Mardi 12 Décembre 2017

Un incendie de simulation vite circonscrit à Gestoci Yamoussoukro

Un incendie de simulation vite circonscrit à Gestoci Yamoussoukro
(AIP 23/11/17)

Yamoussoukro - Un feu, suivi d’une explosion, a été vite maîtrisé ce mercredi, aux environs de 10H, dans un des bacs de dépôt de carburant de la société de gestion des stocks de Côte d’Ivoire (GESTOCI) à Yamoussoukro, grâce au déploiement du plan d’opération interne (POI), dans le cadre d’un exercice de simulation d’incendie.

Le feu est parti du bac R5 de la GESTOCI pendant une opération de réception du super de la PETROCI.

Alertée par la sécurité, la direction des Opérations internes a mis en œuvre les premières actions d’urgence en actionnant le POI à 10H 05 avant de rentrer en contact avec le GSPM, la SODEXAM, et le SAMU, compte tenu de l’évolution du feu.

Engagés dans la stratégie de maîtrise d’incendie auprès des éléments de la GESTOCI, les structures partenaires et les forces de l’ordre ont réuni tous les moyens nécessaires pour l’extinction des flammes au bout de 40 minutes d’intenses efforts.

"Les installations de la GESTOCI et de PETROCI n’ont pas été affectées en dehors du bac qui a subi le sinistre", indique le responsable de communication de la société, Zémini Adro Vianney, ajoutant que les services médicaux ont dénombré trois victimes, dont deux dans un état grave évacuées au CHR de Yamoussoukro.

"Il s’agissait d’un exercice de simulation d’incendie avec activation du plan opératoire interne (POI) pour tester l’efficacité de l’organisation, la réactivité face à un sinistre de grande ampleur ainsi que les moyens, le matériel et le dispositif de lutte contre l’incendie", a affirmé le responsable de communication de GESTOCI.

Au cours de la phase du débriefing à froid, le directeur régional de GESTOCI et son équipe de sécurité ont fait savoir qu’environ 5 000 litres de mousse ont été utilisés pour recouvrir le bac haut de 16,5 m et contenant lors du sinistre 365 m3 de produit, ainsi que les cuvettes de rétention autour du bac, enfin d’étouffer les flammes et éviter la propagation du feu.

Le personnel de GESTOCI Yamoussoukro a été invité à avoir le réflexe de la sécurité et à continuer dans cette voie pour épouser la politique de la Côte d’Ivoire d’assurer l’approvisionnement régulier à partir de Yamoussoukro des localités du Centre, du Nord et de l’Ouest, et bientôt les pays de l’hinterland (Mali, Burkina) à compter de 2018.

nam/kp

Commentaires facebook