Samedi 19 Août 2017

Défense : Hamed Bakayoko place son action sous le signe de la « fermeté »

Défense : Hamed Bakayoko place son action sous le signe de la « fermeté »
(AIP 21/07/17)

Nouvellement nommé à la tête du département de la Défense, le ministre Hamed Bakayoko, entend conduire son action dans la « fermeté » afin de donner à la Côte d’Ivoire une Armée au diapason de ce qu’elle représente.

« Ma méthode sera la fermeté. Zéro tolérance face aux actes d’indiscipline pas dans l’arrogance mais dans le rapprochement avec les hommes, la compréhension », a-t-il déclaré lors de la cérémonie de passation des charges, jeudi, avec son prédécesseur, Alain Richard Donwahi.

Reconnaissant l’importance des défis qui restent à relever, il a traduit sa ferme détermination à œuvrer en sorte que les Ivoiriens vivent tranquille, épargnés des mouvements d’humeur des hommes en armes. L’Armée ivoirienne a été secouée depuis le début de l’année en cours par des mutineries récurrentes, sur fond de revendications pécuniaires.

Pour Hamed Bakayoko, ces secousses ne sont rien d’autre que des "opérations sporadiques pour empêcher le rayonnement de la Côte d’Ivoire". Il a ainsi rassuré les populations, assurant qu’à ce jour, « personne n’est capable de tenir une journée une position hostile » face aux Forces républicaines.

Anciennement en charge du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, M. Bakayoko hérite désormais du portefeuille de la Défense, à la faveur d’un réaménagement du gouvernement opéré mercredi. Il remplace à ce poste le ministre Alain Richard Donwahi, désormais en charge des Eaux et Forêts. Il a félicité son prédécesseur pour le travail abattu malgré un contexte difficile.

Commentaires facebook