Vendredi 18 Août 2017
(Jeune Afrique 18/08/17)
D’après un communiqué de la présidence congolaise, le Premier ministre, Clément Mouamba, a présenté mercredi sa démission, aussitôt acceptée par le président Denis Sassou Nguesso. « Par suite, le président de la République a, par décret n°2017-365 du 17 août 2017, mis fin aux fonctions du Premier ministre et des autres membres du gouvernement », déclare dans un communiqué Firmin Ayessa, directeur du cabinet du président de la République. « Un gouvernement résolument porté vers l’action » Cette démission était attendue. Lors de son discours du 14 août, prononcé la veille du 57e anniversaire de l’indépendance de son pays, le chef de l’État congolais, Denis Sassou Nguesso, avait annoncé la formation imminente d’un nouveau gouvernement,...
(RFI 18/08/17)
L’Union patronale et interprofessionnelle du Congo (Unicongo) dénonce des « intrusions harassantes des services de police dans les entreprises [qui] assombrissent le climat des affaires », dans une lettre au Premier ministre dont RFI a obtenu copie. Ces critiques du principal syndicat des chefs d’entreprise du pays interviennent alors que le Congo-Brazzaville fait face à une grave crise économique liée à la chute des cours du pétrole. C’est un véritable fichage policier que décrit le président d’Unicongo dans sa lettre au Premier ministre. Les diplômes, les cartes, les photos personnelles sont demandées aux chefs d’entreprises. Des documents contrôlés plusieurs fois, par différentes instances. Le syndicat patronal évoque des pratiques « insolites » et doute même de leur légalité. Si le...
(La Tribune 17/08/17)
Dans un message radiotélévisé, à l'occasion de la célébration de l'indépendance de son pays, le chef de l'Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, a reconnu que son pays connaissait des difficultés économiques préoccupantes. Le président congolais a appelé à ne pas dissimuler ces problèmes et a exprimé ses espoirs pour un retour à la normale. Enfin, on peut dire ; le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso vient de reconnaître que la situation de son pays n'est pas...
(Le Point 17/08/17)
Au bord de l'effondrement économique, le pays doit vite réagir pour conjurer la chute du prix de l'or noir et diversifier réellement son économie. Il porte tous les espoirs pétroliers du Congo pour les trois prochaines années. Mis en exploitation en mars dernier, le gisement Moho-Nord/ phase 2, opéré par la compagnie pétrolière Total E&P, filiale du groupe français Total, fournira environ 20 % de la production d'or noir attendue à 267 000 barils par jour en 2017, en légère...
(Le Point 16/08/17)
Après l'échec des leaders de l'opposition congolaise aux dernières législatives, l'heure est à la recomposition des forces. Qui s'imposera face à Sassou ? L'opposition congolaise paraît fragilisée après les élections législatives remportées haut la main par le Parti congolais du travail (PCT), le parti du président Denis Sassou N'guesso, et ses alliés qui ont renforcé leur présence au sein des institutions de la République. Ses dirigeants, divisés sur les stratégies à adopter, ont, pour les uns, appelé au boycott et,...
(RFI 16/08/17)
Le Congo-Brazzaville a célébré ce 15 août le 57e anniversaire de son accession à l'indépendance. A cette occasion, dans un message radiotélévisé adressé à ses compatriotes, Denis Sassou-Nguesso a admis que son pays faisait face à une crise « grave et préoccupante ». Il s'est montré tout de même rassurant en affirmant qu'elle sera surmontée. Le chef de l’Etat congolais a consacré une bonne partie de son discours à la situation économique préoccupante du pays, marquée par la récession et l’augmentation de la dette qui frôle les 120% du produit intérieur brut. « Notre pays connaît des difficultés réelles, a déclaré Denis Sassou-Nguesso. Vous devez le savoir, personne ne doit les dissimuler.
(RFI 14/08/17)
Le Tchad a annoncé, jeudi 10 août, sa décision de supprimer l'obligation de visas pour les ressortissants des Etats membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Joint par RFI, Hissein Brahim Taha, ministre tchadien des Affaires étrangères, souligne que son pays devient ainsi le premier à mettre en application une décision prise par les chefs de l’État de l'organisation régionale, il y a plus de quatre ans.
(RFI 11/08/17)
Le port fluvial d’Oyo, dans le centre du Congo-Brazzaville, a été mis en service ce jeudi 10 août par le président Denis Sassou-Nguesso. Infrastructure stratégique, ce port doit permettre de fluidifier le transfert des productions en provenance du nord du pays vers Brazzaville et, au-delà, l’océan Atlantique. Désormais, les régions du nord du Congo ne vont plus compter unqiuement sur la Nationale 2 - un axe routier qui se trouve dans un état de délabrement inquiétant - pour exporter leurs...
(RFI 08/08/17)
Une mission du Fonds monétaire international doit se rendre à Brazzaville fin août pour négocier la mise en place d’un programme d’ajustement budgétaire. Une négociation dans laquelle les autorités démarrent fragilisées, après les révélations concernant la dette cachée du pays : affichée à 77%, elle est en réalité de près de 120% du PIB. Brazzaville est désormais au pied du mur. Le Fonds Monétaire International a confirmé, samedi, les informations révélées mardi 1er août par RFI : Brazzaville a caché...
(Jeune Afrique 08/08/17)
Le parti du président Denis Sassou Nguesso a largement gagné les élections législatives, qui se tenaient il y a quelques semaines au Congo-Brazzaville. Parmi les vainqueurs de cette élection, certains sont les fils de figures politiques du pays. Pour d'autres, le lien de parenté n'a pas suffit. Ghislain Ngalibali n’a pas flanché. Face à Simplice Ngami Damas, du Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir), le fils de Lambert Ngalibali, ancien maire de Brazzaville et plusieurs fois ministre sous Pascal...
(RFI 08/08/17)
C’est une crise qui dure depuis un an, et dont on ne parle quasiment pas dans les médias. La crise du Pool, ce département du sud du Congo-Brazzaville secoué par des combats depuis la réélection contestée du président Denis Sassou N’Guesso, en avril 2016. Ils opposent forces de sécurité et les partisans de l'ancien chef rebelle, Frédéric Bintsamou alias le Pasteur Ntumi. L'essentiel des combats se déroule à huis clos, sans journalistes et sans humanitaires. Et certains villageois, on ignore...
(Jeune Afrique 08/08/17)
Que se sont dit Emmanuel Macron et Denis Sassou Nguesso lors d'une conversation téléphonique début août ? Le président français, Emmanuel Macron, et Denis Sassou Nguesso (DSN), son homologue congolais, se sont parlé par téléphone le 4 août, un entretien préparé la veille par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, lequel avait appelé DSN – qu’il connaît bien. Au menu de la conversation : la conclusion d’un accord avec le FMI souhaitée par la France, la situation intérieure congolaise...
(La Tribune 08/08/17)
Le gouvernement congolais a vigoureusement contesté la dégradation de sa note souveraine par les agences Moody’s et Standard Poor’s. Les autorités assurent que le Congo n’est pas en défaut de paiement et accuse par la même occasion la société Commissions Import Export S.A. (Commisimpex) de manœuvres visant à ternir l’image du pays. Des déclarations qui sont toutefois loin de rassurer les marchés, le Congo étant encore empêtrée dans une nouvelle affaire de dette cachée. Les turbulences économiques s'accumulent de plus...
(La Tribune 08/08/17)
Le Fonds monétaire international craint des retombées de la crise des réserves de changes dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale sur le franc CFA. Alex Segura-Ubiergo, le chef de mission de l'institution de Brettons Woods au Gabon, a partagé ses inquiétudes en ce sens avec la presse locale. L'information a rapidement fait du chemin telle une traînée de poudre. Surtout vu la sensibilité de la question de la dévaluation du franc CFA, en ces...
(RFI 08/08/17)
Les Championnats du monde 2017 d’athlétisme 2017 sont déjà finis pour le Congo-Brazzaville. Si l’élimination de la sprinteuse Cécilia Bouélé était prévisible sur 100 mètres, celle du lanceur Franck Elemba, ce 5 août 2017 à Londres, est plus surprenante. Comme en 2015, Franck Elemba a été éliminé dès les qualifications des Championnats du monde d’athlétisme. Pourtant de l’eau a coulé sous les ponts pour le lanceur de poids depuis cette compétition à Pékin. Le Congolais a en effet remporté la...
(RFI 05/08/17)
Le Parti congolais du travail (PCT) a, sans surprise, remporté les élections législatives au Congo-Brazzaville. Reste désormais à désigner le chef de l’opposition, poste prévu par la Constitution. Ce sera au gouvernement de trancher entre les deux partis d'opposition, l'UPADS de Tsaty Mabiala et l'UDH-Yuki de Guy-Brice Parfait Kolélas, qui ont tous les deux obtenu huit sièges au Parlement. Le PCT a remporté le scrutin, et conforte même son positionnement au sein de l’Assemblée, selon les résultats du second tour des législatives au Congo-Brazzaville de ce dimanche 30 juillet, rendus publics mercredi par le ministère de l’Intérieur.
(Le Point 05/08/17)
Sans surprise, le PCT, au pouvoir, a obtenu 90 sièges à l'issue du 2e tour de législatives entachées de violences et de fraudes, notamment à Brazzaville. On ne peut pas dire que la sérénité ait marqué ce second tour des législatives qui a eu lieu ce 30 juillet. Climat de suspicion et de violences aidant, le vote a été reporté sine die dans neuf circonscriptions sur quatorze du Pool, situées dans la partie sud-ouest du département. Cette zone est le...
(RFI 05/08/17)
En manque de temps de jeu à Angers, l'attaquant international congolais Fodé Doré a été prêté à Clermont cette saison. Pour mieux retrouver l’élite, le Diable rouge va donc évoluer en Ligue 2 dans le but de retrouver toutes ses capacités physiques après une grave blessure en 2015 qui lui a fait perdre du temps. Dans la planète football, il y a les stars, dont Neymar, qui défraye la chronique depuis des semaines. Et les autres. Ces joueurs qui transpirent...
(La Tribune 04/08/17)
Les résultats du second tour des élections législatives congolaises sont tombés. Sans surprise, le Parti congolais du travail a raflé la majorité absolue. Parmi les députés à défendre les couleurs du PCT à la future assemblée du pays figurent trois enfants du président congolais Denis Sassou-Nguesso. Parmi les enfants candidats du président Dénis Sassou-Nguesso pour les élections législatives au Congo, un seul a été «recalé». Deux filles et un fils du président congolais vont en effet siéger à la future...
(La Tribune 04/08/17)
Les agents de santé du Centre hospitalier universitaire de Brazzaville sont entrés en grève depuis le mardi 1er août 2017. Ils demandent la régularité de versement de leurs salaires, le paiement des arriérés des deux derniers mois et aussi les autres avantages qui leur étaient réservés. La crise économique ne semble pas avoir fini de faire des dégâts. Un tour au CHU Brazzaville donne mal à la tête. Les malades sont à l'abandon, alors que le corps médical a déclaré...

Pages