Mardi 12 Décembre 2017

Candidature Rhdp: ‘’2020 ce n’est pas maintenant’’, a indiqué Alassane Ouattara

Candidature Rhdp: ‘’2020 ce n’est pas maintenant’’, a indiqué Alassane Ouattara
(Fraternité Matin 19/06/17)
Candidature Rhdp: ‘’2020 ce n’est pas maintenant’’, a indiqué Alassane Ouattara

A Berlin, Alassane Ouattara a indiqué qu’il y était pour participer aux travaux préparatoires du groupe des 20. Ce sommet était consacré à l’Afrique.

Le Président de la République est rentré ce dimanche 18 juin de Paris. Ce, après une dizaine de jours passés en Europe.

Alassane Ouattara a fait le point de ce séjour avant de répondre à une question portant sur la déclaration d’Henri Konan Bédié qui a indiqué dans une interview accordée à Jeune Afrique que le candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) pour la présidentielle de 2020 sera issu du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci).

« Je n’ai pas connaissance de la déclaration du président Bédié. Je suis allé à Paris et je suis rentré. Ceci étant, j’ai été interrogé sur ma succession à Strasbourg. J’ai dit que 2020 ce n’est pas maintenant », a-t-il réagi.

Il a aussi exprimé son soutien aux victimes des inondations que le pays a connu. « Je déplore les victimes, environ une douzaine, et les dégâts que nous avons subis. Je voudrais présenter mes condoléances aux familles des victimes et aussi présenter mes vœux de prompt rétablissement aux blessés et à tous leurs proches », a-t-il souligné.

Pour ce qui est de sa visite, le Chef de l’État a informé que sa tournée européenne l’a conduit d’abord à Paris pour une rencontre avec le Président Emmanuel Macron, ensuite à Berlin pour prendre part à la réunion préparatoire du G20 pour l’Afrique et enfin au Parlement européen à Strasbourg.

« Avec le Président Macron, nous avons évoqué les questions bilatérale, économique, sécuritaire et financière. Nous avons parlé aussi de la sous-région, de la nécessité de lutter contre le terrorisme et notre volonté de faire en sorte que tout ce qui est acte terroriste soit contré. Nous avons parlé de la nécessité du renseignement entre notre pays et la France », a-t-il dit.

A Berlin, Alassane Ouattara a indiqué qu’il y était pour participer aux travaux préparatoires du groupe des 20. Ce sommet était consacré à l’Afrique.

A Strasbourg, à l’occasion de sa présentation au Parlement, il a soutenu avoir évoqué les défis qui sont les leurs, notamment la paix, la sécurité, le climat. « Notre séjour a été fructueux », s’est-il félicité.

Diomandé Mémoué
Correspondant communal

Commentaires facebook