Mardi 26 Septembre 2017

Effectif pléthorique dans les salles, menace de perturbations de l’école : la ministre Kandia Camara donne des assurances

Effectif pléthorique dans les salles, menace de perturbations de l’école : la ministre Kandia Camara donne des assurances
(L'Intelligent d'Abidjan 12/09/17)
Effectif pléthorique dans les salles, menace de perturbations de l’école : la ministre Kandia Camara donne des assurances

Ouverte officiellement le lundi 11 septembre, la rentrée scolaire 2017-2018 était effective dans les établissements scolaires visités par la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle Kandia Camara .

Au groupe scolaire EPP II plateau nord II, Kandia Camara a constaté la présence effective des enseignants, de l’administration et des élèves. Dans les classes de CE1, CP2, CM2, les élèves à plus de 70% étaient présents, ont rapporté des enseignants interrogés. C’est le cas de la classe de CE1 où il y avait 67 élèves sur un effectif de 100, selon l’institutrice. De même, pour la classe de CM2, une cinquantaine d’élèves ont répondu présent au premier jour de classe avec le début effectif des cours par les mathématiques sur un effectif de 97.

Au lycée moderne de Yopougon Andokoi, seconde étape de la tournée de la ministre, c’est la même réalité. Les élèves sont présents dans les salles, le corps enseignant également. Ainsi, en première D4, Amon Messou Serges, professeur de musique était en face d’une quarantaine d’élèves. Ce premier jour « est une prise de contact et de révision ».

Au terme de sa tournée dans ces établissements, Kandia Camara a traduit sa satisfaction de la reprise effective des cours. «Nous avons aujourd’hui l’effectivité de la reprise de l’école en Côte d’Ivoire. Et ce qui me réjouit davantage, c’est que les cours ont même commencé. Nous avons vu des enseignants en train de dispenser des cours. Nous avons aussi constaté l’enthousiasme des élèves pour la reprise. Tous nous disent qu’ils sont très heureux de reprendre le chemin de l’école aujourd’hui », s’est réjouie la ministre. Poursuivant, Kandia Camara a fait savoir que la reprise effective du premier jour est un gage de succès pour le respect du calendrier scolaire. « Cela est une bonne chose parce que cela veut dire que nous allons effectivement atteindre le quantum horaire, cela veut dire que les enseignements vont se dérouler normalement, cela veut dire que nous allons respecter les progressions, et cela veut dire que nous ferons les évaluations à temps et surtout les évaluations en fin d’année ».

Commentaires facebook