Samedi 20 Janvier 2018

Les installations de la sodeci de Daloa endommagées par un hippopotame

Les installations de la sodeci de Daloa endommagées par un hippopotame
(AIP 14/12/17)

Daloa - Le directeur régional de la Société de distribution d'eau en Côte d'Ivoire (Sodeci) de Daloa, Tondossama Moulaye a révélé mercredi, lors d’un entretien avec la presse, que la ville de Daloa connait depuis dimanche, des difficultés dans la déserte d’eau aux populations, à cause d’un hippopotame qui a saccagé l’une des installations du fleuve Lalobo, à 30 km de Daloa sur l’axe Daloa-Zaibo.

Le directeur régional de la Sodeci précise que malgré les démarches entreprises auprès du ministère des eaux et forêts, de la direction de la Faune pour évacuer l’animal des lieux, les démarches restent vaines.

Après une rencontre avec les villageois du village Békokoguhé et les autorités administratives pour trouver une solution au sort de l’hippopotame, les villageois ont trouvé que l’hippopotame était leur ancêtre qu’il ne fallait pas l’abattre. La direction des eaux et forêts a, pour sa part, estimé que c’est une espèce à protéger, rapporte le directeur.

Comme solution, les uns et autres ont préconisé que l’animal soit déplacé mais jusqu’ à ce jour rien n’est fait. Un appel a donc été lancé à l’Etat de Côte d’Ivoire pour mettre les moyens à la disposition de la direction de la faune pour déplacer l’animal.

Des baisses de pressions sont constatés jusqu’au manque d’eau et des populations recueillent de l’eau dans des puits, des sources d’eau ou des fontaines chez des particuliers dans la ville, constate-t-on.

Pour l’heure, la Sodeci couvre la moitié des besoins de la ville. Un programme de délestage a été mis en place. « Des quartiers seront fermés sur une période de la journée afin de permettre à d’autres quartiers de bénéficier de l’eau et vis versa » a souligné Tondossama, ajoutant que trois camions citernes ont été mis à la disposition de la Sodeci.

(AIP)

apk/fmo

Commentaires facebook