Mardi 26 Septembre 2017
(Le Mandat 25/03/13)
Sensationnel Jamel Debbouze ! Même loin des podiums, il reste une ‘’bête de scène’’. Le célèbre acteur Franco-marocain, Jamel Debbouze a rendu visite aux petits pensionnaires de la Case des Enfants, samedi 23 mars. Il a confirmé tout le bien qu’on pensait de lui. En effet, c’est une véritable ‘’boum’’ qu’il a servie aux enfants qui lui ont emboité le pas en faisant la fête, pour le plus grand bonheur des nombreux invités qui n’ont d’ailleurs pas boudés leur plaisir. Jamel Debbouze a profité de cette occasion pour exprimer toute son admiration pour les actions humanitaires réalisées par la Fondation Children Of Africa. « Je suis très touché par ce que fait cette association. Il n’y a rien de plus...
(L'Inter 25/03/13)
A l’occasion de la Fête de Pâques, l’espace Marthe, situé à Yopougon ancien Bel Air, organise ce samedi 30 mars 2013, la Nuit de la salsa. Brou Djézan Jacques Frederick, Manager des lieux et spécialiste de la Salsa, a donné les détails de cette fête dans un restaurant de la place aux II Plateaux, au cours d’une rencontre avec la presse. «J’invite tous les salsaceros à cette fête», a-t-il lancé le décor. Puis il a révélé que cette nuit est organisée en collaboration avec le club Salsa d’Abidjan (CSA) dont il est le président. Il a ajouté que tous les amoureux de la Salsa de la capitale économique de la Côte d’Ivoire et même quelques invités spéciaux de l’intérieur, seront...
(L'Intelligent d'Abidjan 21/03/13)
Pour le mini-concert, à la gare de Grand-Bassam, le vendredi 15 mars dernier, la maison de téléphonie mobile MTN-CI a voulu communier avec ses abonnés. Il n’y avait pas meilleur cadeau à offrir que le groupe Zouglou, Yodé & Siro. Sans oublier en bonus, l’humoriste Boukary qui a donné du sourire aux abonnés et au public. Dans la soirée du samedi 16 mars, les responsables de MTN-CI ont célébré la beauté en remettant des gadgets et distribué la somme de cent soixante quinze mille francs CFA. Une sélection de P.K
(Le Nouveau Réveil 21/03/13)
A l’instar de tous les pays qui ont en partage la langue française, la Côte d’Ivoire a célébré, hier, la journée internationale de la Francophonie dont le thème est : «Le français est une chance». La cérémonie officielle qui a eu pour cadre l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, a été honorée par la présence de grands noms du monde culturel et une forte délégation représentative du corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire. Plusieurs allocutions ont été livrées. Le professeur Ly Ramata Bakayoko, présidente de l’Université hôte, a pris la parole, au nom de son institution, pour indiquer la relation entre le monde académique et la Francophonie. «La Francophonie est une grande organisation, une institution multilatérale. Sa mission coïncide avec celle...
(L'Intelligent d'Abidjan 21/03/13)
La 5è étape de la caravane Miss Côte d’Ivoire s’est tenue, le samedi 16 mars 2013, à l’espace No Limit de Grand-Bassam. Elle s’est soldée par le sacre de Mademoiselle Diplo Karine. Miss Lagunes et sa première dauphine, Guédé Dorine Désirée, obtiennent ainsi leurs places pour la finale nationale du samedi 1er juin 2013. Après avoir été privé du concours Miss Côte d’Ivoire depuis trois (3) ans, les populations de Grand-Bassam attendaient le président du Comici (Comité Miss Côte d’Ivoire), Victor Yapobi et ses cent cinquante (150) caravaniers. Sur les 25 dossiers enregistrés pour la présélection des Lagunes, ce sont finalement vingt-deux (22) candidates qui ont été retenues à l’issue du casting du vendredi 15 mars initié par le Comici...
(L'Intelligent d'Abidjan 20/03/13)
La quatrième édition de Letagonin (Salon international de la femme battante) a pris fin le samedi 16 mars 2013, à la Caisse de stabilisation (Caistab), au Plateau. Neuf (9) femmes ont été primées au cours du dîner-gala marquant la clôture de ce rendez-vous. Mme Zunon Kipré Marie- Elisabeth Viviane, PCA du groupe Fraternité Matin, Chantal Taïba, artiste-chanteuse, Mme Namama Fadiga, ancienne gloire de handball reconvertie dans l’administration, Mme Rose-Marie Guiraud, artiste-chorégraphe, Mme Michelle Yakice, fondatrice du groupe Michelle Yakice, Maître Bitty Kouyaté, notaire, présidente de la Plate-forme des femmes pour gagner (PFG), Mme Amoikon Marie-Agathe, directrice générale des éditions Eburnie et Mme Mel Ayo Hélène, restauratrice. Pour Anne- Désiré Ouloto, ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme...
(L'Intelligent d'Abidjan 20/03/13)
Dans ses nouveaux locaux aux 220 logements sis à Adjamé, le secrétaire général du Syndicat national de la presse privée de Côte d’Ivoire (Synappci), Guillaume Gbato, était face à la presse, hier 19 mars. Trois sujets étaient à l’ordre du jour : la vie du syndicat, la convention collective et les atteintes à la liberté de la presse. Sur la convention collective, une rencontre était prévue hier, entre le Synappci et le Conseil national de la presse (Cnp). Selon Guillaume Gbato, un état des lieux devait se faire «pour en avoir une idée claire». Aux patrons de presse, le secrétaire général du Synappci a indiqué que la presse est à un tournant où elle est obligée de faire sa mue...
(Jeune Afrique 20/03/13)
Fait rare en Afrique de l’Ouest, où l’homosexualité est violemment réprimée, il existe à Abidjan, en Côte d’Ivoire, une boîte de nuit gay. Un lieu qui va cependant fermer à la fin de mars, pour cause de changement de propriétaire. Lire l'article sur http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130318145917/cote-d-ivoire...
(Le Patriote 20/03/13)
Un an après avoir signé son retour en fanfare au Salon International du livre de Paris, la Côte d’Ivoire sera, de nouveau, présente à ce rendez-vous important pour les acteurs de la chaîne du livre. L’édition 2013 se tiendra du 22 au 25 mars prochain, à Paris Expo Porte de Versailles. Conduite par M. Henri N’Koumo, Directeur du livre et de la promotion de la lecture, la délégation ivoirienne prendra dès demain jeudi ses quartiers au stand numéro E69, qui s’étend sur une superficie de 105m?. Et son séjour ne sera pas de tout repos dans la capitale française. Déjà jeudi, le conteur Marius Semi Bi Gohi animera une soirée de contes et lecture. Le lendemain, vendredi, trois auteurs de...
(Le Patriote 20/03/13)
Reprendre le combat du bien-être des journalistes et de l’ensemble des travailleurs des entreprises de presse. C’est l’objectif du processus que Guillaume Gbato, Secrétaire général du Syndicat National des Agents de la Presse Privée de Côte d’Ivoire (SYNAPPCI), enclenche. Pour commencer, il était face à la presse hier dans les locaux du siège flambant neuf de son syndicat à Adjamé 220 logements. Au sujet de la Convention collective des journalistes et professionnels de la presse, Gbato a été sans détours. « La presse en Côte d’Ivoire est obligée de faire sa mue. Il nous revient que des patrons de presse opèrent des augmentations du salaire de certains travailleurs à la tête du client. Nous avons édité la Convention, les différents...
(AIP 19/03/13)
Abidjan, 19 mars (AIP) – Le bureau d’Abidjan de la Fondation Friedrich Ebert (FES) a procédé, mardi à son siège sis à Attoban (Cocody, Abidjan), à la remise d’exemplaires du "Baromètre des médias africains – COTE D’IVOIRE 2012" à des représentants d’entreprises et de presse et d’organisations du secteur des médias. Au dire de la modératrice de la cérémonie, Mlle Meité Alhima, le Baromètre des médias africains (AMB) est une activité bisannuelle organisée par la section Media de la FES basée en Namibie, qui rassemble une commission d’experts locaux comptant à part égale des représentants des médias et de la société civile. L’AMB est un outil d’analyse qui mesure les environnements médiatiques nationaux du continent. C’est un outil auto-évaluatif qui...
(Notre Voie 18/03/13)
M. Jonas Lago, président exécutif national du Comité Awoulaba Côte d’Ivoire (Caci), a animé une rencontre du Comité directeur de ce concours, vendredi dernier, à la Maison de la presse d’Abidjan-Plateau. Il était question de présenter les membres du Comité directeur et annoncer la tenue de l’édition 2013 du concours Awoulaba. Pour l’édition 2013, il a relevé les innovations que va connaître le concours Awoulaba. Avec la reprise du concours culinaire au cours de la finale et l’élection de la mini-Awoulaba qui concerne les filles des classes de Ce2 à la 6ème. Au titre du chronogramme de cette édition, M. Lago a indiqué que le lancement aura lieu le mercredi 10 avril prochain. Les présélections des communes du district d’Abidjan...
(L'Intelligent d'Abidjan 18/03/13)
Premier village Abouré situé à 2 km de la ville de Bonoua, Adiaho a un nouveau roi depuis le samedi 9 mars 2013. L’intronisation de ce 11ème roi, N’Tayé Kouassi Ernest, a été célébrée par le village tout entier qui, pour la circonstance, a fait sa toilette des grands jours. Les chefs coutumiers des villages Abouré, de même que des élus locaux de Bonoua et de Grand-Bassam ont effectué le déplacement. Le président du comité d’organisation (PCO), Broutchoué Bilé Jean, a exprimé toute sa gratitude au ministre Hamed Bakayoko, pour avoir associé son image à cet événement historique du peuple Abouré Osuku d’Adiaho. «Nous vous remercions d’avoir accepté de parrainer cette manifestation de haute portée culturelle en pays Abouré. Le...
(Le Nouveau Réveil 18/03/13)
Le Nouveau Réveil" est en deuil. L’épouse du Directeur des Rédactions, Akwaba Saint Clair, a tiré sa révérence, dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Informé, le directeur général du Nouveau Réveil, Patrice Yao, qui a joint tous ses collaborateurs au téléphone, a conduit une forte délégation, samedi, à 11 heures au domicile d’Akwaba Saint Clair afin de lui apporter soutien et réconfort en ces moments difficiles. Au nom du président fondateur, Denis Kah Zion, en déplacement à l’intérieur du pays, au nom du directeur général et du personnel, Nanankoua Gnamantêh, médiateur du Groupe «Le Réveil», a présenté les condoléances à la famille d’Akwaba Saint Clair. Egalement informé, le chef de la cellule communication du président de la République,...
(Le Nouveau Réveil 18/03/13)
Le descendant des Fakoly vient d’ajouter une autre corde à son arc. Depuis le 6 mars dernier, il est la grande affiche du film « Sababou » ou « L’Espoir » du réalisateur Samir Benchikh. D’une durée de 92 minutes, ce film documentaire retrace l’engagement et la détermination des quatre acteurs Tiken Jah Fakoly, Diabson Téré, Rosine Bangali et Yao Michel à dépasser le manque de moyens drastiques. En effet, ces derniers, dans leurs domaines respectifs que sont la musique, le soutien à la création artistique, le droit des enfants et les droits de l’homme en Côte d’Ivoire, refusent les clichés de l’indolence et de la résignation, mais se battent plutôt pour l’émergence d’une nouvelle génération d’Africains lassée d’attendre que...
(La Lettre Diplomatique d'Abidjan 15/03/13)
La Côte d’Ivoire a été désignée vendredi 15 mars à Nice (France) pour abriter la 8ème édition des jeux de la Francophonie, au cours des assises du Conseil permanent de la Francophonie. "En France à Nice, à l’occasion de la désignation du pays hôte des jeux de la Francophonie de 2017, le conseil permanent de la Francophonie, en validant les recommandations du conseil d’orientation du Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF), a attribué les jeux de 2017 à la Côte d’Ivoire". C’est ainsi que le ministre ivoirien de la Promotion de la jeunesse, des Sports et Loisirs, Michel Alain Lobognon, annonce, sur sa page facebook, cette bonne nouvelle. La Côte d’Ivoire était en compétition avec le Tchad pour...
(Le Patriote 15/03/13)
Faire revivre la Côte d’Ivoire avec de grandes créations artistiques. C’est l’ambition de Félix Alain Tailly, Directeur du Centre National des Arts et de la Culture (CNAC) qui présentait, hier au sein de cette structure à Treichville, les grands projets pour l’année 2013. C’était au cours du traditionnel “Petit déjeuner du CNAC”. “Nous voulons fédérer tous les arts», a dit Alain Tailly en égrenant les différentes créations que porteront les grands ensembles artistiques au nombre desquels le Ballet national; le Théâtre national et l’Orchestre national. «Le Ballet national montera une fresque en douze tableaux tirés de l’hymne national de Côte d’Ivoire. Ce projet vise à vulgariser les valeurs républicaines (l’hospitalité, la paix etc.) contenues dans l’Abidjanaise», a expliqué M. Tailly...
(Le Patriote 15/03/13)
Encore une autre célébration des belles Lettres à Abidjan ! Mercredi dernier, à l’auditorium de l’Institut français (ex- Centre Culturel), au Plateau, l’Association Akwaba Culture, présidée par Isabelle Kassi Fofana, a procédé au lancement de la 6ème édition du Prix Ivoire pour la littérature africaine d’expression francophone. Ouvrant du coup la succession de la Sénégalaise Mariama N’Doye, lauréate en 2012. Avec son roman “l’Arbre s’est penché”(éditions Eburnie, 2011, 129 pages) elle a enlevé le trophée de la 5ème édition, succédant ainsi à l’Ivoirien Frédéric Grah Mel (“Félix Houphouët- Boigny, Biographie, Tome II et Tome III), vainqueur de la 4ème édition. Pour la cérémonie de lancement, Henri N’Koumo qui représentait le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou...
(Le Patriote 15/03/13)
Initiées par la Compagnie Naforo-Ba, les Journées de l’oralité (JO), édition 2013, débutent ce vendredi à Yamoussoukro, avec une grande nuit du conte à l’Alliance Franco-Ivoirienne (AFI). L’événement, qui s’achèvera le 23 mars prochain à Grand-Bassam, a pour thème cette année « Le conte, art de construction d’une Nation». Il verra la participation de conteurs d’ici et d’ailleurs. Dans la capitale économique ivoirienne, les festivaliers vont mettre à profit leur séjour pour visiter des sites touristiques. Ensuite, ils mettront le cap sur Abidjan du lundi 18 au samedi 23 mars, où deux grandes activités cristalliseront aussi bien leur talent que leur énergie. L’une, c’est la formation qui s’articulera autour de quatre modules, avec des publics cibles bien précis. Ainsi le...
(Le Soleil 14/03/13)
Lors du dernier Festival mondial des arts négres, tenu en décembre 2010, Tiken Jah Fakoly s’était produit à Louga, Kédougou et Dakar. Rencontré par notre correspondant, la semaine dernière à Paris, à l'avant-première du film « Sababou » (l’Espoir) dans lequel il a participé, le chanteur ivoirien de reggae a confié qu’il aimerait connaître davantage l’intérieur du Sénégal et aller jouer dans les grandes villes comme Saint-Louis. Un « grand rêve » qui, espère-t-il, se réalisera bientôt. « Sababou » (l’Espoir) du réalisateur Samir Benchikh est un film documentaire sur une Afrique qui bouge, qui refuse de se complaindre de l’image négative véhiculée par les médias occidentaux. C’est l’histoire croisée de quatre personnes (Michel, Rosine, Diabson et Tiken Jah Fakoly)...

Pages