Mardi 17 Octobre 2017

Sécurité: Abidjan, nouvelle plaque tournante de la lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest

Sécurité: Abidjan, nouvelle plaque tournante de la lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest
(APA 13/10/17)
Sécurité: Abidjan, nouvelle plaque tournante de la lutte contre le terrorisme en Afrique de l’Ouest

Le Secrétaire général d’Interpol, l’Allemand Jürgen Stock, en visite éclair de quelques heures à Abidjan, a annoncé, jeudi, au terme de plusieurs rencontres avec diverses autorités ivoiriennes, l’installation prochaine dans la capitale économique ivoirienne du bureau régional de lutte contre le terrorisme pour l’Afrique de l’ouest.

Arrivé à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët, au sud d’Abidjan, à 10h50 (GMT et heure locale) où il a été accueilli par le Commissaire Divisionnaire Major Youssouf Kouyaté, directeur général de la Police nationale, Jürgen Stock a été, successivement, reçu en audience par M. Kouyaté, le ministre de l’intérieur et de la sécurité Sidiki Diakité ainsi que le ministre d’Etat, ministre la défense Hamed Bakayoko.

Au terme de ces différentes rencontres, M. Stock a salué ‘’les efforts de la Côte d’Ivoire en matière de lutte contre le terrorisme, le grand banditisme et la cybercriminalité’’.

‘’Il était important qu’Interpol échange des informations sur les différents groupes terroristes, que ce soit AQMI ou Boko Haram qui sévissent dans la sous-région. A ce niveau, la collaboration de la Côte d’Ivoire avec Interpol est excellente. En ce sens que le pays est un utilisateur actif des bases de données d’Interpol’’, a souligné Jürgen Stock.

Chaque seconde, les bases d’Interpol sont interrogées 200 fois par la Côte d’Ivoire, a-t-il ajouté. Selon lui, le bureau local d’Interpol ‘’soutenu par les meilleurs agents de police’’ donne ‘’entièrement satisfaction’’ dans la lutte contre le terrorisme.

C’est pourquoi l’organisation a décidé ‘’d’installer le prochain bureau régional de lutte contre le terrorisme de l’Afrique de l’Ouest à Abidjan dès 2018’’, a annoncé le secrétaire général d’Interpol qui a quitté Abidjan dans la soirée.

Une nouvelle qui a réjoui le ministre ivoirien de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité. ‘’ L’installation de ce bureau renforcera davantage le rôle majeur que joue notre pays dans la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes’’, s’est-il satisfait.

Commentaires facebook