Samedi 22 Juillet 2017

Côte d’Ivoire : après les querelles politiques surviennent les affrontements armés entre militaires

Côte d’Ivoire : après les querelles politiques surviennent les affrontements armés entre militaires
(Agence Ecofin 16/07/17)
Côte d’Ivoire : après les querelles politiques surviennent les affrontements armés entre militaires

Des tirs et des affrontements armés entre militaires ont été constatés, ce samedi matin, en Côte d’Ivoire, à Abidjan et à Korhogo. Trois soldats ont été tués à Korhogo et trois autres blessés, selon l’AFP.

Comme lors des précédents troubles, les autorités parlent de gestes isolés, de soldats indélicats ou de mouvement d’humeur.

Ce nouvel accrochage survient toutefois dans un contexte de difficultés économiques, suite à la chute des cours du cacao, et de vives tensions politiques après le limogeage de plusieurs personnalités telles que Niamien N’Goran, vice-président du PDCI, le parti allié de celui de M. Ouattara, ou encore Jean-Louis Billon, lui aussi PDCI, relevé de ses fonctions à la tête du Conseil régional du Hambol.

Ces derniers jours, des proches de Guillaume Soro, les hauts fonctionnaires Méïté Sindou et Issiaka Fofana, ont également subi les foudres du président Ouattrara qui ne semble plus parvenir à imposer son autorité.

Des mutineries de militaires, anciens rebelles, ont déjà éclaté cette année en Côte d’Ivoire, en janvier et en mai. Elles se sont soldées par des versements de primes à raison de 12 millions de FCFA par personne.

Ces nouveaux troubles interviennent au plus mauvais moment pour la Côte d’Ivoire qui doit recevoir dans 5 jours, la 8e édition des Jeux de la Francophonie.

Commentaires facebook