Mercredi 26 Juillet 2017
(AFP 26/07/17)
Le Congo a répondu mercredi à la France sur la situation dans la région du Pool, annonçant par ailleurs une nouvelle victoire du parti présidentiel lors des élections locales du 16 juillet, après celle au premier tour des législatives. Paris s'est déclaré lundi "préoccupé" par la situation dans la région du Pool, lançant un "appel" aux autorités de Brazzaville "pour rétablir rapidement les conditions qui permettront la tenue des élections dans toutes les circonscriptions concernées". "Le gouvernement a été responsable et prudent en reportant les élections dans le Pool", a répondu Thierry Moungalla, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement interrogé par l'AFP.
(RFI 26/07/17)
Au Congo-Brazzaville, les députés sortants seront provisoirement reconduits dans les 8 districts du Pool où le premier tour des législatives n'a pas pu se tenir. Ce lundi, à quelques jours du second tour des législatives, le ministère français des Affaires étrangères s'est dit «préoccupé» par la situation dans le Pool, demandant à Brazzaville de faire le nécessaire pour que le scrutin puisse se tenir sur tout le territoire. Mais pour Thierry Moungalla, porte-parole du gouvernement congolais, les conditions de sécurité n'étaient pas réunies. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170725-congo-brazzaville-repond-preoccupatio...
(APA 26/07/17)
APA-Brazzaville (Congo) - La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a adopté son nouveau plan stratégique 2017-2022 dans le but de procéder aux réformes financières et mettre en œuvre des programmes de diversification des économies dans les six pays de la zone de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris APA ce mercredi auprès des services de la communication de cet institution bancaire . Ce nouveau plan stratégique de la BDEAC 2017-2022, adopté...
(APA 26/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le résultat net des 52 banques en activité dans les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) est passé de 124 milliards de francs CFA en 2105 à 87 milliards de francs CFA en 2016, soit une baisse en valeur relative de 37 milliards de francs CFA et une diminution en valeur absolue de 30 %, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Cette forte régression est la conséquence de la conjoncture...
(RFI 25/07/17)
Deux conseillers du Premier ministre ont été suspendus de leur fonction lundi 24 juillet au Congo-Brazzaville. Grégoire Lefouoba, conseiller spécial en charge de la coopération culturelle et de la formation, et Martin Oyali, conseiller politique. Tous deux, bien que membres de la majorité présidentielle, avaient décidé de se présenter aux législatives face à des candidats investis par le PCT, le Parti congolais du travail, au pouvoir. Et ce, dans le département de la Cuvette Ouest, où plusieurs incidents ont perturbé...
(RFI 25/07/17)
A la veille du second tour des élections législatives prévu dimanche prochain au Congo-Brazzaville, la France se dit «préoccupée» par la situation dans le département du Pool. Au premier tour, le vote a été reporté sine die dans huit des quatorze circonscriptions électorales de ce département en raison des violences. Pas de nouvelle date fixée pour le moment. Et, dans ce contexte, le ministère français des Affaires étrangères lance un «appel» aux autorités de Brazzaville afin qu'elles permettent la tenue...
(Jeune Afrique 25/07/17)
Dans sa dernière lettre d'Afrique centrale, la direction du Trésor français étudie les éventuels changements structurels dans les économies de la zone Cemac qui pourraient tirer la croissance économique. Des changements trop légers pour permettre une vraie « émergence », de l'avis des experts qui ont rédigé le rapport. Pour évaluer les perspectives de croissance de la zone Cemac, le Trésor français a étudié les changements structurels qui pourraient intervenir dans ces économies.
(APA 25/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le règlement pacifique des contentieux bancaires au sein des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) préoccupe la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) qui a opté de mettre sur pied un cadre réglementaire et juridique approprié pour gérer efficacement ces différends, a-t-on appris lundi auprès de cette institution sous-régionale. Selon un communiqué dont APA a obtenu copie, le régulateur du secteur bancaire en Afrique centrale vient d’organiser à Ndjamena, la...
(AFP 24/07/17)
La France s'est déclarée lundi "préoccupée" par la situation dans la région du Pool au Congo à la veille du second tour des élections législatives prévu dimanche prochain, lançant un "appel" aux autorités de Brazzaville. "La France reste préoccupée par la situation dans la région du Pool et ses conséquences sur le plan humanitaire", a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères à Paris, interrogé par l'AFP. "Elle appelle les autorités congolaises à prendre les mesures nécessaires pour rétablir rapidement les conditions qui permettront la tenue des élections dans toutes les circonscriptions concernées", a ajouté ce porte-parole du quai d'Orsay.
(Libération 24/07/17)
Les résultats du premier tour du scrutin congolais ont été annoncés après cinq jours d'une longue attente qui reste inexpliquée. Et ne suscite guère de commentaires, de même que la dérive de ce pays dirigé par le même homme fort, au pouvoir depuis 33 ans. Enfin ! Après cinq longs jours d’un suspense, qu’on suppose insoutenable, les résultats du premier tour des élections législatives et locales qui se sont déroulées dimanche 16 juillet au Congo-Brazzaville ont été révélés vendredi soir. Pourquoi un aussi long délai dans un petit pays qui ne compte pas plus de deux millions d’électeurs ? Mystère. Aucune explication officielle n’ayant justifié les raisons d’une telle attente.
(La Tribune 24/07/17)
Le Parti congolais du travail sécurise la majorité des sièges de l'Assemblée nationale congolaise dès le premier tour des élections législatives du 16 juillet, dont les résultats ont été diffusés dans le soirée du 21 juillet à la télévision publique. Sans surprise, c'est le parti du président congolais Denis Sassou Nguesso qui est arrivé en tête du premier tour des élections législatives du 16 juillet en République du Congo, selon les résultats diffusés hier à la télévision nationale du pays...
(Jeune Afrique 24/07/17)
Le ministère congolais de l'Intérieur a dévoilé vendredi dans la soirée les résultats du premier tour des législatives du 16 juillet au Congo-Brazzaville. Sans surprise, le Parti congolais du travail (PCT) arrive en tête avec 70 députés élus dès le premier tour. Suivent de loin les membres de l'UDH Yuki, de Guy-Brice Parfait Kolélas. Il ne lui manquait que six sièges pour obtenir la majorité absolue dès le premier tour des législatives du 16 juillet. Le Parti congolais du travail...
(AFP 24/07/17)
En raison de troubles d'ordres divers, le vote n’a pas pu être organisé le 16 juillet dernier dans les circonscriptions de Kellé dans la Cuvette Ouest (nord-ouest) et Kingoué dans la Bouenza (sud). Les élections législatives sont organisées à nouveau ce lundi 24 juillet dans ces localités où, selon des habitants contactés sur place, un climat serein prévaut. A Kellé, ces élections vont se tenir avec un candidat de moins. En effet, Grégoire Léfouoba, ancien ministre de l'Agriculture sous le régime du président Pascal Lissouba (1992-1997), actuellement conseiller à la primature...
(Financial Afrik 24/07/17)
Avec les 16,3 millions de dollars du Fonds monétaire international (FMI) accordés à la Centrafrique, le pays devient le 4e en zone CEMAC à être assisté par l’institution mondiale en un mois. En attendant le tour du Congo et de la Guinée Equatoriale, deux économies frappées par la chute des prix des matières premières. Si Malabo peut se prévaloir des 5,9 % de taux de croissance économique annoncés pour 2017, il n’en est pas de même pour le Congo dont...
(Xinhua 24/07/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le Parti congolais du travail (PCT, majorité présidentielle) est arrivé nettement en tête du premier tour des élections législatives du 16 juillet en République du Congo, a annoncé vendredi soir la télévision nationale. Sur les 93 députés élus dès le premier tour, dans une Assemblée nationale qui compte 151 sièges, 70 appartiennent au PCT, a indiqué le ministre de l'Intérieur, Raymond Zéphirin Mboulou. Pour le second tour prévu le 30 juillet, le parti au pouvoir sera en...
(Agence Ecofin 24/07/17)
(Agence Ecofin) - Lundi, le pétrolier Anglo African Oil & Gas (AAOG), listé sur AIM a annoncé qu'il s'apprête à forer un puits de pétrole sur le champ offshore Tilapia, en République du Congo, rapporte Energy Voice. Ce sera le puits TLP 103, le troisième à être foré sur cette licence. Selon un communiqué relayé par la même source, l'équipe opérationnelle d'AAOG a déjà identifié un opérateur de forage et devrait conclure des négociations avec celui-ci, d'ici la mi-août, au...
(RFI 24/07/17)
Médaillé d’or aux Jeux de la Francophonie 2017, Franck Elemba n’avait pourtant pas le cœur à sourire, ce 23 juillet à Abidjan. Usé physiquement et moralement, criblé de dettes en France et au Maroc, victime d’une arnaque à Brazzaville, le lanceur de poids se sent abandonné par le Congo. A deux semaines des Championnats du monde à Londres, celui qui avait fini 4e aux JO 2016 envisage même de changer de nationalité sportive pour les JO 2020. RFI : Franck...
(AFP 22/07/17)
Le Parti congolais du travail (PCT) du président Denis Sassou Nguesso a largement gagné les élections législatives et locales du 16 juillet en remportant 70 des 151 sièges de la future assemblée nationale ; et près d’une trentaine de ses candidats sont en ballottage pour le second tour, selon les résultats officiels publiés vendredi soir à la télévision publique. Le PCT a remporté 70 sièges au terme du premier tour et 28 de ses candidats sont en ballottage (favorable ou...
(RFI 22/07/17)
Le Congo-Brazzaville attendait les résultats des élections législatives et locales du 16 juillet dernier. Le 21 juillet, le ministre de l'Intérieur les a proclamés. Sans surprise, le parti au pouvoir, le Parti congolais du travail (PCT) du président Denis Sassou Nguesso, est largement en tête. Selon les résultats lus à la télévision officielle, le Parti congolais du travail (PCT) a gagné 70 sièges dès le premier tour des élections législatives du 16 juillet dernier au Congo-Brazzaville. Par ailleurs, 28 de...
(APA 22/07/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le ministre congolais de l’Intérieur et de la Décentralisation, Raymond Zéphiryn Mboulou, a rendu public les résultats du premier tour des législatives de dimanche dernier qui ont abouti à l’élection de 95 députés dès le premier tour tandis que 94 candidats en ballotage vont aller au 2ème tour dont la date n’est pas encore connue. D’après les résultats publiés par Raymond Zéphiryn Mboulou, le Parti congolais du travail (PCT) remporte le plus grand nombre de sièges avec...

Pages