Dimanche 21 Janvier 2018
(APA 06/12/17)
APA-Brazzaville (Congo) - La mission du Fonds monétaire international(FMI), conduite par Abdoul Aziz Wane, de retour au Congo, a entamé mardi à Brazzaville l’ultime phase des négociations avec le gouvernement congolais en vue d’un éventuel programme pour une sortie de la crise économique qui sévit dans ce pays depuis 2014. « Après la phase des discussions de février dernier nous sommes revenus. Nous pensons boucler avec cette phase de discussions pour rentrer dans celle des négociations », a déclaré Abdoul Aziz Wane. Le chef de la mission du FMI a en outre ajouté que « cette phase de négociations va être axée sur trois piliers que sont entre autres : le rééquilibrage de la politique budgétaire, la bonne gouvernance qui...
(AFP 06/12/17)
La lutte contre l'épidémie de sida stagne, voire faiblit en Afrique de l'Ouest et centrale, où la mortalité des adolescents a augmenté d'un tiers en cinq ans, un "scandale" pour les associations et l'Unicef. "La mortalité liée au VIH/sida en Afrique de l’Ouest et du Centre est (proportionnellement) plus du double (5,1% contre 2,1%) de ce qu’elle est dans le reste de l’Afrique", dénonce Coalition Plus, un groupe d'ONG de lutte contre le sida, dans un communiqué publié pour la 19e Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA) qui se tient à Abidjan du 4 au 9 décembre. L’Afrique de l’Ouest et du Centre "concentre à elle seule 20% des nouvelles infections au VIH...
(APA 06/12/17)
APA-Douala (Cameroun) - Les pertes fiscales subies chaque année par les pays du Bassin du Congo du fait de l’exploitation illégale de la forêt sont estimées à 150 milliards de francs CFA, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. D’après l’Organisation non-gouvernementale (ONG) Greenpeace, la Chine est la principale destination du bois tiré de cette exploitation illégale. En effet, « environ 3 millions de m3 de grumes et se positionne comme première destination des exportations de bois dans le Bassin du Congo. Dans ces quantités absorbées par le marché chinois, on retrouve beaucoup de bois coupé illégalement qui est ensuite distribué partout via des centaines de milliers d’usines de transformation », note Greenpeace. La même ONG qui précise que « l’Empire...
(Agence Ecofin 05/12/17)
La Compagnie Financière Africaine (Cofina), première institution africaine de mésofinance, démarre ses activités dans un sixième pays en cette fin d’année 2017, le Congo Brazzaville. Après le Sénégal, la Guinée Conakry, la Côte d’Ivoire, le Gabon et le Mali, Cofina ouvre une nouvelle filiale en Afrique centrale pour desservir ce marché. Cofina Congo a pour ambition de révolutionner le marché financier congolais en proposant à ses clients une offre de produits innovants et un service personnalisé à la clientèle. Cette nouvelle offre s’adresse à un large éventail de clients aux profils variés. Petites et moyennes entreprises (PME), petites et moyennes industries (PMI) et particuliers pourront bénéficier d’un accompagnement sur mesure en fonction de leurs besoins. L’équipe de Cofina Congo est...
(RFI 05/12/17)
A Abidjan (Côte d'Ivoire), la Conférence internationale de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (Icasa) s’est ouverte le 4 décembre. Jusqu’au 9 décembre ce sera le rendez-vous mondial de ceux qui se consacrent à la lutte contre le VIH. Parmi les participants, Mme Matshidiso Moeti, docteure et responsable de la branche africaine de l’OMS s’inquiète du faible taux d’accès aux traitements des malades en Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle répond aux questions de Frédéric Garat. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171205-lutte-contre-sida-afrique-ouest-cent...
(AFP 04/12/17)
Les avocats congolais des barreaux de Brazzaville et Pointe Noire sont en grève pour demander la "libération sans condition" d'un des leurs arrêté le 27 novembre, ont-ils indiqué dimanche par communiqué. Les avocats protestent contre l'"arrestation arbitraire" de maître Steve Bagne Botongo arrêté et "brutalisé" sur son lieu de travail à Brazzaville le 27 novembre, d'après une déclaration du bâtonnier du barreau de Brazzaville en date de vendredi. Son arrestation serait l'oeuvre des agents d'un service de sécurité, la Direction générale de la sécurité du territoire, selon le bâtonnier. Lors d'une assemblée générale samedi, les avocats de Pointe Noire ont décrété un mouvement de grève.
(APA 04/12/17)
APA-Brazzaville(Congo) - Une mission du Fonds monétaire international (FMI) est attendue mardi à Brazzaville où elle poursuivra avec les autorités congolaises les discussions entamées en septembre dernier au sujet d’un appui au programme économique du pays, a appris APA de source proche du ministère congolais des Finances. Dirigée par le chef de mission Département Afrique du Fonds monétaire international (FMI), Abdoul Aziz Wane, séjournera au Congo jusqu’au 20 décembre, précise le communiqué, ajoutant que l’objectif de cette mission est de « poursuivre les discussions entamées courant le mois de septembre dernier pour un programme supporté par le FMI ». Lors de la première mission, effectuée du 25 septembre au 4 octobre, le FMI avait pu disposer d’informations essentielles sur la...
(APA 04/12/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Les professionnels de la communication et des médias regroupés entre autres au sein de l’Union de la Presse Francophone (UPF) et de l’Observatoire congolais des médias (OCM), dans une déclaration rendue publique dimanche, ont « condamné fermement l’agression des journalistes » qui couvraient mardi dernier une conférence de presse à Brazzaville, avant de demander l’arrestation et le jugement des auteurs d’un tel acte. Plusieurs journalistes de la presse nationale et internationale dont le correspondant de APA s’apprêtaient à rencontrer des avocats de l’opposant André Okombi Salissa quand ils ont été pris à partie par des hommes en civil. Violentés et dispersés, ils ont également été pour beaucoup d’entre eux dépossédés de leur matériel de travail (micros, enregistreurs,...
(RFI 04/12/17)
Les avocats du barreau de Pointe-Noire au Congo ont décidé de rejoindre leurs collègues de Brazzaville dans leur mouvement de grève samedi 2 décembre pour exprimer leur colère. Alors qu’ils s’étaient réunis pour évoquer le cas d’un de leurs confrères arrêté lundi dans la capitale, la police les en a empêchés. Samedi, les membres du barreau de Pointe-Noire avaient prévu de parler du sort de leur confrère, Steve Bagne, arrêté lundi dernier dans son cabinet à Brazzaville, la capitale du Congo. Une méthode qui gêne beaucoup ses confrères qui rappellent, qu’en principe, les avocats ne peuvent pas être interpellés dans leur bureau. Mais la réunion avait commencé depuis moins d'une demi-heure lorsque les avocats ont été sommés de quitter la...
(RFI 04/12/17)
Ils ne sont pas quantifiés par les autorités, mais leur nombre est assez important au regard de la situation sur le terrain. Les habitants de Brazzaville qui ont perdu ou abandonné leurs maisons du fait de l’avancée des érosions sont en pleurs. Ces érosions sont dues aux pluies diluviennes qui s’abattent sur la capitale congolaise. Les autorités sont aussi pointées du doigt, car leurs travaux d’aménagement des voiries urbaines abandonnés se transforment aussi en érosions. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171203-phenomenes-erosion-brazzaville
(RFI 02/12/17)
Les avocats de l'ex-ministre et opposant André Okombi Salissa, inculpé depuis près d'un an pour atteinte à la sûreté de l'Etat, se disent indignés par l'interruption de leur conférence de presse avant même qu'elle ne débute jeudi 30 novembre. Dans un communiqué diffusé ce vendredi 1er décembre, ils dénoncent «des violences inacceptables dans un Etat de droit». Journalistes molestés, pneus de voitures crevés... pour les avocats d'André Okombi Salissa il y a eu jeudi 29 novembre une volonté claire de museler la défense et la presse. Rappelons que des hommes en civil se présentant comme membres des forces de l’ordre ont investi les lieux -une salle privée- où des journalistes avaient été appelés pour une conférence de presse des avocats...
(Agence Ecofin 02/12/17)
En marge du sommet Union européenne/Union africaine qui s’est achevé à Abidjan les 29 et 30 novembre, la Banque africaine de développement a convié les représentants des Commissions économiques régionales (CER) du continent, à la réunion de la consultation de la stratégie « High 5». Après avoir appelé les représentants des CER à examiner les acquis et les réussites de l’intégration régionale en Afrique et les améliorations qu’il convient d’apporter aux freins qui limitent la promotion de cet idéal, le président de la BAD, Akinwumi Adesina a présenté les objectifs de cette stratégie. Ils se déclinent en cinq axes qui visent à éclairer l'Afrique, à l'alimenter en énergie et la nourrir ; travailler à l’industrialiser ; intégrer le continent et...
(AFP 01/12/17)
Les ambassades de France et des Etats-Unis à Brazzaville ont indiqué vendredi qu'elles avaient demandé aux autorités congolaises un renforcement de leur sécurité jeudi, face à des menaces d'attaques. "Suite à la réception, dans la nuit du mercredi 29 au jeudi 30 novembre 2017, d'un message faisant état de possibles attaques, l'ambassade de France avait sollicité le concours des autorités de la République du Congo pour que soient mis en place des dispositifs de sécurité renforcés autour des principaux sites d'intérêt français, à Brazzaville et à Pointe-Noire", lit-on sur le site de l'ambassade de France. "Dès le début de matinée du jeudi 30 novembre, des éléments des forces de sécurité congolaises ont été déployés. Ces mesures sont toujours en vigueur...
(AFP 01/12/17)
Des avocats congolais, sénégalais et français ont accusé vendredi "les forces de sécurité" congolaises d'avoir empêché la tenue de leur conférence de presse la veille à Brazzaville en agressant des journalistes. Des journalistes - dont le correspondant de l'AFP et de RFI - ont été pris à partie par des individus en civil alors qu'ils venaient rencontrer les avocats d'un opposant en prison, André Okombi Salissa, à 16h30 locales dans les locaux d'un journal. "Les forces de sécurité ont envahi dès 16h00 les lieux afin d'empêcher la tenue de la conférence de presse", ont accusé les avocats dans un communiqué vendredi. "Ils ont alors pris à partie l'ensemble des membres de la presse, dont certains se sont vus sévèrement brutalisés...
(AFP 01/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a précisé jeudi son projet de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Libye, plaidant pour le déploiement de forces policières africaines, l'envoi de troupes française n'étant pas à l'ordre du jour. "Nous avons des échanges bilatéraux avec des pays africains pour contrôler les trafics, d'une manière structurée dans une +task force+", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Accra, dernière étape de sa tournée africaine. "Il appartient aux Etats africains d'opérer sur leur sol et de mener des opérations de police...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(Jeune Afrique 30/11/17)
Mercredi 29 novembre dans la soirée, une réunion d'urgence s'est tenue à l'initiative de la présidence française, en marge du sommet Union africaine-Union européenne sur la lutte contre les trafiquants de migrants vendus comme esclaves en Libye. Outre la France, l’UA, l’UE, le secrétaire général des Nations unies, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, le Tchad, le Niger, la Libye (représentée par le président Fayez al-Sarraj), le Maroc et le Congo-Brazzaville y ont été conviés. Lors d’une conférence de presse donnée à la résidence de l’ambassadeur de France peu après la rencontre, Emmanuel Macron a annoncé qu’une série de mesures avaient été prises. « La Libye a réaffirmé son accord pour autoriser l’accès au sol libyen afin d’évacuer les camps où ces scènes...
(Agence Ecofin 30/11/17)
Le groupe Bintel Ltd, maison-mère d’Azur Telecom, a dévoilé la signature d’un accord de partenariat avec le groupe Lycatel, opérant dans plusieurs marchés sous la marque Lycamobile. A travers cette nouvelle alliance, la société émiratie explique que sa filiale bénéficiera non seulement de l’expertise opérationnelle de Lycatel dans le développement du trafic international, mais aussi d’un financement de ses besoins en trésorerie pour lancer la 4G en Centrafrique où la compagnie a inauguré la 3G+ il y a quelques semaines, le lancement de la 3G au Gabon et de la 4G au Congo. Dans son communiqué, Bintel Ltd indique que les documents qui matérialisent sa collaboration avec le groupe Lycatel ont été signés à Londres le 17 novembre 2017. La...
(AFP 29/11/17)
Les chefs d'Etat et de gouvernement arrivaient progressivement mercredi à Abidjan pour le cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité, avec l'ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Parmi les 83 dirigeants attendus, la chancelière allemande Angela Merkel, le secrétaire général de l'ONU Antiono Gutteres, le président rwandais Paul Kagame, entre autres, ont été accueillis par le président ivoirien Alassane Ouattara, hôte du sommet, avant l'ouverture officielle à 14 heures (locales et GMT).
(Le Point 29/11/17)
Avec l'inauguration de son usine dans le Sud, Dangote pourrait faire doubler la production du Congo par an et en faire un pays exportateur. De quoi ouvrir les perspectives. L'inauguration de la cimenterie Dangote Cement Congo a eu lieu ce 23 novembre. Une bonne nouvelle pour le département de la Bouenza, situé dans le sud du Congo, un pays dont la situation économique et financière est plutôt catastrophique depuis l'annonce en septembre dernier du montant abyssal de la dette publique extérieure, évaluée à près de 120 % du produit intérieur brut (PIB). Objectif : diversification pour le Congo Localisée à Mfila, dans le district de Yamba, sur l'axe routier Bouansa-Mouyondzi, la cimenterie est une filiale du groupe nigérian Dangote Cement...

Pages