Jeudi 19 Octobre 2017
(AFP 22/08/13)
YAOUNDE, 22 août 2013 (AFP) - "Le médicament de la rue tue. La rue tue le médicament", avertit une banderole devant une pharmacie de Yaoundé. Au Cameroun, comme en Côte d'Ivoire, au Kenya, ou encore à Kinshasa, le trafic de faux médicaments est un fléau qui enrichit des contrefacteurs au cynisme sans limite. Faux anti-paludéens, faux antalgiques,... mais aussi fausses perfusions de sérum de réhydratation, faux antibiotiques, ou faux antidiabétiques: aucun domaine du secteur pharmaceutique n'est épargné par les trafiquants, selon des informations recueillies par les bureaux de l'AFP en Afrique. "Là, vous avez le +diclofen fort+ (anti-inflammatoire), c'est le best-seller du marché. Ici, c'est du viagra dont raffolent les Camerounais", vante au marché central de Yaoundé, Blaise Djomo, un...
(RFI 21/08/13)
Loin des différents conflits qui ont cours en République démocratique du Congo (RDC) et qui sont très médiatisés depuis deux ans dans le Sud-Kivu, des explosions de violences ont lieu régulièrement entre les tribus bafulero et barundi. Toutes deux sont membres d’une tribu qui parle kirundi, et vivent au nord de la ville d’Uvira. Ce conflit meurtrier a déjà fait de nombreuses victimes, mais également de nombreux déplacés internes ou encore des réfugiés, qui ont trouvé refuge en date. Tout a commencé ce vendredi 16 août lorsque de nouveaux heurts entre les communautés bafulero et barundi ont fait huit morts dans la plaine au nord de la ville d’Uvira. Ces violences se sont ensuite étendues et ont poussé des centaines...
(Journal de Brazza 21/08/13)
Les audiences criminelles sur les explosions de 4 mars de Mpila se sont poursuivies le 20 août à Brazzaville avec l’audition de deux accusés, notamment Jean Bosco Panquima, enseignant retraité et le colonel Fréderic Noël Ingani, chef de corps de l’Etablissement Central de Réparation, de Réserve et de Rechange en Armements et Munitions (ECRRRAMU). Interrogé sur cette affaire, M. Panquima a donné les raisons pour lesquelles il a été arrêté. Selon lui, son arrestation serait relative à une conférence-débat qu’il avait organisée le 3 mars 2012 au domicile de l’un des accusés, le colonel Marcel Ntsourou sur l’ethnicité téké en s’appuyant beaucoup plus sur le tribalisme. Accusé pour les mauvaises conditions d’entreposage des munitions et charges explosives à l’ECRRRAMU, le...
(Xinhua 21/08/13)
Après la fin des travaux prévue mercredi, ils devront aboutir à la mise en place d'une structure chargée du suivi et de la mise en œuvre des accords internationaux dans ce domaine. Selon le directeur du cabinet du ministre du développement durable, Michel Elenga, au Congo, "les effets du changement climatique sont dévastateurs, l'appauvrissement de la diversité biologique se poursuit, les ressources halieutiques continuent de diminuer et la désertification gagne les terres autrefois fertiles". Les experts passeront des textes internationaux au peigne fin et mettront en place une équipe pour assurer la synergie entre les différents textes. Les autorités congolaises ont parlé de "déluge écologique" pour qualifier les risques liés au climat. Outre les mutations climatiques, l'équipe qui sera mise...
(Journal de Brazza 21/08/13)
Les habitants du quartier Emeraude, situé dans l’arrondissement 9 Djiri, lancent un cri d’alarme aux responsables de la Société Nationale de Distribution d’Eau (SNDE) pour remédier aux inondations causées par les eaux provenant des tuyaux dont la forte pression endommage les installations de cette société. Les populations de ce quartier déplorent le fait que leurs avenues et leurs ruelles soient envahies par ces eaux qui jaillissent de toutes parts, empêchant la circulation. Malgré l’interpellation des habitants de ce quartier, la situation perdure par la négligence des agents de cette société qui ne s’y prennent pas à temps. Ainsi, ils dénoncent avec véhémence cet état de choses qui favorise les érosions, alors que ce quartier a un relief accidenté. Si ces...
(Gabon Eco 21/08/13)
Le 14 juin dernier lors du sommet extraordinaire de la CEMAC, les Chefs d'Etats des pays qui composent cette zone économique ont décidé de la libre circulation des citoyens dans cet espace. Cette décision a, depuis lors, suscité un trouble et des questions chez les Gabonais qui voient en cette décision une possibilité d'envahissement du territoire par les populations voisines. C'est pour rassurer les populations que le Chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba s'est expliqué sur ce sujet samedi 17 août face la presse gabonaise. Répondant samedi 17 août lors d'un entretien avec la presse, à une question sur le sujet de la libre circulation des personnes en zone CEMAC qui sera effective dès le mois de janvier 2014, le...
(Xinhua 21/08/13)
Les pays africains sont attachés à plusieurs titres à leur partenariat avec les pays des BRICS, a déclaré mardi le président sud-africain Jacob Zuma. "L' avancement de nos programmes de développement socio-économiques est très largement soutenu par nos partenariats tournés vers le progrès, tels que le groupe des BRICS", a déclaré M. Zuma lors de son discours d' ouverture de la première réunion du Conseil commercial des BRICS à Johannesburg. En plus des pays des BRICS, plusieurs pays africains participent à cette réunion destinée à identifier des mesures et initiatives spécifiques pour accroître le commerce, les affaires, l'industrie manufacturière et les liens d'investissement entre les pays des BRICS, d'une part, et entre les pays des BRICS et l'Afrique, d'autre part...
(Le Monde 21/08/13)
Après l'Asie, direction l'Afrique. Le numéro deux mondial du prêt-à-porter, Hennes et Mauritz (H&M), a indiqué vendredi 16 août qu'il allait étendre son réseau de fournisseurs à l'Ethiopie, après avoir concentré 80 % de sa production sur le continent asiatique. Des commandes-tests ont été passées auprès de fournisseurs éthiopiens, qui doivent bâtir des usines dans le pays d'ici à la fin de l'année. Dans un communiqué, le géant suédois reconnait ne pas encore savoir combien de ces fournisseurs seront retenus et quand ces usines seront prêtes. "Nous sommes une entreprise vaste et nous cherchons constamment de nouveaux marchés d'achat potentiels pour garantir que nous avons la capacité de livrer les produits dans tous les magasins. Nous faisons cela en augmentant...
(Journal de Brazza 20/08/13)
Les audiences criminelles sur les explosions du 4 mars de Mpila se sont poursuivies, le 17 août 2013, à Brazzaville, avec l’audition de deux généraux, en qualité de témoins, notamment le secrétaire général du Conseil National de Sécurité (CNS), le Vice-amiral, Jean Dominique Okemba et le Haut-Commissaire à la Réinsertion des ex-combattants, le général de division, Norbert Dabira. L’audition de ces deux témoins a porté sur quatre points, à savoir la contrefaçon des billets de banque, la détention illégale d’armes de guerre, faux et usage de faux, et l’éclairage sur certaines zones d’ombre de cette affaire. Concernant le drame du 4 mars, le secrétaire général du Conseil National de Sécurité a laissé entendre qu’en date du 18 mars, il a...
(Xinhua 20/08/13)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le ministre congolais de l'Equipement et des Travaux publics, Emile Ouosso, a indiqué lundi que le gouvernement s'apprêtait à mettre en place des brigades mobiles pour réprimer les délinquants sur la voie publique. Ces brigades seront constituées entre autres des agents du département des Travaux publics, des gendarmes, des cadres du ministère des Transports et des Structures concernées par la préservation de la route. Des sanctions et amendes prévues par la loi portant sur la protection du patrimoine routier national seront infligées aux personnes qui commettraient des actes répréhensibles sur la voie publique au nombre desquels le déversement d'huile moteur sur la chaussée, l'excès de vitesse, la non observation de la charge autorisée sur les routes. "Des...
(Congo-Site 20/08/13)
Réunis le 19 août 2013 à Brazzaville, les cadres du département des travaux publics ont proposé au gouvernement de prendre des mesures pour améliorer les mécanismes de financement du fonds routier, afin de lui permettre de mieux assurer ses missions parmi lesquelles l’entretien et l’aménagement des routes. Le fonds routier est un établissement public créé en 2004 et disposant d’une autonomie de gestion financière. Il a réalisé des encaissements de 8 milliards de francs CFA en 2005 et 24 milliards de francs en 2010 contre des besoins nationaux estimés à 100 milliards de francs CFA. S’exprimant au terme d’une réunion d’échange élargie aux acteurs concernés par les questions de la route, les cadres du ministère des travaux publics ont en...
(Congo-Site 20/08/13)
«Les travaux publics et le fonds routier face au défi de désenclavement de l’arrière pays», tel est le thème de la journée portes ouvertes organisée le 19 août à Brazzaville par le ministère de l’Équipement et des Travaux publics. Cette journée qui a regroupé 150 délégués venus des différents départements du pays, avait pour objectif d’informer les bénéficiaires et les usagers de la route sur les solutions techniques mises en œuvre pour accroître la durée de vie des routes. Elle a connu notamment la participation des préfets, maires, présidents des conseils départementaux ainsi que les directeurs départementaux des travaux publics et ceux de l’équipement et les chefs d’entreprises des travaux publics. Les travaux qui se sont déroulés sous le patronage...
(Journal de Brazza 20/08/13)
Mario Feliz, est le tout nouveau consul d’Angola ans les départements de Pointe-Noire et du Kouilou. Lors de sa présentation des civilités aux autorités locales, le diplomate a appelé ses compatriotes résidant dans les deux départements, au respect des lois et règlements du Congo et à user de sagesse pour sauvegarder les relations séculaires qui unissent les deux peuples. Au terme de la présentation des civilités du préfet au département de Pointe-Noire, Alexandre Honoré Paka, M. Feliz a exprimé «le désir de son pays de fortifier les relations bilatérales, amicales, fraternelles, légendaires liant le Congo et l’Angola grâce à l’histoire commune issue du Royaume Kongo». «L’Angola et le Congo sont condamnés à demeurer ensemble non seulement par la force de...
(Journal de Brazza 19/08/13)
Les consommateurs de courant électrique fourni par la Société Nationale d’Electricité (SNE) à Brazzaville, ville capitale de la République du Congo, sont en proie ces derniers temps aux coupures récurrentes de l’énergie, a-t-on constaté. Cette situation qui devient de plus en plus préoccupante dans presque tous les arrondissements de Brazzaville, dérangent les populations qui sont obligées de rechercher des solutions palliatives pour combler ce déficit. En effet, les Brazzavillois assistent impuissants à ce «spectacle désolant» qui les prive pour certains de cette source d’énergie pendant les jours, tandis que d’autres se voient desservir du courant que pendant quelques heures seulement de la journée, voire au milieu de la nuit. Face à ce scenario, une catégorie de la population recourt aux...
(Congo-Site 19/08/13)
Une formation sur la gestion des archives numériques se tient du 19 au 23 août à Brazzaville. L' objectif est de former les spécialistes de l'information et de la documentation sur les principaux outils et techniques à adopter pour organiser le processus d'archivage dans les entreprises ou organismes publics en conformité avec les normes internationales à l'heure du tout numérique. Cette rencontre vise également à identifier et gérer les documents qui engagent dans le temps et dont la mauvaise gestion présenterait un risque juridique, financier ou métier et connaitre les normes et les méthodes pour conduire efficacement un projet d'archivage dans l'environnement numérique. Organisé par le Cabinet d´études béninois BIM en Partenariat avec le géant allemand du Génie logiciel DOCUWARE,...
(Congo-Site 19/08/13)
Les travaux d’élaboration du plan d’action du 5ème programme de coopération 2014-2018, entre la République du Congo et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) ont démarré le 19 août à la Résidence Elonda de Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville, sous la direction du directeur du plan et du développement, Jean Christophe Okandza. Ouvrant les travaux, M. Okandza a souligné qu’au cours de ces assises, il s’agira spécifiquement pour les participants de renforcer l’aptitude des partenaires à élaborer un plan d’action du programme pays pour la période 2014-2018 ; élaborer le cadre des résultats, des ressources et du partenariat stratégique de ce programme ; rendre disponible le plan de suivi-évaluation du programme ; définir les modalités...
(Congo-Site 19/08/13)
Des cadres et agents du ministère de la justice et des droits humains apprennent, du 19 au 16 août à Brazzaville, le management de la qualité, au cours d’un séminaire organisé par leur département, en collaboration avec l’Ecole supérieure de gestion et d’administration des entreprises (ESGAE). La formation porte sur plusieurs thèmes, parmi lesquels «la gestion du changement» ; «la culture de la qualité» et «la gestion axée sur les résultats». Le management de la qualité, appelé souvent «système de management de la qualité (SMQ), permet de consigner et de mettre en œuvre les procédures nécessaires pour atteindre les buts visés. Il définit et fixe la politique et les objectifs qualité d’une organisation, assure l'application des méthodes établies, le repérage...
(Mwinda 19/08/13)
Le phénomène est inédit dans l’histoire de l’économie du Congo-Brazzaville et dans l’histoire du Congo-Brazzaville tout court. Ce petit « émirat » pétrolier d’Afrique centrale affiche une santé financière insolente. Budget de plus de 4 000 milliards de francs CFA, taux de croissance de 5,3 % et des réserves de plus de 3 000 milliards de francs CFA stockés à la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). Le produit intérieur brut (PIB) du Congo a accru de 2000 milliards de francs CFA en 2002 à plus de 7500 milliards de francs CFA en 2012, alors que le PIB par habitant est passé de 886 dollars US à plus de 3500 dollars durant la même période. La Banque mondiale a...
(Journal de Brazza 19/08/13)
La société Nouvel Air Congo a effectué, le 16 août 2013, au départ de Brazzaville, son vol inaugural à l’hinterland, notamment à Djambala, chef-lieu du département des Plateaux, en vue de marquer le redémarrage de ses activités commerciales restées longtemps en berne. Dotée de trois avions de marque chinoise, Air Congo a assuré ce premier vol en 40 mn, dans un appareil de type MA 60 qui va dorénavant desservir les aéroports secondaires, afin de faciliter le déplacement des populations vers les centres urbains d’une part, et d’autre part vers la ville capitale. «Ce genre de machine est totalement adapté à un pays tel que le nôtre, avec un réseau d’aérodromes que nous avons. Que ce redécollage d’Air Congo soit...
(La Prospérité 19/08/13)
Beaucoup de gens, du moins les plus critiques, ne donnaient pas assez de chance à la rencontre, à Brazzaville, entre le Président Denis Sassou Nguesso et le leader charismatique de Limete, Etienne Tshisekedi, le week-end passé. Alors que les combattants de cette formation politique et d’autres personnes intéressées, d’une manière ou d’une autre, à ce déplacement, se sont contentés de sillonner, en vain, quelques avenues de Limete qui serpentent son domicile en quête d’un signe annonçant un voyage, l’homme, lui, n’a pas quitté un seul périmètre de son logis. Mais, il a plutôt dépêché son émissaire, Albert Moleka. Ainsi, après entretien avec le Président de la République du Congo, il a souligné que la rencontre entre ces deux personnalités se...

Pages