Lundi 22 Mai 2017
(Xinhua 26/04/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- L'Assemblée nationale congolaise a adopté le 24 avril à Brazzaville deux projets de loi en vue de la création effective des zones économiques spéciales dans le pays. Plus de 5 ans après le lancement de ce projet, les autorités congolaises semblent ne plus avoir du temps à perdre sur ce dossier essentiel de la diversification d'une économie durement frappée par la baisse des cours internationaux du pétrole. L'or noir apporte au pays plus de 70% de ses recettes budgétaires et la dégringolade du marché pétrolier est fortement ressentie par l'économie congolaise dont le maître-mot est actuellement la diversification. Afin d'aller plus vite à la mise en place de ces zones économiques spéciales, le gouvernement réuni le 5...
(Xinhua 26/04/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- La troisième édition de la conférence internationale et expositions sur les hydrocarbures en République du Congo, s'est ouverte lundi à Brazzaville, capitale congolaise, avec pour objectifs, de promouvoir le développement du secteur pétrolier, un secteur clé de l'économie congolaise, en vue d'attirer des investissements. Plus de 200 participants de plus de 15 pays (principalement des pays membres de l'association des producteurs de pétrole africains APPA), prennent part à cette conférence qui permet notamment de découvrir les opportunités et les défis liés à la conduite des affaires dans le secteur des hydrocarbures de la République du Congo. Les intervenants à cette grande rencontre aborderont les nombreuses opportunités disponibles dans les secteurs pétrolier et gazier, les défis auxquels l'industrie...
(BBC 26/04/17)
Les pays de la Communauté économiques des Etats d'Afrique centrale, (CEEAC) ont réclamé la matérialisation de leur zone de libre-échange au cours d'une réunion à Libreville. Les experts du commerce des États membres de la CEEAC souhaitent lever les points de blocage du marché régional. Ces pays réfléchissent à la manière de rendre effective la zone de libre-échange. Avec près de 130 millions de consommateurs, ce marché est très important du point de vue économique mais plusieurs pays ont du mal à écouler leurs marchandises. Ce qui génère un manque à gagner important.
(La Tribune 25/04/17)
Devenir le troisième producteur de pétrole en Afrique à partir de 2018, c’est le défi que compte relever le Congo Brazzaville. Durement frappé par une pénurie de carburant depuis le début du mois d’avril, le pays a décidé d’augmenter sa production journalière d’or noir de 290.000 actuellement à 350.000 barils/j. C'est sans doute une bonne nouvelle pour les automobilistes congolais. Alors que le Congo Brazzaville souffre d'une pénurie de carburant depuis le début du mois d'avril, le pays a décidé d'augmenter sa production de pétrole vers un pic jamais atteint. « Les perspectives sont bonnes et nombreuses, pour preuve, la production pétrolière du Congo va passer de 232.000 barils/j en 2016...
(APA 25/04/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Près de 350 participants nationaux et étrangers prennent part à la 3ème Édition de la Conférence internationale et exposition sur les hydrocarbures au Congo (CIEHC), dont l’ouverture a eu lieu le lundi à Brazzaville sous le thème :’’l’industrie pétrolière congolaise ; défis et perspectives ». Pendant trois jours (24 au 26 avril) les participants vont, à travers plusieurs communications concernant toute la chaîne de l’industrie pétrolière, s’imprégner des opportunités et perspectives d’avenir du secteur des hydrocarbures au Congo. « Cette conférence sur les hydrocarbures, s’ouvre sous dans un contexte difficile pour le secteur pétrolier qui depuis deux ans affecte les économies des pays qui n’ont pour base que cette ressource naturelle », a déclaré le premier ministre...
(APA 25/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le Japon vient d’accorder un prêt de 33 milliards de FCFA au Cameroun dans le cadre du financement de la seconde phase de la route Sangmelima (Cameroun) et Ouesso (Congo), a annoncé mardi, le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT). Un décret du président de la République Paul Biya habilite le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT) à signer un accord de prêt avec l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), dans le cadre du projet de facilitation des échanges entre le Cameroun et le Congo. Il s’agit d’un financement complémentaire puisque les accords ont déjà été signés avec les autres bailleurs de fonds...
(La Tribune 25/04/17)
L’enseigne française FNAC Darty inaugure ce mercredi 26 avril son nouveau magasin à Douala au Cameroun avant celui de Brazzaville prévu pour le mois de juin prochain. Le distributeur français, qui s’est allié à la société Mercure International, étoffe ainsi sa présence sur le continent dans le cadre de sa stratégie d’expansion africaine entamée il y a quelques années. En ligne de mire, le potentiel qu’offre l’émergence de la classe moyenne africaine qui attise déjà bien des convoitises. L'enseigne française de distribution FNAC Darty, un des leaders mondiaux du secteur, poursuit sa stratégie d'expansion africaine. Ce mercredi 26 avril, le groupe inaugure un nouveau magasin de 480 mètres carrés en franchise au sein du centre commercial Kadji Square à Douala...
(Le Monde 25/04/17)
Le directeur adjoint du département Afrique du Fonds monétaire international, Roger Nord, assure que les programmes sociaux des Etats pourront être préservés. C’était il y a quatre mois. Le 23 décembre 2016, les dirigeants des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), réunis en sommet à Yaoundé, au Cameroun, décidaient d’en appeler au soutien financier du Fonds monétaire international (FMI). La morosité ambiante ne laissait plus guère de choix aux économies de cette sous-région de la zone franc, ultra dépendantes de la rente pétrolière : dans le sillage de la chute des cours, leur croissance s’est effondrée, tout comme leurs recettes budgétaires, tandis que les déficits se sont creusés dangereusement. Le recours à l’institution de Bretton...
(APA 25/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) vient de lancer un avis de sélection internationale ouverte pour le placement des fonds de sa Caisse de retraite (CRBC) en actifs financiers, libellés en FCFA, dans les zones de la Communauté économique et monétaire des États de l'Afrique centrale (CEMAC) et de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Le plan de retraite de l’Institut d’émission est financé par ses contributions propres ainsi que celles de son personnel, sur la base de pourcentages spécifiques liés au régime à cotisations définies. La gestion de ces ressources est confiée, contre rémunération sur la base de mandats de gestion, à des institutions spécialisées dans l’administration des portefeuilles d’actifs financiers. La CRBC a...
(RFI 25/04/17)
La confédération africaine de basket-ball (FIBA Afrique) a confié l’organisation du Championnat d’Afrique des nations masculin (Afrobasket 2017) à l’Angola, suite au désistement du Congo-Brazzaville. Le Secrétaire général de la FIBA Afrique, Alphonse Bilé, revient sur ce revirement qui a mis l’Afrobasket 2017 en péril. RFI : Alphonse Bilé, pourquoi la FIBA Afrique a-t-elle choisi l’Angola pour accueillir l’Afrobasket à la place du Congo ? Alphonse Bilé : Il y avait trois postulants : l’Egypte, l’Angola et la Tunisie. Nous avons pris un peu de temps dans la logique de recherche d’un plan B, parce que nous avons tout d'abord voulu permettre au Congo de revenir sur sa décision. Nous avons eu des séances de travail avec sa fédération de...
(RFI 24/04/17)
Former gratuitement au moins 3 000 développeurs Web entre 2017 et 2018 ; favoriser l’insertion professionnelle des jeunes congolais grâce au numérique, ce sont entre autres ambitions affichées par la Grande école numérique du Congo (GENC) avec l’appui du ministère congolais en charge de la formation qualifiante. Née il y a à peine six mois, la GENC, qui dispose de plus d’une quarantaine de formateurs, attire de plus en plus des apprenants dans un pays où le taux d’accès au haut débit reste un des plus bas en Afrique.
(AIP 23/04/17)
La ministre congolaise de la Promotion et de l’Intégration de la femme au développement, Ines Bertile Nefer Ingani, a déclaré, samedi, lors d’une séance de travail avec son homologue ivoirien, le Pr Mariatou Koné, être venue s’inspirer de l’expérience ivoirienne en matière de promotion et de leadership féminin. Mme Nefer Ingani qui avait à ses côtés l’ambassadeur du Congo à Abidjan, a indiqué que la Côte d’Ivoire compte de nombreuses avancées dans le domaine d’intégration socioéconomique dont son pays pourrait s’en inspirer et qui pourrait faire l’objet de signature de conventions lors de la prochaine session de la grande commission mixte. Elle a en outre signalé que les femmes congolaises possèdent de l’expérience en matière de paix dont pourraient bénéficier...
(Jeune Afrique 22/04/17)
Le gouvernement congolais a confirmé ce vendredi à "Jeune Afrique" qu’une embuscade tendue par les hommes du pasteur Ntumi en début de semaine avait fait "plusieurs morts" parmi les soldats dans le Pool. La traque de l’ancien chef rebelle, déclenchée il y a un an, piétine. Le pasteur Ntumi et ses Ninjas Nsiloulous courent toujours ! Déclenchée au lendemain de l’attaque, le 4 avril 2016, des quartiers sud de Brazzaville par ses miliciens, la traque de l’ancien chef rebelle et de ses hommes s’enlise dans le Pool, département situé dans le sud du pays. Pis : l’armée y subit, parfois, d’importants revers sur le terrain. Dans la nuit du 17 au 18 avril, « des miliciens Ninjas Nsiloulous de Frédéric...
(AFP 22/04/17)
Les autorités de Brazzaville, accusées d'une répression sanglante dans le Pool, département du Sud du Congo, ont appelé vendredi à "condamner" comme une "tragédie" les violences post-électorales qui s'y déroulent. "On ne condamne pas assez ce qui se passe dans le Pool", a déclaré à la presse Juste Désiré Mondélé, conseiller spécial chargé des questions politiques auprès du président Denis Sassou Nguesso. "Aujourd’hui il y a des déplacés, nos compatriotes ne peuvent pas vivre dans leurs habitats, ne peuvent pas s’adonner librement à leurs activités économiques ; ça pose un vrai problème et c'est une tragédie", a ajouté M. Mondélé, appelant les "véritables patriotes" à "se lever pour condamner davantage ce type de comportement". Région agricole alimentant traditionnellement les marchés...
(RFI 22/04/17)
Exclusif: l'Angola organisera le Championnat d'Afrique des nations masculin de basket-ball (Afrobasket 2017) à la place du Congo.
(APA 20/04/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le porte-parole du parti Congolais du travail (PCT au pouvoir),Serges Michel Odzoki, dans une déclaration faite jeudi matin à la Radio nationale, a fait état de plusieurs morts et blessés dans le département du Pool, à la suite des attaques de Frédéric Bintsamou (Pasteur Ntumi) et ses miliciens Ninjas Nsiloulou. « Dans la nuit du mardi 17 avril 2017, les miliciens Ninjas Nsiloulou de Frédéric Bintsamou Alias Ntumi ont attaqué un détachement de la force publique dans le district de Kindamba tuants plusieurs patriotes et d’autres ont été blessés», a notamment déclaré Serges Michel Odzoki. Selon plusieurs villageois ayant fuit dés le déclenchement des attaques, il y aurait eu près de 18 morts. « Le Parti Congolais...
(Autre média 20/04/17)
La ville de Brazzaville fait face à une importante pénurie de carburant. Le rythme d’approvisionnement des stations-service de la capitale congolaise a fortement baissé et la situation ne devrait pas s’améliorer avant plusieurs semaines. Le 6e pays producteur de pétrole d’Afrique manque de carburant. Malgré une production de brut de 278 000 barils/jour en 2015, le Congo demeure fortement dépendant de l’extérieur pour son approvisionnement en hydrocarbures raffinés. La seule raffinerie du pays produit moins de 30% des besoins nationaux et les autorités n’ont pas assuré la gestion de l’approvisionnement auprès des fournisseurs internationaux de façon rigoureuse.
(Agence Ecofin 19/04/17)
(Agence Ecofin) - Depuis plus d’une semaine, la capitale de la République du Congo fait face à une grosse pénurie de carburant et de gaz butane. Une situation qui exaspère les consommateurs contraints de passer plusieurs heures devant les points de distribution. Des dizaines d’automobilistes ont ainsi passé la nuit devant les stations-service, le week-end dernier. «Dans la semaine, on travaille pendant deux jours, et le troisième jour, on vient garer pour attendre de nouveau le carburant. On ne peut pas faire la recette, le travail est trop perturbé.», déplore un chauffeur de bus, selon des propos relayés par la presse locale. Il a confié avoir passé sa troisième nuit à attendre de se faire servir. C’est un paradoxe de...
(RFI 19/04/17)
Au Congo-Brazzaville, où la crise socio-économique ne fait que prendre de l'ampleur en raison de la baisse des prix du pétrole, les revendications sociales se multiplient, notamment dans l'enseignement. Réunie mardi 18 avril dans la capitale, l'Intersyndicale de l'enseignement général et technique a réclamé le recrutement d'au moins 12 000 enseignants bénévoles et le paiement des arriérés des émoluments estimés à 2 milliards de francs CFA. C'est dans une salle archicomble du lycée Pierre Savorgnan de Brazzaville que plusieurs centaines d'enseignants sont venus écouter les responsables de l'Intersyndicale qui leur ont fait le point des négociations menées avec le gouvernement. Leurs attentes en termes de recrutement et de paiement des émoluments...
(Agence d'information d'afrique centrale 19/04/17)
En prélude de la Journée mondiale de lutte contre cette pandémie, célébrée le 23 avril de chaque année, le président d’honneur de la Fondateur « Cœur angélique, Rudy Stephen Mpieré Ngouamba, a organisé le 15 avril, une opération de salubrité dans les onze quartiers de Madibou Placée sur le thème : « Un environnement sain pour un corps sain » ou encore « Mobilisons-nous pour l’opération de salubrité sur toute l’étendue de Madibou », cette campagne a connu la participation de plusieurs femmes et jeunes du 8e arrondissement de Brazzaville. En effet, ces derniers ont mené une action jugée de « grande envergure », dans les Centres de santé intégrés, les écoles publiques, les marchés et grandes artères de Madibou...

Pages