Jeudi 23 Novembre 2017

Le Portugal salue les performances réalisées par la Côte d’Ivoire : la visite d’État du Président Alassane Ouattara, au Portugal, prend fin aujourd’hui

Le Portugal salue les performances réalisées par la Côte d’Ivoire : la visite d’État du Président Alassane Ouattara, au Portugal, prend fin aujourd’hui
(Fraternité Matin 13/09/17)
Le Portugal salue les performances réalisées par la Côte d’Ivoire : la visite d’État du Président Alassane Ouattara, au Portugal, prend fin aujourd’hui

Le renforcement de la coopération bilatérale entre le Portugal et la côte d’ivoire. tel est l’objectif principal de la visite d’état que le président de la république de côte d’ivoire entreprend depuis hier au Portugal. à la tête d’une forte délégation composée de son épouse, de membres
du gouvernement, de son cabinet et d’opérateurs économiques, le président Ouattara a commencé cette visite d’état par le Monastère des Jéronimos, l’une des plus grandes merveilles de Lisbonne. il y a été accueilli par son homologue hôte, le président Marcelo rebelo de Sousa. Après des honneurs militaires avec toute la solennité qui entoure l’accueil d’une haute personnalité d’état au Portugal (revue de la Garde d’honneur par les deux chefs d’état, impressionnant défilé militaire), le couple présidentiel s’est confié aux divinités monastiques de Lisbonne, en déposant des gerbes de fleurs sur la tombe de Luis de camoes, le héros national, dans l’enceinte du monastère.

Il est considéré comme le plus grand poète du Portugal et fait l’objet d’un culte de la part du peuple portugais en général, et des gens de lettres en particulier. c’est donc un symbole fort et un grand honneur pour la délégation ivoirienne d’être accueillie et de commencer la visite d’Etat par ces lieux pleins d’histoires. c’est, par ailleurs dans la continuité des grands honneurs rendus à un invité de marque que le cortège présidentiel a été escorté, à partir de ce monastère, par 115 cavaliers de la Garde d’honneur, pour se rendre au palais de Bélem où le président Marcelo rebelo de Sousa et son hôte ont eu un tête-à-tête élargi aux délégations, de près d’une heure. « Je suis
très heureux d’accueillir le couple présidentiel. Nous souhaitons approfondir nos relations bilatérales. Nous sommes également heureux pour le poste de la Côte d’Ivoire comme membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies », a souligné seM Marcelo rebelo de sousa, président de la république portugaise. il a surtout salué la « stabilité remarquable» que connaît la côte d’ivoire. et les progrès accomplis par la côte d’ivoire dans plusieurs domaines, notamment en matière de paix et de sécurité. Qui, selon lui, constituent des facteurs de
motivation à l’élargissement de la coopération, dans le domaine économique entre son pays et la côte d’ivoire. ce satisfecit du président portugais est partagé par son hôte, Alassane Ouattara, qui a traduit sa gratitude aux autorités et au peuple portugais « pour la qualité de l’accueil » dont sa délégation a fait l’objet, à son arrivée à Lisbonne.

Il est doublement heureux du fait qu’il est le premier chef d’état ivoirien à effectuer une visite de ce genre dans le pays de Luis de camoes. Mieux, cette visite d’état est très importante pour la côte d’ivoire, « un pays en pleine croissance économique, un pays en paix et en sécurité. La côte d’Ivoire est devenue un pays attractif après la crise, un pays extraordinaire par ses performances économiques.

Ce qui est très rare dans le monde pour un pays qui sort de crise », a rassuré, en substance le chef de l’état. c’est pourquoi, il n’a pas hésité à inviter les investisseurs portugais à s’intéresser à la destination côte d’ivoire. « Nous sommes heureux de ce séjour portugais. Nous invitons les investisseurs portugais à venir investir en Côte d’Ivoire.

Nous souhaitons approfondir nos relations dans le domaine économique. Les sociétés portugaises sont les bienvenues en Côte d’Ivoire », a-t-il confirmé.

Au cours de ces échanges, le président Alassane Ouattara a été décoré par son homologue portugais au grade de Grand collier infante henrique. et la première dame, Dominique Ouattara, distinguée Grandcroix dans l’ordre du mérite.

A son tour, le président ivoirien a élevé son homologue portugais à la dignité de Grand-croix de l’ordre national.

La visite officielle de 48 heures du chef de l’état, au Portugal, prend fin aujourd’hui par un important forum d’affaires, une rencontre élargie avec le président de l’Assemblée de la république portugaise et une visite au musée national d’art ancien suivi d’un vernissage des œuvres d’art de côte d’ivoire.

GERMAINE BONI,
envoyée spéciALe à LisBonne

Commentaires facebook