Ministre chinois des AE : "utiliser davantage le Yuan dans la coopération sino-congolaise" | Africatime
Mardi 28 Mars 2017

Ministre chinois des AE : "utiliser davantage le Yuan dans la coopération sino-congolaise"

Ministre chinois des AE : "utiliser davantage le Yuan dans la coopération sino-congolaise"
(Xinhua 11/01/17)

BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a souhaité mardi à Brazzaville que la Chine et le Congo "explorent les possibilités d'utiliser davantage le Yuan" dans leur coopération.

"La Chine espère aussi promouvoir le règlement en monnaie chinoise, c'est-à-dire le Yuan dans les opérations économiques et financières entre la Chine et le Congo. Et nous espérons aussi que le Congo va utiliser le Yuan comme une devise de réserve, parce que le Yuan fait déjà partie du panier de droits de tirage spéciaux (DTS) et il représente une devise appréciée par le monde", a déclaré Wang Yi, en réponse aux médias.

"Le Yuan est actuellement dans un processus d'internationalisation; la Chine et le Congo développent aussi une coopération financière. Je suis sûr de l'avenir de la coopération financière sino-congolaise", a-t-il souligné.

Une banque dénommée "Banque sino-congolaise pour l'Afrique" (BSCA) a été créée depuis quelques années à Brazzaville où un imposant édifice devant abriter son siège est en construction en plein centre-ville.

Répondant à une question au sujet de l'avenir de cette monnaie qu'est le franc CFA, utilisé en Afrique centrale et de l'ouest, le ministre Wang Yi a fait savoir qu'il n'est pas un spécialiste de la finance, mais que "d'un point de vue historique, la France a une influence traditionnelle sur les différents domaines des pays africains, notamment le domaine financier".

"Je pense que la France doit se mettre en phase avec le temps et en fonction des besoins des pays africains, les aider à réaliser un développement autonome et développer une coopération mutuellement bénéfique avec les pays africains", a-t-il dit au cours d'une conférence de presse conjointe avec son homologue congolais, Jean Claude Gakosso, à l'issue de leur entretien.

Le ministre chinois est arrivé mardi à Brazzaville pour une visite de travail au Congo, quatrième étape d'un périple dans cinq pays africains, après Madagascar, la Zambie et la Tanzanie.

Commentaires facebook