| Africatime
Mardi 28 Juin 2016
(RFI 28/06/16)
Antoinette Sassou-Nguesso, épouse du président du Congo-Brazzaville, était convoquée, ce lundi 27 juin 2016, par des avocats américains. La Première dame congolaise était appelée à donner toute une série d'informations sur les avoirs de sa famille et du pays. Elle ne s'y est pas rendue. C'est une étape supplémentaire d'un long feuilleton judiciaire opposant les autorités de Brazzaville à l'entreprise Commisimpex, mais qui n'a finalement pas pu se dérouler, en l'absence de la Première dame du Congo-Brazzaville. L'épouse du président congolais a finalement préféré ignorer la convocation des avocats américains, dans cette affaire qui dure depuis près de 30 ans. C'est la première fois que l'épouse du président congolais est citée directement dans ce dossier...
(Mediapart 28/06/16)
Le Chef de l’Etat de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabangé a foulé le sol d’Oyo, via aéroport international d’Ollombo, à près de 400 Km au Nord de la République du Congo, pour une visite de travail de 24 heures. Reçu au bas de la passerelle par son homologue congolais, Denis Sassou N’Guesso le président de la RDC a eu des entretiens en tête à tête avec celui qui lui a accordé son hospitalité. Moins de deux semaines après le 6ème sommet ordinaire de la conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) réuniront lors de leur 6ème Sommet Ordinaire à Luanda, Angola, le 14 juin 2016, sommet auquel ils ont pris part, les deux hommes d’Etat...
(Agence Ecofin 28/06/16)
(Agence Ecofin) - Alors que le Congo en est à 80% dans les travaux de déploiement de la fibre optique pour s’interconnecter au Gabon, le Gabon, de son côté, en est déjà à 82% dans ses travaux d’installation de la fibre qui doit le relier au Congo. Une récente inspection de l’équipe en charge du projet du côté gabonais a jugé satisfaisante l’avancée des travaux qui s’inscrivent dans le cadre de la 4ème composante du Central Africa Backbone (Cab4). L’équipe...
(AFP 27/06/16)
Le ministère public a requis lundi cinq ans de prison ferme contre l'opposant congolais Paulin Makaya, poursuivi à Brazzaville pour "incitation aux troubles à l'ordre public", a-t-on appris auprès de la défense. "Le parquet a requis cinq ans de prison ferme et 5 millions (de francs CFA, soit environ 7.600 euros) d’amende contre mon client Paulin Makaya", a déclaré à l'AFP Me Yvon Éric Ibouanga. L'avocat a précisé que la défense de M. Makaya avait plaidé sa relaxe, estimant qu'il...
(RFI 27/06/16)
La femme du chef de l’Etat, Antoinette Sassou-Nguesso, est convoquée lundi 27 juin par le cabinet d'avocats White and Case, agissant suite à une décision de justice américaine. Selon l'avocate de l'Etat congolais, la Première dame ne devrait pas se rendre à cette convocation faisant valoir son immunité diplomatique. Cette assignation n'est que le dernier épisode d'un bras de fer judiciaire qui oppose Denis Sassou-Nguesso à l’homme d'affaires anglo-libanais Mohsen Hojeij. Le feuilleton débute dans les années 1980. Mohsen Hojeij dirige alors une importante société privée baptisée Commisimpex. Il connait bien le chef de l'Etat et remporte d'importants marchés publics. Problème : à la fin des travaux...
(Mediapart 27/06/16)
D’après la culture congolaise héritée des populations locales Bakongo : « à chaque fois qu’il y a une crise persistante et grave dans la famille, dans le village ou dans le pays ; les protagonistes en conflit s’asseyent, dialoguent et négocient pour sauver le vivre ensemble, l’unité de la nation et la cohésion nationale. Parce que la violence, les intimidations et la terreur n’ont jamais résolu les problèmes. Loin de les résoudre, elles les aggravent encore et encore ». Face...
(Jeune Afrique 27/06/16)
Selon les informations de "Jeune Afrique", le géant français des hydrocarbures a décidé de se retirer de ce champ situé au large des côtes du Congo-Brazzaville. Alors qu’il avait signé mi-2015 le renouvellement pour vingt ans de sa concession d’exploitation du champ offshore Pointe-Noire Grands Fonds (PNGF), Total, dont les activités d’exploration et de production sont pilotées en Afrique par Guy Maurice, est finalement revenu sur sa décision début juin 2016, a appris Jeune Afrique.
(RFI 27/06/16)
Au Congo-Brazzaville, le prix du ciment est plus que jamais à la portée d'un grand nombre de personnes. C’est la conséquence d’importants investissements étrangers injectés dans le pays, puis de la modernisation des routes. Bien d’autres investisseurs pointent leur nez. En revanche, les vendeurs peinent à écouler leur produit à cause de la crise économique qui secoue le Congo, suite à la baisse du prix du baril de pétrole. Et la réduction de moitié du prix du ciment n’a pas...
(Le Griot 27/06/16)
L’organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), a réaffirmé ce mercredi à Brazzaville, la capitale congolaise, son engagement à accompagner le Congo dans la gestion de son régime foncier. L’engagement de la FAO a été renouvelé au Congo au cours de la signature entre les deux parties, de la fiche des directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers en Afrique centrale. « Dans cet accord nous allons accompagner le Congo pour une gestion et une amélioration...
(Agence d'information d'afrique centrale 27/06/16)
Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila Kabange, séjourne depuis 11 heures à Oyo, dans le département de la Cuvette où il est reçu actuellement par son homologue congolais, Denis Sassou N’Guesso. Même si le président de la RDC n’a jusque-là fait aucune déclaration, il circule, cependant, que les deux chefs d’Etat qui se sont retrouvés récemment à Luanda, Angola, lors de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, pourront approfondir les discussions entamées...
(TV5 25/06/16)
Situation au Congo-Brazzaville, inculpation du général Mokoko, ... le coordinateur du mouvement d'opposition "Sassoufit", Andréa Papus Ngombet, réagit sur le plateau de TV5MONDE où il critique aussi violemment le système Sassou Nguesso. Depuis les contestations pré et post-électorales, "le pays s'enfonce dans la dictature", dénonce Andréa Papus Ngombet, le coordinateur du mouvement d'opposition "Sassoufit" au Congo-Brazzaville. "Nous essayons de monter des manifestations mais elles sont systématiques opprimées ou empêchées." Selon lui, ce ne sont pas seulement les opposants mais aussi...
(RFI 25/06/16)
Les équipes du Congo, d’Egypte, du Ghana et d’Ouganda vont s’affronter dans le groupe E des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018. Les Egyptiens et les Ghanéens seront largement favoris face aux Ougandais et aux Congolais. Les équipes du Congo-Brazzaville et de l’Ouganda ont elles une réelle chance de disputer la Coupe du monde 2018 en Russie ? Ces deux nations, qui n’ont jamais joué de phase finale, ne semblent a priori pas faire le poids face au Ghana...
(RFI 25/06/16)
A Moscou, le plus célèbre musée de la ville s’est paré des couleurs de l’Afrique. Pendant tout l’été le musée Pouchkine accueille l’exposition d’art africain, «Fleuve Congo», consacrée à l’art de l’Afrique centrale. Le musée organise aussi une série d’évènements (conférences et projections de films), sur le thème de l’art africain.
(AFP 24/06/16)
Quatre associations congolaises de défense des droits de l'Homme se sont inquiétées jeudi d'une "proposition de loi déterminant le régime des associations" en cours d'examen au parlement de Brazzaville, qu'elles jugent "liberticide" à plusieurs égards. "Cette proposition vise le projet de réduire l'espace des libertés des associations, et les soumettre à un rôle d'accompagnement du gouvernement", estiment les associations dans un communiqué. Les ONG dénoncent "le contenu liberticide de certaines dispositions de la proposition de loi" et "demandent à être...
(Paris-Match 24/06/16)
Un commando lié à l’opposition au Congo-Brazzaville a attaqué dans la nuit de lundi à mardi 21 juin l’ambassade du Congo-Brazzaville à Paris . Un message adressé aux autorités… des deux pays. "S’ils avaient vraiment voulu faire des dégâts, ils ne se seraient pas pris de cette manière-là", nous explique-t-on de source policière. L’incident survenu dans la nuit du 22 juin dans le XVIème arrondissement de Paris est de nature... politique. Une voiture bélier enfonce la lourde porte de l’ambassade...
(AFP 24/06/16)
La fille du général Jean-Marie Michel Mokoko, opposant au président Denis Sassou Nguesso emprisonné depuis le 16 juin, a déclaré jeudi craindre pour la vie de son père et réclamé une "commission d'enquête internationale" sur la situation des opposants au Congo. "Sa vie est vraiment menacée, on a peur qu'il soit empoisonné" en prison, a confié Sandra Mokoko, 40 ans, dans un entretien à l'AFP. Maintenu à l'isolement, l'opposant "n'a pas le droit de sortir de sa cellule pour marcher...
(Agence Ecofin 24/06/16)
(Agence Ecofin) - Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique pharmaceutique commune des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), l’Organisation de coordination pour la lutte contre les Endémies en Afrique centrale (Oceac) en collaboration avec le ministère de la santé publique du Cameroun, organise depuis le 21 juin et ce, jusqu’à ce jeudi à Douala, une conférence des ministres en charge de la santé des pays de la Cemac. Thème :...
(APA 24/06/16)
APA – Douala (Cameroun) - La conférence des ministres de la Santé publique des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) a annoncé la mise en œuvre d’une politique pharmaceutique commune en vue de lutter notamment contre la prolifération des médicaments de la rue au terme vendredi à Douala, de leur 14è session ordinaire. Sous l’égide de l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (OCEAC) et en collaboration avec le ministère...
(AFP 22/06/16)
Les autorités du Congo-Brazzaville ont dénoncé mercredi l'attaque de leur ambassade à Paris et exigé la mise en place de mesures sécuritaires adéquates en faveur de leurs diplomates en France. "Le gouvernement condamne cette action terroriste", écrit le ministère des Affaires étrangères congolais dans un communiqué à propos de l'effraction ayant visé la représentation diplomatique congolaise à Paris dans la nuit de lundi à mardi. Cette "violente attaque (...) survient après d'autres actes de dégradation perpétrés depuis quelques mois sur les locaux diplomatiques relevant de la juridiction de la République du Congo en France", déplore le ministère.
(RFI 22/06/16)
Quelques jours après l'inculpation du général Mokoko, pour atteinte à la sûreté de l'Etat, d'autres opposants au Congo Brazzaville affirment être empêchés de mener leurs activités politiques. Certains observateurs affirment même que ce climat de tension ne se limite pas aux hommes politiques, mais affecte aussi des artistes et des militants de la société civile. Depuis l'annonce des résultats de la présidentielle, certains opposants disent être victime d'intimidation, à l'image d’André Okombi Salissa, candidat malheureux à l'élection, qui affirme être...

Pages