Samedi 21 Octobre 2017

Côte d’Ivoire : Soroubat contrainte de reprendre l’autoroute du nord

Côte d’Ivoire : Soroubat contrainte de reprendre l’autoroute du nord
(Afrique sur 7 20/04/17)
Côte d’Ivoire : Soroubat contrainte de reprendre l’autoroute du nord

La dégradation trop rapide de l’autoroute du nord a amener les autorités ivoiriennes sommer Soroubat de reprendre les travaux. L’entreprise tunisienne fera donc le revêtement de 31,5 km de voirie, et ce, d’ici à août prochain.

Soroubat épinglée pour mauvaise exécution des travaux

Alors que les Ivoiriens se réjouissaient du prolongement de l’autoroute du nord jusqu’à Yamoussoukro, qu’ils viennent de déchanter. En effet, Soroubat, le maître d’oeuvre du chantier, a livré une infrastructure routière qui n’a pas mis longtemps à se dégrader. Aussi, le ministère des Infrastructures économiques est monté au créneau pour demander à la structure de reprendre les travaux. Il s’agit du revêtement de l’axe Toumodi-Yamoussoukro long de 31,5 km. Elle a donc repris effectivement ces travaux depuis le 23 février dernier, pour une durée de six mois.

Ces travaux se résument en la pose d’une couche de base non traitée de 15 cm, ainsi qu’une couche de revêtement en béton bitumeux de 5cm. Avant de procéder à la construction de nouvelles canalisations pour drainer les eaux de ruissellement. Le coût de ces travaux supplémentaires s’élève à 14,37 milliards francs CFA. Cependant, il revient à l’entreprise tunisienne de BTP de supporter toute seule ces charges. La sanction prévue pour l’inexécution de cette obligation est l’interdiction d’accès aux marchés publics en Côte d’Ivoire pendant cinq années.

Le ministre Amédé Kouakou entend donc montrer une certaine fermeté dans ce dossier afin d’envoyer un signal fort aux autres. Car, depuis que le gouvernement ivoirien a initié le Programme présidentiel d’urgence (PPU), beaucoup de travaux de réhabilitation de voiries ont été exécutés. Mais ces routes et autres infrastructures n’ont pas mis du temps à se dégrader. C’est à croire qu’elles ont été réalisées avec un peu de légèreté par des structures peu recommandables.

Commentaires facebook