Or en Afrique, 70% environ de la population se fait soigner chez les tradipraticiens, soit par simple réflexe, soit à cause du coût élevé des traitements modernes. La terrible épidémie échappe t-elle à la science de nos guérisseurs et autres herboristes, qui pourtant arrivent à traiter avec une efficacité scientifiquement reconnue, de nombreuses maladies que la médecine moderne échoue...

Pages