Samedi 21 Octobre 2017

Côte d'Ivoire : les soins du paludisme simple sont désormais gratuits

Côte d'Ivoire : les soins du paludisme simple sont désormais gratuits
(La Tribune 20/04/17)
Côte d'Ivoire : les soins du paludisme simple sont désormais gratuits

Les autorités ivoiriennes viennent d'annoncer la gratuité des soins du paludisme simple pour toutes les tranches d'âge sur le sol ivoirien. L'information a été apportée par le Dr Antoine Tanoh Méa, directeur-coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme en Côte d'Ivoire.

Les autorités ivoiriennes viennent d'annoncer la gratuité des soins du paludisme simple. « La prise en charge du paludisme simple est gratuite pour toutes les tranches d'âge, dans les structures sanitaires publiques en Côte d'Ivoire. Il n'est pas question de faire payer quoique ce soit aux patients », a indiqué le Dr Antoine Tanoh Méa, directeur-coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), dans le cadre d'une séance de travail avec les médias du pays. Selon lui, le paludisme est la première cause de mortalité en Côte d'Ivoire; et cette décision va permettre de faciliter l'accès des populations les plus pauvres aux soins et surtout de lutter efficacement contre la maladie. Le paludisme simple touche plus les enfants âgés de 0 à 5 ans et les femmes enceintes. Ces couches qui constituent les cibles principales de la maladie, en sont aussi les plus vulnérables. Elles sont donc les plus grands bénéficiaires de la nouvelle mesure.

Le nombre de cas de décès liés au paludisme simple a chuté passant de 4.077 en 2014 à 3.705 en 2016, soit une baisse de 372 cas de décès en deux ans. Le nombre reste donc néanmoins très grave et le gouvernement tient à accompagner la baisse du taux de mortalité lié à cette maladie. Les efforts du pays en vue de parvenir à la gratuité dans son traitement a fait chuter la prévalence hospitalière de 50,17% en 2011 à 33% en 2015, soit une réduction de 17 points en 48 mois.

De bon augure à la veille de la journée de la lutte contre le paludisme
Cette confirmation du PNLP pour la population intervient dans à une semaine de la commémoration de la 10ème journée mondiale de lutte contre le paludisme mise sur pied par le concert des Nations pour bannir la maladie à jamais. Pour cette journée qui se tient le 25 avril prochain, le thème choisi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ''En finir pour de bon avec le paludisme'', coïncide bien avec la décision de la gratuité des soins. La Côte d'Ivoire aura ainsi démontré sa bonne volonté à contribuer à l'éradication de cette maladie dont les victimes ne se comptent plus.

Notons que le paludisme simple est une maladie grave dont les victimes mortes en Afrique sont estimées à plusieurs milliers chaque année, soit exactement 90% des cas recensés. Selon un rapport de l'OMS, en 2013, il y a eu 198 millions de cas de paludisme dans le monde et 584.000 décès dont 437.000 enfants africains âgés de 0 à 5 ans. La maladie se manifeste cliniquement par une fièvre le plus souvent et ne présente généralement aucun signe de gravité tel que le coma, l'hypoglycémie, l'acidose ou l'anémie, etc.

Par Emmanuel Atcha

Commentaires facebook