Vendredi 24 Novembre 2017
(APA 16/03/17)
Le président ivoirien Alassane Ouattara après sa sortie médiatique suite à sa visite officielle en France et son prédécesseur Laurent Gbagbo, à qui, la Cour pénale internationale (CPI) vient de refuser pour la 11è fois consécutive une demande de liberté provisoire, se partagent la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, jeudi, sur l’ensemble du territoire national. Img : Ouattara et Gbagbo se partagent la Une des journaux ivoiriens En visite chez Hollande, le scandale de l’agro-business rattrape Ouattara à l’Elysée, barre en Une Le Quotidien d’Abidjan. Depuis Paris, Ouattara parle des promoteurs d’agro-business, reprend Le Jour Plus. ‘’C’est une escroquerie’’, affirme le chef de l’Etat ivoirien dans les colonnes de Fraternité Matin. ‘’L’agro-business est un problème d’escroquerie…Il faut protéger les...
(Fraternité Matin 14/03/17)
La tournée africaine du groupe ivoirien Magic System sera lancée ce mercredi 15 mars 2017, dans les locaux du groupe France Médias Monde, à Paris. L’information a été donnée par les «4 Gaous» à la directrice générale de l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), Irina Bokova. C’était à l’occasion d’une audience qu’elle leur a accordée le 10 mars, au siège de l’institution. Le lead vocal, Traoré Salif dit A’Salfo et les autres membres du groupe ont par ailleurs informé Mme Bokova de la célébration, en cette année 2017, des 20 ans de carrière de Magic System, sans plus de précision sur la date. Un évènement qui sera marqué, disent-ils, par la sortie d’un nouvel...
(Côte d'Ivoire-Economie 14/03/17)
Le processus de libéralisation de l’espace audiovisuel est en marche. Quatre opérateurs privés ont été retenus après appel d’offres et leurs cahiers de charges sont désormais connus. Quatre groupes sont autorisés à exploiter un service de télévision privée commerciale en clair sur le réseau TNT après un appel d’offres lancé en mai 2016 : Life TV (propriété du publicitaire Fabrice Sawegnon, du Groupe Voodoo Communication), Optimum Media CI, Société audiovisuelle de CI et Sorano-CI. «Toutes les mutations liées à la transition vers la Télévision numérique terrestre (TNT) qui avaient retardé le processus ne constituent plus un frein à la mise en œuvre de cette libéralisation», avait assuré l’ancienne ministre de la Communication, Affoussiata Bamba-Lamine. L’apparition des télévisons privées en Côte...
(AFP 13/03/17)
Un prix Henrike Grohs récompensant des jeunes artistes africains et portant le nom de l'ex-directrice allemande de l'Institut Goethe d'Abidjan tuée le 13 mars 2016 dans l'attentat de Grand-Bassam, a été créé lundi, jour anniversaire de sa mort, a-t-on appris auprès de l'institut. Le "prix Henrike Grohs pour les artistes africains" vise à "encourager le dialogue international", souligne un communiqué transmis à l'AFP. Le prix de 20.000 euros sera décerné chaque année à un ou plusieurs lauréats dans le domaine des arts visuels, de la danse, du théâtre, de la musique ou du film et sera également ouvert à ceux qui travaillent dans une démarche interdisciplinaire. Les lauréats seront choisis par un jury composé de représentants de différents secteurs culturels...
(RFI 13/03/17)
C’était il y a un an, jour pour jour : trois assaillants armés avaient remonté la plage de Grand-Bassam, proche d’Abidjan et très prisée des Ivoiriens et des étrangers, tirant au hasard et attaquant plusieurs restaurants. Bilan : 19 morts. Revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique, cette attaque a été la première de ce type perpétrée sur le territoire ivoirien. Un an après, Grand-Bassam a retrouvé l’affluence des grands jours, du moins en apparence. Car les acteurs touristiques sur place subissent toujours les contrecoups du drame. Au total, pointe le site Politik Afrik.info, « la Mairie de Grand-Bassam a reçu 300 millions de francs CFA pour les acteurs du secteur touristique. Cet argent été remis à plus de 200 d’entre...
(APA 10/03/17)
La presse nationale et internationale a été invitée, jeudi, à accompagner la deuxième édition de la Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA) prévue du 28 au 30 mars 2017 à Abidjan, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne. Au cours d’une conférence de presse qu’elle a animée conjointement avec le Représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) en Côte d’Ivoire Babacar Cissé, la ministre ivoirienne du plan et du développement Nialé Kaba, a expliqué aux journalistes et autres hommes des médias, les enjeux de cette deuxième conférence. ‘’La situation dans la plupart de nos pays est caractérisée par l’absence d’une véritable stratégie de communication sur les plans d’émergence qui sont parfois peu...
(Fraternité Matin 09/03/17)
Frédérique Éhui Meiway, artiste ivoirien, a été primé le 4 mars 2017, à Yaoundé (Cameroun), à la soirée de distinction des meilleurs artistes camerounais dénommée « Canal 2’Or ». Le « Génie de Kpalêzo » a reçu le troisième prix spécial après ceux du patriarche de la musique camerounaise Ange Ebogo Emurent et de Moni Bilé. Selon des sources proches de l’artiste, ce prix spécial reçu par le professeur Awôlôwô bien que n’étant pas un Camerounais, démontre combien de fois l’artiste ivoirien est apprécié par les mélomanes de ce pays. Au dire de ces dernières, la cérémonie a été rehaussée par la présence de la Première dame, Chantal Biya. C’est le Palais de Congrès de Yaoundé qui a servi de...
(Le Monde 08/03/17)
La 10e édition du Femua s’ouvrira à Abidjan le 24 avril, un an après la mort du pape de la rumba congolaise sur scène. Rencontre avec A’salfo, directeur du festival et leader du groupe Magic System. 24 avril 2016. Alors que la fête bat son plein à Abidjan, Papa Wemba s’effondre sur la scène du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua). L’image fera le tour des réseaux sociaux. Le pape de la rumba congolaise n’est plus. Une semaine plus tard, les organisateurs du Femua doivent faire face à la mort accidentelle de l’un des leurs, le batteur de Magic System, Dider Bonaventure Deigna, dit Pépito. Deux tragédies qui ont profondément affecté A’salfo, le leader du groupe ivoirien, fondateur et directeur...
(AIP 08/03/17)
La présidente de l’association « Akwaba Culture », Isabelle Kassi Fofana, a procédé, mardi, au lancement de la 10ème édition du prix Ivoire pour la littérature africaine d’expression francophone à l’Institut français de Côte d’Ivoire (IFCI), à Abidjan-Plateau. Ce prix, couplé de celui des lycées et collèges de Côte d’Ivoire, a pour objectif de promouvoir les belles œuvres ainsi que les auteurs, inciter les plus jeunes à l’amour et à la culture de la lecture. Au nombre des critères de participation, être auteur africain francophone ou caribéen, être de tout genre de littérature et proposer au jury un ouvrage écrit entre le 1er janvier 2015 et le 15 juillet 2017. « Cette année, nous voulons réitérer l’engouement autour de cette...
(L'Intelligent d'Abidjan 07/03/17)
Pour la région du Sud-Comoé, l’apatam Brou Gustave d’Aboisso a accueilli le samedi 4 mars 2017 la 4ème étape des présélections du concours, Miss-Côte d’Ivoire sous le thème ’’ Emploi jeune et autonomisation de la jeune fille, facteur de croissance économique du développement durable’’. Elles étaient 12 candidates concurrentes à avoir passé trois fois chacune sur le ‘’T’’ devant le jury, en tenue traditionnelle, de soirée et olympique pour ‘’brandir’’ ce que la nature leur a donné de beau et de sublime. A l’heure des délibérations, la présidente du Jury, Mme Malet Marguerite, opératrice économique a déclaré Mlle Diby Sephora, Miss Sud-Comoé 2017 avec 147/180 points soit une moyenne de 8,16/10. Cette grande sirène 2017 sortie des profondeurs abyssales de...
(APA 06/03/17)
Dans le cadre de sa tournée mondiale dénommée, ‘’Africa Rek’’, du nom de son 34ème album, la star de la musique sénégalaise, Youssou N'Dour a gratifié dans la nuit de samedi à dimanche ses fans de la capitale économique ivoirienne, d’une ‘’belle prestation’’ au cours d’un concert qu’il a donné à la salle Anoumabo du palais de la culture d'Abidjan. Devant une salle archicomble, le roi du «M'Balax» a égrené plusieurs titres à succès de sa riche carrière de près de 40 ans. Les titres «Birima», «Samba», «Salimata», «Be Carefull», «Gorée»... ont été repris en chœur par les mélomanes abidjanais convaincus du talent musical de l'ancien ministre de la culture du premier gouvernement de Macky Sall. Avant le palais de...
(APA 06/03/17)
Les besoins financiers de l’organisation de la dixième édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA) sont évalués à plus d’un million d’Euros, soit plus de 650 millions de FCFA, a révélé à Paris, le Commissaire général de ce festival devenu ‘’lourd et important’’, Salif Traoré dit A’Safo. ‘’C’est l’un des rares festivals qui arrive à son dixième anniversaire. Et rien que pour ça, nous nous devons de le valoriser et de donner une grande fête à tous ceux qui veulent venir (…) Le FEMUA est entrain de prendre son envole et est entrain d’œuvrer pour le bien-être des populations ‘’ s’est félicité A’Salfo , jeudi, lors du lancement de cette dixième édition du FEMUA au siège de l’UNESCO à...
(RFI 05/03/17)
La venue du président ivoirien Alassane Ouattara pour la clôture du festival de cinéma de Ouagadougou n'est pas anodine. Depuis l'insurrection populaire burkinabè et quelques épisodes retentissants comme ceux des écoutes téléphoniques entre le président de l'Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro et le ministre burkinabè des Affaires étrangères Djibril Bassolé, les relations des deux pays frères et voisins n'étaient pas des plus simples. Aujourd'hui, avec la Côte d'Ivoire comme pays invité d'honneur, des gages concrets de réconciliation sont échangés. Dans la trilogue de la réconciliation ivoiro-burkinabè, après l'épisode sur l'investiture de Roch Marc Christian Kaboré en décembre 2015...
(Jeune Afrique 04/03/17)
Le festival ivoirien créé par Salif Traoré, l'un des fondateurs du groupe Magic System, s'appuie sur un budget décuplé, une programmation prestigieuse et des initiatives inédites. Le 24 avril 2016, la 9e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA) s’achevait prématurément sur un épisode tragique… Papa Wemba s’éclipsait en plein concert avant de s’effondrer. Cette année, le commissaire général de la manifestation, Salif Traoré, plus connu sous son nom de scène A’Salfo, entend à la fois rendre hommage au « père de la Rumba » et donner un résonance encore plus forte à l’événement en lui faisant dépasser la barre des 150 000 spectateurs atteinte précédemment. De manière inédite, le Femua qui se déroulera du 25 au 30 avril,...
(APA 04/03/17)
Le chanteur français de R&B , Singuila, de son vrai nom Bedaya N’Garo Singuila se dit être honoré de participer à la 10 ème édition du Festival des musiques urbain d’anoumanbo (FEMUA) à Abidjan.L’artiste dit être honoré car ça sera une manière pour lui de contribuer socialement à œuvrer à l’éducation et à la santé des enfants en Côte d’Ivoire. ‘’ Je suis très honoré de participer au Femua 10. Ça fait plusieurs années que j’enviais les autres artistes qui sont invités ( …) . Quand Salif dit A’Salfo (Commissaire général du FEMUA) m’a proposé c’est automatiquement que j’ai accepté de participer, ’’ a-t-il expliqué dans un entretien à APA. ‘’ Le FEMUA œuvre dans la santé et l’éducation. Ce...
(RFI 03/03/17)
Leur long métrage figure parmi les 14 films ivoiriens présents dans les différentes compétitions de la 25e édition du plus grand festival de cinéma africain. Avec respectivement 22 et 26 ans, les jeunes Ivoiriens Samuel Codjovi et Jean De Dieu Kouamé Konan sont les plus jeunes réalisateurs en lice pour l’Etalon d’or de Yennenga. Dans Innocent malgré tout, ils montrent la violence à l’état pur et sans aucun filtre au point que quelques spectateurs ont quitté la salle face à des images insupportables semblant souvent être gratuites. Pourquoi cet enchaînement de scènes de torture contre un innocent au commissariat ? Entretien avec les cinéastes. RFI : Innocent malgré tout raconte l’histoire de Karus, un jeune ramasseur d’ordures paumé. Il est...
(APA 03/03/17)
La dixième édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA) prévue du 25 au 30 avril 2017 à Abidjan et à Adiaké a été lancée, jeudi, à Paris autour du thème, ‘’l’Afrique face aux défis du réchauffement climatique’’, a constaté APA sur place dans la capitale française. ‘’Chacun doit de son côté jouer son rôle dans la sensibilisation contre le changement climatique. Le FEMUA est une belle tribune pour sensibiliser, surtout les jeunes à ne pas détruire l’environnement’’ a déclaré Salif Traoré dit A’Salfo lors de ce lancement qui a eu pour cadre le siège de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Par ailleurs, cette édition sera marquée par la construction de deux écoles,...
(APA 01/03/17)
Les journaux quotidiens ivoiriens parus parus, mercredi, font la part belle aux sujets économiques avec le feuilleton de l'agrobusiness et au procès en assises des disparus de l'hôtel Novotel. Agrobusiness: "pourquoi les paiements n'ont pas eu lieu, hier'', barre à sa Une Le Patriote. Pour Notre Voie, ''le gouvernement n'a pas tenu parole''. L'Inter explique ''pourquoi le paiement des souscripteurs n'a pas eu lieu, hier''. Selon L'Intelligent d'Abidjan, ''l'agrobusiness fait parler le même langage aux frères ennemis du FPI''. Après le rendez-vous manqué du 28 février, constate L'Expression, ''voici ce qui bloque le remboursement des souscripteurs" qui "réclament leur argent'', ajoute LG Infos. La crise dans la filière café-cacao n'échappe pas aux journaux locaux. A ce propos, Le Temps affiche...
(Fraternité Matin 27/02/17)
La 18ème édition du Marché international du cinéma et de la télévision africains (Mica) a ouvert ses portes ce dimanche 26 février 2017, au Centre international de conférences de Ouagadougou. Le ministre Maurice Bandaman a inauguré dans la soirée de ce dimanche, le village Akwaba, situé à la place de la révolution. La Côte d'Ivoire a transformé cet espace en un gigantesque site d'exposition des us et coutumes, de la gastronomie ivoirienne. A cela, il faut ajouter de nombreux stands qui mettent en avant le savoir-faire ivoirien dans plusieurs domaines d'activités. Après sa visite de nombreux stands, le ministre de la Culture et de Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman qui conduit la délégation de la Côte d’Ivoire, pays invité d’honneur, a...
(APA 27/02/17)
‘’La musique et la danse développent de puissants atouts marchands dont nous devons maîtriser les leviers pour créer des richesses dans nos régions dans l’intérêt des artistes traditionnels et des détenteurs de biens et de valeurs culturels’’, a annoncé, samedi, à Bouaké (379 km au Nord d’Abidjan), Elie Liazéré Kouao, conseiller technique du ministre ivoirien de la culture et de la francophonie, Maurice Kouakou Bandaman. M. Kouao s’exprimait à l’occasion de l’ouverture du Festival des danses traditionnelles en marge de la 3è édition de la Foire Forum Carnaval de Bouaké. Selon lui, en 2016, sur une dizaine de troupes traditionnelles invités sur les scènes du MASA (Marché des Arts et du spectacle d’Abidjan), deux d’entre elles, à savoir les Panthères...

Pages