| Africatime
Jeudi 27 Avril 2017
(AfricaNews 13/04/17)
Les églises de réveil sont apparues dans les années 80 au Congo. Elles grignotent chaque jour des fidèles à l‘Église catholique et sont inspirées du culte protestant. À pointe noire, la capitale économique du pays, ils y en auraient un millier. Nous sommes allés à la découverte de l’une d’entre elles. Dans l‘église Louzolo Amour-OPH de Guy Emile Loufoua Cetikouabo, il s’est auto-proclamé Dieu vivant sur terre. Il serait invisible et représenté physiquement ici par cet homme… Charles Mikoungui Loundou. “Ce que nous voulons dire au peuple du monde entier, c’est qu’au Congo Brazzaville, nous avons trouvé une personne qui a les trois critères qui ne peuvent appartenir qu’a Dieu lui-même, l’omniprésent, l’omnipotent, l’omniscient. Et cet homme, c’est Guy Emile...
(APA 13/04/17)
APA-Douala (Cameroun) - Plus de 200 000 hectares de forêt sont détruits chaque année du fait de l’agriculture itinérante sur brûlis dans le Bassin du Congo, d’après des chiffrés révélés jeudi en marge de la Foire internationale de Douala pour le développement (FIDD). Un rythme de déforestation plutôt inquiétante et qui a un impact direct sur la vie des populations, et sur l’équilibre des écosystèmes d’autant que la destruction de la forêt pour des besoins industriels est encore pire. Pour des experts, il s’agit d’un cercle vicieux lorsque les petits agriculteurs, auteurs de ce genre de pratique, apparaissent comme les premières victimes des changements climatiques, eux qui sont obligés de faire une pression soutenue sur la nature pour leur subsistance...
(AFP 12/04/17)
Enseignants et agents de l'Université publique du Congo ont entamé mercredi trois journées "Université morte" notamment pour des revendications salariales, selon un communiqué publié par leur intersyndicale. "Le collège intersyndical décide de l’observation de trois journées université morte les 12, 13 et 14 avril pour marquer l’indignation de la communauté universitaire face au traitement dont elle est l’objet de la part de la tutelle", indique la déclaration. Selon un journaliste de l'AFP, aucun cours n'a été dispensé mercredi dans les onze établissements que compte l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville, la seule université publique du Congo, fondée en 1971 et qui a pris - à sa mort - le nom du président socialiste qui dirigea le Congo de 1968 à son...
(APA 12/04/17)
APA-Brazzaville(Congo) - Le Groupe de la Banque mondiale a approuvé un financement additionnel de 15 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) pour promouvoir la protection sociale des personnes les plus vulnérables et favoriser le développement de l’économie numérique au Congo, a-t-on appris mardi, auprès de l’institution bancaire. Ce financement contribuera à accompagner les efforts du gouvernement congolais dans la mise en œuvre de politiques de croissance en faveur des plus pauvres et le développement des infrastructures nécessaires à la réduction de la fracture numérique dans le pays », explique Djibrilla Issa, représentant résident de la Banque mondiale...
(RFI 12/04/17)
Osiane 2017 est le nom du Salon international des technologies de l'information et de l'innovation qui se tient au Congo-Brazzaville jusqu'au 14 avril. A l'ouverture ce mardi 11 avril, les experts ont affirmé que le Congo fait partie des pays du continent africain où le taux d'accès à l'internet haut débit est un des plus faibles à cause du manque d'infrastructures. Dans l'ensemble, quelque 40% des Africains attendent d'être inclus dans le numérique. Les gouvernants, la société civile, les partenaires techniques et financiers et même les médias venus prendre part à ce Salon international des technologies de l'information et de l'innovation analysent les forces et faiblesses de la pénétration du numérique en Afrique notamment. Faute d'infrastructures, le Congo qui accueille...
(Agence Ecofin 12/04/17)
En 2010, assure Kadima Kalondji, représentant résident du FMI au Cameroun, en visite à Libreville dans le cadre d’un séminaire destiné aux hommes de médias de la sous-région, les réserves de change de l’espace communautaire s’établissaient à 6000 milliards de Fcfa. Elles ont dégringolé depuis lors et se situent à 2000 milliards de Fcfa, soit une érosion de 4000 milliards de Fcfa en six ans. Ceci est la résultante de l’effondrement des recettes et de la chute des exportations pétrolières ainsi que de l’explosion des dépenses d’investissement public dans un contexte financier difficile et défavorable aux économies rentières. La dette communautaire est, quant à elle, passée de 15% du PIB en 2010, à 45% en 2016. Cette dégradation va se...
(Agence d'information d'afrique centrale 11/04/17)
Les parties congolaise et chinoise se sont réunies le 10 avril dernier, à Brazzaville, pour valider la liste des 12 projets à financer dans le cadre de la convention-cadre Congo/Chine. Parmi ces chantiers prioritaires figurent la construction d'un centre de maintenance aéronautique, la construction du port minéralier et de la zone économique spéciale à Pointe-Noire et l’exploitation d’un nouveau champ pétrolier sur terre. La séance de travail ayant réuni des décideurs congolais, des représentants des institutions financières et des banques d’investissement chinoises, s’inscrit dans le cadre d’un accord de coopération signé en juillet 2016. C’est une étape technique qui consiste à adopter la capacité de production (ensemble d’infrastructures qui permet de booster le développement) et le mode financement. Pour le...
(Agence d'information d'afrique centrale 11/04/17)
Un séminaire de formation des étudiants diplômés et/ou en fin de cycle sur l’apport des Techniques Marketing consacrée à l’imprégnation des méthodes pédagogiques appliquées dans ce domaine s’est tenu le vendredi 7 avril dans l’amphithéâtre 1600 Organisée par l’Université Marien-Ngouabi, en collaboration avec le Cabinet Lucky Consulting, cette rencontre avait pour objet d’accompagner et d’insérer socio professionnellement les étudiants diplômés et/ou en fin de cycle vers le marché de l’emploi par le développement de nouveaux outils de recherche d’emploi et de stage. Objectifs opérationnels : construire un curriculum vitae professionnel ; élaborer une lettre de motivation ; identifier les marchés cibles ; et enfin, élaborer un projet professionnel. Cet accompagnement devait, en outre, apporter à l’étudiant une meilleure connaissance de...
(Afrik.com 10/04/17)
Porté par la diaspora congolaise de France, « Visiter le Congo » est un projet de plateforme numérique qui a pour ambition de faire la promotion des sites touristiques du Congo Brazzaville. Une campagne de financement participatif a débuté depuis le 17 mars. Et le projet commence à prendre tournure. Voici des mois que Guillaume Kouka, 40 ans, donne de son temps pour mener à bien son projet de vie tourné vers son pays d’origine : le Congo Brazzaville. Niché sur l’équateur, ce pays cumule 170 kilomètres de façade maritime, presque autant de sable fin, des forêts aux essences et aux espèces rares et des paysages naturels somptueux. Pourtant, comme bon nombre de ses voisins, il n’a jamais été mis...
(Xinhua 10/04/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Une production moyenne annuelle de 6,2 millions de tonnes d'huile de palme est envisagée par les pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), qui déclarent vouloir faire évoluer leur statut pour cesser d'être des producteurs modestes et modifier les positions dans un marché largement dominé par la Malaisie et l'Indonésie. En 2016, un volume de 65 millions de tonnes de production a été enregistré dans le monde, fourni à environ 80% par la Malaisie et l'Indonésie, les deux géants de la filière, selon les statistiques du Worldwide Fund for Nature (WWF) ou Fonds mondial pour la nature, qui situe à un taux marginal de moins de 4% la part de l'Afrique dans...
(RFI 10/04/17)
C’est une réalité rarement montrée. Le photographe congolais de Brazzaville Arnaud Makalou s’est glissé parmi les employés des sociétés minières chinoises ou coréennes. Il en a tiré une série de photos intitulée : « Être ouvrier à Brazza ». Ce travail est exposé en ce moment à Angoulême, dans l’ouest de la France, dans le cadre du festival Émoi Photographique, jusqu’au 30 avril.
(La Voix de l'Amérique 07/04/17)
C’est un vieux projet. En 1971, les présidents Mobutu Sese Seko du Zaïre et Marien Ngouabi du Congo avaient organisé une rencontre au beau milieu du fleuve Congo, sur un bateau, pour évoquer cette question. Mais, plus de 45 ans après, la traversée sur le fleuve se fait toujours par bateau ou par pirogues de fortune. Les populations des deux capitales les plus rapprochées au monde n’ont jamais cessé de rêver de ce pont route-rail. "Evidemment, ce serait très bénéfique pour les deux Etats. Nous, les usagers, nous gagnerions du temps pour aller d’une rive à une autre ", affirme Dominque, étudiante brazzavilloise en formation à Kinshasa. Roch estime, lui, que la construction d’un pont sur le fleuve limiterait les...
(Radio Okapi 07/04/17)
Quatre cent quatre-vingt-dix-neuf camions chargés de bois rouge, appartenant aux opérateurs forestiers congolais, ont été saisis en Zambie. Ces derniers ont dénoncé cette situation, mercredi 5 avril, lors de leur rencontre avec le gouverneur du Haut-Katanga, Jean-Claude Kazembe. Jean Lwamba, coordonnateur de l’association des exploitants forestiers à Lubumbashi, se dit « étonné » de voir un pays membre de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) saisir la marchandise «sans motif valable, après avoir perçu tous les frais inhérents au transit». «Les exportateurs sont préjudiciés par cette situation, qui occasionne un cumul de chômage et de détention de conteneur», déplore-t-il, appelant à l’implication du gouverneur du Haut-Katanga pour décanter cette situation. En réaction, le gouverneur Kazembe invite les exploitants...
(APA 06/04/17)
APA-Brazzaville (Congo) – Le nombre de députés à élire lors des législatives de la République du Congo prévues cette année va passer de 139 à 151, a annoncé, jeudi à Brazzaville, Thierry Lézin Moungalla. Selon le porte-parole du gouvernement et ministre de la communication chargé des médias, cette mesure a été décidée aux termes d’un projet de loi pris par le Conseil des ministres réuni mercredi D’après le porte-parole du gouvernement le projet de loi « prend en compte d’une part, les recommandations issues de la Concertation politique récemment tenue à Ouesso et, d’autre part, celle du redécoupage électoral consécutif à l’érection de certaines localités en communes de plein exercice, à la création d’entités administratives nouvelles, et à la correction...
(Autre média 06/04/17)
Le Congo-Brazzaville envisage de mettre en place une couverture de santé pour ses citoyens. Pour le modèle et le mécanisme de financement, le gouvernement congolais compte prendre exemple sur le système d’assurance maladie du Gabon. L’annonce de la mise en place d’un système public d’assurance maladie au Congo a été faite par le ministre Émile Ouosso, en charge du travail et de la sécurité sociale. Après avoir envoyé des délégations en France, au Rwanda et au Gabon pour s’inspirer des systèmes d’assurance maladie en vigueur dans ces pays, le Congo a opté pour le modèle gabonais. Pour rendre possible la mise en œuvre de l’assurance maladie au Congo, un accord a été signé avec la Caisse nationale d’assurance maladie et...
(Agence d'information d'afrique centrale 06/04/17)
Dans un communiqué publié ce jeudi 5 avril, la force publique annonce avoir saisi, le lundi 3 avril dernier, à l’aube, dans la périphérie de la localité de Mayama, au cours de ses patrouilles, une fois de plus, un important lot de matériels de guerre destiné à la commission d’attentat des groupes terroristes armés « Ninjas Nsiloulou » de Frédéric Binsamou alias pasteur Ntoumi. « Le matériel saisi comprend des charges d’explosifs, des cordons détonants et des dispositifs de mise à feu électrique prêts à l’emploi », révèle le communiqué. « Au moment où le chef terroriste Ntumi parle de paix et de dialogue, précise le communiqué, il projette en même temps, dans sa logique de guerre et de prise...
(Agence d'information d'afrique centrale 06/04/17)
Les six Etats de la Cémac (Cameroun, Congo, Gabon, Centrafrique, Guinée équatoriale et Tchad) et la BEAC viennent de surprendre. Ils ont décidé de fabriquer eux-mêmes le Franc CFA dans un appel d’offre. « La Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) envisage d’acquérir, sur fond propres, le matériel destiné au traitement des signes monétaires. À cet effet, elle invite, les entreprises remplissant les conditions requises, à présenter une offre au plus tard le 1er juillet. L’appel à concurrence est subdivisé en deux lots indépendants. Le premier concerne 600 rouleaux de feuillards synthétiques siglés « BEAC » […] Le second lot concerne 54 machines à cercler les billets de banque, et le Dossier d’appel d’offres (DAO) doit être rédigé en...
(APA 06/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) en partenariat avec le Fonds mondial pour la nature (WWF), a réuni une trentaine d’organisations et entreprises de la sous-région en vue de la validation du Document de stratégie régionale de développement durable de la filière huile de palme, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Cette initiative, a relevé Ludovic Miaro, représentant de WWF, tient au fait que les Etats de l’Afrique centrale font face à un sérieux problème de déficit d’huile de palme, soit plus de 50 % de la production et ont recours à l’importation des pays d’Asie du Sud-est pour satisfaire les demandes nationales. Les participants ont adopté des mesures pour remédier à...
(Afrik.com 06/04/17)
Récemment nommé sélectionneur du Congo, Sébastien Migné s’est montré confiant quant à la venue de plusieurs binationaux espérés de longue date par les Diables Rouges. "Il y a des contacts très positifs avec l’agent de Christopher Maboulou (PAS Giannina). A priori c’est bien engagé. J’attends d’avoir le joueur qui va revenir en Grèce cette semaine", a expliqué le technicien français en conférence de presse. "J’ai eu Brice Samba (OM) au téléphone, il semble prêt à nous rejoindre avec un petit souci le concernant : il sera en fin de contrat au mois de juin. Il a une carrière à gérer. S’il n’a pas de club (…) il est évident qu’au mois de juin, il ne répondra pas à ma convocation...
(APA 05/04/17)
APA - Brazzaville(Congo) - Un montant de 1,3 milliard de dollars est nécessaire pour assurer l’urbanisation du Congo, a déclaré mardi à Brazzaville, le représentant de la Banque mondiale dans le pays, Djibrilla Issa, lors du lancement du mois du développement urbain au Congo. Prévu du 4 au 28 avril le mois du développement urbain au Congo a pour thème ’’Développement Urbain’’. Le Congo avec une population d’environ 4,5 millions d’habitants dont entre 65% et 70% vivent en milieu urbain. Le pays compte parmi les pays les plus urbanisés en Afrique. Dibrilla Issa a par ailleurs déploré les grandes disparités dans l’accès aux services de base au Congo. Au Congo, la Banque mondiale appuie le développement urbain à travers deux...

Pages