Congo : le PNUD va aider le gouvernement dans la gestion foncière | Africatime
Samedi 25 Mars 2017

Congo : le PNUD va aider le gouvernement dans la gestion foncière

Congo : le PNUD va aider le gouvernement dans la gestion foncière
(Xinhua 04/08/16)

BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Congo, Anthony kwakou Ohemeng Boamath, a promis mercredi le soutien de son institution au Congo dans la gouvernance foncière.

"Nous avons commencé un travail qui consiste à aider le gouvernement congolais à asseoir une politique foncière", a-t-il déclaré au terme d'un entretien avec le ministre congolais en charge des affaires foncières, Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou.

Le fonctionnaire onusien a ajouté que le département des affaires foncières était important dans la modernisation et le développement du Congo.

Il s'est réjoui de la disponibilité du ministre congolais en charge du secteur à faire asseoir une bonne gouvernance foncière dans le pays.

"La politique foncière est transversale. Elle touche l'agriculture, l'aménagement du territoire. Donc, cela va donner une assise concrète à la politique de diversification économique que prône le gouvernement du Congo", a expliqué le représentant résident du PNUD au Congo.

Le Congo a décidé de diversifier son économie reposant jusque-là des ressources du secteur pétrolier qui fait face à une chute vertigineuse du prix du baril sur le marché international.

C'est dans le cadre du projet d'appui au renforcement de la gouvernance foncière que le PNUD apportera son assistance au Congo.

Ce projet vise l'amélioration de la contribution du secteur foncier au produit intérieur brut (PIB) et la réduction de la pauvreté.

Il sera question d'améliorer l'accès des populations aux ressources foncières, sécuriser les droits fonciers, assurer une protection accrue du domaine public de l'Etat et des collectivités locales, améliorer l'efficacité du dispositif règlementaire et institutionnel de gestion du secteur foncier et des domaines.

Ce projet s'inscrit dans le cadre d'un cycle programmatique signé entre les deux parties pour une période allant de 2014 à 2018.

Il sera cofinancé par le gouvernement congolais, les bailleurs de fonds et d'autres partenaires.

Commentaires facebook