Lundi 23 Octobre 2017
(Congo-Site 07/06/13)
Le port secondaire de Mossaka, dans département de la Cuvette, retrouvera sa splendeur d’antan. L’Etat a décidé de le réhabiliter et les offres relatives aux travaux ont été dépouillées le 6 juin à Brazzaville. Ces offres ont été déposées par six entreprises soumissionnaires, notamment CGGC, Sino Hydro, SP construction, SERRU TOP et PROCOB. Les montants proposés par ces sociétés soumissionnaires varient entre 4.318.689.660 francs FCFA et 7.567.087.817 francs CFA, pour des délais allant de dix-huit à douze mois. Financés par le budget de l'État, les travaux porteront sur la réhabilitation de l'entrepôt existant, du logement du chef de port et du local technique, du réseau électrique, des ouvrages et des équipements portuaires de la voie d'accès au port et de...
(RFI 07/06/13)
Au Congo-Brazzaville, ce vendredi 7 juin 2013 doit s'ouvrir le congrès de l'UPADS, l'une des principales formations de l'opposition, le parti de l'ancien président Pascal Lissouba. Ce congrès, qui devait être un congrès « unitaire extraordinaire », s'annonce plutôt comme une réunion de la discorde. Une partie des cadres de l'UPADS conteste en effet la façon dont il a été convoqué et accuse le pouvoir de tirer les ficelles de cette réunion. Les querelles qui divisent le parti de Pascal Lissouba sur ce congrès cachent-elles des désaccords plus profonds sur les relations de l'UPADS avec le régime de Denis Sassou Nguesso ? Les responsables du parti échangent en tout cas sur le sujet des critiques au vitriol. « Ce congrès...
(Journal de Brazza 06/06/13)
Cette dernière sera dotée d’un aéroport moderne dont le cout du projet est estimé à plus de 3 milliards de FCFA. Djambala, le chef-lieu du département des Plateaux, se dotera d’un aéroport moderne répondant aux normes standards de l’aviation civile. Les offres relatives à la construction des installations de cet aéroport ont été dépouillées le 4 juin à Brazzaville. la cérémonie d’ouverture des offres a été présidée par l’assistant du ministre à la Présidence de la République, chargé de l’aménagement du territoire et de la délégation générale aux grands travaux, Placide Moudoudou. C’était en présence du chef de la cellule des marchés publics de la délégation générale des grands travaux, André Mbossa, ainsi que des représentants des entreprises soumissionnaires. Les...
(Congo-Site 06/06/13)
Brazzaville abrite du 4 au 6 juin la 11ème réunion régionale des autorités nationales des États parties d'Afrique à la convention sur l'interdiction des armes chimiques. A l’ouverture des travaux, le représentant de l’Union Africaine (UA) a exhorté les Etats parties à renforcer les mesures d’application de la convention sur les armes chimiques, appelant les Etats non parties à adhérer à la convention. La réunion de Brazzaville se tient sous le thème : «Renforcer l'autorité nationale pour lui permettre de s'acquitter intégralement des obligations contractées par les États Parties au titre de la convention sur l'interdiction des armes chimiques». Elle regroupe des experts d’une trentaine de pays. A l’ouverture des travaux, par le ministre congolais à la Présidence chargé de...
(Guinée News 06/06/13)
Au moins quinze ressortissants guinéens croupiraient depuis plus d'un mois dans un lieu de détention à Brazzaville, capitale du Congo en Afrique centrale, a-t-on appris mercredi des témoins. Interrogé, Hamidou Barry explique qu'il a quitté la Guinée en avril 2010. "Je suis incarcéré dans une prison à Brazzaville avec une quinzaine d'autres guinéens dans des conditions difficiles. Nous sommes privés de tout. C'est la communauté malienne qui nous venait au secours mais elle a cessé. Certains ont fait ici un mois comme moi, d'autres quarante jours". Selon un autre compatriote dans le même calvaire, il ignore le motif de leur arrestation. "Nous ne savons pas pourquoi nous sommes arrêtés. Nous avons nos papiers au complet. On se débrouillait à Brazzaville...
(RFI 06/06/13)
Au Congo-Brazzaville, le parti de l'ancien président Pascal Lissouba, l'UPADS, se prépare à tenir du 7 au 9 juin 2013 un congrès extraordinaire. La rencontre est censée consacrer la réunification du parti, mais elle pourrait en fait illustrer sa division. De nombreux cadres du parti sont en effet opposés à sa tenue. Officiellement en raison de la façon dont la convocation de la réunion s'est faite. Certains évoquent cependant des désaccords plus profonds en interne.Cela fait trois ans que l'UPADS attend ce congrès dit « de la réunification ». La date a déjà été fixée à plusieurs reprises, sans cesse repoussée. La dernière échéance annoncée est elle-même rejetée par une partie des cadres. Pour Joseph Kignoumbi Kia Mboungou, l'un des...
(Congo-Site 05/06/13)
A l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement, célébrée le 5 juin, le ministre du Tourisme et de l'Environnement, Josué Rodrigue Ngouonimba, a réaffirmé la volonté du gouvernement d'œuvrer pour la protection et la sauvegarde de l'environnement. Cette année, le thème retenu est : «Pensez-Mangez-Préservez». Le gouvernement réitère son engagement pour laLe gouvernement réitère son engagement pour la protection de l'environnement. Il met en relief la nécessité de rationaliser l'alimentation, en vue de préserver durablement l'environnement. En vue de mieux gérer l’environnement, le Congo a préconisé quelques actions, notamment la promulgation de la loi cadre sur la gestion durable, l'élaboration et l'application des normes environnementales, ainsi que la création et l'opérationnalisation de l'Agence nationale pour la protection de l'environnement. «Ce...
(Journal de Brazza 05/06/13)
Selon le directeur de la sécurité publique congolaise, la mission de ces forces de police et de sécurité a une durée 20 mois. Un continent de la force publique congolaise constitué de 150 gendarmes et policiers a quitté Brazzaville mardi pour la capitale de la République centrafricaine (RCA) où il participera aux opérations de maintien de la paix dans le cadre de la Mission de consolidation de la paix en Afrique centrale (MICOPAX). ''Le Congo a décidé d'envoyer les troupes en RCA. C'est l’embarquement ce jour de l'Unité de police constituée (UPC)', a déclaré le colonel Jules Mounkala Tchoumou, directeur de la sécurité publique, à la direction Générale de la police nationale du Congo, peut avant le départ de cette...
(AFP 04/06/13)
BRAZZAVILLE, 04 juin 2013 (AFP) - Environ 150 policiers, sur les 200 hommes supplémentaires que le Congo a décidé d'envoyer à Bangui pour participer aux opérations de pacification et de maintien de la paix, ont quitté Brazzaville mardi pour la capitale centrafricaine, a constaté un journaliste de l'AFP. Cette unité de police constituée (UPC) aura "quatre missions essentielles : sécuriser la ville de Bangui, former les forces de défense et de sécurité, sécuriser tous les convois humanitaires et sécuriser les futures élections", a expliqué leur chef, le lieutenant-colonel Rodrigue Mouloungui, à l'AFP. L'UPC vient d'être "mise en conditions pendant deux semaines", a-t-il précisé. "C'est pour nous une grande responsabilité parce que nous répondons à un engagement pris par les chefs...
(Xinhua 04/06/13)
La République du Congo envisage de créer un port sec à Dolisie, dans le département du Niari, en vue de désengorger le Port autonome de Pointe-Noire (PAPN) et faciliter les opérations portuaires et administratives, alourdissant la gestion rationnelle de cette dernière infrastructure portuaire. Cette ambition ressort de l'atelier de restitution lundi à Brazzaville, par le Conseil congolais des chargeurs (CCC), de l' étude relative au projet de création de ce port sec. Au terme de la présentation du diagnostic macroéconomique et des insuffisances qu' accuse le PAPN, Bernard Chaidron, membre du Bureau international maritime (BIM) a fait savoir que le port sec de Dolisie est un pont entre Pointe-Noire et l' arrière-pays. Situé à l' intérieur des terres où on...
(Xinhua 04/06/13)
La Banque mondiale va consentir, au profit du gouvernement congolais, 10 millions de dollars supplémentaires pour la poursuite du Projet de développement agricole et réhabilitation des pistes rurales (PDARP), a appris Xinhua lundi auprès de l' institution financière. Mis en œuvre en 2008 pour un coût global de 40 millions de dollars, le PDARP est co-financé à part égal par le Congo et la Banque mondiale, pour une durée initiale de cinq ans (2008-2013). Le financement additionnel permettra de préserver les acquis de ce projet qui se fixe pour objectifs, d'accroître la productivité des agriculteurs et éleveurs en vue de l' amélioration de la production agropastorale, mais aussi de réduire la pauvreté et contribuer à la résorption du chômage des...
(Journal de Malabo 04/06/13)
Voici les dossiers que le conseil des ministres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale soumettra aux travaux de la conférence des chefs d’Etat. RCA, le plat de résistance au menu En effet, les préoccupations tournent sur la situation en RCA, la libre circulation des personnes et des biens, le Programme économique régional (Per)… Environ deux mois que la coalition Seleka règne en maître à Bangui, le siège des institutions de la République centrafricaine. Curieusement, la situation générale du pays reste très préoccupante. En effet, plus les jours passent, plus la situation se dégrade, en l’occurrence sur le plan sécuritaire. Les rebelles pillent chaque jour. Même le palais et la cité de la Cémac sont mis à sac. Il...
(Gabon Actu 04/06/13)
Un sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) s’ouvrira ce 14 juin 2013 à Libreville au Gabon, sur convocation du Président en Exercice, le chef gabonais, Ali Bongo Ondimba, annonce la CEMAC dans un communiqué. Les travaux de cette session seront essentiellement consacrés aux conséquences de la crise en République Centrafricaine sur le fonctionnement de la Commission et à la libre circulation des personnes en zone CEMAC. En effet, le Conseil des Ministres de l’Union Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (UEAC) avait retenu en avril dernier le principe de la délocalisation provisoire du siège de la Commission suite aux troubles en République Centrafricaine ayant des effets néfastes sur le fonctionnement de...
(Le Monde 03/06/13)
Genève, correspondance. Depuis janvier 2012, le parquet fédéral suisse enquête dans la plus grande discrétion sur des marchés pétroliers remportés, il y a trois ans, par le groupe Gunvor au Congo-Brazzaville. Cette procédure, ouverte pour soupçons de blanchiment d'argent, est pour l'instant dirigée contre "inconnu". Mais, pour le quatrième trader privé au monde – fondé en 1997 par le Russo-Finlandais Guennadi Timtchenko, un ancien camarade du président Vladimir Poutine –, les conséquences sont encore imprévisibles. A Genève, deux comptes, crédités chacun de près de 15 millions de dollars (11,5 millions d'euros), ont été gelés à la Clariden Leu, un établissement absorbé fin 2011 par le Crédit suisse. Ouverts au nom de sociétés offshore, leurs bénéficiaires sont Jean-Marc Henry, un Français...
(Congo-Site 03/06/13)
Nommé récemment, le nouveau procureur général de la République près le tribunal de grande instance de Brazzaville, le colonel Oko Ngakala, a été présenté le 1er juin dernier à Brazzaville aux agents et cadres de la police, par le directeur général de la police, le général de division Jean-François Ndenguet. Au cours de la cérémonie de présentation, Jean-François Ndenguet a rappelé à ses collaborateurs le type de relations qui existent entre la police et l’institution judiciaire. Il a expliqué que les personnels de police exerçant dans le domaine de la police judicaire, appelés officiers de police judicaire (APJ), sont placés sous la direction du procureur de la République, conformément à l’article 26 du code de procédure pénale. La qualité de...
(Zenga-Mambu.com 03/06/13)
Alors que les fins de mois sont dures pour les retraités et que les étudiants attendent toujours leurs arriérés de bourse, le ministre des affaires étrangères Basile IKOUEBE et ses réseaux continuent à vider les caisses de l'état. Tenez, comment comprendre que les services de l'état puisse dépenser autant d'argent (4 millions de dollars c'est à dire 2 milliards de F CFA) dans le cadre des travaux de réhabilitation d'une résidence à Bronxville aux USA. Auteur: Direct-Brazza
(Zenga-Mambu.com 03/06/13)
A peine arrivé d’Addis-Abeba, le président congolais s’est directement rendu à Oyo, la capitale qu’il s’est choisie. Ne supporte-il plus l’éloignement de ses bœufs ou bien faut-il prêter crédit encore une fois aux rumeurs de sa très grande fatigue ? A 70 ans maintenant, les quatre décennies de pouvoir sans partage, à la tête du Congo, ne peuvent que laisser des traces ; d’autant plus que les ministres de ses gouvernements n’ont été des figurants qui se sont prêtés à sa dérive autoritaire et dictatoriale. Si, durant ce genre d’épisode, la vie économique et administrative du pays se met sur « pause », l’étau de la préservation de son pouvoir ne connait pas de relâchement. Il aurait même tendance à...
(Mwinda 03/06/13)
Makhtar Diop, vice-président de la Banque Mondiale pour la région Afrique était en visite au Congo il y a une quinzaine de jours. A cette occasion il a déclaré que « Le Congo pourra devenir un pays émergent en 2025. Cela est possible et dépend des Congolais, du rythme auquel les réformes seront mises en place, au rythme auquel certains choix seront faits en terme de répartition des ressources ». Et le fonctionnaire international de préciser : « Pour devenir un pays émergent, cela demande beaucoup de travail [...] cela va exiger des restructurations dans la société, cela va exiger des choix, qui soient des choix différents dans certains secteurs, cela va exiger des priorisations, cela va exiger une réduction...
(AFP 01/06/13)
YOKOHAMA (Japon) (AFP) - Le Japon a annoncé samedi une aide publique de 10,6 milliards d'euros sur cinq ans pour l'Afrique, à l'ouverture d'une conférence dédiée à ce continent où la Chine, avide de matières premières, accroît considérablement sa présence. Le Premier ministre Shinzo Abe a promis ces fonds dans le cadre d'une enveloppe plus globale d'"aides publiques et privées" équivalente à 24,2 milliards d'euros pour "soutenir la croissance africaine". M. Abe a détaillé ce plan d'assistance devant une quarantaine de chefs d'Etat et de gouvernement africains réunis à Yokohama (région de Tokyo) pour la cinquième conférence internationale de Tokyo pour le développement de l'Afrique (Ticad). Avec un peu plus de 2 milliards d'euros par an, l'APD du Japon à...
(Journal de Brazza 01/06/13)
Il s’agit d’un planting du projet ATAMA plantation échelonnée de 2013 à 2023 et qui vient d’être inauguré par Denis Sassou-Nguesso. Le village Yengo-Mambili qui constitue le point de jonction entre le département de la Cuvette et de la Sangha, à environ 200 km de Ouesso, est désormais rentré dans l’histoire. Son site a été choisi par le projet ATAMA Plantation pour abriter le chantier congolais du palmier à huile. Avec l’ouverture officielle de la campagne de planting, ce projet entre dans une phase décisive. Pour cette première phase, débutée en mars 2013 et qui durera une année, quatre cent hectares sont déjà défrichés. L’objectif visé étant le planting de 2000 hectares. Le planting de la deuxième phase qui débutera...

Pages