Lundi 21 Août 2017

Lutte contre le terrorisme: un convoi de matériels a quitté Abidjan pour le Mali

Lutte contre le terrorisme: un convoi de matériels a quitté Abidjan pour le Mali
(Fraternité Matin 20/03/17)

Certifié par les experts de l’Onu, le mois dernier, le matériel devant servir à la compagnie de protection de la Mission multidimensionnelle intégrée des nations unies au Mali (Minusma) a été mis en route.

Le convoi a démarré le vendredi 17 mars 2017, au corridor de Gesco, en présence du lieutenant-colonel Kouadio Denis, chef du Bureau des opérations extérieures de l’État-major général des armées, du capitaine Sama Emmanuel, commandant la compagnie de Protection et de M. Aw Abdulatif, représentant la société Scan Global Logistics, chargée du transport des matériels.

Camions transportant des conteneurs chargés de matériels de laverie, de cuisine, de transmissions et de communication, d’habillement, de couchage, de casernement et d’ameublement; conteneurs frigorifiques, générateurs autonomes d’énergie et les groupes électrogènes. Véhicules composés de jeeps, de camions de transport des troupes, de camions citernes à carburant et à eau et engins blindés ‘’Saxon’’ pour le transport des troupes en milieu hostile: voici ce qui constitue le matériel qui servira au contingent ivoirien attendu en terre malienne. Ce matériel a été mis en route ce matin.

Le lieutenant-colonel Kouadio Denis a profité de l’occasion de cette mise en route pour apporter de plus amples détails sur le matériel, son transport, sa destination et ses potentiels utilisateurs une fois sur le théâtre des opérations.

Pour rappel, le matériel avait été inspecté le 16 février 2017 par trois experts onusiens venus de New-York. Répondant aux normes onusiennes, ces matériels de la compagnie de protection sont convoyés au Mali en attendant le déploiement du contingent ivoirien dans quelques jours.

La compagnie de protection ivoirienne qui sera déployée très bientôt, est forte de 150 hommes et femmes réparties en une section de commandement, trois sections d’infanterie et un peloton blindé. Elle a pour mission de protéger le camp Super où est aussi installé un Détachement français de liaison d’appui aux opérations (Dlao) et l’aéroport de Tombouctou, d’assurer le contrôle des différents accès du camp onusien, d’intervenir à proximité du camp ou dans la zone de Tombouctou soit pour neutraliser un élément ennemi, soit pour intercepter tout élément qui attaquerait une emprise de l’Onu.

Alain Zama

Commentaires facebook