Dimanche 22 Avril 2018
(Xinhua 30/09/13)
"Nous avons humilié et vaincu nos assaillants", s'est exprimé ainsi triomphalement le président kenyan, Uhuru Kenyatta, lors d'un discours télévisé, pour annoncer la défaite du commando terroriste des shebabs somaliens, plus de trois jours après le début de l'attaque contre le centre commercial Westgate de Nairobi.Au Kenya, les enquêtes sur l'attentat, qui a fait au moins 67 morts et 240 blessés, sont toujours en cours. Cet attentat, le plus meurtrier au Kenya depuis l'attaque-suicide d'Al-Qaïda en août 1998 contre l'ambassade des Etats-Unis, qui avait fait plus de 200 morts, a non seulement occulté la bonne réputation du Kenya, connue comme "la Perle de l'Afrique de l'Est", mais a également mis en évidence la fragilité de la sécurité globale en Afrique,...
(Agence d'information d'afrique centrale 28/09/13)
Le Collège syndical des enseignants (CSE) et de la Concertation pour la revalorisation de la profession d’enseignant (CRPE) ont, au cours d’une conférence de presse le 27 septembre, invité les travailleurs de l’enseignement à renouer avec le chemin de l’école dès mardi. La conférence de presse, animée par Auguste Bizouta et Rémy-Alain-Blaise Boumba, respectivement coordonnateur du CSE et de la CRPE, assistés d’autres membres de ces deux plateformes syndicales autonomes de l’enseignement, consistait à diffuser les conclusions des négociations globales gouvernement-partenaires sociaux. S’adressant aux enseignants à la veille de la rentrée scolaire, Rémy-Alain-Blaise Boumba les a rassurés en ces termes : « Nous avons donc pris des engagements en tant que partenaires sociaux. Le gouvernement qui est chargé de l’exécutif...
(Agence d'information d'afrique centrale 28/09/13)
Prélude à la Journée mondiale du cœur du 29 septembre, l’organisation de solidarité internationale Afrique Sans frontière, que dirige Léonie-Charlotte Essessé, a dépisté 493 patients présentant des pathologies liées au cœur lors d'activités pendant la semaine du cœur organisée à Brazzaville, Sibiti, Mouyondzi et Oyo. L’accent a été mis sur la prise de la tension artérielle. À Brazzaville, au centre de santé intégré Marien-Ngouabi, 36 personnes ont été déclarées hypertendues et seize diabétiques sur les 150 dépistées ; à Oyo, dans la Cuvette, 19 personnes hypertendues sur 208, treize diabétiques et huit à tendance diabétique ; 104 personnes ont été dépistées à Sibiti dans la Lékoumou, et 41 à Mouyondzi dans la Bouenza. Ces statistiques ont été révélées le 27...
(Jeune Afrique 28/09/13)
Lassés de voir Pékin exploiter leurs richesses pétrolières et minières sans que leurs pays en retirent des bénéfices substantiels, les gouvernements africains - du Gabon au Tchad en passant par le Niger - tentent de rééquilibrer les échanges. Au prix de quelques frictions. C'est arrivé coup sur coup. En décembre 2012, les Chinois ont perdu le champ pétrolier d'Obangue, au Gabon. En avril 2013, ils ont été conspués par des chômeurs près des puits de Diffa, dans le sud-est du Niger. En août, sur ordre du gouvernement, ils ont dû fermer un site d'extraction très polluant au Tchad. "La romance entre la Chine et nous, c'est fini", s'exclame Sanusi Lamido dans une tribune retentissante parue en mars dans le Financial...
(Congo-Site 27/09/13)
Le secteur maritime national apporte sa modeste contribution au développement durable à travers une série de mesures dont certaines ont été énumérées par le ministre délégué à la marine marchande, Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou, à l’occasion de la journée mondiale de la mer, célébrée chaque année dans la période du 23 au 27 septembre. Il s’agit de la mise en œuvre du code communautaire révisé de la CEMAC, de la formation des ressortissants congolais dans les académies et universités maritimes, du suivi de l’assouplissement des formalités administratives maritimes, de l’assistance aux chargeurs, de la réduction des coûts portuaires avec la création du guichet unique des opérations transfrontalières. En République du Congo, plus de 90% du commerce extérieur s’exerce par...
(Agence d'information d'afrique centrale 27/09/13)
Le Centre congolais du commerce extérieur (CCCE) et le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export) ont signé le 23 septembre, à Casablanca (Maroc), un plan d’action de coopération. Ces structures sont dorénavant un pont pour les opérateurs économiques des deux pays voulant commercer ensemble. Le document a été paraphé par les directrices des deux centres, Augustine Nitoud Kilonda pour le Congo et Zahra Maafiri pour le Maroc. Avec ce plan triennal (2014-2016), les hommes d’affaires des deux pays disposent désormais d’un outil leur facilitant les contacts. La feuille de route prévoit l’organisation au Congo d’un forum à portée régionale visant le développement de la coopération Sud-Sud, et d’un autre à Casablanca, Maroc-Congo-Europe, pour la coopération Nord-Sud. Le plan...
(Agence d'information d'afrique centrale 27/09/13)
Manuel Fontaine, le nouveau directeur régional de l’Unicef pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, a visité le 26 septembre, en compagnie d’Aloys Kamuraguyé, le représentant de l’Unicef au Congo, plusieurs projets socio-éducatifs appuyés par l’institution à Pointe-Noire. Après une visite de courtoisie au secrétaire général de la préfecture, Pierre Sama, et à Pierre Justin Makosso, deuxième vice-président du conseil départemental et municipal de Pointe-Noire, puis aux partenaires de la place comme ENI Congo, Total E & P Congo, Chevron, Manuel Fontaine et la délégation se sont rendus au moulin de Minoco situé dans l’enceinte portuaire. Après la visite des installations, il a adressé des encouragements aux dirigeants de la minoterie, qui produit de la farine de blé fortifiée en...
(Congo-Site 27/09/13)
Une mission d’Electricité de France (EDF) est arrivée à Brazzaville pour aider la Société nationale d’électricité (SNE) à améliorer ses performances techniques et financières. Elle évoluera pendant deux ans et demi dans les structures de la SNE basées aussi bien à Brazzaville qu’à Pointe-Noire. La délégation d’EDF a été présentée ce 27 septembre au ministre d’Etat en charge de l’économie, des finances, du portefeuille public et du plan, Gilbert Ondongo qui avait paraphé en juin dernier à Paris un contrat de prestation de service entre le Congo et EDF. «Engagez-vous, donnez le meilleur de vous-même, donnez le meilleur de ce que sait faire votre prestigieuse entreprise de sorte que les Congolais soient satisfaits», a-t-il déclaré, s’adressant aux membres de la...
(Agence d'information d'afrique centrale 27/09/13)
Le moment est peut-être venu d’ériger de nouvelles villes dotées d’infrastructures modernes dans un contexte d’émergence d’une classe moyenne qui aspire à une meilleure qualité de vie. Or, si ce secteur était structuré et professionnalisé, nul doute qu’il générerait davantage de recettes pour l’État. Ne dit-on pas que quand le bâtiment va, tout va ? Cet adage se vérifie pour tout visiteur se rendant au Congo. Le plus remarquable est l’ampleur des changements dans les deux principales villes du pays, dont l’architecture est restée figée pendant des années. Depuis l’indépendance, notre pays n’a quasiment pas créé de nouvelles villes, celles qui existent datant pour l’essentiel de l’époque coloniale et elles manquent cruellement d’infrastructures. Trop souvent nos villes sont dépourvues d’éclat,...
(Agence d'information d'afrique centrale 27/09/13)
La secrétaire chargée des conflits de travail et de la juridiction à la Fédération de l’éducation nationale du Congo (Fenco) a demandé au ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation, de diligenter le processus de tenue des Commissions administratives et paritaires (CAP), anciennement connues sous le sigle de CAPA. Dans un entretien avec les Dépêches de Brazzaville, Yvonne Bernadette Mfoutou est revenue sur les maux qui minent le sous-secteur à l’orée de la rentrée scolaire 2013-2014, prévue le mardi 1er octobre dans tout le pays. Affiliée à la Confédération syndicale des travailleurs du Congo (CSTC), la Fenco a organisé récemment une série de descentes dans quelques départements du Congo pour vulgariser les conclusions des négociations globales gouvernement-partenaires sociaux qui...
(Journal de Brazza 27/09/13)
Le ministre de la jeunesse et de l’éducation civique, Anatole Collinet Makosso, a plaidé le 25 septembre à Brazzaville pour une politique modèle d’animation de jeunesse. Ce plaidoyer a été fait à l’occasion de la descente d’évaluation des maisons de la jeunesse et de la citoyenneté entreprise depuis décembre 2012. A cette occasion, le ministre a demandé aux cadres du ministère de la jeunesse et de l’éducation civique de prendre la mesure de leurs responsabilités pour une meilleure animation. Selon lui, la maison de la jeunesse et de la citoyenneté a pour vocation de développer les actions concrètes en faveur du développement social de la jeunesse. Pour le ministre Collinet Makosso, les missions de ces maisons de jeunesse sont de...
(Congo-Site 27/09/13)
Un partenariat dans le domaine de l’éducation civique a été signé, le 26 septembre à Brazzaville, entre le gouvernement congolais et la Mission locale de l'arrondissement de Saint Omer (France). L’accord s’inscrit dans le cadre d’un échange de pratiques, de procédés et de mise en œuvre commune des politiques liées à l'éducation des jeunes. Le document a été paraphé par Anatole Collinet Makosso et Gilles Louf, respectivement ministre de la jeunesse et de l’éducation civique et président de la Mission locale de l'arrondissement de saint Omer. Ce partenariat permettra aux jeunes congolais de bénéficier d’un accompagnement individualisé dans la construction de leur parcours d’insertion professionnelle et sociale ; d’un appui dans leurs démarches d’accès à la formation et dans leur...
(Congo-Site 27/09/13)
L'invite à été faite le 27 septembre à Brazzaville par le ministre de la jeunesse et de l'éducation civique, Anatole collinet Makosso, au cours d'une séance de travail qu'il a eue avec les étudiants finalistes de l'institut national de la jeunesse et des sports (INJS) des promotions 2006, 2007, 2008, 2009, 2011et 2012. Il s’agit pour ces cadres de comprendre la nécessité d’intervenir dans la formation des jeunes dans le domaine éducatif. «Nous avons tenu à impliquer ces maitres de jeunesse dans le programme que met en œuvre le ministère, parce que c’est d’abord cela leur mission. L’INJS forme les gens pour qu’ils aillent travailler dans une action de volontariat, d’animation des associations et foyers. C’est donc l’Etat qui a...
(Journal de Brazza 27/09/13)
Le ministre délégué chargé de la marine marchande, Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, a annoncé le 25 septembre 2013 à Brazzaville, les grandes lignes de la contribution au développement durable du secteur maritime congolais, dans un message du gouvernement rendu public à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la mer placée cette année par l’Organisation Maritime Internationale (OMI) en charge de la régulation des transports. Le thème retenu cette année est: «Développement durable: la contribution de l’OMI au-delà de Rio+20». Pour le ministre Coussoud-Mavoungou, le système de transports maritimes contribue déjà notablement aux trois piliers du développement durable, à savoir le développement économique, le développement social et la protection de l’environnement. Ces dernières années au Congo, a-t-il fait...
(Congo-Site 27/09/13)
A l'occasion de la 34ème journée internationale du tourisme célébrée le 27 septembre de tous les ans, le gouvernement de la République du Congo a exhorté tous les acteurs impliqués dans le développement du tourisme, à préserver l’eau et à la gérer de manière durable."Le tourisme et l’eau : protéger notre avenir commun», tel est le thème de cette journée qui s’articule autour du rôle du tourisme dans l’accès à l’eau, notamment la place de l’industrie touristique dans la préservation et la gestion durable de l’eau. Le gouvernement de la République du Congo a saisi cette opportunité pour appeler les populations à faire de l’économie de l’eau la priorité de tous. D'après le ministre du tourisme et de l'environnement, Josué...
(Congo-Site 27/09/13)
La ministre des Petites et moyennes entreprises et de l'Artisanat, Yvonne Adélaïde Mougany, a eu une séance de travail, le 26 septembre à Brazzaville, avec la représentante de la Banque mondiale (BM) en République du Congo, Sylvie Dossou Kouamé. La séance de travail a porté sur la restructuration du Projet d’appui à la diversification économique (PADE). La restructuration du PADE permettra de répondre au besoin de création d’entreprises au Congo. En effet, il ressort de plusieurs investigations menées que le secteur privé congolais est confronté à d’énormes difficultés et ne contribue pas efficacement au développement du pays. Selon Mme Dossou Kouamé, l’exécution du PADE connaîtra un changement de calendrier, précisément dans sa composante «amélioration du climat des affaires». Au cours...
(Congo-Site 27/09/13)
Publiées le 18 juillet dernier, les offres relatives à la fourniture et l'installation d'équipements de traitement de bagages et des passagers à l'aéroport de Djambala (département des Plateaux) ont été ouvertes le 26 septembre à Brazzaville. La cérémonie s'est déroulée sous le patronage de l'assistant du délégué général aux grands travaux, le professeur Placide Moudoudou, en présence des entreprises soumissionnaires. Au total deux entreprises ont soumissionné pour réaliser ce projet, notamment Logane Téléflex et la société générale des travaux et de prestations (SGTP). Le montant proposé des offres varie entre 543.152.117,52 FCFA et 5.653.199.669 FCFA. Le délai de livraison est fixé à 8 mois pour la première entreprise. La fourniture et l’installation des équipements concernent le traitement des bagages et...
(Journal de Brazza 27/09/13)
L’équipe de football junior du Congo qui a remporté la médaille d’or lors de 7e édition des Jeux de la Francophonie à Nice a été reçue par le président congolais. L’équipe nationale de football des juniors du Congo, les Diables Rouges, qui a remporté la médaille d’or au tournoi de football de la septième édition des Jeux de la Francophonie, disputés du 7 au 15 septembre dernier à Nice en France ont été reçue par le Président de la République, Denis Sassou-N’guesso le 26 septembre à Brazzaville. A cette occasion, le Président congolais a exhorté les dirigeants sportifs au niveau des clubs, des fédérations sportives nationales et du Comité National Olympique et Sportif Congolais (CNOSC) à travailler dans l’humilité et...
(Xinhua 27/09/13)
Le chef d'Etat congolais, Dénis Sassou Nguesso, a invité jeudi les dirigeants des instances sportives nationales à travailler dans l' humilité et l'amour du pays pour réaliser des bons résultats lors des compétitions au plan national et international. Le président congolais s'est exprimé ainsi à l' occasion d'une réception organisée en l'honneur de l'équipe nationale de football des moins de 20 ans, vainqueur de la médaille d'or des 7èmes jeux de la francophonie, organisés récemment à Nice en France. "Là où il n' y a pas l'humilité, il n' est pas possible que les gens s' élèvent, et les dirigeants des clubs ou des fédérations sportives nationales et même du comité national olympique, doivent apprendre à servir le pays dans...
(Sidwaya 27/09/13)
La 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes le jeudi 26 septembre 2013 à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao.C’est le jeudi 26 septembre dernier que la 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes. « Tourisme et Technologies de l’information et de la communication (TIC) : quelles opportunités pour l’Afrique ? », tel est le thème sur lequel se focaliseront les débats et réflexions durant les 4 jours consacrés au salon. Le choix de ce thème est lié à l’essor des TIC qui ont entraîné des changements dans la nature de...

Pages