Samedi 27 Mai 2017
(Jeune Afrique 27/05/17)
D'origine congolaise, Nadeen Mateky est une star de la coiffure afro. Elle sculpte les têtes du gotha noir et défend ses convictions à coups de brosse et de peigne. Parfois une vie ne tient qu’à un cheveu. Il faut le dérouler, le démêler, pour brosser le portrait de Nadeen Mateky, qui s’est construite, cultivée, qui crée et s’engage toujours à travers la coiffure. On l’imagine joufflue, le front surmonté d’une petite boule crépue, revenue à 8 ans de Paris dans son Congo-Brazzaville natal. Perdue dans ce village de Mindouli qu’elle ne connaît pas, dans cette famille qu’elle n’a jamais vue et qui parle une langue qu’elle est incapable de saisir. Et sa grand-mère Mounzézé qui...
(Francetv info 26/05/17)
La Chine va participer à la construction du nouveau siège du Parlement de Brazzaville. Un chantier prévu pour durer 40 mois, dont le coût est estimé à 52 millions d'euros (34 milliards de CFA) alors même que le Congo traverse une passe difficile au niveau économique. L'opposition redoute que ce projet ait un impact négatif sur la dette du pays qui a déjà explosé. La Chine prend une part active à la reconstruction de la République démocratique du Congo. Doté de deux hémicycles de 500 et 300 places pour respectivement l’Assemblée nationale et le Sénat, le futur siège du Parlement brazzavillois devrait voir le jour fin 2019. Le président Sassou Nguesso a officiellement lancé ce chantier, lors d'une cérémonie, le...
(RFI 26/05/17)
Ce vendredi 26 mai, cela fait quatre mois jours pour jour que André Okombi Salissa, l'ex-candidat à la présidentielle, se trouve détenu à la DGST, la Direction générale de la surveillance du territoire. Le 26 janvier 2016 exactement, l'ex-ministre devenu opposant était sorti de sa cellule à la maison d'arrêt de Brazzaville, quelques jours après son inculpation pour « atteinte à la sûreté intérieure » et « détention illégale d'armes de guerre ». Aujourd'hui, l'un de ses avocats, le Sénégalais...
(RFI 26/05/17)
Nous poursuivons notre série de Grands Reportages consacrés à la crise qui sévit dans la région du Pool au Congo-Brazzaville. Crise née, en 2016, au lendemain de la réélection contestée du président Denis Sassou-Nguesso. Les forces de sécurité lançaient alors une vaste opération militaire pour arrêter Frédéric Bintsamou, plus connu sous le nom du Pasteur Ntumi, qui était accusé d'avoir attaqué Brazzaville avec ses hommes. Un an plus tard, il reste introuvable, mais la crise a fait un minimum de...
(La Voix de l'Amérique 26/05/17)
L'Observatoire congolais des droits de l'homme (OCDH) et le mouvement citoyen Ras-le-bol plaident pour l'organisation dans "l'immédiat" d'un "dialogue inclusif et sans prétexte" lors d'une conférence de presse conjointe. Deux organisations congolaises ont appelé mercredi à Brazzaville à la tenue d'un dialogue entre pouvoir, opposition et société civile en vue d'une sortie de crise dans la région du Pool, dans le sud du Congo. "La solution à la crise du Pool n'est pas militaire. Ça fait une année qu'on utilise...
(Les Afriques 26/05/17)
L’institution d’émission monétaire en Afrique centrale a exprimé son inquiétude au sujet de la récession économique dans laquelle sont plongés les pays de la sous-région. La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) a tenu, le 22 mai 2017 à Yaoundé, une session extraordinaire du Comité de politique monétaire (CPM) dans laquelle l’institution d’émission monétaire a reconnu «l’enracinement» de la crise dans les États de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Une situation selon le gouverneur de...
(AFP 25/05/17)
Deux organisations congolaises ont appelé mercredi à Brazzaville à la tenue d'un dialogue entre pouvoir, opposition et société civile en vue d'une sortie de crise dans la région du Pool, dans le sud du Congo. L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et le mouvement citoyen Ras-le-bol ont plaidé pour l'organisation dans "l'immédiat" d'un "dialogue inclusif et sans prétexte" lors d'une conférence de presse conjointe. "La solution à la crise du Pool n’est pas militaire. Ça fait une année qu’on utilise tous les moyens militaires, mais il n’y a jamais eu de solution", a déclaré Trésor Nzila, directeur exécutif de l’OCDH.
(La Tribune 24/05/17)
La Chine vient d'octroyer au Congo-Brazzaville un don de 34 milliards de francs CFA pour financer la construction de son futur siège du parlement. Néanmoins, le geste de Pékin ne fait pas l'unanimité, notamment parmi la classe politique et dans les rangs des droits-de-l'hommistes. C'est un autre grand geste en Afrique noire. La Chine vient d'accorder au Congo-Brazzaville un don de 34 milliards de francs (58 millions d'euros) pour la prise en charge intégrale des travaux de construction du nouveau...
(RFI 24/05/17)
Avant la fin de l'année 2020, le Parlement congolais disposera d'un nouveau siège. Les travaux de construction de cet édifice, qui coûteront plus de 34 milliards de francs CFA (plus de 52 millions d'euros), entièrement supportés par la Chine en termes de dons, viennent d'être lancés par les autorités congolaises à Brazzaville. Mais cet investissement n'est pas du goût de l'opposition qui le juge peu prioritaire au regard de la situation socio-économique que traverse le pays. C’est sur un terrain triangulaire de plus de quatre hectares que le président Denis Sassou-Nguesso a lancé les travaux de construction du nouveau siège du Parlement.
(Agence Ecofin 24/05/17)
(Agence Ecofin) - Mardi, Jean Baptiste Pouti, un conseiller du ministre congolais en charge du pétrole, a déclaré à la presse que le champ pétrolier onshore Banga Kayo commencera à produire 50 000 barils de pétrole par jour, d’ici la fin de l’année en cours ou en début d’année prochaine. Le développement du champ sera assuré par le groupe chinois Wing Wah Petrochemical qui a obtenu en 2014 un permis de prospection sur la zone, située en milieu forestier. Après...
(Xinhua 24/05/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Les pays membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) sont en passe de conclure des accords d'aide avec le Fonds monétaire international (FMI), une perspective favorable pour espérer enrayer la crise économique qui frappe la région, annonce le gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). "Aujourd' hui, je peux dire que tous les pays ont renoué avec le FMI et les discussions sont très avancées. D'ici fin juin-juillet, les programmes...
(RFI 23/05/17)
Au Congo-Brazzaville, les adversaires de Denis Sassou Nguesso s'insurgent contre ses propos tenus sur France 24 il y a quelques jours. Le président congolais a nié l'existence d'une quelconque crise post-électorale et politique notamment dans la région du Pool. Il a réfuté l'idée d'une chasse aux sorcières qu'il aurait livrée contre ses opposants et notamment ceux qui s'étaient présentés à l'élection de 2016. Il a affirmé qu'il n'y avait pas de prisonniers politiques au Congo et qualifié le Pasteur Ntumi...
(Dw-World 23/05/17)
De plus en plus d'acteurs politiques et membres de la société civile en République du Congo estiment que le climat n’est pas propice pour la tenue d'élections législatives transparentes. Dans moins de deux mois, les Congolais sont appelés aux urnes pour des élections législatives. Récemment, le gouvernement a lancé l'opération de révision du fichier électoral pour que le scrutin puisse se tenir le 16 juillet. Sauf que tout le monde ne s'entend pas sur cette date. Acteurs politiques et membres...
(Agence Ecofin 23/05/17)
(Agence Ecofin) - La Chine va financer, à travers un don de 34 milliards FCFA (environ 58 millions $) accordé au Congo-Brazzaville, l’intégralité des coûts de construction du nouveau siège du parlement du pays. Le nouvel édifice devant accueillir aussi bien l’Assemblée nationale que le Sénat. C’est le Président congolais Denis Sassou Nguesso qui, en personne, a procédé à la pose de la première pierre du futur bâtiment, hier, lundi 22 mai à Brazzaville. Marquant ainsi le début des travaux...
(Agence d'information d'afrique centrale 23/05/17)
A la faveur de la visite du vice-ministre chinois du Commerce, Qian Keming, en terre congolaise du 19 au 22 mai, la Chine a octroyé au Congo un don de 100 millions de yuan, soit 10 milliards de francs CFA, dont une partie servira à la construction du centre de maintenance aéronautique à Brazzaville. Il s’agit d’un projet qui devrait conforter la volonté du gouvernement congolais de faire de la capitale du pays un hub en Afrique centrale, en matière...
(Xinhua 23/05/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le chef de l'Etat congolais, Dénis Sassou Nguesso, a procédé lundi, en présence du vice-ministre chinois du Commerce, Qian Keming, à la pose de la première pierre pour la construction du nouveau siège de l'Assemblée nationale et du Sénat congolais, en plein cœur de Brazzaville. Fruit des accords de coopération économique et technique entre la Chine et le Congo, le nouveau siège du Parlement congolais est un projet inscrit à titre de dons et sera entièrement financé...
(Média Terre 23/05/17)
Le 9 mai 2017, le Groupe de la Banque mondiale a approuvé une allocation de 40 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) et un financement additionnel de 6,5 millions de dollars en provenance du Fonds pour l’environnement mondial (FEM). Ces financements ont pour but d’appuyer les efforts du gouvernement dans le domaine de la gouvernance et de renforcer les initiatives de gestion participative des forêts afin d’assurer un environnement propice à une croissance durable, en harmonie avec...
(AFP 22/05/17)
Le président congolais Denis Sassou Nguesso a lancé lundi à Brazzaville les travaux de construction d'un nouveau siège du Parlement évalués à plus de 50 millions d’euros au Congo, dans un contexte économique difficile. La construction du nouveau siège du Parlement au centre-ville de Brazzaville est évalués à plus de 34 milliards de FCFA (52 millions d'euros) et sera réalisés grâce à un don du gouvernement chinois au gouvernement congolais, selon les autorités des deux pays. La cérémonie du lancement...
(APA 22/05/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le vice-ministre chinois du Commerce, Qian keming en visite de travail au Congo a signé, samedi à Brazzaville, cinq accords de coopérations avec le ministre des Affaires étrangères, Jean Claude Gakosso. Le premier accord dit de coopération économique et technique a permis l’octroi d’un don de 100.000.000 de yuans. Le deuxième accord concrétisé par la remise d’un chèque de 700.000 dollars soit 420 millions de FCFA porte sur la lutte contre la variole du singe qui sévit dans le département de la Likouala au nord -Congo. Les trois autres accords concernent le passage de la télévision analogue au numérique, la 3e phase de la couverture nationale en télécommunication...
(La Voix de l'Amérique 22/05/17)
Face aux pénuries incessantes d’eau potable dans les quartiers de Brazzaville, les autorités annoncent la réforme au sein de la Société nationale de distribution d’eau (SNDE), en déficit chronique. L’eau potable est devenue une denrée rare dans les quartiers de Brazzaville. Il faut parfois attendre tard dans la nuit pour voir couler le liquide vital. Certaines familles se déportent vers les rivières qui entourent Brazzaville, comme le Djoué, pour se désaltérer et faire la lessive. Dans les quartiers périphériques de...

Pages