Dimanche 19 Novembre 2017

Les compagnies aériennes africaines à Abidjan pour débattre de la modernisation de leur flotte

Les compagnies aériennes africaines à Abidjan pour débattre de la modernisation de leur flotte
(AFP 20/10/17)
Les compagnies aériennes africaines à Abidjan pour débattre de la modernisation de leur flotte

Les compagnies de transport aérien francophones vont se réunir samedi à Abidjan pour débattre du manque de capitalisation dans leur rang, pourtant nécessaire à la modernisation de leur flotte, a annoncé vendredi Air Côte d’Ivoire.

A l’invitation du général Abdoulaye Coulibaly, président du conseil d'administration d'Air Côte d'Ivoire, l'Association des transporteurs aériens francophones (Ataf) qui regroupe 16 compagnies, va se réunir du 21 au 22 octobre en vue d'établir "une coopération spécifique, dans tous les domaines d’intérêt commun, entre des transporteurs aériens qui restent concurrents", selon un communiqué.

"Certes, il y a un problème de gouvernance, mais la capitalisation est un problème de fond auquel sont confrontées les compagnies nationales en Afrique" a dit à l'AFP Laurent Loukou, directeur général adjoint d'Air Côte d'Ivoire.

Selon M. Loukou, "une compagnie nationale en Afrique devrait débuter ses activités dotée d'un capital se situant entre 200 et 250 millions de dollars, alors que la plupart ne sont qu'à 20 millions de dollars".

"Quand vous avez un problème de capitalisation, vous faites un achat d'opportunité de votre outil de production. On loue des avions d'occasion, appelé communément des avions +France au revoir+, ce qui constitue l'un des gros problèmes de fiabilité des compagnies nationales", a-t-il déploré, avant de vanter le modèle ivoirien.

Les flottes des compagnies africaines sont composées d'avions ayant 12 ans de moyenne d’âge, alors que "la régularité et la ponctualité sont les critères qui définissent une bonne compagnie".

"Le 17 juillet Air Côte d'Ivoire, la compagnie nationale ivoirienne, partenaire d'Air France, a reçu le premier avion neuf de la région Afrique de l'Ouest depuis 40 ans", a affirmé M. Loukou qui a salué un partenariat public-privé pour l'acquisition.

Au total, Air Côte d'Ivoire a annoncé l'acquisition de cinq nouveaux avions d'ici à trois ans pour poursuivre son expansion en Afrique où elle dessert 20 capitales.

La compagnie compte déjà quatre appareils Bombardier Q400, quatre Airbus A319 et deux Airbus A320.

Air Côte d'Ivoire, fruit d'un partenariat entre l'Etat ivoirien et Air France, a vu son capital passer de 25 milliards de francs CFA (38 millions d'euros) en janvier 2013, à 65 milliards de francs CFA (99 millions d'euros) en 2015.

ck/de/jh

Commentaires facebook