Vendredi 24 Novembre 2017

Congo : les journalistes appelés à jouer pleinement leur rôle en période électorale

Congo : les journalistes appelés à jouer pleinement leur rôle en période électorale
(Xinhua 23/06/17)

BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le président du Conseil supérieur de la liberté de communication au Congo, Philippe Mvouo, a exhorté mercredi à Brazzaville, les professionnels de l'information et de la communication, à exercer en toute responsabilité leur profession pendant la période électorale qui entoure les scrutins législatifs et municipaux du 16 juillet prochains.

"Le journaliste ne doit pas être aux ordres des candidats des partis ou groupements politiques, il doit respecter la vérité, rapporter les faits sans rien falsifier, respecter les principes déontologiques, de pluralisme démocratique et d'équilibre", a-t-il déclaré à cette occasion, avant de les inviter à lutter contre la corruption, en respectant scrupuleusement les principes fondamentaux du journalisme.

Au cours d'une communication faite à l'endroit des journalistes et acteurs politiques, à trois semaines des prochaines échéances électorales, M. Mvouo a rappelé le rôle stratégique que les médias sont appelés à jouer en période électorale.

"La presse doit être libre afin de réaliser objectivement des reportages en toute impartialité, elle doit informer les lecteurs sur le processus électoral en cours et garantir la transparence des élections, contribuer à promouvoir la citoyenneté et à éclairer les choix des populations", a-t-il expliqué.

"Les médias et la démocratie ont un lien ombilical qui conditionne leur existence, ils se soutiennent et s'accompagnent. En période électorale, ces liens sont davantage serrés", a par ailleurs souligné le président du Conseil supérieur de la liberté de communication.

S'adressant aux représentants des candidats aux prochaines élections, Mvouo les a invités au respect scrupuleux du "code de bonne conduite", un document initié par le Conseil supérieur de la liberté de communication à l'endroit de tous les candidats aux futures échéances électorales, en vue d'un bon déroulement des prochaines élections.

Ce code de bonne conduite des candidats aux différentes élections, fixe entre autres les règles de la communication politique à travers les médias durant la campagne électorale du scrutin du 16 juillet prochain et contribue à limiter les risques d'écarts de conduite et de langage dont les conséquences peuvent porter préjudice à la société toute entière, a-t-on fait savoir.

Par ailleurs, il invite aussi l'ensemble des candidats à la responsabilité, à la retenue dans les actes et paroles, au respect mutuel et à la cohésion sociale tout au long de la campagne électorale, en vue de sauvegarder la paix et la tranquillité au Congo.

Commentaires facebook