Jeudi 18 Janvier 2018
(AFP 18/01/18)
Le gouvernement congolais et les ex-rebelles du Pool se sont rencontrés pour la première fois mercredi à Brazzaville pour l'application d'un accord de cessez-le-feu signé le 23 décembre 2017 en République du Congo. "Il y a un temps pour tout: un temps pour faire la guerre et un temps pour faire la paix. Le temps de la paix est arrivé", a déclaré le ministre de l'Intérieur Raymond Zéphirin Mboulou en lançant les travaux de cette "commission paritaire" avec les représentants de l'ex-chef rebelle Frédéric Bintsamou alias pasteur Ntumi.
(APA 18/01/18)
APA-Brazzaville(Congo) - Le gouvernement congolais et des représentants du Pasteur Ntumi, ont entamé à Brazzaville des discussions en vue de la mise en œuvre d’une Commission ad hoc mixte paritaire chargée de l’application de l’accord de paix,signé le 23 décembre 2017 en vue de créer des conditions d’une paix durable dans le département du pool, en proie à une insécurité depuis 2016, a appris APA mercredi, auprès du ministère congolais de l’Intérieur et de la Décentralisation. Composée de 12 représentants du gouvernement et autant de personnes du pasteur Ntumi, cette commission ad hoc est dirigé par le ministre congolais de l’Intérieur et de la Décentralisation, Raymond Mboulou. Elle est chargée d’examiner les points non évoqués dans l’accord qui sont entre...
(Agence Ecofin 18/01/18)
La semaine dernière, le Congo a fait part de sa volonté d’adhérer à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). L’annonce a été faite via un communiqué de la présidence de la République, signé par son directeur de cabinet, Florent Ntsiba. « Cette adhésion imminente exprime la volonté de son Excellence, le président Denis Sassou Nguesso, de placer notre pays au rang des leaders mondiaux de la production pétrolière. », a-t-il déclaré. Dans sa démarche, le pays aurait même reçu...
(Agence Ecofin 18/01/18)
De bonnes nouvelles en provenance de la République du Congo, pourraient être le souffle supplémentaire dont a besoin la Communauté Economique et Monétaire d'Afrique Centrale (CEMAC), qui fait face à de gros défis de réserves de change. Le pays a annoncé que sa production pétrolière augmentera à 300 000 barils par jour. Cette augmentation de production, couplée à la tendance haussière que connait le prix de cette matière première, annonce une amélioration de la position extérieure du Congo et partant,...
(La Tribune 17/01/18)
La République du Congo veut adhérer comme membre à part entière de l’Organisation des pays producteurs et exportateurs de pétrole (OPEP). Selon un communiqué de la présidence, les démarches sont déjà entamées pour permettre au pays de jouer un rôle plus actif sur le marché international de l’or noir. Il s’agira alors du 3e pays d’Afrique centrale à rejoindre le cartel depuis 2016 et le 7e pays africain membre de l’OPEP. La ruée des pays d'Afrique centrale vers l'OPEP se poursuit. Après le Gabon en 2016 et la Guinée équatoriale en 2017, c'est au tour du Congo de soumettre sa demande d'adhésion au sein du principal...
(APA 17/01/18)
APA-Brazzaville(Congo) - La Banque Mondiale, par le canal de son sous-comité du Programme pour l’investissement forestier (PIF), a approuvé le financement de deux projets REDD+ du plan d’investissement de la stratégie congolaise REDD+ en vue de promouvoir l’économie verte au Congo, a appris, mercredi, auprès du service de communication de cette institution financière internationale . Selon cette source, avec l’approbation de ce financement survenue le 13 décembre 2017 à Washington, le Congo qui est arrivé au terme de la première phase du processus REDD+ dite « de préparation », au cours de laquelle les principaux outils de sa mise en œuvre ont été élaborés...
(Agence Ecofin 17/01/18)
Le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo (photo), s’est rendu à la direction de l’opérateur de téléphonie mobile Airtel Congo, le 15 janvier 2018. Sa visite faisait suite à la publication sur les réseaux sociaux d’un plan de suppression d’une centaine d’emplois pour motif économique, attribué à la société télécoms. Au cours des échanges avec le directoire d’Airtel, Leon Juste Ibombo a manifesté son désaccord quant à son programme de réduction d’effectif. Il a expliqué que le ministère dont il a la charge, tutelle du marché télécoms, n’a reçu de la compagnie aucun document officiel « précis » et « explicite » en rapport avec ses difficultés économiques...
(AFP 17/01/18)
L'ancien défenseur vedette du Cameroun Rigobert Song, devenu sélectionneur, a perdu son premier match dans le Championnat d'Afrique des Nations à la tête des Lions indomptables, battus 1-0 par le Congo mardi à Agadir. A un quart d'heure de la fin d'un match plutôt dominé par le Cameroun, Makiesse a donné la victoire aux Diables rouges, sur pénalty après une faute du gardien Ngwot. Si le Congo poursuit sa trajectoire ascendante, le Cameroun, déjà absent du prochain Mondial, peine encore...
(RFI 17/01/18)
Le Congo, qui n’a pas démontré grand-chose face au Cameroun en seconde période, a remporté son premier match du CHAN 2018, mardi 16 janvier, grâce à un penalty signé Junior Makiesse, attaquant de l'AC Léopards de Dolisie. Les Diables rouges prennent donc la tête du groupe D après cette victoire à Agadir. Agadir, envoyé spécial « Nous n’avons pas beaucoup d’idée sur le Cameroun, cela va se passer sur le terrain », avançait la veille du match le coach Barthélemy...
(Jeune Afrique 16/01/18)
La République du Congo a déposé une demande d'adhésion à l'Organisation des pays producteurs et exportateurs de pétrole (OPEP), dans un contexte où l'économie congolaise est durement touchée par les conséquences du contre-choc pétrolier depuis la fin 2014. Le Congo-Brazzaville souhaite devenir membre du cartel pétrolier afin « de placer notre pays au rang des leaders mondiaux, porteurs de propositions dans les négociations internationales », selon un communiqué de la présidence. Soutenu dans ses démarches par l’Arabie Saoudite, dont le...
(APA 16/01/18)
APA-Brazzaville (Congo) – La République du Congo a fait part de son souhait d’adhérer à l’Organisation des pays producteurs été exportateurs de pétrole (OPEP), selon un communiqué dont APA a pris connaissance ce mardi. Ce désir d’adhésion ‘’imminente’’ du Congo à l’OPEP traduit la volonté du président Sassou, ‘’de placer son pays au rang des leaders mondiaux, porteurs de propositions dans les négociations internationales’’, souligne le communiqué signé du ministre d’Etat, directeur de cabinet du chef de l’Etat. A travers...
(La Tribune 16/01/18)
La production pétrolière au Congo est attendue cette année à 300.000 barils par jour, a-t-on appris auprès du ministère congolais des hydrocarbures. D'après les estimations du ministère rendues publiques ce jeudi 11 janvier 2018 à Brazzaville, cette performance pourrait être atteinte grâce à la mise en production du champ pétrolier Moho Nord. 300.000 barils par jour, c'est le défi que se lance le Congo pour sa production pétrolière cette année. Cette annonce a été faite par le ministère congolais des hydrocarbures qui a rendu public ses estimations pour la production ce jeudi 11 janvier 2018.
(AFP 15/01/18)
Des ONG congolaises ont dénoncé samedi à Brazzaville la décision des autorités d’appliquer une cessation du statut de réfugiés à plus de 8.000 réfugiés rwandais présents au Congo depuis plus de vingt ans. "Les organisations de la société civile sont très préoccupées par la décision du gouvernement d’appliquer cette clause, et constatent aussi une confusion sur les 8.460 réfugiés rwandais qui deviennent des migrants", indiquent ces ONG dans une déclaration. "Le gouvernement doit revenir sur sa décision", a déclaré à l’AFP Loamba Moké, président de l’Association des droits de l’homme et de l’univers...
(APA 15/01/18)
APA-Brazzaville(Congo)- L’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale, François Lounceny Fall, a assuré au président congolais, Denis Sassou, de l’accompagnement par l’ONU dans l’opération relative à la réinsertion des ex-ninjas nsiloulou de Frédéric Bintsamou (Ntumi), rapporte Radio-Congo reçue lundi à APA. « Nous avons annoncé au président de la République que les Nations unies entendent accompagner ce processus de Paix par l’envoi d’un expert pour la réinsertion et de désarmement des ex-combattants », a notamment dit...
(Jeune Afrique 15/01/18)
A la veille de la conférence des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine, les 28 et 29 janvier, le président de la République du Congo, par ailleurs président de la commission climat du bassin du Congo, enjoint ses pairs à faire pression sur les pays du Nord, les plus pollueurs, pour qu'ils remplissent leurs promesses de financements du Fonds bleu. Dans deux semaines, les 28 et 29 janvier, se tiendra à Addis-Abeba la 30e session ordinaire de la...
(AFP 12/01/18)
Un officier de l'armée congolaise, proche du président Denis Sassou Nguesso, soupçonné d'avoir tenter de renverser le régime, a été interpellé à Brazzaville, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Le général Norbert Dabira "a été interpellé hier (mercredi) par la police. Il a passé la nuit à la DGST (Direction générale de surveillance du territoire) et s'y trouve encore pour interrogatoire", a indiqué sous couvert d'anonymat à l'AFP une source proche de cet officier. "Il semblerait qu'il a voulu renverser...
(RFI 12/01/18)
Fidèle parmi les fidèles du régime de Brazzaville, le général Norbert Dabira a été interpellé mercredi 10 janvier par les services de police qui le maintiennent en garde à vue à la Direction générale de surveillance du territoire (DGST). Originaire de la même région que le président Denis Sassou-Nguesso, cet ancien inspecteur de l'armée serait soupçonné d'avoir voulu « fomenter » un coup d'Etat en 2017. « Le général Norbert Dabira va passer sa deuxième nuit de suite à la...
(APA 12/01/18)
APA-Brazzaville(Congo)- Le général Norbert Dabira, ancien inspecteur des forces armées congolaises(FAC), est en garde à vue depuis mercredi dernier sous l’accusation d’avoir tenté de renverser les institutions de la République en décembre dernier, a appris APA le vendredi de source policière. Selon cette source l’officier, originaire du même département(Cuvette) que le président congolais, Denis Sassou N’Guesso, se trouve à la direction générale de la surveillance du territoire(DGST). D’après Le troubadour, journal proche du pouvoir, l’ancien Haut-Commissaire à la réinsertion des...
(Jeune Afrique 12/01/18)
Pour recouvrer sa créance évaluée à 1,05 milliard d'euros, la société Commisimpex voulait faire procéder à une saisie sur les comptes de la mission diplomatique à Paris de la République du Congo et de sa délégation auprès de l’Unesco. Une procédure à laquelle la Cour de cassation vient d'opposer une fin de non-recevoir. La Cour de cassation française a rendu le mercredi 10 janvier un arrêt dans l’affaire qui oppose depuis plus de vingt-cinq ans la société Commissions import export...
(RFI 12/01/18)
Nouvel épisode du feuilleton Commisimpex. Cette entreprise appartenant à l'homme d'affaires anglo-libanais Mohsen Hojeij est en conflit avec l'Etat du Congo depuis les années 1980. Commisimpex réclame des sommes qui n'auraient pas été versées à la fin de travaux publics réalisés dans le pays. L'entreprise souhaite récupérer 1,25 milliard d'euros. Et faute de pouvoir récupérer cet argent au Congo, Commisimpex essaie de saisir des biens de l'Etat congolais à l'étranger. Des procédures ont été lancées aux Etats-Unis et en France,...

Pages