| Africatime
(Le Griot 31/03/15)
Un nouveau projet de loi portant Code des hydrocarbures, a été adopté par le Conseil des ministres du Congo, réuni mercredi dernier sous la direction du président de la République Denis Sassou N’Guesso. Cette révision de la politique de gestion des hydrocarbures, intervient dans le contexte de crise liée à la chute des prix du pétrole sur le marché international. L’objectif étant, de renforcer l’emprise de l’Etat et des nationaux sur ce secteur essentiel de l’économie du pays. Plusieurs innovations ont été inscrites dans ce nouveau projet de loi qui reprend tout de même les principales dispositions du code antérieur datant de 1994. Ainsi, au titre des innovations, figure en bonne place l’octroie en exclusivité...
(RFI 30/03/15)
Active depuis juillet 2014, la plateforme de la société civile pour le respect de la constitution de 2002, qui regroupe une cinquantaine d'associations, était en conférence de presse hier vendredi 27 mars à Brazzaville. Au cours de cet échange avec les médias, elle a réitéré son veto au changement de la constitution devant conduire à un troisième mandat du président Denis Sassou-Nguesso. Elle estime que le pouvoir et l'opposition qui parlent de plus en plus de dialogue sont des alliés objectifs qui veulent en réalité abroger la loi fondamentale. Réunie hier vendredi, cette plateforme a pris...
(RFI 30/03/15)
Les fortes pluies qui se sont abattues ce week-end sur Brazzaville ont causé des dégâts, notamment au quartier Massengo où certaines populations sont démunies. Leur peine est loin d'être terminée puisque le mois d'avril s’annonce encore plus pluvieux et les travaux d'aménagement d'une route qui traverse ce quartier, à l'origine de certains dégâts, se poursuivent encore. Routes défoncées, canalisations bouchées, murs de clôture dévastés, poteaux électriques emportés, tuyaux de conduite d’eau déterrés, le quartier Massengo à la sortie nord de...
(Agence d'information d'afrique centrale 30/03/15)
En vue de se faire une idée réelle de l’évolution du portefeuille de la banque au Congo, une délégation d’administrateurs de la Banque africaine de développement (BAD), a échangé le 26 mars, avec le gouvernement. Elle y est sortie satisfaite au regard des efforts consentis par le gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre de cette coopération économique bilatérale. Conduite par Amadou Koné, cette mission de la BAD au Congo visait deux objectifs principaux: évaluer la coopération économique...
(Agence Ecofin 30/03/15)
(Agence Ecofin) - La zone CMAC (Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale) devrait réaliser une croissance économique de 4,2% en 2015 contre 4,4% en 2014, a annoncé la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) au terme de la réunion de son comité de politique monétaire tenue la semaine passée. L’inflation devrait atteindre 2,8% alors que le déficit budgétaire s’établirait à -6,3% du PIB, a-t-on ajouté de même source. Le déficit du compte extérieur courant devrait plonger à -20% du...
(Agence Ecofin 28/03/15)
(Agence Ecofin) - L'agence de notation Standard & Poor's (S&P) a annoncé, dans un communiqué publié le 27 mars, avoir confirmé les notes à long et à court termes de la République du Congo à «B /B», avec perspectives stables. L’agence explique sa décision par le faible niveau de la dette publique du pays. Elle s’attend à ce que la croissance du PIB du Congo se situe légèrement au dessous de la barre de 5% entre 2015 et 2018, grâce...
(Afrique Inside 28/03/15)
Le Conseil des ministres du Congo, réuni mercredi à Brazzaville sous la direction du président Denis Sassou N’Guesso, a adopté un nouveau projet de loi portant Code des hydrocarbures. A travers ce nouveau texte de loi qui intervient dans le contexte de crise liée à la chute des prix du pétrole sur le marché international, le gouvernement congolais veut renforcer l’ emprise de l’Etat et des nationaux sur ce secteur essentiel de l’ économie du pays. Ainsi, le nouveau projet...
(PANA 28/03/15)
Le gouvernement congolais a adopté mercredi à Brazzaville, un nouveau code des hydrocarbures, annonce un communiqué officiel publié jeudi dans la capitale congolaise, à l’issue de la réunion du Conseil des ministres. Ce nouveau code s’inspire assez largement des cadres juridiques et fiscaux en vigueur dans les pays membres de l’Association des Pays producteurs de pétrole africains (Appa), et a vocation de faire évoluer la législation congolaise dans ce domaine. Ce Code, qui reprend les principales dispositions de celui adopté...
(Africa Top sports 28/03/15)
La sélection Olympique du Congo affronte dans quelques instant son homologue du Maroc, dans le cadre d’un match amical. Et c’est le sélectionneur de l’equipe A, Claude Leroy qui sera sur le banc de touche des Diables Rouges. Le technicien français a déjà mis en place son équipe type. Cesar Gandzè, capitaine, sera le patron du milieu de terrain. Ganvoula et Koubemba sont les deux attaquants. Voici la formation entrante Christoffer Mafoumbi Rozan Varel Joviale – Sagesse Babele – Boris...
(RFI 27/03/15)
Au Congo-Brazzaville, le pouvoir et l’opposition sont loin d’avoir trouvé un compromis au sujet du changement de la Constitution qui passe par un dialogue dont l’ordre du jour sera à priori difficile à établir. Au milieu des deux camps, une plateforme d’ONG baptisée « Consensus 2016 », qui vient de voir le jour, propose l’harmonisation des points de vue pour l’intérêt général. Les partisans du pouvoir, qui ont lancé le débat sur le changement du texte fondamental, ont indiqué clairement qu’ils souhaitaient que le président de la République, Denis Sassou-Nguesso, rempile en 2016.
(APA 27/03/15)
APA-Brazzaville (Congo) - Le Congo s’attend cette année à une croissance économique de 5%, en dépit de la chute du prix du baril de pétrole sur le marché international, a annoncé le ministère congolais du plan et de l’intégration dans un communiqué parvenu à APA. "La croissance de l'économie congolaise ne fléchira pas malgré la conjoncture pétrolière '', souligne le communiqué publié à la suite du Conseil national du crédit tenu le 24 mars à Brazzaville. Le ministre délégué au...
(PANA 27/03/15)
Le gouvernement congolais a jugé satisfaisantes les perspectives macro-économiques du Congo au point de prévoir à 5,0% la croissance de cette année, a annoncé le ministre délégué au Plan et à l’Intégration, Léon Raphaël Mokoko, à l’issue du Conseil national du crédit tenu mercredi à Brazzaville. ‘’Nous avons l’espoir que notre cadre macro-économique sera stabilisé et notre croissance ne fléchira pas malgré la conjoncture pétrolière, car nous avons une politique de gestion des finances publiques prudente’. Nous ne fonctionnons pas avec des budgets en déficit et nous procédons avec beaucoup de prudence dans le traitement de la dette...
(APA 27/03/15)
Le nouveau code interdit désormais le torchage du gaz, instaure une participation minimale de 15% des sociétés privées nationales dans les contrats de partage de production et renforce les sanctions contre les sociétés pétrolières en cas de violation des dispositions légales et contractuelles. Il met en place également un régime fiscal et douanier univoque, applicable à l’ensemble des sociétés pétrolières et institue un fonds national de prévention des risques environnementaux, pour faire face aux urgences liées aux accidents graves ou aux catastrophes industrielles. Le nouveau code des hydrocarbures s inspire des cadres juridiques et fiscaux en vigueur dans les pays membres de l’Association des pays producteurs...
(APA 27/03/15)
La Banque africaine de développement (BAD) va débloquer 250 milliards de FCFA pour financer six projets dans les domaines des infrastructures routières, l’assainissement, l’énergie, l’environnement, le renforcement des capacités et l’appui au secteur privé national, a appris APA.Les six projets seront financés en 2015 et 2017, a annoncé un communiqué publié à l’issue de la rencontre entre une délégation de la BAD, conduite par M. Amadou Koné, et les présidents des deux chambres du parlement congolais, MM. Justin Koumba et...
(Le Griot 27/03/15)
La Banque africaine de développement (BAD), a annoncé qu’elle va octroyer au gouvernement congolais une enveloppe de 250 milliards de FCFA, pour le financement de six projets pour la période de 2015-2017. Responsable de la délégation de la Banque africaine de développement (BAD), à Brazzaville, Amadou Koné, explique que ces fonds seront injectés dans des projets relatifs aux routes lourdes, à l’assainissement, à l’énergie, à l’environnement, au renforcement des capacités humaines et à l’appui au secteur privé national. En attendant...
(Xinhua 27/03/15)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Quatre mois après la baisse des cours du pétrole sur le marché international, le gouvernement congolais, qui se montre serein quant au maintien de sa croissance économique à 5% en 2015, vient d'adopter un projet de loi portant sur le code des hydrocarbures. Le nouveau code, qui reprend les principales dispositions de la loi datant de l' année 1994, octroie l'exclusivité des titres miniers à la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC), avec possibilité d'association avec...
(PANA 27/03/15)
Les hommes d’affaires, représentant quatre grandes sociétés privées portugaises, satisfaits des opportunités d’affaires qu’offre le Congo, ont décidé d’implanter dans les prochains mois, leurs usines dans ce pays, au terme d’un échange avec leurs homologues congolais, a annoncé un communiqué officiel publié jeudi à Brazzaville. Ces hommes d’affaires portugais ont décidé, devant les responsables de la Chambre de commerce, d’agriculture, d’industrie et des métiers de Brazzaville, de contribuer au développement économique du Congo. Ainsi, ces sociétés ont décidé, chacune dans...
(PANA 27/03/15)
Le ministre congolais des Mines et de la Géologie, Pierre Oba, et le représentant du programme des Nations unies pour le développement (Pnud), Antony Ohemeng Boamah, ont signé mercredi à Brazzaville le plan de travail annuel (Pta) qui sera mis en œuvre pour développer l’artisanat minier, a appris jeudi la PANA, de sources officielles. Les deux personnalités ont souligné la nécessité d’encadrer toute activité minière qui fait appel à la main, ne nécessitant pas une industrie lourde. ‘’Nous comptons accompagner...
(Jeune Afrique 27/03/15)
La croissance devrait s'établir à 4,2% en 2015, contre 4,4% l’année écoulée, estime la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac). Mais les déficits jumeaux s'accroissent fortement. La prudence est de rigueur à la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac). Après des prévisions optimistes de croissance de 5,3 % au début de 2014, puis de 6,1% en juillet, l’année écoulée s’est achevée sur une progression du PIB de 4,4% en zone Cemac (Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale). Pour...
(APA 27/03/15)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Les performances économiques de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEAC) seront, en 2015, affectées par un contexte extérieur peu porteur et une situation sécuritaire préoccupante, selon les prévisions du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). Ces perspectives mettent ainsi en exergue, pour l'année en cours, une stabilisation de la croissance économique à 4,2%, une décélération des tensions inflationnistes à 2,8%, en rapport avec un ralentissement de...

Pages