Mardi 24 Avril 2018

Côte d’Ivoire – Tiken Jah Fakoly : « Le président Ouattara a rompu le contrat qui nous liait »

Côte d’Ivoire – Tiken Jah Fakoly : « Le président Ouattara a rompu le contrat qui nous liait »
(Jeune Afrique 20/03/18)
Côte d’Ivoire – Tiken Jah Fakoly : « Le président Ouattara a rompu le contrat qui nous liait »

L'icône ivoirienne du reggae, Tiken Jah Fakoly, qui se présente comme le porte-voix de la population, est prêt à « peser sur l’actualité politique » en Côte d'Ivoire. Inquiétudes de la société civile, mesures d'Alassane Outtara, libération de Laurent Gbagbo... L'artiste répond à JA et à ses détracteurs.

Pour le voir à Abidjan, il faut se déplacer à Yopougon, l’une des deux communes (avec Abobo) les plus populaires de la capitale ivoirienne. Dans le quartier, tout le monde sait quand il est là. Ce n’est pas pour rien que l’un des carrefours les plus bruyants de la commune, située non loin de sa résidence, porte son nom. De son immeuble qui lui sert à la fois de bureau, de studio d’enregistrement et de siège de radio, Tiken Jah Fakoly, 49 ans le 23 juin prochain, reçoit parents, amis, journalistes et activistes de la société civile.

Le reggaeman ivoirien, auteur de Racines (dernier album sorti en 2015) qui vit à Bamako (Mali) depuis 2003, promet qu’il sera de plus en plus présent en Côte d’Ivoire, « pour peser sur l’actualité politique ». Interview.

Lire la suite sur http://www.jeuneafrique.com/543823/politique/cote-divoire-tiken-jah-fako...

Commentaires facebook