Samedi 25 Novembre 2017

Musique: KP Megie, entre zouk et coupé-décalé

Musique: KP Megie, entre zouk et coupé-décalé
(Fraternité Matin 11/08/17)

Ambitieuse et talentueuse chanteuse, KP Megie fait son trou dans l’univers de la musique ivoirienne.
La musique, Kouamé Akissi Pélagie l’a dans le sang. Désormais KP Megie pour les besoins artistiques, la petite Kouamé, depuis l’enfance, a été nourrie à la sève musicale par sa mère, elle aussi chanteuse à ses heures perdues.

En classe de terminale, elle opte pour une carrière musicale, un rêve d’enfant. Si aujourd’hui, la très sensuelle KP Megie fait son trou dans l’univers musical ivoirien, c’est tout simplement le résultat d’une ferme conviction qui l’a conduite, un jour, à Marcory, dans le studio d’arrangement de Prince Ouédraogo.

De cette collaboration naîtra, en 2006, son premier album intitulé ‘’Radio Kpakpato’’, un opus de 8 titres. Ensuite, suivront les Singles, ‘’La solution’’, ‘’Ne t’en fais pas’’ et enfin, ‘’J’ai besoin de toi’’, le dernier en date, dont le superbe clip passe en boucle sur les chaînes de télévision et les radios ivoiriennes et internationales.

Le genre musical de cet auteur, compositeur et interprète est un mélange de zouk, coupé-décalé et de variété. KP Megie chante plusieurs thèmes dont l’amour, la pauvreté, la paix et la souffrance. « Je m’inspire de tout ce qui nous entoure dans la société. J’écris moi-même mes textes et je compose les mélodies de mes chansons. La musique fait tomber les barrières linguistiques. Rien que par la mélodie, on peut passer un message. Je suis donc pour une musique soutenue par des messages forts », explique l’artiste.

Alors pourquoi pratiquer le coupé-décalé, un genre musical où l’ambiance prend le dessus sur le texte ? « Aujourd’hui, le coupé-décalé fait la fierté de la musique ivoirienne en Afrique et même en Europe. La musique ivoirienne évolue bien. Elle est de son époque. Il nous appartient, nous artistes, de proposer de bons textes soutenus par une musique élaborée, pour que les mélomanes s’intéressent à ce que nous faisons », poursuit-elle.

Sa promotion, elle la conçoit à travers la préparation d’une tournée, afin de se rapprocher des mélomanes. En attendant, ils peuvent consommer sans modération ‘’J’ai besoin de toi ‘’, le dernier cru de KP Megie.

SERGES N’GUESSANT

Commentaires facebook