Dimanche 28 Mai 2017
(AFP 28/05/17)
Le stade municipal de Grand-Bassam, station balnéaire à l'est d'Abidjan, a été transformé en hippodrome de fortune. Quelque 2.000 spectateurs enthousiastes crient leur joie en découvrant des chevaux galopant sur l'étroite piste de latérite. En Côte d'Ivoire, où le foot est roi avec une équipe nationale des Eléphants parmi les plus fortes du continent, le cheval a du mal à se faire une place. Plusieurs clubs d'équitation souvent réservés à une élite et quelques compétitions mineures existent mais la Fédération ivoirienne de sports équestres (FISE) a tenté le pari d'organiser samedi le Premier Grand Prix de la Cédéao, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest. Une compétition qui a rassemblé quarante-huit cavaliers de...
(RFI 28/05/17)
Le tribunal d'Abidjan a condamné vendredi 26 mai à 30 mois de prison, trois cadres du parti de l'ex-président Laurent Gbagbo dont deux sont incarcérés depuis deux ans. Sébastien Dano Djedjé, ancien ministre, Justin Koua et Nestor Dali, deux responsables de la jeunesse pro-Gbagbo, ont été déclarés coupables de « discrédit sur une décision de justice et atteinte à l'ordre public ». Ces prévenus avaient été arrêtés en mai 2015 pour avoir participé à une réunion de « frondeurs » du parti FPI, qui connait un schisme entre militants modérés et ultras, la justice jugeant que la légitimité du parti revient à celui dirigé par Pascal Affi N'Guessan. Condamnés à 30 mois de prison alors qu'ils en ont déjà purgé...
(La Tribune 28/05/17)
L’interrogatoire a duré un peu moins de 3 heures. Arrivé un peu avant 10 heures du matin au siège de la Section de recherches de la gendarmerie, Souleymane Kamaraté alias « Soul to Soul » en est ressorti vers 12h50. Sur convocation de la justice ivoirienne qui lui a été remise quelques heures plutôt, le directeur du protocole de Guillaume Soro, a été entendu sur l’affaire de la cache d’armes découverte à son domicile lors des quatre jours de mutinerie...
(AFP 27/05/17)
Le porte-parole des ex-rebelles démobilisés de Bouaké, dans le centre de la Côte d'Ivoire, qui avait été arrêté vendredi après des troubles en début de semaine, a déclaré avoir été libéré la nuit suivante. "Ils m'ont dit que je détenais des armes et on m'a accusé de trouble à l'ordre public", a précisé Diomandé Megbé par téléphone à l'AFP. "J'ai dit que je ne me reconnaissais pas dans tout ça. Et après, j'ai été libéré", a-t-il expliqué. Diomandé Megbé avait...
(La Tribune 27/05/17)
Face à une conjoncture délicate, marquée par la chute des prix de cacao et une crise sociale interne, l'Etat ivoirien a finalement décidé de revoir à la baisse son budget, avec une réduction conséquente de 10% sur les dépenses publiques. Le mois de mars dernier a enregistré un solde positif pour les dépenses de l'Etat, même si le gouvernement attendait davantage pour soulager la pression sur le Trésor. Pour le budget de cette année, l'Etat a mobilisé 1 307 milliards...
(AFP 27/05/17)
Le président ivoirien Alassane Ouattara s'est dit samedi à Abidjan, "attristé" par le décès brutal vendredi en Sicile (Italie) du journaliste franco-sénégalais de France 24 Jean-Karim Fall, saluant un "grand spécialiste de l'Afrique et un ami de la Côte d'Ivoire". "C'est avec tristesse que j'ai appris la mort de Jean-Karim Fall qui était un grand professionnel, un passionné de l'Afrique", écrit M. Ouattara dans un courrier adressé au PDG du groupe France Médias Monde, Marie-Christine Saragosse, lu à la télévision...
(RFI 27/05/17)
La découverte d'une cache d'armes à Bouaké, épicentre de la contestation des soldats mutins, fait beaucoup de bruit en Côte d'Ivoire. Un proche du président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, était convoqué vendredi main 26 mai par la gendarmerie du quartier du Plateau à Abidjan. C'est dans l'une des propriétés de Souleymane Kamagaté qu'on aurait retrouvé, il y a une dizaine de jours, des kalachnikovs, des munitions et des lance-roquettes au plus fort des mutineries. L’entretien entre Souleymane Kamagate Kone, alias SoulToSoul, et le procureur Souleymane Meité aura duré plus de trois heures.
(APA 27/05/17)
Les musulmans de Côte d’Ivoire entament, ce samedi, le jeûne du mois de Ramadan après l’observation du croissant lunaire vendredi soir dans plusieurs localités du pays, a appris APA de source officielle. Selon un communiqué conjoint du Conseil supérieur des Imams en Côte d’Ivoire (COSIM) et du Conseil des Imams sunnites (CODIS), lu par l’imam Sékou Sylla sur les antennes de la Radio nationale islamique, Al Bayane, "le croissant lunaire marquant le début du ramadan a été observé" à Gand-Lahou (Ouest d'Abidjan), Fresco (Sud-Ouest), Daloa (Centre Ouest), Guiglo, Zouhan-Hounien et Duékoué dans l'extrême ouest du pays.
(APA 27/05/17)
Le Congrès panafricain pour la justice et l'égalité des peuples (COJEP) a procédé, samedi, au Baron de Yopougon (à l'ouest d'Abidjan) au lancement de l'opération '' CPI ça suffit '' pour exiger '' la libération de Laurent Gbagbo et Blé Goudé'', a constaté sur place, APA. Selon Dr Patrice Saraka, président et coordonnateur de l'opération, ''CPI ça suffit transcende toutes les chapelles politiques. C'est une opération transpartisane, inclusive, la rencontre du dialogue de toutes les politiques''. Pour Dr Saraka, on...
(RFI 27/05/17)
Le porte-parole d'un groupe d'ex-combattants démobilisés Diomonde Megbé a été arrêté vendredi 26 mai à Bouaké alors qu'il se trouvait au CHU pour rendre visite à certains de ses camarades blessés lors des incidents avec la police qui ont fait 5 morts mardi à l'entrée sud de la ville. Diomondé Megbé craignait d'être arrêté. Il s'était confié à RFI mercredi en donnant rendez-vous pour une interview dans un endroit discret de Bouaké. « Le gouvernement croit que si les ex-combattants...
(L'Intelligent d'Abidjan 27/05/17)
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly était en mission en Afrique du Sud, du 15 au 20 mai 2017. Au cours de son séjour, le ministre Sangafowa Coulibaly a eu plusieurs séances de travail avec les personnalités, dont Ibrahim Assane Mayaki, directeur exécutif du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD). Mamadou Sangafowa Coulibaly et Ibrahim Mayaki ont mis leurs échanges à profit pour passer en revue les défis de l’agriculture en Afrique et...
(Fraternité Matin 27/05/17)
La question de la faible transformation des matières premières agricoles était au centre des échanges entre Sem. Ravindra Raguttahalli, ambassadeur de la République de l’Inde en Côte d’Ivoire et la direction du Centre de démonstration et de promotion de technologies (Cdt). C’était dans le cadre d’une visite effectuée par le diplomate indien dans ce centre, sis à Biétry, le 24 mai. Lors des échanges, Méité Adama Bassessé, directeur général du Cdt, a indiqué que la Côte d’Ivoire, grand producteur de...
(APA 27/05/17)
Le Comité interministériel de gestion des crises a repris, vendredi, ses travaux en invitant les populations ivoiriennes à quitter les sites à risques en cette période de pluies diluviennes qui ont déjà fait huit morts à Abidjan, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. Composé de plusieurs structures de l’état dont des ministères et leurs démembrements ainsi que des forces l’ordre, ce Comité a fait le point de la situation après deux jours d’intense pluie sur la...
(AFP 26/05/17)
La police ivoirienne a arrêté vendredi à Bouaké (centre) le porte-parole des ex-rebelles démobilisés, réclamant des primes similaires à celles des mutins qui ont ébranlé la Côte d'Ivoire, a annoncé un des responsables du groupe. "Nous étions au CHU (Centre hospitalier et universitaire) pour avoir des nouvelles des blessés et ils (les policiers) sont venus prendre Diomandé Mégnê. On ne sait pas s'il sera relâché ou pas", a expliqué, l'ex-combattant Aboudou Diakité. "Les policiers sont arrivés à bord de deux pick-up. Ils étaient au moins douze", a expliqué un autre ex-combattant, Souleymane Diakité.
(AFP 26/05/17)
Le tribunal d'Abidjan a condamné vendredi à 30 mois de prison, trois cadres du parti de l'ex-président Laurent Gbagbo dont deux sont incarcérés depuis deux ans, a rapporté un journaliste de l'AFP. Le tribunal déclare les prévenus "Sébastien Dano Djedjé (ex-ministre), Justin Koua (responsable de la jeunesse du parti pro-Gbagbo) et Nestor Dali (son adjoint) coupables pour discrédit sur une décision de justice et atteinte à l'ordre public", a annoncé la juge Blanche Abané, au terme de quatre heures d'audience...
(AFP 26/05/17)
Au moins sept personnes sont mortes entre mercredi et jeudi par des effondrements de murs provoqués par des pluies diluviennes dans des bidonvilles à Abidjan, ont indiqué vendredi les sapeurs pompiers. "Le 24 mai 2017, à Angré (un secteur du quartier chic de Cocody), deux personnes sont mortes suite à l'effondrement d'un mur", sur des habitations précaires et "jeudi, ce sont cinq personnes qui ont été tuées suite à l'effondrement d'un mur", a déclaré à l'AFP le commandant des sapeurs pompiers. Les pluies diluviennes qui s'abattent depuis mercredi ont provoqué
(AFP 26/05/17)
Souleymane Kamagaté, chef du protocole du président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire Guillaume Soro, a été entendu vendredi par des enquêteurs sur la découverte le 15 mai d'une cache d'armes à Bouaké, épicentre des récentes mutineries de soldats. "Souleymane Kamagaté dit Soul To Soul a été entendu par le procureur, assisté d'un officier de police judiciaire pendant près de trois heures dans les locaux de la gendarmerie" a expliqué à la presse Moussa Touré, directeur de la Communication à...
(Jeune Afrique 26/05/17)
Dans la nuit du 15 au 16 mai, Alassane Ouattara, confronté à la quatrième contestation militaire en trois ans, a dû céder aux revendications des mutins. Retour sur une crise qui soulève de nombreuses interrogations. L’effervescence des grands jours règne dans certaines artères de Bouaké. Autour des banques, on joue des coudes, on s’apostrophe, on rit. Ce mardi 16 mai, s’ils n’ont plus leur arme à la main et ont remisé leur uniforme, ce sont bien des militaires qui s’apprêtent à passer au guichet. Mutins la veille, ils sont venus récupérer les 5 millions de F CFA (7 600 euros) que l’État ivoirien
(Le Monde 26/05/17)
Il aura fallu quatre jours pour que les soldats issus de l’ex-rébellion obtiennent l’argent promis. A Bouaké, les organisateurs de la grogne racontent. Le convoi s’élance. A bord des 4x4 et pick-ups, des représentants des autorités de Bouaké et une équipe de la télévision nationale ivoirienne, la RTI, invitée à témoigner du retour de l’ordre dans les rues de la deuxième ville de Côte d’Ivoire. L’opération est menée, ce mardi 16 mai, quelques heures à peine après que les soldats...
(Afrik.com 26/05/17)
Alors que la mutinerie semblait condamnée et que les troupes d’élite descendaient sur Bouaké, un appel secret qui vient juste d’être révélé par Reuters changea le cour de la journée en révélant aux mutins un lieu où trouver des armes. Souleymane Kamarate Kone, chef du protocole de Guillaume Soro serait la personne ayant donné l’information sur la cache d’armes aux rebelles. Récit d’une journée qui a changé l’histoire. Lorsqu’un groupe de soldat a relancé une mutinerie au début du mois...

Pages