Mercredi 25 Avril 2018

" Paquinou" : La fête s’annonce, les embouteillages aussi

" Paquinou" : La fête s’annonce, les embouteillages aussi
(Fraternité Matin 30/03/18)
" Paquinou" : La fête s’annonce, les embouteillages aussi

Les préparatifs pour la fête de ‘’Paquinou’’ vont bon train à Abidjan. En tout cas, la commune d’Adjamé où sont logées de nombreuses gares routières permettant aux Ivoiriens de rallier les villes de l’intérieur du pays, ne désemplit pas. Tant les voyageurs s’y ruent.
Le bémol, ce sont les embouteillages. Du prolongement du boulevard des martyrs ou l’axe Liberté-Renault, voire la voie passant devant le groupe Fraternité Matin, le constat est le même ce jeudi 29 mars 2018. Des bouchons partout au grand dam des usagers. Dans la mesure où se frayer un chemin relève parfois d’un parcours du combattant pour les conducteurs.

Des Abidjanais qui abord des cars veulent sortir de la ville. Ou certains qui quittent les autres communes du District rallient Adjamé via des convois ou par minicars de transports en commun appelés communément (Gbaka). Sans compter ceux qui sont dans des taxis-compteurs ou voitures personnelles sont en circulation.

M. O, chauffeur de Gbaka, ne dit pas le contraire. « Moi, je fais la ligne Adjamé-Bingerville. Lorsqu’il y a un embrouillage à Adjamé, cela me crée d’énormes difficultés. Avec la fête de Pâques, les bouchons, c’est encore plus difficile », confie-t-il. Avant de préciser que malgré cette situation à laquelle il fait face, il doit travailler pour satisfaire le propriétaire du véhicule. C’est-à-dire obtenir la recette qui lui a été fixée.

Le dimanche, les chrétiens ont célébré la fête des Rameaux marquant l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem. Suivra la fête de Pâques le dimanche 1er avril et le 2 avril, le lundi pascal.

Edouard Koudou
edouard.koudou@fratmat.info

Commentaires facebook