Mardi 20 Février 2018
(Congo-Site 31/05/13)
«L'élaboration des dossiers d'appel d'offres et l'évaluation des offres», tel est le thème de l'atelier d'information et de formation des cellules de gestion des marchés publics, ouvert le 30 mai à Pointe-Noire par le directeur général de l'Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), David Martin Obami. Organisé par l’ARMP, cet atelier qui se tient après une série d'activités d'information et de formation vise entre autres la vulgarisation des marchés publics, le renforcement des capacités des acteurs de la commande publique dans les départements de Pointe-Noire et du Kouilou. Dans le but de garantir les critères de transparence et de bonne gouvernance, le Congo s'est doté d'un nouveau code en matière de passation des marchés publics, dont l'objectif est d'assainir...
(La Semaine Africaine 31/05/13)
En partenariat avec l’Unicef, l’A.n.l.c.p (Association Ngondo pour la lutte contre la pauvreté), a organisé, du 20 au 21 mai 2013, dans la salle du Forum Mbongui, au centre-ville de Pointe-Noire, une session de formation et de sensibilisation à l’intention des magistrats, policiers, gendarmes et travailleurs sociaux impliqués dans la protection de l’enfant dans la ville océane, à la lumière de la loi n°4-2010 du 14 juin 2010 portant protection de l’enfant en République du Congo, appelée loi Potignon. Dans son allocution à l’ouverture de la session de formation, Micheline Potignon Ngondo, présidente de l’A.n.l.c.p, a édifié les 65 participants sur les raisons qui l’ont poussée à concevoir une loi portant sur la protection de l’enfant au Congo; loi qu’elle...
(Les Dépêches de Brazzaville 31/05/13)
Dans un communiqué officiel publié le 30 mai, le ministère des Transports vient d'interdire la circulation sur l'ensemble du territoire national, des véhicules ayant leur volant à droite Cette mesure est prise conformément aux dispositions du code communautaire de la route révisé, qui interdit formellement l'exploitation, pour le transport public des voyageurs, de tout véhicule avec le volant à droite en République du Congo. La disposition, précise le ministère, tient compte des fondamentaux du code de la route, notamment le sens de la circulation automobile. « En effet, c'est pour assurer une meilleure visibilité du conducteur en cas de dépassement que l'on a décidé de positionner le volant à droite pour la conduite à gauche, et à gauche pour la...
(Les Echos 31/05/13)
LE CERCLE. L'Afrique devient de plus en plus attractive pour les investisseurs qui y constatent un environnement d'affaires plus favorable. Une opportunité que nos entreprises doivent savoir saisir : ce continent affiche une croissance moyenne de 6% en 2012, et les dépenses générales en consommation vont dépasser cette année les 1000 milliards de dollars, selon les analystes du McKinsey Global Institute. Même l’actuel «déficit d’Etat» africain que l’on pointe souvent du doigt pourrait finalement se révéler un atout pour bâtir un espace de gouvernance plus grand et plus intégré que l’Europe. L’évolution positive des Etats africains aujourd’hui plus démocrates et moins corrompus est indéniable et leur fierté retrouvée depuis les promesses de développement économique favorisent, en effet, l’émergence d’une nouvelle...
(Congo-Liberty 30/05/13)
Depuis longtemps, lorsque les puissants et les personnalités influentes s’interrogent sur l’avenir du Congo, une même question « qui peut remplacer Sassou NGuesso ? » revient et reste toujours sans réponse… Et pour tous, c’est une justification suffisante et indiscutable au maintien de ce dernier. Dès 1979, le dictateur congolais a bien veillé à faire disparaître tout éventuel compétiteur. Il a su faire le vide autour de lui. Il a tout fait pour qu’aucune figure congolaise, d’où qu’elle vienne, ne puisse se distinguer. Katali en avait payé le prix fort. Bien d’autres également subirent le même sort. De toutes les fortunes qui se sont accumulées au Congo, aucune n’est due au travail ou à l’intelligence. Toutes relèvent de la corruption...
(Journal de Brazza 30/05/13)
Au cours de ce voyage, le chef de l’Etat va procéder au lancement du projet « Atama Plantation » dans la localité de Yengo Le séjour du Chef de l’Etat congolais sera surtout marqué par la planting, le 30 mai, du 1er palmier à huile donnant lieu au démarrage des activités du projet «Atama Plantation» dans la localité de Yengo, district de Mokéko, département de la Sangha. Le département de la Sangha, appelé autrefois capitale du Cacao, fut aussi l’un des foyers des palmerais industrielles de l’époque coloniale avec la Compagnie française du haut et du bas Congo (C.F.H.B.C). Ce département va encore bénéficier d’une palmeraie grâce au projet Agro-industriel «Atama Plantation», de la société du même nom, qui sera...
(Les Dépêches de Brazzaville 30/05/13)
Loin d'être un autre programme de grande envergure comme le premier, la nouvelle phase permet de prolonger la date de clôture du Projet de développement agricole et de réhabilitation des pistes rurales (PDARP). La Banque mondiale (BM) a cédé à la demande du gouvernement congolais consistant à préparer un financement additionnel dans les six mois à venir à la suite de la phase du PDARP qui se termine le 30 juin. Le chef du projet à la BM, Amadou Oumar Ba, l'a annoncé le 26 mai à Owando, au cours d'une rencontre avec les services déconcentrés du département de la Cuvette. « Cela a pour conséquence de prolonger la date de clôture du PDARP au 31 décembre 2013, ce qui...
(Congo-Liberty 30/05/13)
Des barrages qui ne fonctionnent pas. L’électricité qui ne parvient pas dans les grandes villes et même à Oyo. De l’eau qui ne coule pas dans les robinets mais qui inonde sans cesse Pointe Noire, Brazzaville et détruit les routes mal tracées et mal construites. Une double piste d’aéroport impossible d’utiliser à Maya-Maya. Tout cela n’est que l’œuvre de l’ancien pêcheur à la sagaie, Jean-Jacques Bouya. C’est lui le Ministre à la Présidence, chargé de l’aménagement du territoire et de la délégation générale aux grands travaux de la République du Congo qui hypothèque l’avenir de la République et décide à lui seul de tout ce qui se construit (mal) dans notre pays. C’est encore lui, cet incompétent notoire, qui avait...
(Mediapart 30/05/13)
Utilisation de produits périmés dans le traitement de l’eau par la S.N.D.E : son Directeur général Emile MOKOKO WONGOLO a-t-il agi de mèche avec son ministre de tutelle Henri OSSEBI ? Les Congolais ont le droit de savoir. Pour rendre l’eau potable, on lui applique des traitements variés qui obéissent tous au même principe : éliminer les éléments de matière contenus dans l’eau par étapes successives, jusqu’aux organismes microscopiques comme les virus et les microbes. Tout cela se fait dans une usine d’eau potable. En effet, qu’il s’agisse des eaux de surface (cours d'eau, lacs, étangs), alimentées par le ruissellement des eaux de pluie ou des eaux souterraines provenant de l'infiltration des eaux de pluie dans une couche de terrain...
(Journal de Brazza 30/05/13)
Cette formation permettra à ces derniers de mieux appréhender la lutte contre les nouvelles formes de criminalités. Au cours de cette conférence, il s’agira principalement de dresser le bilan de la précédente conférence tenue en mai 2012, sur les outils nécessaires à la bonne conduite des services et à la parfaite maîtrise des personnels à tous les niveaux. Les officiers de police suivront plusieurs thèmes, orientés vers la connaissance des nouvelles formes de criminalité et la collaboration dans un esprit d’ouverture avec les autres partenaires chargés de l’application de la loi. Dans son discours, Séraphin Ondélé a exhorté la police à davantage d’effort pour assurer la sécurité des personnes et des biens. «Cette conférence doit être mis à contribution pour...
(Journal du Cameroun 30/05/13)
Le sommet qui aura lieu à Yaoundé, sera sous l’égide de l’ONU et a pour objectif d’adopter les différents documents validés par les ministres. A moins d’un mois de la tenue du Sommet des Nations Unies sur la lutte contre la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée, le Secrétaire Général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), SEM Nassour Guelengdouksia Ouaïdou s’est entretenu avec le Ministre camerounais des Relations extérieures, Pierre Moukoko Mbonjo, en marge de la 21ème Session de la Conférence de l’Union Africaine tenue dans la capitale éthiopienne, Addis-Abeba. Les deux interlocuteurs ont scruté, en présence de leurs collaborateurs, le cahier de charge signé au cours de ce mois et qui confère à chaque...
(Les Dépêches de Brazzaville 30/05/13)
Pendant trois mois, seize agents de la direction générale de la Surveillance du territoire (DGST) ont suivi une formation, dispensée par des experts cubains, sur la gestion des frontières. Ce stage, axé sur les questions d'immigration, avait pour but de perfectionner les connaissances des policiers sur la gestion des flux migratoires ; d'adapter des méthodes et techniques de travail aux exigences nées de la complexité des flux migratoires dans le monde ; et d'assimiler l'expérience cubaine à la réalité congolaise. Les enseignements ont porté sur les documents juridiques de la spécialité ; la demande et l'enregistrement de passeport ; les mesures de sécurité des documents de voyage ; l'identification des personnes ; les normes et procédures pour l'activité migratoire ;...
(Les Dépêches de Brazzaville 30/05/13)
Concocté à l'issue de l'atelier sur l'écriture du plan stratégique de planification familiale tenu à l'hôtel Sultani à Gombe, le plan servira ainsi de document de référence dans le cadre des programmes et interventions. Considéré comme un tableau de bord des interventions portant sur la planification familiale, le plan cible prés de deux millions de femmes et s'étend jusqu'à 2020. Selon la responsable de la planification familiale à l'ONG C-change, Flora Chirwuza, ce document comporte des priorités de problèmes et de principales activités à déployer en vue de répondre aux besoins de lacommunauté. Il comprend également des indicateurs sur la planification familiale. Avec la rédaction de ce plan qui devra être finalisé par un groupe restreint de techniciens dans le...
(Les Dépêches de Brazzaville 29/05/13)
La session de formation ouverte ce 28 mai à Brazzaville, permettra aux magistrats financiers et aux conseillers en service à la Cour des Comptes et de discipline budgétaire, d'acquérir de nouvelles techniques dans la gestion saine des fonds de l'État Avec pour thème « Le contrôle non juridictionnel exercé par la Cour des Comptes et de discipline budgétaire », cette formation organisée par l'Union européenne, est animée par des experts formateurs nationaux et internationaux. Les nombreux exposés programmés au cours de cette formation, permettront aux magistrats et conseillers de renforcer efficacement leurs capacités dans la gestion des fonds publics. Parmi les sujets débattus : le contrôle de l'exécution des lois de finances ; le contrôle de la gestion des services...
(Journal de Bangui 29/05/13)
L’annonce a été faite par le président Sassou Nguesso dans la capitale congolaise. «Nous avons réaffirmé la nécessité pour les Etats de la CEEAC (Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale, dix pays) d'intervenir les tout premiers et en urgence parce que nos Chefs d'Etat-major ont annoncé une série de mesures», a-t-il déclaré à la presse au retour d'Addis-Abeba où il a participé aux festivités du cinquantenaire de l'Union africaine (UA). Évoquant le renforcement des troupes en République centrafricaine, le président a annoncé que: «Nous devons apporter quelque 200 hommes en plus des 150 qui s'y trouvent déjà pour que le contingent du Congo atteigne les 350 hommes. Nous devons le faire dans l'urgence». M. Sassou Nguessso a estimé que...
(Les Dépêches de Brazzaville 29/05/13)
Un cadre de concertation restreint a été organisé le 28 mai, à Pointe-Noire, sur le thème de l'accès aux soins des enfants vulnérables L'article 6 de la loi du 14 juin 2010 portant protection de l'enfant en République du Congo, stipule : « Ne constitue pas une atteinte au principe de la non-discrimination, le fait d'accorder une attention plus spécifique à l'enfant particulièrement vulnérable notamment, l'enfant avec handicap, l'enfant soldat, réfugié, orphelin, pygmée et albinos. » Et l'article 26 de dire : « L'enfant a droit à la préservation de sa santé et à des soins de qualité en toutes circonstances. Dès sa naissance, il a droit à un dossier médical et aux vaccins conformes aux exigences de la réglementation...
(Congo-Site 29/05/13)
La capitale congolaise abrite du 28 au 31 mai, le deuxième Salon national des inventions des produits de l'industrie et de l'artisanat. Organisé par la direction de l’antenne nationale de la propriété industrielle (DANPI), l'exposition vise à promouvoir l'esprit de créativité. Ce Salon est placé sous le thème «Créativité, la prochaine génération. Comment imaginez-vous l'avenir? Quels en seront les principaux acteurs?». Il a pour objectifs de réunir les inventeurs, les entreprises et institutions de recherche dans un cadre approprié et valorisant ; offrir un lieu d’échanges de technologies entre inventeurs, chercheurs et opérateurs économiques ; évaluer le niveau de créativité au plan national ; préparer les inventions et les artisans nationaux aux compétitions internationales ; récompenser les meilleurs œuvres produites...
(Les Dépêches de Brazzaville 29/05/13)
Le Premier Secrétaire élu récemment à la tête de la Force montante congolaise (FMC), Juste Bernardin Gavet, a développé cette vision, le 28 mai au cours d'un entretien exclusif avec Les Dépêches de Brazzaville. Les Dépêches de Brazzaville : Depuis combien de temps êtes-vous au Parti congolais du travail ? Et pourquoi ce choix ? Juste Bernardin Gavet : En 2005, j'ai adhéré au Parti congolais du travail (PCT) à la section de Mossendjo. Mais j'étais sympathisant de cette formation politique depuis l'âge de 13 ans. N'ayant aucune conscience politique à cet âge, j'avais beaucoup d'admiration pour le président Denis Sassou N'Guesso. Arrivé à Brazzaville en 2006 pour des raisons scolaires, j'étais dépaysé, ne sachant vers quelle structure me rabattre...
(La Semaine Africaine 28/05/13)
25 mai 1963 - 25 mai 2013, cela fait exactement cinquante ans que l’O.u.a (Organisation de l’unité africaine), devenue, par la suite, U.a (Union africaine), fut créée. L’événement a été célébré à Brazzaville, sous la patronage du ministre d’Etat Firmin Ayessa, qui a rendu public le message du président de la République, Denis Sassou Nguesso, dans lequel il plaide pour la réalisation des Etat-Unis d’Afrique, dans les cinquante ans à venir. Pendant que les chefs d’Etat et de gouvernement des 54 pays africains se réunissaient à Addis Abeba, en Ethiopie, siège de l’union, samedi 25 mai 2013, pour célébrer le 50ème anniversaire de l’organisation panafricaine, sur le thème: «Panafricanisme et renaissance africaine». Au Congo, l’événement a donné lieu à un...
(La Semaine Africaine 28/05/13)
Pierre Bassouama, député élu dans la 3ème circonscription de Makélékélé (Brazzaville), a effectué, samedi 25 mai 2013, une descente parlementaire dans sa circonscription électorale, en tenant une rencontre avec les populations, à l’école primaire André Grenard Matsoua, au quartier Château d’eau, pour parler des travaux de la deuxième session ordinaire dite administrative de l’assemblée nationale, tenue du 3 mars au 30 avril 2013. A cette occasion, les populations des quartiers Diata, Château d’eau et Ngangouoni ont fait part de leurs préoccupations qui se résument, essentiellement, à la pénurie d’eau potable et les délestages d’électricité qui deviennent récurrents, rendant ainsi la vie dure aux populations de ces quartiers. La deuxième descente parlementaire du député de la 3ème circonscription de Makélékélé était...

Pages