| Africatime
Samedi 30 Juillet 2016
(AFP 30/07/16)
L’opposant congolais Guy-Brice Parfait Kolélas, arrivé deuxième au terme de la présidentielle du 20 mars, a sollicité vendredi la grâce présidentielle en faveur du général Jean-Marie Michel Mokoko, en détention préventive depuis mi-juin, après son inculpation pour "atteinte à la sûreté intérieure de l’État". "Le général Mokoko n’a pas sa place en prison. J’espère que le 15 août (date marquant la célébration de l’indépendance du Congo, ndlr), une grâce présidentielle lui sera accordée", a déclaré M. Kolélas au cours d'une conférence de presse à Brazzaville. "Les faits qui lui sont reprochés sont très anciens parce qu’il a été longtemps nommé à des hautes fonctions par le président Denis Sassou Nguesso", a-t-il ajouté.
(RFI 30/07/16)
De plus en plus, les opposants congolais se prononcent pour la résolution par le dialogue de la crise née de la présidentielle du 20 mars dernier. Arrivé deuxième au terme de ce scrutin et resté longtemps silencieux, l'opposant Guy-Brice Parfait Kolélas a souhaité hier que ce dialogue soit organisé sans délai sous l'égide de la communauté. Il a dénoncé, par ailleurs, l'emprisonnement du général Jean-Marie Michel Mokoko et sollicité qu'une grâce présidentielle lui soit accordée le 15 août prochain à l'occasion de la fête de l'indépendance. Face à la presse et en présence de plusieurs dizaines de militants, Guy-Brice Parfait Kolélas a dit haut et fort que le Congo est au bord du « précipice ». Il a affirmé que...
(Agence Ecofin 30/07/16)
(Agence Ecofin) - En prélude à la session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) qui se tient ce 30 juillet 2016 à Malabo, la 2ème session extraordinaire du Conseil de ministres de la sous-région s’est ouverte hier dans la capitale équato-guinéenne. A cette occasion, Pierre Moussa, le président de la Commission de la Cemac, a indiqué que, du fait de l’effondrement des cours du baril du pétrole, la sous-région...
(Jeune Afrique 29/07/16)
L'agence de notation Fitch a brutalement abaissé la note de crédit de la République du Congo, basculée dans la catégorie des obligations comportant un "risque de crédit exceptionnellement élevé". Explications. Dans un communiqué publié dans la soirée du jeudi 28 juillet, à la clôture des marchés financiers européens, l’agence de notation Fitch a abaissé de plusieurs crans la note souveraine de long terme du Congo-Brazzaville sur ses obligations en monnaie étrangère et locale. Risque élevé La note du pays est...
(RFI 29/07/16)
Le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou-Nguesso, s'est invité à son tour dans le processus de dialogue politique en RDC. En dix jours, ce dernier a reçu en consultation à Brazzaville une vingtaine de personnalités politiques de RDC, coté majorité et opposition. Tout a débuté à Luanda en juin lors du dernier sommet des chefs d'État de la CIRGL. C'est là que Denis Sassou-Nguesso a proposé ses services à Joseph Kabila, en concertation avec l'Angolais José Edouardo Dos Santos. Objectif pour...
(Agence d'information d'afrique centrale 29/07/16)
Une délégation du groupe ivoirien ACE Global spécialisé, entre autres, dans le financement structuré des projets agricoles, a exprimé au ministre d’Etat en charge de l’Agriculture, de la pêche et de l’élevage, Henri Djombo sa volonté de s’implanter au Congo afin d’aider le pays à redynamiser le secteur agricole. Le groupe ACE Global, implanté dans 46 pays d’Afrique, est déterminé à mettre pied au Congo dans le cadre d’une coopération sud-sud, dans le domaine de l’agriculture. Au sortir de l’audience...
(Afrique Inside 29/07/16)
Dans quelques mois, la Banque des Etats de l’Afrique centrale aura un nouveau gouverneur. Le mandat de l’actuelle équipe dirigée par l’équato-guinéen Lucas Abaga Nchama arrive à son terme. Le choix du successeur doit se décider ce samedi 30 juillet lors de la session extraordinaire de la Conférence des chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac) à Malabo en Guinée-équatoriale. Selon la conformité des règles définies par l’institution, le Tchad devrait hérité du poste de...
(Agence d'information d'afrique centrale 29/07/16)
Le président de la Commission nationale de lutte contre la corruption, la concussion et la fraude, Lamyr Nguelé, a accusé le 28 juillet, le Parquet de Brazzaville de ne pas engager les poursuites judiciaires contre les tierces sur certains dossiers avérés. Cette déclaration a été faite au cours d’une conférence de presse bilancielle des activités menées par ladite institution. La Commission nationale de lutte contre la corruption, la concussion et la fraude est née de la volonté du gouvernement de...
(237online 29/07/16)
Le président en exercice de la Cemac et chef de l’Etat équato-guinéen, Obiang Nguema, invite ses pairs de la sous-région le 30 juillet 2016 pour adopter une position commune sur les négociations de l’Accord de partenariat économique avec l’Union Européenne. Au moins cinq chefs d’Etat devraient se retrouver le 30 juillet 2016 dans la capitale équato-guinéenne, Malabo, pour un sommet extraordinaire de la Conférence des Chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Il s’agit de...
(APA 29/07/16)
APA-Brazzaville (Congo) - Le groupe des agriculteurs ivoiriens ACE Global, avec à sa tête Daouda Gon Coulibaly, en visite au Congo pour explorer les capacités agricoles du pays, a fait part de son intention de s’y implanter pour contribuer à la redynamisation du secteur agricole congolais, a appris APA vendredi auprès du ministère congolais de l’Agriculture. ACE Global a exprimé cet engagement jeudi, lors d’un entretien entre M. Coulibaly et le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture du Congo, Henri Djombo...
(Mediapart 28/07/16)
Le vote des Congolais, à l'élection présidentielle le 20 mars 2016, a changé l’image du Congo. Sassou-Nguesso a été éliminé dès le premier tour. La France ancienne puissance coloniale devrait tenir compte de cette nouvelle réalité, et s’impliquer d’avantage pour faire respecter la volonté populaire sortie des urnes. Parce que, le verdict sorti des urnes a dessiné les contours du nouveau Congo : "un Congo où le PCT de Sassou-Nguesso est minoritaire sur le plan électoral". Vouloir autre chose est...
(Congo-Site 28/07/16)
La ministre de la Jeunesse et de l’Education civique, Destinée Ermela Doukaga, a lancé le 26 juillet dernier à Brazzaville, le Projet de prévention de la radicalisation de la jeunesse du Congo. C’était en présence d’autres membres du gouvernement dont le ministre de Fonction publique et de la Réforme de l’Etat, Ange Aimé Bininga ; et du coordonnateur-résident du système des Nations unies au Congo, Anthony Ohemeng-Boamah. Elaboré par le ministère de la Jeunesse et de l’Education civique, avec l’appui...
(237online 28/07/16)
Les chefs d’Etat de la CEMAC se retrouvent ce 30 juillet à Malabo pour trouver un avenir à l’Accord de partenariat économique régional actuellement bloqué. C’est une douche froide que les ministres de l’Afrique centrale en charge de l’Accord de partenariat économique avec l’Union européenne ont reçu à Libreville, le 22 juillet dernier. Ils étaient réunis dans le cadre de la 15è session du Comité ministériel des négociations de l’APE (Comina) dans la capitale gabonaise pour l’adoption du projet d’APE...
(Xinhua 27/07/16)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- La centrale hydroélectrique de Liouesso (19,2 MW), fruit de la coopération sino-congolaise, dans le nord-ouest du Congo, sera inaugurée dans les prochains jours, après une phase d'essais techniques jugés concluants par les autorités congolaises. Les travaux de cette centrale électrique ont été lancés en 2012 par le président congolais Denis Sassou N'Guesso. Ils sont exécutés par la société China Gezhouba Group Company Limited, pour un coût initial de plus de 54 milliards de francs CFA. Il s'agit du troisième barrage hydroélectrique du Congo construit avec l'appui de la coopération chinoise, après ceux de Moukoukoulou (74 MW)...
(Agence d'information d'afrique centrale 27/07/16)
La représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Congo, le docteur Fatoumata Binta Tidiane Diallo, a remis le 26 juillet, un don de matériel et d’équipement à la Faculté des sciences de santé Le don est d’un financement de 6 millions de Francs CFA. Il est composé d'aspirations manuelles utérines ; de ballons auto gonflables pour la réanimation de nouveau-nés, kit de révision utérine, tube pour prélèvement d'urines, canule d’aspiration, pipette de transfert, plateaux et bien d’autres. L’objectif...
(Agence d'information d'afrique centrale 27/07/16)
La Fondation Azur-Congo et ses partenaires ont lancé publiquement, le 27 juillet à Brazzaville, dansipara et edupalu, deux applications de lutte contre le paludisme. L’initiative témoigne bien la responsabilité sociétale et l’implication de ladite fondation dans les actions sanitaires ainsi que dans l’entrée en vigueur des technologies de l’information et de la communication (Tic) en ce qui concerne la recherche scientifique liée à la lutte antipaludique. En effet, une application ou un applicatif est, dans le domaine informatique, un programme...
(Xinhua 27/07/16)
LIBREVILLE, 26 juillet (Xinhua) -- Les chefs d'Etat des pays membres de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (CEMAC), se réuniront en sommet extraordinaire samedi prochain à Malabo en Guinée Equatoriale, a annoncé mardi l'institution sous-régionale dans un communiqué. Sont attendus dans la capitale Equato-Guinéenne, les chefs d'État, Denis Sassou N'Guesso du Congo, Idriss Déby Itno du Tchad, Ali Bongo Ondimba du Gabon, Faustin-Archange Touadéra de Centrafrique, Paul Biya du Cameroun, et leur hôte Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, pour la cérémonie d'ouverture, qui devrait être suivie de discussions en plénière et à huis-clos.
(Xinhua 26/07/16)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Alors que certains proches de l'opposition politique annoncent la tenue imminente d'une convention en vue d'une réunification, un groupe de partis d'opposition a officialisé, le 24 juillet à Brazzaville, son retrait de l'IDC-Frocad, le principal groupement d'opposition au Congo. Dans un communiqué publié à cet effet, le Collectif des partis d'opposition (signataires de la déclaration du 12 août 2012), réunissant une dizaine de partis et associations, a solennellement indiqué qu'il "ne se considère plus membre du Frocad depuis janvier 2016". Son porte-parole, Christophe Moukouéké qui, contrairement à ses anciens alliés, a reconnu la présidence de Denis Sassou N'Guesso...
(Jeune Afrique 26/07/16)
Selon nos informations, la banque publique congolaise négocie un financement de 300 millions de dollars pour la réalisation d'un programme de construction de 5 000 logements d'ici à 2019. Dernière ligne droite pour Fadhel Guizani. Selon les informations de Jeune Afrique, le directeur général de la Banque congolaise de l’habitat (BCH) négocie avec Sino Great Wall (SGW, groupe de BTP) et l’Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) les derniers détails du financement d’un vaste programme immobilier au Congo, après...
(Médiapart 26/07/16)
Le président de l’Unis pour le Congo (UPC), opposant au régime de Denis Sassou Nguesso, a été arrêté lundi. Il est poursuivi pour trouble à l’ordre public. Le tribunal a requis deux (2) ans d’emprisonnement ferme à son encontre. Proche de feu Bernard Kolelas, éphémère premier ministre pendant la guerre civile de 1997, Paulin Makaya est tombé dans le filet de pouvoir de Brazzaville. Il lui est reproché d’avoir organisé et participé à une manifestation non autorisée en octobre 2015...

Pages