| Africatime
Lundi 26 Septembre 2016
(AFP 26/09/16)
Un groupe d'organisations politiques et de la société civile congolaise a annoncé avoir recensé "plus d'une centaine des victimes" de violation des droits de l'Homme au Congo-Brazzaville au cours de la période qui va du référendum à la présidentielle ayant permis la réélection du président Denis Sassou Nguesso, selon un rapport reçu samedi. Le rapport adressé au Conseil de l'ONU aux droits de l'Homme et à la Cour pénale internationale (CPI) est une compilation des témoignages des proches des victimes, des acteurs de la société civile, des responsables des partis d’opposition et des déclarations des autorités gouvernementales, sur la période qui va de septembre 2015 à fin juillet 2016. "Nous avons recensé plus de 100...
(RFI 26/09/16)
Au Congo-Brazzaville, la capitale vit une grande pénurie de carburant depuis 72 heures, au moins. Un comble pour un pays producteur de pétrole. C'est la conséquence de la crise politique qui agite Kinshasa, en République démocratique du Congo, avec les émeutes du début de la semaine et qui a des répercussions sur la ville sœur de Brazzaville, juste de l'autre côté du fleuve. Une bonne partie des produits pétroliers raffinés importés et destinés à Brazzaville transite en effet par Kinshasa pour des raisons logistiques et le trafic y a été gravement perturbé, ces derniers jours. Ces trois derniers jours, certaines artères de Brazzaville ont connu une circulation fluide. Avec leur véhicule, les conducteurs passent leur temps devant les stations-service où...
(La Voix de l'Amérique 26/09/16)
Au Congo-Brazzaville, la majorité présidentielle propose à l’opposition de se retrouver autour des valeurs de la nation dans le cadre de la formule "vivre-ensemble", plutôt qu’un dialogue en cette période de tensions. Mais les opposants tiennent à un dialogue inclusif. L’opposition estime que le "vivre-ensemble" est une diversion du pouvoir. Le dialogue inclusif ne peut être remplacé par une simple formule, affirme le président de la plate-forme IDC, René Serge Blanchard Oba : "nous ne demandons que le dialogue". "Le...
(APA 26/09/16)
APA-Bangui (Centrafrique) - Une campagne de vaccination contre la poliomyélite a été lancée simultanément, dimanche, au Cameroun, en Centrafrique et au Congo. Au Centrafrique, cette opération concerne les régions sanitaires numéro 2 et 3, du fait de leur proximité avec le Nigéria où un nouveau cas de poliomyélite a été détecté chez un nouveau-né. Les ministères de la Santé de ces pays auront quatre jours pour vacciner les enfants dont l’âge varie de 0 à 5 ans. Ces journées africaines...
(APA 26/09/16)
APA-Yaoundé (Cameroun) - L’opérateur allemand Giesecke & Devrient a été désigné attributaire, suite à un appel d’offres international ouvert, du marché pour la fourniture d’un système de destruction et de briquetage des billets de banque dans divers centres de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), annonce un communiqué publié ce lundi. Bien que la durée et le montant de la prestation, financée «sur ressources propres», n’aient pas été précisés, l’institut d’émission avait, en octobre 2015, reprécisé l’une de...
(APA 26/09/16)
APA – Douala (Cameroun) - La Banque africaine de développement a accepté d’octroyer un prêt de 30 milliards de FCFA aux pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) dans le cadre du projet de la « Central African Backbone project » (CAB), a appris APA, lundi, au terme de la 4è session ordinaire de cette structure. Ce financement entre dans le cadre du programme triennal 2016-2019 dont le lancement a eu lieu il y a quelques...
(APA 26/09/16)
APA – Douala (Cameroun) - Une mission du secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) sillonne actuellement les pays de la région, en vue de sensibiliser ces derniers sur l’application des textes sur le commerce et le libre-échange et l'intégration communautaire dans la région. Conduite par le secrétaire général adjoint de la CEEAC, Thérèse Chantal Mfoula Edjomo, cette mission a rencontré les autorités camerounaises dont le Premier ministre chef du gouvernement, Philemon Yang. « Nous...
(Le Monde 23/09/16)
Il se voyait déjà président, il se retrouve en prison. Jean-Marie Michel Mokoko, général saint-cyrien de 69 ans et candidat malheureux à la présidentielle congolaise du 20 mars, où il a obtenu 14 % des voix selon un décompte officiel très contesté, est incarcéré depuis plus de trois mois à la maison d’arrêt de Brazzaville. Dans cet établissement sinistre et décati croupissent quatre-vingts prisonniers politiques, selon le rapport fouillé du juriste Maurice Massengo-Tiassé, deuxième vice-président de la Commission nationale des...
(Xinhua 23/09/16)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le ministre congolais en charge des hydrocarbures Jean Marc Thystère Tchicaya a indiqué jeudi que la situation politique en République démocratique du Congo (RDC) notamment à Kinshasa a perturbé le circuit d'approvisionnement en carburant de Brazzaville. "La situation politique prévalant actuellement à Kinshasa en particulier et en général en RDC, a quelque peu perturbé les importations que nous faisons via Kinshasa", a-t-il déclaré, en s'expliquant sur la pénurie observée à Brazzaville. S'adressant à la presse, il a...
(Xinhua 23/09/16)
BRAZAVILLE, (Xinhua) -- Le gouvernement congolais a rejeté jeudi à Brazzaville les allégations de l'organisation non gouvernementale (ONG) "Public Eye", selon lesquelles le Congo aurait laissé écouler sur son territoire des intermédiaires véreux des produits pétroliers finis toxiques, en particulier le diesel. "Le gouvernement rejette en bloc les allégations formulées par l'ONG "Public eye" ... et rassure les populations congolaises quant à l'observation stricte des règles d'hygiène et de sécurité sanitaire en matière d'importation des produits finis", a déclaré le...
(Jeune Afrique 23/09/16)
Depuis le mois de juillet, Arnold Bouka Moutou a rejoint le club français de Dijon, tout juste promu en Ligue 1. Passé professionnel alors qu'il avait déjà 24 ans, le footballeur n’a pas eu un parcours classique et a découvert le Congo en 2014, à l’occasion de sa première sélection avec les Diables rouges. Aîné des cinq enfants d’un père éducateur spécialisé originaire de Pointe-Noire et d’une mère aide-soignante native de Dolisie arrivés en France dans les années 1980, Arnold...
(AFP 22/09/16)
L'opposition congolaise a accusé jeudi à Paris la communauté internationale "d'indifférence" face au "climat de répression" instauré selon elle par le président Denis Sassou Nguesso au Congo Brazzaville, et elle a réclamé la libération d'une centaine de "prisonniers politiques". M. Sassou Nguesso, qui cumule plus de 32 ans à la tête du Congo, a été réélu dès le premier tour de la présidentielle le 20 mars, selon des résultats officiels rejetés par ses principaux opposants. Face au refus de l'opposition...
(RFI 22/09/16)
« Au Congo Brazzaville, il y a actuellement quelque 80 prisonniers politiques », affirme un collectif de partis politiques et de mouvements de la société civile, qui a déposé, le 11 août dernier, un rapport très documenté auprès du Conseil des droits de l’ONU, à Genève en Suisse. L’un des auteurs de ce rapport, Me Massengo-Tiassé - invité de RFI le 13 septembre dernier -, s’inquiète vivement pour la santé de plusieurs de ces prisonniers. Réponse ce jeudi de Pierre...
(Jeune Afrique 22/09/16)
La filiale locale de Mercure International of Monaco vient d'ouvrir à Brazzaville le premier hypermarché du Congo. Mieux, elle met la dernière main au centre commercial Grand fleuve qui l'entoure et où sont déjà établies les boutiques de plusieurs marques du groupe et d'autres enseignes. C’est une révolution dans le secteur de la grande distribution au Congo. Ouvert mi-avril, le Géant Casino de Brazzaville est le premier hypermarché du pays. Un mastodonte de 2 500 m2 qui est venu avantageusement...
(La Voix de l'Amérique 22/09/16)
Les opposants congolais affirment que l’Afrique centrale est entrain de copier les méthodes fortes du régime de Brazzaville pour rester au pouvoir, même quand c’est contre la volonté du peuple. Une déclaration que rejettent les partisans de Denis Sassou N’Guesso, saluant plutôt l’action de leur leader qui apporte la paix dans la sous-région. Mécontents d’obtenir leur propre dialogue à Brazzaville, les opposants estiment que le Congo sert un mauvais exemple de démocratie dans la sous-région. Pour le professeur Charles Zacharie Bowao, président de la plate-forme IDC-Frocad et J3M (Jean Marie-Michel Mokoko), le Congo a exporté ses manières fortes de s’accrocher au pouvoir vers les pays voisins.
(Xinhua 22/09/16)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Brazzaville, capitale congolaise, abritera en décembre 2018 le 8ème sommet Africités, une plate-forme des collectivités locales africaines, a-t-on appris mercredi auprès des autorités municipales. Organisé tous les trois ans par Cités et gouvernements locaux unis d'Afrique (CGLUA), ce sommet est l'unique occasion d'un dialogue entre élus locaux africains, partenaires de développement et ministres en charge des collectivités locales sur la mise en œuvre des politiques de décentralisation sur le continent. Environ 5.000 congressistes et décideurs au nombre desquels, des responsables politiques et administratives, des élus locaux et des organisations de la société civile...
(Mediapart 21/09/16)
Avec une superficie de 342 000 km², la République du Congo est un pays d’Afrique centrale situé sur l’équateur. Le pays possède une ouverture sur l’océan atlantique de 170 km. Riche en cours d’eau, le Congo compte pas moins de trente fleuves et rivières navigables, dont le fleuve Congo, le 2ème plus puissant après celui de l’Amazonie. La République du Congo bénéficie d’un climat tropical humide se caractérisant par de fortes pluies, les précipitations annuelles varient entre 1200 de 1700...
(Agence d'information d'afrique centrale 21/09/16)
Le ministère de la Santé et de la population a organisé les 16 et 17 septembre à Brazzaville, en partenariat avec l’OMS Congo, un atelier de formation des directeurs départementaux de la santé et ceux des hôpitaux de référence ainsi que des enquêteurs impliqués dans la surveillance de la grippe saisonnière au Congo. Le but de cette rencontre de deux jours était de former les participants venus des départements de Pointe-Noire, Niari, Plateaux et Brazzaville sur les aspects liés à...
(Le Monde 20/09/16)
L’écrivain franco-congolais Alain Mabanckou vient de publier Le monde est mon langage (Grasset, 2016), un essai engageant et vagabond d’excellente facture. L’auteur de Verre cassé rend hommage aux auteurs qui l’ont nourri, de la Sénégalaise Aminata Sow Fall au Français Jean-Marie Gustave Le Clézio, en passant par l’académicien d’origine haïtienne Dany Laferrière. Attentif aux revendications des jeunesses africaines, Alain Mabanckou pressent un vent contestataire se lever sur le bassin du Congo. Prophétique ? Dans votre dernier essai, vous mettez à nouveau en avant Pointe-Noire, votre ville natale. Pourriez-vous nous parler un peu plus de Brazzaville ?
(Jeune Afrique 20/09/16)
Il s’agissait d’une visite privée (deux semaines de repos), mais elle s’est vite transformée en visite de travail. Rentré au Congo le 14 septembre, le Premier ministre, Clément Mouamba, a mis à profit son déplacement à Paris (le premier depuis sa nomination le 23 avril) pour multiplier les rendez-vous à caractère économique. Au menu de sa rencontre le 6 septembre avec Michel Sapin, le ministre français de l’Économie et des Finances : l’éventualité d’un dialogue groupé des pays de la zone...

Pages