Samedi 17 Février 2018
(Jeune Afrique 17/02/18)
Crée en 2008, dans une capitale en pleine crise, la Fondation Donwahi fait mentir les Cassandre et s'installe durablement dans le paysage artistique d'Abdijan. Avec un leitmotiv : le refus de se cantonner à un art, et une programmation qui revendique sa subjectivité. Au milieu du vacarme abidjanais, l’imposante bâtisse ocre semble avoir le pouvoir de suspendre le temps. Le bruit entêtant des klaxons et la chaleur collante si présents de l’autre côté du mur s’évaporent dès que le visiteur pénètre dans le coquet jardin de la Fondation Donwahi. Voilà maintenant dix ans qu’Illa Ginette Donwahi a décidé de transformer les 1 500 m2 de sa maison familiale en espace dédié à l’art contemporain. Cette collectionneuse...
(Agence Ecofin 13/02/18)
A l’occasion de la sortie dans les salles ivoiriennes du Blockbuster Black Panther, Walt Disney Company organise à Abidjan, en partenariat avec les cinémas Majestic, les 16, 17 et 18 février prochains, un Festival Marvel dans la ville d’Abidjan. Pendant cet événement, le public ivoirien pourra visionner une série de Comics Marvel en 3D et sur grand écran dont Black Panther, qui sera diffusé en avant-première le vendredi 16 février dans les deux salles Majestic Prima et Sococé. « C’est important pour The Walt Disney Company d’accompagner les entreprises africaines qui œuvrent pour la renaissance des salles de cinéma et permettent d’offrir la meilleure expérience cinématographique. Il était donc naturel de proposer au public d’Abidjan et aux téléspectateurs de Côte...
(APA 09/02/18)
La 10ème édition du Marché des arts et du spectacle d’Abidjan (MASA) se tiendra du 10 au 17 mars prochain, sous «un nouvel modèle économique », a annoncé, jeudi, à Abidjan, son Directeur général, Pr Yacouba Konaté. « Nous voulons sortir du modèle économique de la gratuité» ,a précisé Yacouba Konaté qui annonce l’accès à 5000 Fcfa matérialisé par le port d’un brassard tout le long du festival . Pour cette édition qui coïncidera avec le 25 anniversaire du marché,...
(Fraternité Matin 03/02/18)
Après 35 ans de carrière, Alpha Blondy peut être fier d’avoir accompli un beau parcours professionnel. Aujourd’hui, à 65 ans, celui qu’on appelle affectueusement le ‘’Kôrô’’ n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Avec au cœur de sa vie Dieu, son créateur, en qui il a une foi inébranlable. 35 ans de carrière. Que de chemin parcouru ! On peut dire que le bilan est énorme… Vous savez, le bilan appartient à Dieu. Tant que tu bénéficies encore de ses...
(Fraternité Matin 19/01/18)
Préfacé par le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, il s’agit d’un ouvrage de 200 pages écrit en deux ans par Guillaume Vergès. Le journaliste Guillaume Vergès annonce la sortie de son livre intitulé : « Magic System, le mystère 1er Gaou » pour le mois d’avril 2018. Cet ouvrage, explique le journaliste de culture, est le résultat de 17 ans de collaboration avec le groupe Magic System. Collaboration, faut-il le souligner, riche en entretiens,...
(Le Monde 15/01/18)
Chronique BD. Avec leur nouveau personnage, le commissaire Kouamé, la scénariste et le dessinateur Donatien Mary proposent un polar burlesque dans la capitale ivoirienne. Chronique. Costume, cravate et chapeau de feutre, le commissaire Marius Kouamé ne craint pas la chaleur. D’ailleurs, dans ses locaux, les malfrats se retrouvent menottés à des radiateurs, histoire de cracher plus rapidement leurs aveux sous la pression du mercure. Nous sommes à Abidjan, au cœur des quartiers « chauds bouillants » si chers à la...
(Jeune Afrique 08/01/18)
Accompagné de son partenaire Dieudo Hamadi, le réalisateur Joël Akafou a suivi le parcours de trois cyberarnaqueurs ivoiriens. Il en a tiré « Vivre riche », un film qui dresse le portrait d’une société du paraître. « L’arnaque à la romance » en Afrique de l’Ouest est vieille comme le Net, ou quasi. Le principe est toujours le même : des internautes africains se font passer pour des Européens, par courriel, sur les chats ou sur les réseaux sociaux, et séduisent...
(RFI 02/01/18)
Bonoua, à 50 km à l’est d’Abidjan, est une grosse bourgade de la région Sud-Comoé. La librairie de la ville, créée dans les années 1990, propose tous types de publications, mais aussi de la papeterie, des vêtements et des articles de bazar… De notre envoyée spéciale à Bonoua, Jour de marché à Bonoua, un samedi matin de décembre. En haut de la colline, les rues aux abords de la Poste sont totalement envahies. Aucun véhicule ne passe. La foule se...
(Fraternité Matin 30/12/17)
Bledson Mathieu, journaliste et Secrétaire général adjoint de la rédaction à Fraternité Matin a remporté le «Prix de la lutte contre le travail des enfants», au cours de la 19e édition de la Nuit de la communication qui a eu lieu, ce samedi 29 décembre 2017, au Sofitel hôtel Ivoire. Même si la RTI rafle le super prix Ebony, celui du meilleur journaliste de Côte d’Ivoire, il reste que le pionnier de la presse écrite en Côte d’Ivoire, c’est-à-dire Fraternité...
(RFI 27/12/17)
En Côte d’Ivoire, pour célébrer le passage à la nouvelle année, élégance et classe riment avec pagne en wax. Ce tissu en coton imprimé à la cire a été importé en Afrique au 19e siècle par des marchands hollandais, mais il fait désormais totalement partie de la culture africaine. Et pour se confectionner sa tenue de fête à quelques jours du réveillon, tout Abidjan est à la recherche de l’imprimé coloré qui fera la différence. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171227-cote-ivoire-recherche-beau-pagne-nou...
(Le Monde 21/12/17)
Autour de Papouni, 24 ans, une quinzaine de jeunes ont imposé leur humour sur les réseaux sociaux, où ils n’épargnent personne – et surtout pas le chef de l’Etat. Ils font partie de cette nouvelle génération d’humoristes ivoiriens qui a émergé sur les réseaux sociaux. Trois ans après avoir diffusé leurs premières vidéos sur Facebook, ils s’apprêtent, jeudi 21 décembre, à faire leurs premiers pas sur scène, dans la mythique salle du Majestic Cinéma de l’hôtel Ivoire, à Abidjan. Eux,...
(AFP 16/12/17)
Les mannequins Fatim Sidimé, Awa Sanoko et Tony Santana ont reçu les récomepnses les plus prestigieuses des 8es Awards du mannequinat africain dans un grand hotel d' Abidjan vendredi. La star Awa Sanoko, sacrée Miss Model of the World 2015, a reçu le prix du mannequin la plus sollicité lors de la céremonie qui a réuni de nombreuses personnalités ivoiriennes, dont le chanteur de coupé-décalé Abou Nidal, le champion olympique Cheikh Cissé ou la ministre de l'Education Kandia Camara. Plus...
(Jeune Afrique 14/12/17)
Ce sont des œuvres étonnantes, bouleversantes, des photographies brodées sur des sujets graves qui touchent à la fois à l’histoire de la Côte d’Ivoire et à la vie intime des personnages représentés. Ce projet artistique très particulier de l’artiste ivoirienne Joana Choumali, né à Abidjan, d’un père ivoirien et d’une mère hispano-équato-guinéenne, est exposé jusqu'au 31 janvier 2018 aux 11e Rencontres de Bamako. Entretien. RFI : Joana Choumali, pourquoi votre série de photographies s’appelle-t-elle « Ça va aller » ?...
(Jeune Afrique 12/12/17)
Samedi, l’artiste ivoirien DJ Arafat a refusé de monter sur scène à Dakar, accusant le promoteur de ne pas avoir assez mobilisé ses fans. Defko Africa, la structure organisatrice, a porté plainte et l'artiste ivoirien a reçu une convocation dans l'hôtel où il loge toujours, à Dakar. Il devait être sur scène à 21h. Jusqu’à minuit, les fans sénégalais de DJ Arafat l’attendaient encore sur la Place du Souvenir Africain. En coulisse, les promoteurs négocient avec la star ivoirienne du...
(France Inter 10/12/17)
Après le succès de sa première B.D "Aya de Yopougon", Marguerite Abouet frappe encore avec "Le commissaire Kouamé", un polar vaudevillesque publié en novembre dernier. Pour Babel-sur-Seine, elle remonte le temps et nous emmène en Côte d'Ivoire — un pays qui nourrit ses récits et où elle a passé son enfance. Nous serons en Côte d'Ivoire dans Babel-sur-Seine et nous vous emmènerons aussi en Irlande, au Népal, et au Cameroun La Côte d'Ivoire racontée en B.D par Marguerite Abouet Dans...
(Africatime 07/12/17)
Le Prix Afrilivres 2017 consacrant le Meilleur éditeur de cette année a été décerné à la maison d’édition togolaise Les Editions Graines de Pensées, le lundi 4 décembre, à la Bibliothèque du Palais de la Culture de Treichville d’Abidjan, Côte d’Ivoire. Elle a ainsi remporté la rondelette somme de 5 000 euros soit environ 3 280 000 francs CFA, pour la qualité de fabrication du livre, au terme des délibérations du jury international commis à cette tâche par l’Association Afrilivres...
(AFP 06/12/17)
La star du rock français Johnny Hallyday, mort dans la nuit de mardi à mercredi à 74 ans, était "un pan de notre mémoire", a déclaré à l'AFP le chanteur de reggae ivoirien Alpha Blondy. "C'est un vieux complice qui vient de terminer sa mission sur terre. Johnny est un pan de notre mémoire culturelle pour les gens de ma génération", a affirmé le chanteur ivoirien âgé de 64 ans. "La chanson que j'ai beaucoup aimée est son duo avec...
(APA 05/12/17)
Le premier film panafricain télévisé qui vise à éduquer les téléspectateurs sur la santé sexuelle et reproductive et maternelle, en Afrique de l’Ouest et du Centre a été présenté, lundi, à l’Institut français d’Abidjan, en marge de la 19è Conférence internationale sur le SIDA et les Maladies Sexuellement Transmissibles en Afrique. ‘’C’est ça la vie’’ est une série télévisée de 26 épisodes réalisée par le cinéaste sénégalais Moussa Sène Absa co-produite par l’Ong Raes et Keewu avec la collaboration du...
(Le Point 27/11/17)
PORTRAIT. Après un documentaire intitulé "Trop noire pour être française", c'est par un ouvrage éponyme qu'Isabelle Boni-Claverie interroge le refus d'une certaine pluralité française. De quoi révéler son regard métis sur l'identité. Isabelle Boni-Claverie, fille de Danièle Boni-Claverie*, personnalité médiatique et politique influente de la vie ivoirienne, est issue d'un milieu privilégié. Elle le dit sans équivoque dans son passionnant ouvrage Trop noire pour être française, paru à la rentrée aux éditions Tallandier. Sur le blog de la cinéaste, 50...
(ELLE 21/11/17)
À la fin d’une formation en stylisme à Accra ensuite à Tunis, Salimata rentre dans son pays pour mettre son savoir-faire à profit. Une fois en Côte d’Ivoire, elle crée place Salma B, la signature des vêtements qu’elle conçoit. À la tête de son entreprise, la créatrice ivoirienne au style contemporain se fraie un chemin dans l'industrie de la mode ivoirienne. Portrait. D’Accra à Tunis Salimata Bamba savait depuis toujours ce qu’elle voulait faire de sa vie. C’est pourquoi, elle...

Pages