Mercredi 20 Septembre 2017
(Agence Ecofin 11/06/13)
MTN Congo a lancé la 7ème édition de son programme d'actions communautaires 21 Days of Y'ello Care, sous le thème « Investir dans l'éducation pour tous » en ce début du mois de juin, au cœur de la capitale congolaise, au Mémorial Pierre Savorgnan de De Brazza, sous l’égide du ministre des télécoms Thierry Moungalla, en compagnie de l’ensemble du personnel de MTN Congo et des personnalités du monde de l’éducation et des Nations unies. Il s’agit d’une opportunité pour la jeunesse congolaise qui va suivre grâce à cet engagement de MTN Congo, un programme fourni, déjà déployé à travers 22 opérations du groupe MTN depuis le 1er jusqu’au 21 juin 2013. Ainsi donc, pendant 21 jours les employés de...
(Centrafrique Libre 11/06/13)
La RCA est mise sous la tutelle du Congo pour la gestion de ses ressources humaines et par le Tchad pour les questions militaires. Comme une personne âgée en perte d’autonomie à domicile, où en maison de retraite, la RCA après son occupation par des bandes armées étrangères, et l’immaturité de ses dirigeants à proposer des solutions idoines pour sortir de la crise, est placée sous la tutelle du Congo par les Nations Unies. La RCA est considérée comme une mineure dont les actes sont nuls en droit et dont les biens doivent être gérés par un tiers. Le Congo a été désigné par les chefs d’état de la CEEAC chapeauté par la France pour gérer la transition Centrafricaine et...
(Journal de Brazza 11/06/13)
Issus de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) de Brazzaville et de l’Ecole Nationale de Magistrature (ENM) de Bordeaux, ils ont prêté serment le 7 juin 2013. Plus de cent jeunes femmes et hommes magistrats sortis de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) de Brazzaville au Congo, et de l’Ecole Nationale de Magistrature (ENM) de Bordeaux en France, ont prêté serment devant le premier Président de la Cour d’Appel de Brazzaville, Me Mathurin Bayi, au cours d’une audience solennelle qui s’est déroulée le 7 juin 2013 au Palais de Justice de Brazzaville. Rappelés à leur mission: «être au service de la justice»] S’adressant aux jeunes juges, le Procureur de la République près la Cour d’Appel de Brazzaville, Me...
(Cameroonvoice 11/06/13)
Réunis pour la dernière fois en juin 2012 en République centrafricaine, les membres de l’organe le plus important de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale devraient se retrouver ce vendredi au Gabon, sauf changement de dernière minute. Ce vendredi 14 juin 2013, les 6 chefs d’Etats de la sous-région Afrique centrale pourraient bien se réunir à Libreville pour une rencontre exceptionnelle au centre de laquelle on retrouve le dossier centrafricain sous deux déclinaisons. D’abord, la question de l’adoubement de Michel Djiotodia par ses pairs de la sous-région. Car ce dernier n’avait pas été reçu à Yaoundé au cours de sa tournée effectuée après son coup de force à Bangui. Ensuite, l’épineux problème de la délocalisation du siège de...
(AFP 11/06/13)
JOHANNESBURG, 11 juin 2013 (AFP) - L'hospitalisation de Nelson Mandela, admis à 94 ans dans un état grave pour une infection pulmonaire à répétition, se prolongeait mardi pour la quatrième journée consécutive dans une clinique de Pretoria désormais sous surveillance policière. Lundi soir, une cordon de police a été érigé devant l'accès principal du Mediclinic Heart Hospital, dont la présidence sud-africaine n'a pas confirmé officiellement qu'on y soignait le héros de la lutte anti-apartheid. Mais les médias du monde entier campent devant cet établissement privé en attendant des nouvelles après y avoir vu entrer plusieurs membres de la famille ces derniers jours. Depuis mardi matin, les voitures circulant aux abords de cette clinique spécialisée sont soumis à une fouille minutieuse,...
(Agence Ecofin 10/06/13)
Bolloré Africa Logistics a investi près de 180 millions d'euros au cours des quatre dernières années dans la modernisation du port autonome de Pointe-Noire (PAPN), a indiqué le 8 juin Congo Terminal, la filiale congolaise du groupe français. «Depuis 2009, les investissements de Bolloré dans les travaux de modernisation du port se montent à près de 180 millions d'euros sur un total prévu d'environ 370 millions d'euros à terme lorsque nous aurons fini les travaux et d' installer les portiques», a déclaré à la presse le directeur général de Congo Terminal, Michel Antonelli, à l'occasion d’une visite du président congolais Denis Sassou NGuesso et de son homologue ivoirien Alassane Ouattara au port. Michel Antonelli a également indiqué que les investissements...
(Zenga-Mambu.com 10/06/13)
Le Premier ministre, Me Nicolas Tiangaye et le ministre délégué aux fiances viennent de rentrer au pays après une mission éclaire au Congo. A leur arrivée, le chef du gouvernement de transition en République centrafricaine annonce 25 milliards de Francs CFA accordés par le Congo- Brazzaville à la Centrafrique, en vue du paiement des salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat. L’actualité en République centrafricaine, c’est l’attente du nouveau gouvernement de transition, mais également celle du paiement des salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat. Au total, l’Etat doit deux mois de salaire à ses employés, notamment les mois d’avril et mai. A n’en point douter, la situation économique et financière de la République centrafricaine est somme toute chaotique. Ce...
(Congo-Site 10/06/13)
Les présidents Denis Sassou N’Guesso et Alassane Ouattara ont exprimé le 9 juin à Pointe-Noire, leur détermination de développer les liens de coopération entre leurs deux pays. Les deux chefs d’Etat l’ont fait savoir au cours d’une conférence de presse animée au terme de la visite du président ivoirien en terre congolaise.La République du Congo et la Côte d’Ivoire vont développer leurs relations de coopération Selon Denis Sassou N’Guesso, les deux Etats coopèrent déjà dans le secteur «stratégique» du pétrole à travers leurs compagnies nationales qui explorent à Pointe-Noire le champ pétrolier de MKB. Aussi, dans le domaine maritime avec la formation des cadres congolais dans les établissements de Côte d’Ivoire. Le chef de l’Etat congolais a estimé que les...
(Journal de Brazza 10/06/13)
La société malaisienne Atama Plantation va investir environ 570 millions d'euros sur dix ans pour produire assez d'huile de palme pour limiter la dépendance du pays, selon le ministère congolais de l'Agriculture. "L'investissement de 372 milliards de FCFA (plus de 567 millions d'euros), que Atama Plantation Sarl va consentir, prévoit une production en vitesse de croisière d'environ 720.000 tonnes par an d'huile de palme et 200.000 tonnes par an d'huile de palmistes", a indiqué Rigobert Maboundou, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage. La production "permettra au Congo de limiter considérablement les importations d'huile végétale, d'impacter sur les prix de marché et contribuer à réduire ainsi la dépendance alimentaire" du pays, a ajouté M. Maboundou. Officiellement, le Congo a consenti 180.000...
(Congo-Liberty 10/06/13)
Le Congo a accorde a la Centrafrique un prêt de 25 milliards de FCFA (38,1 millions d’euros), pour aider le processus de transition en cours a Bangui, a déclaré samedi a la radio nationale le Premier ministre centrafricain, Nicolas Tiangaye. « Vous connaissez tous la situation financière de notre pays avec la crise que nous avons traversée et qui n’est pas terminée. Nous ne pouvons pas faire face a nos engagements. L’Etat est confronte a des difficultés de trésorerie et c’est la raison pour laquelle j’ai demandé au gouvernement congolais de nous accorder un prêt », a déclaré M. Tiangaye au retour d’une visite de travail à Brazzaville. « La convention de ce prêt a été signée pour un montant...
(Journal de Bangui 10/06/13)
Le prêt obtenu par la délégation du PM Nicolas Tiangaye à Brazzaville, vise à régler les arriérés de salaires des fonctionnaires. "Vous connaissez tous la situation financière de notre pays avec la crise que nous avons traversée et qui n'est pas terminée. Nous ne pouvons pas faire face à nos engagements. L'Etat est confronté à des difficultés de trésorerie, et c'est la raison pour laquelle j'ai demandé au gouvernement congolais de faire un prêt", a déclaré M. Tiangaye au retour d'une visite de travail à Brazzaville. Il était accompagné du ministre délégué aux finances. A leur arrivée, le chef du gouvernement de transition en République centrafricaine a annoncé que 25 milliards de Francs CFA (38,1 millions d'euros), avaient été accordés...
(Journal de Brazza 10/06/13)
Le président ivoirien a séjourné au Congo dans le cadre d’une visite officielle de 72 heures qui l’a conduit à Pointe-Noire, la capitale économique aux côtés de son homologue Sassou N'Guesso. En visite officielle de 72 heures au Congo, sa toute première en terre congolaise depuis son élection, le président Alassane Ouattara a rejoint Abidjan le 9 juin 2013. Le chef d’Etat ivoirien est arrivé la veille, dans la capitale économique, Pointe-Noire, en compagnie de son homologue congolais Denis Sassou N'Guesso, pour y séjourner quelques 24 heures. Au programme des deux personnalités, plusieurs activités, dont: la visite du Port autonome de Pointe-Noire (PAPN) en plein travaux de rénovation et d'extension pour accueillir des bateaux de grands tonnages; une rencontre avec...
(Mediapart 10/06/13)
New York, le 7 juin 2013- Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) a aujourd’hui demandé aux autorités de la République du Congo de lever les mesures de suspension contre quatre hebdomadaires de la capitale Brazzaville qui ont été sanctionnés pour avoir publié des articles critiquant des fonctionnaires du gouvernement. Ces suspensions ont été infligées par l’organe de régulation des médias dont les 11 membres sont tous choisis par le président de la République. « Les autorités de la République du Congo semblent se servir duConseil supérieur de la liberté de communication pour fouetter les journalistes qui soulèvent des questions d’intérêt public ou qui remettent en cause la gestion des fonctionnaires », a déclaré Mohamed Keita, coordonnateur du Plaidoyer...
(AFP 10/06/13)
JOHANNESBURG (AFP) - (AFP) - L'ex-président sud-africain Nelson Mandela a passé dimanche une troisième nuit à l'hôpital où il a été admis dans un état "préoccupant", laissant l'Afrique du Sud en prières, partagée entre inquiétude, résignation et le souhait que sa fin de vie reste digne. Rien de nouveau ne filtrait ce lundi matin sur son état, la présidence n'ayant toujours pas divulgué d'information depuis l'annonce de son hospitalisation dans la nuit de vendredi à samedi pour une infection pulmonaire récidivante. Un mutisme sans doute lié à l'absence d'évolution majeure dans un sens ou dans un autre et, jusqu'à nouvel ordre, le dernier bulletin de santé --état "préoccupant mais stable"-- reste valable. Selon des journalistes, Mandela aurait reçu deux fois...
(AFP 09/06/13)
PRETORIA (AFP) - (AFP) - L'Afrique du Sud attendait dimanche avec fatalisme des nouvelles de la santé de l'ex-président Nelson Mandela, hospitalisé la veille dans un état "préoccupant" pour une pneumonie, et beaucoup de ses compatriotes exprimaient le voeu que leur bien-aimé "Madiba" puisse simplement finir sa vie "dans la dignité". Le héros de la lutte contre l'apartheid, qui fêtera ses 95 ans le 18 juillet, faisait la une des journaux du dimanche. Mais la présidence n'avait toujours donné aucune information sur son état depuis l'annonce de son hospitalisation, dans la nuit de vendredi à samedi. Samedi matin, le porte-parole de la présidence avait simplement indiqué qu'il souffrait d'une rechute de sa pneumonie, et que son état s'était aggravé dans...
(AFP 08/06/13)
JOHANNESBURG (AFP) - (AFP) - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, 94 ans, idole de tout un peuple, a de nouveau été hospitalisé samedi pour une infection pulmonaire et se trouve dans un état "préoccupant mais stable", a annoncé la présidence sud-africaine dans un communiqué au ton plus grave que d'ordinaire. "Ce matin vers 01H30 (23H30 GMT vendredi) son état s'est détérioré et il a été transféré dans un hôpital de Pretoria. Son état est toujours préoccupant mais stable", a dit le porte-parole de la présidence Mac Maharaj, qui s'est contenté de lire le communiqué. "Madiba", comme l'appellent affectueusement ses compatriotes, fêtera ses 95 ans le 18 juillet. Il est apparu très affaibli sur les dernières images de lui qui ont...
(AFP 08/06/13)
BRAZZAVILLE (Congo) (AFP) - (AFP) - Le président ivoirien Alassane Ouattara est arrivé vendredi à Brazzaville pour sa première visite au Congo qui doit se terminer dimanche. L'avion du président Ouattara a atterri en fin de journée à l'aéroport de Maya-Maya où il a été accueilli par son homologue congolais Denis Sassou Nguesso avec qui il a eu un entretien en tête à tête au palais du peuple. Un dîner devrait suivre, selon le programme officiel. Samedi en matinée, Alassane Ouattara doit rencontrer la communauté ivoirienne estimée à un millier de personnes qui se consacrent pour la plupart au commerce. Puis il se rendra à Pointe-Noire (sud), capitale économique, pour visiter le port maritime, considéré comme la porte d'entrée des...
(ARIB.INFO 08/06/13)
Le président congolais Denis Sassou Nguesso insiste pour que le Burundi participe à la force de la Ceeac présente en Centrafrique. La réponse de Pierre Nkurunziza se fait attendre. Au mois de mai, Denis Sassou Nguesso, le président congolais, avait dépêché à Bujumbura Basile Ikouébé, son ministre des Affaires étrangères, pour discuter avec le président Nkurunziza de l'éventuelle participation de cinq cents soldats burundais à la force de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (Ceeac), déployée en Centrafrique (où le Congo vient pour sa part de dépêcher deux cents hommes supplémentaires). Bujumbura avait promis d'examiner la question. Or, après la rencontre Sassou-Nkurunziza en marge du sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba, il apparaît que le Burundi n'est pas...
(Centrafrique Libre 07/06/13)
La délocalisation du siège de la CEMAC de Bangui à Malabo ou à Brazzaville était au centre de la session extra ordinaire du comité Inter État de cette institution, qui a débuté hier et qui se termine aujourd’hui à Libreville au Gabon. Cette question avait déjà été débattue en présence du ministre des Finances Centrafricain Le 12 avril dernier, même si la nouvelle n’est pas parvenue aux Centrafricains. Un conseil des ministres dont l’objectif est de préparer la future rencontre des chefs d’État de la CEMAC aura lieu le 10 à Libreville. Le président et la vice présidente de l’institution leurs excellences le congolais Pierre Moussa, et l’Equato Guinéenne Rosario Mbasogo, répugnés par l’instabilité chronique qui frappe la RCA, souhaitent...
(Xinhua 07/06/13)
BRAZZAVILLE -- Le gouvernement congolais a réitéré jeudi à Brazzaville, sa constance pour mener à bien le processus électoral dans le pays à l'orée des élections locales qui étaient initialement prévues pour juillet prochain, mais repoussées à une date ultérieure après la concertation politique de Dolisie, dans le Niari, tenue du 23 au 26 mars dernier. Cet engagement a été réaffirmé par le directeur de Cabinet du ministre congolais de l'intérieur et de la décentralisation, Séraphin Ondélé, à l'ouverture d'une session de formation modulaire Bridge destinée aux acteurs de la société civile sur l' administration électorale et information des électeurs, sous l'égide du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) . Outre la bonne volonté du gouvernement congolais, M...

Pages