| Africatime
Jeudi 30 Mars 2017
(RFI 30/03/17)
Au Congo-Brazzaville, la première phase du recensement des fonctionnaires, lancée en octobre 2016 sur le territoire national et dans les représentations du Congo à l’étranger, est achevée. A ce stade, un peu plus de 66 000 agents ont été enregistrés. Objectif maintenant : identifier les anomalies, assainir le fichier et alléger la masse salariale, notamment en radiant les agents fraudeurs. Jusqu'à présent, un certain flou a régné sur le nombre exact de fonctionnaires congolais avec deux fichiers disponibles, celui de la fonction publique et celui du ministère des finances. Les deux ne correspondant pas toujours comme le confirme Aimé Ange Wilfrid Bininga, ministre de la Fonction publique...
(Jeune Afrique 30/03/17)
Après la COP22, place aux actes. Soutenu par le Maroc, le Fonds bleu pour le bassin du Congo a été lancé à Oyo, dans le fief de Sassou Nguesso. Une fois n’est pas coutume lorsqu’il s’agit de grands projets panafricains : l’accord de création du Fonds bleu pour le bassin du Congo a été signé le 9 mars, moins de quatre mois après son annonce lors de la COP22, à Marrakech. Portée par Denis Sassou Nguesso avec le soutien de la Fondation Brazzaville – présidée par l’homme d’affaires français Jean-Yves Ollivier, proche du président congolais –, l’initiative avait alors été adoptée par les chefs d’État des douze pays concernés : l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la...
(La Voix de l'Amérique 27/03/17)
Le gouvernement a offert depuis quelques semaines l'Internet dans les lieux publics à Brazzaville. Des foules des jeunes restent longtemps sous l'éclairage public, à l'esplanade de la télévision nationale ou au bord du fleuve Congo, surfant à partir de cette connexion gratuite. Lauriane, une internaute, saluant cette initiative, estime aujourd'hui faire un bon usage des réseaux sociaux. "Avant, je publiais juste des photos pour montrer ma personne, mais aujourd'hui je profite d'Internet pour partager des informations importantes avec beaucoup d'autres...
(AFP 24/03/17)
Les autorités de Brazzaville ont confirmé jeudi avoir expulsé deux journalistes italiens venus faire un reportage au Congo mais ont démenti qu'ils aient fait l'objet d'une "arrestation arbitraire" comme l'affirme Reporters sans frontières (RSF). "Ces journalistes sont entrés au Congo avec des visas touristiques", a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouvernement congolais Thierry Moungalla dans un entretien téléphonique. "J'ai été informé par les autorités consulaires italiennes" de leur volonté d’obtenir une accréditation de reportage pour régulariser leur situation, "ce...
(RFI 17/03/17)
Un cadre informel d'échanges, de discussions et de propositions pourrait être mis en place au Congo entre le gouvernement et les ONG des droits de l'homme. C'est ce qui ressort d'une longue et interminable concertation organisée jeudi 16 mars, entre ces ONG et le ministre de la Justice qui ont débattu également d'un récent rapport accablant sur la violation des droits dans le pays. Les ONG veulent aller voir ce qui se passe dans les prisons. Le gouvernement est prêt...
(RFI 16/03/17)
C'est la fin de l'attente et de l'austérité pour les quelque 15 000 boursiers de l'université Marien Ngouabi à Brazzaville. Les bourses du 4ème trimestre 2016, qui n'avaient toujours pas été versées, ont été débloquées. Ces dernières semaines, à la Faculté des lettres et sciences humaines, de nombreux étudiants avaient déserté en signe de protestation ou tout simplement faute de moyens pour s'offrir un logement ou pour se déplacer. Nelson Apanga, membre du MEEC, Mouvement des élèves et étudiants du...
(Xinhua 15/03/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- La ministre en charge de la santé Jacqueline Lydia Mikolo a déclaré lundi à Brazzaville, l'épidémie de la variole du singe ou "monkey pox" dans le département de la Likouala, à l'extrême nord du pays. Selon la ministre, vingt cas ont été notifiés dans les districts de d'Impfondo, Bétou Enyelle et Dongou chez des sujets âgés de 4 à 40 ans. L'on déplore un décès dû à cette épidémie qui avait déjà sévi dans ce même département...
(APA 15/03/17)
APA - Brazzaville (Congo) - Au total 3 morts ont été enregistrés sur les 20 cas de variole de singe signalés au nord-Congo, indique un communiqué du ministère congolais de la santé et de la population, parvenu mardi à APA à Brazzaville. Selon ce communiqué cette épidémie a déjà sévit dans ce département en 2003. Elle se manifeste par des boutons remplis de liquide sur tout le corps y compris le cuir chevelu. La contamination se fait par le contact...
(Jeune Afrique 14/03/17)
Le Fonds bleu pour le Bassin du Congo est sur les rails depuis la semaine dernière. Il doit permettre de subventionner des projets qui permettront de préserver cette région, à hauteur de 100 millions d'euros chaque année. Le président congolais, Denis Sassou Nguesso (DSN), avait convié quelques-uns de ses amis à la cérémonie de signature de l’accord de création d’un fonds pour le bassin du Congo (le Fonds bleu), les 8 et 9 mars à Oyo. Outre les ministres de...
(Xinhua 13/03/17)
Le redéployement énergétique est l'un des piliers importants du développement de l'Afrique, a déclaré samedi Amakoé Klutsè président du comité technique d'organisation de la session ordinaire du Comité technique spécialisé (CTS) de l'UA sur les Transports, les Infrastructures interrégionales et transcontinentales, l'Energie et le Tourisme, du 13 au 17 mars à Lomé. Invité au journal de soir de la télévision nationale (TVT), M. Klutsè a indiqué qu'il est important que les pays africains se mettent ensemble pour mutualiser leurs efforts...
(RFI 11/03/17)
Le département d’Etat américain a publié en début de semaine son rapport sur l’état des droits de l’homme au Congo-Brazzaville. Le constat est alarmant : en 2016, la quasi-totalité des droits fondamentaux protégés par les traités internationaux, la Constitution et le code de procédure pénale ont été violés en République du Congo. Sur 40 pages, les faits sont énumérés, bruts, sans commentaire ni interprétation. Et les agents de l’Etat sont désignés comme les principaux responsables. Des disparitions forcées à la torture en passant par le viol, le département d’Etat américain énumère les atteintes aux droits de l’homme et la liste est très longue.
(AFP 10/03/17)
Douze pays africains ont lancé jeudi au Congo, à Oyo (400 km au nord de Brazzaville), un "Fonds bleu pour le Bassin du Congo" visant à subventionner des projets au profit des riverains, selon un journaliste de l’AFP. "L’initiative a deux grandes ambitions : la préservation des forêts et des eaux du Bassin du Congo, mais aussi aider les populations à accéder à une meilleure qualité de vie", a expliqué à l’AFP Benazir Hilali. Madame Hilali est la coordonnatrice des...
(Xinhua 09/03/17)
OYO (CONGO), (Xinhua) -- Le Premier ministre congolais Clément Mouamba a appelé, mercredi soir à Oyo (ville située à 400 km au nord de Brazzaville), les pays du Bassin du Congo à une gestion rationnelle de l'eau, a constaté Xinhua sur place. "Conscients de la vulnérabilité de nos pays au changement climatique, ainsi que de la prochaine crise de l'eau dont les signes sont déjà perceptibles, il est indispensable que cette ressource vitale soit préservée et gérée correctement et surtout...
(Jeune Afrique 09/03/17)
Cette semaine, dans le cadre de notre série l’argent des Africains, nous mettons le cap sur Pointe-Noire, à la rencontre de David. Ce Congolais de 25 ans a créé son entreprise de conseil et réparation de matériel informatique il y a deux ans. Comment dépense-t-il son argent ? Il a accepté de faire le point avec nous. Le quotidien de David tourne presque exclusivement autour de sa jeune entreprise. Dynamique, ambitieux et à seulement 25 ans, il emploie quatre personnes...
(Gabon Review 09/03/17)
Afin de s’inspirer des dispositifs et mécanismes de financement de l’assurance maladie universelle de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), une délégation du ministère du Travail et de la sécurité sociale du Congo séjourne à Libreville du 8 au 10 mars. Le directeur général de la CNAMGS, Michel Mboussou en séance de travail avec la délégation congolaise, le 8 mars 2017 à Libreville. © Gabonreview Une délégation congolaise séjourne depuis le 8 mars à Libreville pour...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Parmi les nouveaux visages incontournables de la Cemac, le tchadien Abbas Mahamat Tolli hérite d'un poste d'autant plus important que la récession économique de la zone ne fait que commencer. Il a été adoubé le 17 février par les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Dix jours après avoir pris ses quartiers dans le vaste bureau de gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), au 15e étage du siège, à Yaoundé...
(Le Point 06/03/17)
Quotidien difficile, avenir obstrué, renchérissement du coût de la vie : les étudiants et les citoyens lambda ont décidé de se faire entendre. C'est dans un lycée déserté, où les résidus de gaz lacrymogènes piquent encore les yeux et où le mât flanqué de la bannière tchadienne jonche le sol, que nous emmène le site d'info tchadien Alwihdainfo.com. Son reportage s'intitule « Tchad : atmosphère post-violence, élèves et professeurs asphyxiés et drapeau arraché », et se déroule au lycée de...
(RFI 04/03/17)
Cinq ans après les explosions d'un dépôt de munitions et d'armes de l'armée congolaise, qui ont tué près de 300 personnes dans le quartier Mpila à l'est de Brazzaville, tous les 17.000 sans-abri n'ont toujours pas été relogés. Ils se plaignent et appellent l'Etat à prendre ses responsabilités même s'il a relogé quelques centaines d'autres sinistrés dans la banlieue nord de Brazzaville. De part et d’autre de l’avenue de l’Intendance qui traverse le quartier Mpila qui a failli être rayé...
(La Voix de l'Amérique 03/03/17)
Les survivants de l’explosion d’un dépôt de munitions qui avait faite près de 300 morts, le 4 mars 2012, se rappellent encore de ces tristes moments, cinq ans plus tard. Ils appellent les autorités à rebâtir leurs maisons toujours en ruines. Des bâtiments en ruines depuis cinq ans sont maintenant transformés en décharges publiques dans le quartier de Yoro, très touché par l’explosion du dépôt de munitions de Mpila à Brazzaville. Cinq ans après, de mauvais souvenir taraudent toujours les...
(Agence d'information d'afrique centrale 03/03/17)
L’ambassadeur de la République bolivarienne du Venezuela au Congo, Norma Borges, a organisé un marathon sur l’avenue de la corniche à Brazzaville dans le cadre du renforcement des relations d’amitié entre les deux pays. Une cinquantaine d’athlètes ont pris part à cette compétition sportive qui a eu pour point de départ et d'arrivée ; la Case de Gaulle à Bacongo dans le deuxième arrondissement de Brazzaville. Ces athlètes ont suivi l’itinéraire suivant : Case de Gaulle- Pont 15 août 1960-...

Pages