| Africatime
Mardi 29 Juillet 2014
(Le Griot 29/07/14)
La compagnie australienne Sundance Resources a signé vendredi une convention avec le gouvernement du Congo, en vue de l’exploitation d’un gisement de fer dans ce pays. L’accord a été signé à Brazzaville en présence des représentants du gouvernement congolais d’une part, et ceux de la compagnie d’autre part. Sundance Resources décroche ainsi un contrat longtemps désiré, lui ouvrant la voie à l’exploitation du gisement situé près du mont Nabeba, au nord-ouest du Congo. Le fer extrait à Nabeba sera acheminé vers le port de Lolabé, au Cameroun, pays où la compagnie exploite la mine de fer de Mbalam détenue par le groupe australien depuis 2012, et générant environ 35 millions de tonnes de minerai de...
(Xinhua 29/07/14)
BRAZZAVILLE (Xinhua) - La société sud-africaine Afri-Com entend implanter une usine de fabrication de fertilisants dans la capitale économique du Congo, Pointe-Noire, au sud du pays, a annoncé lundi à Brazzaville son directeur général, Christo Grobert. "Le domaine agricole est pourvoyeur de beaucoup d'emplois. Juste au début de nos activités agricoles, nous allons pouvoir employer plus de 10.000 personnes", a-t-il déclaré à l'issue d'une rencontre avec le président congolais Denis Sassou N'Guesso. Selon lui, Afri-Com montera également des machines agricoles à Pointe-Noire où plusieurs entreprises sont en passe d'exploiter d' importants gisements de potasse que renferme cette région du Kouilou...
(RFI 29/07/14)
En RDC, le gouvernement congolais a accusé des Congolais expulsés de Brazzaville d’être responsables des tirs et violences qui ont secoué un camp militaire, le 22 juillet. Au total, près de 140 000 Congolais de Kinshasa sont rentrés de Brazzaville en quelques semaines. Des expulsions qui continuent à faire débat dans la capitale congolaise. A Poto Poto, quartier commerçant de Brazzaville, il suffit de rentrer dans une boutique pour tomber sur un étranger. Maliens, Sénégalais, les voisins d’Afrique de l’Ouest...
(Congo-Site 29/07/14)
CONGO BRAZZAVILLE, (CONGOSITE) – La communauté musulmane du monde a célébré, ce 28 juillet, l'Aïd el-Fitr, communément appelée la fête de ramadan. A cette occasion, plus de 1,2 milliard de musulmans du monde ont pris du temps en famille et entre amis, après le mois de ramadan. Cette «fête de la rupture» du jeûne tombe le premier jour du mois, dit de «chawwal», qui fait suite au ramadan. Le fidèle est alors invité à une prière à la mosquée en...
(RFI 29/07/14)
Au cours de la dernière décennie plusieurs chefs d'Etat africains ont modifié la Constitution pour rester au pouvoir au-delà de la durée inscrite dans la Loi fondamentale de leur pays. D'autres dont les mandats arrivent à terme au cours des prochaines années sont tentés de faire de même. Ils s’appellent Boni Yayi, Blaise Compaoré, Pierre Nkurunziza, Denis Sassou Nguesso, Joseph Kabila, Paul Kagame et Faure Eyadéma. Présidents respectivement du Bénin, du Burkina Faso, du Burundi, du Congo-Brazzaville, de la RDC,...
(APA 26/07/14)
La société minière, Congo Iron filiale de Sundance va investir près de 2000 milliards de F.CFA pour l’exploitation du fer du Mont-Nabemba dans le département de la Sangha au Nord-Congo, a appris APA, samedi, de source officielle. L’accord d’exploitation du fer du mont –Nabemba été signé le 24 juillet à Brazzaville par le gouvernement congolais, indique un communiqué du ministère congolais des finances. « Congo Iron qui entend mettre son produit sur le marché d’ici 2017, ambitionne de produire 35...
(Xinhua 26/07/14)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- La société Congo-Iron va investir près de 5 milliards de dollars US pour le développement du projet de fer du mont Nabemba dans la Sangha, au nord-ouest du Congo, a-t-on appris vendredi à Brazzaville de source proche du ministère des mines. La production de fer estimée à 35 millions de tonnes par an, va s'étendre sur une durée d'au moins 25 ans, a précisé le directeur général de Congo-Iron, Aimé Emmanuel Yoka. Le début d'exploitation du gisement...
(Agence Ecofin 26/07/14)
(Agence Ecofin) - L’ex-président français s’est offert un aller-retour à Brazzaville, capitale du Congo, afin d’intervenir dans le cadre d’un forum sur la bancarisation de l'Afrique. Sa participation aurait été rémunérée 100 000 euros selon le magazine L’Express. Selon Nicolas Sarkozy, «la perception du risque en Afrique par les investisseurs est plus grande que la réalité sur le terrain ». Aux antipodes du discours de Dakar, l’ancien chef d’Etat a clamé sa foi en l’avenir du continent africain, saluant «...
(PANA 26/07/14)
Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, a plaidé vendredi, pour l'instauration d'un système de bancarisation dynamique adapté aux réalités de l'économie africaine, a-t-on constaté sur place. ‘’Je plaide pour l'instauration d'un système de bancarisation dynamique et adapté aux réalités de l'économie africaine’’, a déclaré le président du Congo, à l'ouverture de la 3ème édition du Forum 'Forbes Africa' 2014 à Brazzaville, en présence des présidents nigérien, Mahamadou Issoufou et guinéen, Alpha Condé, du Premier ministre gabonais, Daniel Ona...
(Le Point 26/07/14)
Ce concours initié par Vérone Mankou veut faire émerger de jeunes talents dans la création web, le design et la programmation mobile. Le BantuHub Contest est l'illustration même d'une nouvelle Afrique qui se prend en main et qui veut pouvoir s'appuyer sur ses propres ressources humaines pour avancer. Prévu pendant deux mois, ce concours veut encourager les jeunes talents à la création de contenus locaux dans le secteur du numérique. Il a lieu au Congo, le pays de Vérone Mankou,...
(BFM TV 25/07/14)
Nicolas Sarkozy a participé ce vendredi à une conférence organisée par Forbes Afrique, à Brazzaville au Congo. L'ancien chef de l'Etat a décidé d'écourter ses vacances afin de se rendre sur place... contre la modique somme de 100.000 euros, selon L'Express. "Ca peut donner des idées" Nicolas Sarkozy avait décliné l'invitation l'année dernière, avait indiqué en 2013 le Journal du dimanche. Il a donc participé à l'édition 2014, alors qu'il ne faisait pas partie de la liste des intervenants prévus, contrairement à Jacques Attali, les journalistes Christine Ockrent et Olivier Galzi...
(Agence Ecofin 25/07/14)
(Agence Ecofin) - Sundance Resources Ltd est désormais en possession de la convention minière du gisement Nabeba, composante essentielle du grand projet de fer camerouno-congolais, Mbalam-Nabeba, sur lequel elle projette de produire 35 millions de tonnes de DSO par an sur au moins une décennie. La cérémonie de signature de la convention, suite à l’octroi du permis minier, s’est déroulée le 25 juillet à Brazzaville, capitale du Congo, en présence des représentants de la compagnie, de Congo Iron SA et...
(Jeune Afrique 25/07/14)
Le groupe minier australien Sundance Resources a signé avec la République du Congo la convention d'exploitation de la mine de fer de Nabeba, à la frontière avec le Cameroun. La junior australienne Sundance Resources a annoncé ce vendredi la signature par l'État congolais de la convention d'exploitation de la mine de fer de Nabeba [PDF] lors d'une cérémonie à Brazzaville en présence des membres du gouvernement, des représentants du groupe minier et de la société Congo Iron SA, filiale détenue...
(PANA 25/07/14)
Le groupe espagnol Nork va aider le Congo à disposer des infrastructures pour la modernisation du secteur de la pêche et de l’aquaculture, annonce un communiqué officiel publié jeudi à Brazzaville. Un accord pour des projets à court, moyen et long termes va être signé à partir de novembre prochain avec ce groupe espagnol, spécialisé, notamment, dans l’agriculture, a indiqué le ministre congolais de la Pêche et de l’Aquaculture, Bernard Tchibambéléla, à l’issue d’une séance de travail avec le directeur...
(Xinhua 25/07/14)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le gouvernement congolais et la société espagnole Nork, spécialisée dans la chaîne de la pêche, envisagent de signer un accord de coopération pour des projets à court terme, à moyen terme et à long termes dans ce domaine. "Nous avons demandé à la société Nork de nous aider à construire des marchés de poissons avec des chaînes de froid le long de la colonne vertébrale de Pointe-Noire jusqu'à Ouesso, afin de valoriser le poisson et le rendre...
(Le Point 25/07/14)
La gazelle bleue* entame une succession de viaducs élancés et de tunnels sombres, sur les parois desquels l'eau ruisselle. En contrebas, le paysage a changé. La plaine a laissé place à des collines, puis à un tapis d'arbres déclinant toutes les nuances de vert, au-dessus de cours d'eau brunâtres parfois troublés par les tourbillons des rapides. Depuis l'intérieur feutré du train, c'est un paysage d'une troublante beauté. Pour les ouvriers de l'époque, c'était le terrifiant massif du Mayombe, où il...
(La Prospérité 25/07/14)
Des discussions qui, dès le départ, ont failli tourner au vinaigre, se sont, finalement, soldées par un franc succès, à Brazzaville. Les parties prenantes dont les éléments de la Seleka qui présentaient, comme il fallait s’y attendre, des exigences extrémistes, ont plié l’échine devant les vertus de l’arbre à palabre ainsi planté, pour ramener de l’ordre dans la boutique. Depuis le départ de Michel Djotodja et l’arrivée de Mme Cathérine Samba Sanza, la situation est restée très corsée, à Bangui...
(RFI 25/07/14)
Un accord de fin des hostilités a été signé, ce mercredi 23 juillet au soir, entre les ex-Seleka, les anti-balaka et quatre autres groupes armés au Forum de Brazzaville. Un accord a minima, puisque les délégués ne sont pas parvenus à fixer le cadre du désarmement et la démobilisation des combattants. Il doit prendre effet immédiatement sur l'ensemble du territoire. Cette signature survient au terme de trois jours d'incertitude et d'une série de rebondissements. Mohamed-Moussa Dhaffane, représentant l’ex-rébellion des Seleka,...
(Afrique Actualité 25/07/14)
Trois jours durant, les acteurs de la politique et belligérants centrafricains se sont mis autour d'une table, dans le but de rechercher les voies et moyens pour le rétablissement de la paix en RCA. Chose faite, à l'issue du forum inter-centrafricain sur la paix et la réconciliation nationale. Malgré l'absence dans les travaux en commissions de membres de l'ex-coalition Seleka, un accord de cessation des hostilités a été signé. Certains observateurs doutaient de l'aboutissement de cet accord. Les délégations centrafricaines...
(APA 25/07/14)
APA Brazzaville (Congo) - Quelque 9 chefs d’Etat africains et de hautes personnalités politiques et économiques de tous les horizons, prendront part ce vendredi à Brazzaville la 3ème édition du Forum économique « Forbes Afrique » sous le thème ’’Les défis de la bancarisation’’. La rencontre qui sera officiellement présidée par le Chef de l'Etat congolais réunir ses pairs des pays suivants : Burkina Faso, Ghana, Gabon, Guinée Conakry, Sénégal, Afrique du Sud, Nigeria et Niger. Elle aura principalement pour...

Pages