Samedi 16 Décembre 2017
(Journal de Brazza 21/05/13)
Appel lancé à l’ouverture du séminaire sur la programmation militaire des budgets et techniques d’audit et de contrôle internes qui se tient jusqu’ au 25 mai prochain. Le ministre à la Présidence de la République, chargé de la défense nationale, Charles Richard Mondjo, a demandé le 17 mai à Brazzaville aux chefs organiques des structures de l’administration centrale des Forces Armées congolaises (FAC) et de la gendarmerie, de s’investir personnellement avec leurs collaborateurs pour l’exécution du budget, selon son esprit et sa lettre, de la circulaire n° 00671 du 15 avril 2013 fixant les orientations préliminaires sur l’élaboration du budget 2014. Cet appel a été lancé à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du séminaire sur la programmation militaire des budgets...
(Afriquechos.ch 21/05/13)
Le Président Denis Sassou-N’Guesso a lancé les travaux de la « municipalisation accélérée » du département des Plateaux, le 5 mai 2013, à Djambala avec un financement de 438 milliards de FCFA. Selon Jean- Jacques Bouya, ministre à la présidence chargé de l’aménagement du territoire et de la délégation aux grands travaux, qui a présenté l’ensemble des projets retenus par le gouvernement, en commun accord avec le comité consultatif d’appui et de suivi de la municipalisation des Plateaux, un accent particulier a été mis sur l’aménagement et le bitumage des voiries urbaines puis des chaussées de l’aéroport. Parmi les projets retenus : la réhabilitation de la route Ngo-Djambala-Lekana longue de 165 km ; l’aménagement et le bitumage de la route...
(Pana 20/05/13)
La communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) a dépêché, samedi, un émissaire auprès du chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, pour solliciter la participation de militaires burundais au sein d’une force de maintien de la paix en République Centrafricaine où la sécurité reste précaire après le récent renversement du pouvoir central à Bangui par une rébellion armée, apprend-on de source proche de la présidence de la République à Bujumbura. Selon le porte-parole adjoint de la présidence de la République, Willy Nyamitwe, le chef de l’Etat burundais a reçu la demande, samedi, à Bubanza, une province du nord-ouest du pays, par le biais d’un envoyé spécial du président du Congo Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, qui assure actuellement la présidence tournante...
(Mediapart 18/05/13)
L’accès à l’eau potable: voilà le problème auquel une grande partie de la population congolaise est confrontée, depuis des années. Lors de son entretien à Djambala, chef-lieu des Plateaux, dimanche 5 mai 2013, avec les cadres et sages ressortissants de ce département, le président Denis Sassou Nguesso a annoncé le lancement prochain «d’un grand projet d’eau potable pour tous». Il répondait ainsi à une question qui lui avait été posée sur l’adduction d’eau dans certains chefs-lieux de districts. Voici un extrait de sa réponse. «En ce moment, le gouvernement est en train d’étudier un projet plus ambitieux, parce que ce ne sont pas seulement les populations dans les chefs-lieux de départements et de districts qui ont besoin d’eau potable. Est...
(Mediapart 18/05/13)
Voilà un investissement, qui peut résoudre définitivement le problème des transports, dans la ville-capitale. Avec plus d’un million d’habitants, Brazzaville connaît depuis des décennies, de sérieux problèmes dans l’organisation des transports. La Mairie de cette localité, n’a jamais fait des transports en commun sa priorité. Du coup, les particuliers (autorités politiques comprises) se sont lancés nombreux dans le transport urbain, souvent au détriment de la sécurité des usagers. Avec le développement de Brazzaville, il faut combien de bus pour permettre à tous les citoyens de cette ville de bien se déplacer ? 100, 200, 1.000 ? Peut-être plus. L’investissement à consentir sera important et nous savons tous que notre pays meurt, non pas faute d’investissements, mais plutôt faute d’entretien des...
(Agence Ecofin 17/05/13)
(Agence Ecofin) - Une mission du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par Mbuyamu Matungulu, a séjourné à Brazzaville du 29 avril au 13 mai 2013, pour mener les entretiens relatifs aux consultations de 2013 au titre de l’article IV. La mission a rencontré le président du Sénat, Obami Itou, le président de l’Assemblée nationale, M. Koumba, le ministre d’État, ministre de l’Économie, des finances, du plan, du portefeuille public et de l’intégration, M. Ondongo, le conseiller spécial auprès du Président, M. Gokana, le directeur national de la BEAC, Ondaye Ebauh, et d’autres hauts responsables. Elle s’est en outre entretenue avec les partenaires au développement et les représentants du secteur privé, y compris du secteur bancaire. Au terme de sa mission,...
(La Croix 17/05/13)
Dix ans après son adhésion, le Congo-Brazzaville a été déclaré conforme à l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE). Dans ce pays, où le pétrole contribue à plus de 80 % aux recettes de l’État, cette avancée suscite beaucoup d’espoirs dans la société civile congolaise. L’ITIE est une initiative adoptée par le G8 d’Évian en 2003 afin d’améliorer la transparence de la gestion des ressources minières Le Congo vient d’être déclaré conforme à l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE). Le pétrole contribue à plus de 80 % aux recettes de cet État. L’initiative suscite donc de nombreux espoirs dans la société civile congolaise. En effet, l’un des principes de l’ITIE est que « la gestion des ressources...
(L'Union 17/05/13)
Déterminés à aller jusqu'au bout, des élèves interdits de prendre part au bac prochain, pour falsification de bulletins de notes, entendent protester contre "l'injustice" dont ils se disent être victimes. Depuis mercredi, ils ont entamé une grève de la faim devant la cathédrale Sainte-Marie. Le premier groupe composé de dix personnes a été rejoint dans son "combat", vingt quatre heures plus tard, par une vingtaine de jeunes. Selon eux, rien, ni personne ne pourra les détourner de leur "lutte". Même pas le fait de dormir à la belle étoile sur des cartons, encore moins les menaces et autres intimidations qu'ils recevraient. Ils ne comprennent pas pourquoi les autorités du ministère de l'Education nationale ont attendu qu'ils soient en possession de...
(Les Dépêches de Brazzaville 17/05/13)
Brazzaville abrite, du 16 au 18 mai, les cinquièmes Journées africaines de la géotechnique consacrées au renforcement des liens de coopération qui unissent les États membres de l'Association africaine des laboratoires du bâtiment et des travaux publics (ALBTP) Les journées africaines de Brazzaville se tiennent sur le thème « La géotechnique et le défi des grands travaux de génie civil en Afrique ». Elles se situent dans le prolongement de celles tenues en 2012 à Kribi au Cameroun et se fixent comment comme objectif d'ausculter l'avenir des géotechniciens africains au regard des défis de développement et de modernisation dans lesquels s'est engagé le contient africain. « Les assises de Brazzaville ont pour ambition d'améliorer et de renforcer les liens de...
(Congo-Site 17/05/13)
Le déplacement à Brazzaville est devenu un véritable casse-tête chinois. Dans les arrêts de bus, il faut attendre une heure ou deux heures pour trouver un bus qui emprunte son itinéraire. La situation perdure et semble ne pas trouver de solution. Aux heures de pointe, les arrêts de bus sont saturés de personnes : pas d’autocars qui font de lignes directes, tous préférant les demi-terrains, c’est-à-dire, le morcellement du trajet. Par exemple, les bus qui partaient de Jane Vial (5ème arrondissement) pour le quartier Kombo, s’arrêtent désormais à Texaco-Tsiémé, puis engagent un deuxième trajet vers le Terminus Mikalou (6ème arrondissement). De là, ils abordent une troisième courses vers le lycée Thomas Sankara, et ainsi de suite. Cette situation est observée...
(Mediapart 17/05/13)
Un réseau mafieux de passeports diplomatiques entretenu par le ministre Basile Ekouebe et David Madouka , nous dénoncions in fine les récurrentes violations des accords avec la France sur les passeports diplomatiques ainsi que celles du décret présidentiel n°2008-426 du 23 juin 2008 fixant les modalités d’attribution du passeport diplomatique biométrique et sécurisé. Nous concluions en disant que si le ministre Basile Ekouébé ne nous explique pas doctement cet état des choses, nous nous sentirons obligés de jouer notre rôle républicain en publiant les preuves en notre possession concernant l’établissement des passeports diplomatiques aux personnes qui n’ont pas qualité de diplomates et aux enfants majeurs de certains de ceux-ci. C’est ce que nous avons commencé à faire ici en publiant...
(Le Pays 17/05/13)
Le ministère de l’Economie et des finances (MEF) a, à travers l’Ecole nationale des régies financières (ENAREF), organisé un colloque international sur la fiscalisation du secteur agricole dans les pays francophones. Cela s’est déroulé les 14 et 15 mai 2013 à Ouagadougou. Ont pris part à cette rencontre, des experts venus du Sénégal, du Mali et de la Centrafrique. La cérémonie de clôture a été présidée par le secrétaire général du ministre délégué chargé du budget, Tibila Kaboré. Le secteur agricole occupe plus de 80% de la population active au Burkina Faso. Il constitue également un poids important dans le Produit intérieur brut (PIB). C’est fort de ce constat que les services techniques des impôts et de l’agriculture ont éprouvé...
(Les Dépêches de Brazzaville 17/05/13)
Le Parti congolais du travail (PCT) a fait un ultime adieu, le 16 mai à Brazzaville, à Dieudonné Mengobi, président du conseil départemental de la Sangha et membre du comité central du parti, en présence de son secrétaire général Pierre Ngolo, des corps constitués nationaux et des membres du gouvernement Décédé le 7 mai à Brazzaville, Dieudonné Mengobi sera inhumé le 17 mai au village Mazingo à neuf kilomètres d'Ouesso. Tout de noir vêtus, parents, amis et connaissances se sont réunis une dernière fois pour saluer la mémoire de l'illustre disparu. Visage triste, esprit abattu, telle est l'image que reflétait la foule lors des obsèques. À l'arrivée comme à la levée du corps en direction de l'aéroport international de Maya-Maya,...
(Mediapart 17/05/13)
Le 27 juin 2007, Joseph NGOUALA Directeur de publication du journal le « Tam-Tam », correspondant de l’« AFP » au Congo Brazzaville est retrouvé mort tôt le matin, son corps gît à même le sol sur l’avenue Marien NGOUABI vers le marché de Talangaï dans le 6ième arrondissement de Brazzaville. Source : « Brazza-news ». Le décès de Joseph NGOUALA est annoncé au journal de 20H00 de la télévision nationale « Télé-Congo » par un journaliste aux convictions monnayables Jean Claude KAKOU dit « Kakou la girouette », « … décès survenu à la suite d’une crise cardiaque », selon les autorités. Aujourd’hui, après plusieurs mois d’investigations, nous pouvons affirmer que Joseph NGOUALA avait été exécuté parce qu’il connaissait...
(Journal de Brazza 16/05/13)
Pour sa 25ème descente parlementaire, le collectif des sénateurs élus de Brazzaville (CSEB) a présenté aux conseillers locaux, le rapport-synthèse de sa 32è session tenue du 2 mars au 30 avril Le collectif des sénateurs élus de Brazzaville (CSEB) a présenté aux conseillers locaux le 14 mai dans la capitale congolaise, à l’occasion de sa 25ème descente parlementaire, le rapport-synthèse de la 32ème session du Sénat tenue du 2 mars au 30 avril dernier. Dans ce rapport-synthèse lu par le sénateur Noël Botounou, les sénateurs ont examiné et adopté quinze projets de lois, organisé et tenu trois séances plénières consacrées à l’interpellation, aux questions d’actualité et aux questions orales au gouvernement avec débats et participé à trois activités diverses. Au...
(Journal de Brazza 16/05/13)
Le conseil des vice-présidents de l’Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale (UPADS) dénie à ce dernier, le droit de convoquer la tenue du congrès unitaire extraordinaire du 7 au 9 juin 2013 Le conseil des vice-présidents de l’Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale (UPADS) a rejeté le 14 mai à Brazzaville, la décision prise par le permanent du parti, Pascal Gamassa, convoquant la tenue de son congrès unitaire extraordinaire du 7 au 9 juin dans la ville capitale. «Cette décision est nulle et de nulle effet», selon Joseph Kignoumbi-Kia Mboungou, un des vice-présidents du parti, soulignant que Pascal Gamassa n’est pas le chef du parti, ni le seul permanent de l’UPADS. La réaction du conseil fait suite à une dépêche...
(Les Dépêches de Brazzaville 16/05/13)
Une mission du Fonds monétaire international (FMI) a encouragé, au terme des consultations menées du 29 avril au 13 mai au titre de l'article IV, les autorités congolaises à accélérer les réformes pour améliorer la qualité des dépenses publiques « Malgré le recul continu de la production de pétrole, la croissance du PIB [produit intérieur brut] réel devrait se hisser à 5,8 % en 2013, grâce à la solide activité que continuent de connaître le BTP et les télécommunications, et à un timide démarrage de la production de minerai de fer », a indiqué le chef de la mission du FMI, précisant que l'inflation est descendue à un taux moyen de -0.1 % en janvier-février 2013. Ainsi, examinant la croissance...
(Les Dépêches de Brazzaville 16/05/13)
Le ministre d'État, garde des Sceaux, ministre de la Justice et des droits humains, député de la circonscription électorale unique de Vindza (département du Pool), a lancé, le 14 mai, la construction de la première bibliothèque du district, en présence du sous-préfet, Gaston Aléba Le bâtiment de 25 m sur 20 m sera érigé dans l'enceinte du CEG Kongo dia Moukouba et comprendra, entres autres, une grande salle de lecture, une salle de rangement des livres, une cafétéria reliée à un office qui servira de cuisine, une grande salle multimédia et un bureau de gestion. Le plafond de cet ouvrage, a déclaré Évariste Mvoumbi, l'architecte du projet, sera élevé pour lui donner un volume d'air très important vu le nombre...
(Congo-Site 16/05/13)
Le ministère de l’économie des finances, du plan, du portefeuille public, organise du 15 au 16 mai à Brazzaville, une session de formation de ses cadres et agents sur les techniques de prévention de la pandémie du VIH/SIDA. Cette formation s’inscrit dans de la poursuite de la réponse nationale à la lutte contre le VIH/SIDA. Elle permettra de contribuer à la réduction de la vulnérabilité des agents de ce ministère à la pandémie. Par là, le ministère entend améliorer les connaissances et les attitudes de chaque cadre et agents vis-à-vis du VIH/SIDA et d’autres infections sexuellement transmissibles, afin de faciliter le recours aux pratiques sexuelles à moindre risque. Selon le troisième fondé des pouvoirs au Trésor public, Honoré Yandouma, c’est...
(Les Dépêches de Brazzaville 16/05/13)
Le compte administratif de l'année dernière, adopté lors de la dernière session ordinaire du conseil municipal tenue du 2 au 15 mai, a fait apparaître que le budget n'avait été exécuté qu'à hauteur de 42 % Adopté en recettes et en dépenses à la somme de 32,3 milliards FCFA, à l'issue de la session extraordinaire du conseil municipal tenue du 20 au 23 mars 2012, le budget 2012 de la commune de Brazzaville dernière a été réalisé à moins de 50%. Après examen du compte administratif de la commune, les conseillers ont approuvé sans amendement la délibération correspondante. Les conseillers ont également adopté la délibération portant approbation du compte de gestion, exercice 2012. Le plénum du conseil a noté que...

Pages