Lundi 21 Août 2017
(Angola Press 28/07/17)
Kasai (RDC) - Les réfugiés congolais dans la province de Lunda Norte (nord-est) pourront être rapatriés dans les prochains jours, a annoncé, jeudi, le délégué du Ministère angolais de l’Intérieur dans la province diamantifère, Alfredo Lourenço Quintino “Nilo”. Ce commissaire, également coordinateur de l’équipe des experts angolais qui suit le processus a tenu ces propos en marge d’une réunion bilatérale entre les provinces de Lunda Norte (Angola), et du Kasai (RDC), soulignant que 1.500 réfugiés étaient déjà rentrés volontairement vers les zones d’origine. Dans ses déclarations, il a admis la possibilité de rapatriement de plus de 30 mille réfugiés, après avoir conclu la stabilité dans les régions autrefois en conflit politique tribal dans le pays voisin. Selon lui, ce fait...
(RFI 27/07/17)
Au Congo-Brazzaville, c’est vers une majorité que se dirige le PCT, parti au pouvoir, et ses alliés aux élections locales d'il y a dix jours, selon des résultats publiés tôt ce mercredi. Le Parti congolais du travail du président Denis Sassou-Nguesso et les formations qui lui sont proches ont raflé plus de la moitié des sièges. Ils devraient donc contrôler la quasi-totalité des conseils départementaux et municipaux qui vont être installés ces prochains jours. Selon les résultats officiels, le PCT a obtenu à lui seul près de 450 sièges sur plus de mille qui ont été pourvus. Sa victoire est renforcée par celle de ses principaux alliés tels que le Rassemblement pour la démocratie et le progrès social (RDPS) et...
(RFI 27/07/17)
Au lendemain de l'annonce des résultats des élections locales au Congo-Brazzaville, l'UPADS de Pascal Tsaty Mabiala s'estime lésé dans cinq circonscriptions sur les 49 où le parti était présent. Il annonce qu'il va déposer des recours. Les résultats officiels placent le PCT du président Denis Sassou-Nguesso largement en tête avec 450 sièges sur le millier de sièges qui étaient à pourvoir dans les nouveaux conseils municipaux et départementaux. L'UPADS, loin derrière, n'en a décroché que 54 et considère que ce score ne reflète pas sa réelle place dans le paysage politique congolais. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170727-elections-locales-congo-brazzaville-u...
(APA 27/07/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Les résultats des élections locales du 16 juillet publiés jeudi par le ministre congolais de l'Intérieur, Raymond Zéphirin Mboulou, donnent le Parti congolais de travail (PCT-au pouvoir) victorieux avec près de 450 sièges sur les 1400 en compétition. Ainsi d’après ces résultats, avec 450 sièges à lui seul, le PCT, ses alliés et les individualités qui lui sont proches, vont reprendre les rênes de la plupart des conseil départementaux et communaux sur l’ensemble du territoire congolais. Selon ces résultats, le PCT est suivie par la première formation politique de l’opposition qu’est l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS, première formation d'opposition) avec 54 sièges et l'Union des démocrates et humanistes (UDH-Yuki) de Guy-Brice Parfait Kolélas qui obtient...
(RFI 27/07/17)
Au sixième jour des Jeux de la Francophonie en Côte d'Ivoire, les phases finales en sport et en culture ont commencé ce mercredi 26 juillet. C’est ainsi que le Congolais Moussoki a remporté la médaille d’or dans la catégorie « conteur », devant les Guinéens de la Compagnie Arc-en-ciel et la Française Najoua Darwiche. Moussoki avec son « Conte du moustique » a piqué la curiosité du jury et du public. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170727-reportage-jeux-francophonie-cote-ivoi...
(APA 27/07/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Chef de l’Etat du Congo, Denis Sassou N’gesso a été désigné parrain du trentième anniversaire de l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM) prévu du 31 juillet au 04 août à Abidjan, annonce un communiqué de cette institution communautaire transmis, jeudi, à APA. Durant cinq jours, plusieurs activités viendront meubler le programme de ces festivités. Le lundi 31 juillet, sera consacré à la Journée ‘’portes ouvertes’’. Présidée par le Ministre d’Etat, Ministre des Transports de Guinée, Président du Conseil d’Administration de l’ARSTM, cette journée verra la présentation des différentes filières et débouchés de l’ARSTM, une visite du site (ateliers, simulateur), une démonstration du savoir-faire des étudiants en fin de cycle et une...
(Angola Press 27/07/17)
Luanda - Treize millions et Neuf mille dollars, déboursés par les Etats-Unis, ont été mis à la disposition des réfugiés de la République Démocratique du Congo (RDC) en territoire angolais, a fait savoir mercredi à Luanda l'ambassadrice des USA en Angola, Helen La Line. Cette aide vise à financer les activités des bureaux du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) et du Programme Alimentaire Mondial (PAM), qui doivent prêter assistance en vivres, en eau, en soins médicaux et en abri à des dizaines des milliers des réfugiés congolais, a précisé la diplomate américaine. Helen La Line, qui tenait une conférence de presse, a expliqué que l'aide de Washington aux réfugiés congolais était une réponse à l'appel onusien...
(AFP 26/07/17)
Le Congo a répondu mercredi à la France sur la situation dans la région du Pool, annonçant par ailleurs une nouvelle victoire du parti présidentiel lors des élections locales du 16 juillet, après celle au premier tour des législatives. Paris s'est déclaré lundi "préoccupé" par la situation dans la région du Pool, lançant un "appel" aux autorités de Brazzaville "pour rétablir rapidement les conditions qui permettront la tenue des élections dans toutes les circonscriptions concernées". "Le gouvernement a été responsable et prudent en reportant les élections dans le Pool", a répondu Thierry Moungalla, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement interrogé par l'AFP.
(RFI 26/07/17)
Au Congo-Brazzaville, les députés sortants seront provisoirement reconduits dans les 8 districts du Pool où le premier tour des législatives n'a pas pu se tenir. Ce lundi, à quelques jours du second tour des législatives, le ministère français des Affaires étrangères s'est dit «préoccupé» par la situation dans le Pool, demandant à Brazzaville de faire le nécessaire pour que le scrutin puisse se tenir sur tout le territoire. Mais pour Thierry Moungalla, porte-parole du gouvernement congolais, les conditions de sécurité n'étaient pas réunies. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170725-congo-brazzaville-repond-preoccupatio...
(APA 26/07/17)
APA-Brazzaville (Congo) - La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a adopté son nouveau plan stratégique 2017-2022 dans le but de procéder aux réformes financières et mettre en œuvre des programmes de diversification des économies dans les six pays de la zone de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris APA ce mercredi auprès des services de la communication de cet institution bancaire . Ce nouveau plan stratégique de la BDEAC 2017-2022, adopté par l’assemblée générale des actionnaires de cette banque tenue le 24 juillet à Brazzaville, table sur les réformes financières et les programmes de diversification des économies dans les six pays de la sous-région en les invitant à investir dans les...
(APA 26/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le résultat net des 52 banques en activité dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) est passé de 124 milliards de francs CFA en 2105 à 87 milliards de francs CFA en 2016, soit une baisse en valeur relative de 37 milliards de francs CFA et une diminution en valeur absolue de 30 %, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Cette forte régression est la conséquence de la conjoncture difficile observée depuis quelque temps dans cette sous-région, avec notamment un repli de la croissance de 0,2% à cause principalement de la chute des cours du pétrole intervenue en 2014, et dont cinq des six pays de la CEMAC en...
(RFI 25/07/17)
Deux conseillers du Premier ministre ont été suspendus de leur fonction lundi 24 juillet au Congo-Brazzaville. Grégoire Lefouoba, conseiller spécial en charge de la coopération culturelle et de la formation, et Martin Oyali, conseiller politique. Tous deux, bien que membres de la majorité présidentielle, avaient décidé de se présenter aux législatives face à des candidats investis par le PCT, le Parti congolais du travail, au pouvoir. Et ce, dans le département de la Cuvette Ouest, où plusieurs incidents ont perturbé le vote au premier tour. Grégoire Lefouoba concourrait en indépendant. Bien que membre du comité central du Parti congolais du travail, il n'avait pas obtenu l'investiture du PCT dans sa circonscription, Kellé, où le premier tour des législatives a finalement...
(RFI 25/07/17)
A la veille du second tour des élections législatives prévu dimanche prochain au Congo-Brazzaville, la France se dit «préoccupée» par la situation dans le département du Pool. Au premier tour, le vote a été reporté sine die dans huit des quatorze circonscriptions électorales de ce département en raison des violences. Pas de nouvelle date fixée pour le moment. Et, dans ce contexte, le ministère français des Affaires étrangères lance un «appel» aux autorités de Brazzaville afin qu'elles permettent la tenue du scrutin dans tout le pays. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170725-elections-congo-brazzaville-pool-fran...
(Jeune Afrique 25/07/17)
Dans sa dernière lettre d'Afrique centrale, la direction du Trésor français étudie les éventuels changements structurels dans les économies de la zone Cemac qui pourraient tirer la croissance économique. Des changements trop légers pour permettre une vraie « émergence », de l'avis des experts qui ont rédigé le rapport. Pour évaluer les perspectives de croissance de la zone Cemac, le Trésor français a étudié les changements structurels qui pourraient intervenir dans ces économies.
(APA 25/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le règlement pacifique des contentieux bancaires au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) préoccupe la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) qui a opté de mettre sur pied un cadre réglementaire et juridique approprié pour gérer efficacement ces différends, a-t-on appris lundi auprès de cette institution sous-régionale. Selon un communiqué dont APA a obtenu copie, le régulateur du secteur bancaire en Afrique centrale vient d’organiser à Ndjamena, la capitale tchadienne, un forum sur la justice et la banque impliquant différents acteurs du secteur, ainsi que des magistrats et des représentants de la Cour commune de justice et d’arbitrage de l’Organisation pour l’harmonisation du droit des affaires en Afrique...
(AFP 24/07/17)
La France s'est déclarée lundi "préoccupée" par la situation dans la région du Pool au Congo à la veille du second tour des élections législatives prévu dimanche prochain, lançant un "appel" aux autorités de Brazzaville. "La France reste préoccupée par la situation dans la région du Pool et ses conséquences sur le plan humanitaire", a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères à Paris, interrogé par l'AFP. "Elle appelle les autorités congolaises à prendre les mesures nécessaires pour rétablir rapidement les conditions qui permettront la tenue des élections dans toutes les circonscriptions concernées", a ajouté ce porte-parole du quai d'Orsay.
(Libération 24/07/17)
Les résultats du premier tour du scrutin congolais ont été annoncés après cinq jours d'une longue attente qui reste inexpliquée. Et ne suscite guère de commentaires, de même que la dérive de ce pays dirigé par le même homme fort, au pouvoir depuis 33 ans. Enfin ! Après cinq longs jours d’un suspense, qu’on suppose insoutenable, les résultats du premier tour des élections législatives et locales qui se sont déroulées dimanche 16 juillet au Congo-Brazzaville ont été révélés vendredi soir. Pourquoi un aussi long délai dans un petit pays qui ne compte pas plus de deux millions d’électeurs ? Mystère. Aucune explication officielle n’ayant justifié les raisons d’une telle attente.
(La Tribune 24/07/17)
Le Parti congolais du travail sécurise la majorité des sièges de l'Assemblée nationale congolaise dès le premier tour des élections législatives du 16 juillet, dont les résultats ont été diffusés dans le soirée du 21 juillet à la télévision publique. Sans surprise, c'est le parti du président congolais Denis Sassou Nguesso qui est arrivé en tête du premier tour des élections législatives du 16 juillet en République du Congo, selon les résultats diffusés hier à la télévision nationale du pays. Sur les 93 députés élus dès le premier tour, dans une Assemblée nationale qui compte 151 sièges, 70 appartiennent au Parti congolais du travail. Pour le second tour prévu le 30 juillet, le parti au pouvoir sera en lice dans...
(Jeune Afrique 24/07/17)
Le ministère congolais de l'Intérieur a dévoilé vendredi dans la soirée les résultats du premier tour des législatives du 16 juillet au Congo-Brazzaville. Sans surprise, le Parti congolais du travail (PCT) arrive en tête avec 70 députés élus dès le premier tour. Suivent de loin les membres de l'UDH Yuki, de Guy-Brice Parfait Kolélas. Il ne lui manquait que six sièges pour obtenir la majorité absolue dès le premier tour des législatives du 16 juillet. Le Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir) a en effet raflé 70 sièges sur les 151 qui étaient à pourvoir dans la nouvelle Assemblée nationale du Congo-Brazzaville. Au total, 93 candidats ont décroché chacun un siège dès le premier tour, dont sept membres de...
(AFP 24/07/17)
En raison de troubles d'ordres divers, le vote n’a pas pu être organisé le 16 juillet dernier dans les circonscriptions de Kellé dans la Cuvette Ouest (nord-ouest) et Kingoué dans la Bouenza (sud). Les élections législatives sont organisées à nouveau ce lundi 24 juillet dans ces localités où, selon des habitants contactés sur place, un climat serein prévaut. A Kellé, ces élections vont se tenir avec un candidat de moins. En effet, Grégoire Léfouoba, ancien ministre de l'Agriculture sous le régime du président Pascal Lissouba (1992-1997), actuellement conseiller à la primature...

Pages