Jeudi 24 Août 2017

Congo : le gouvernement déclare l'épidémie de la variole de singe dans le nord du pays

Congo : le gouvernement déclare l'épidémie de la variole de singe dans le nord du pays
(Xinhua 15/03/17)

BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- La ministre en charge de la santé Jacqueline Lydia Mikolo a déclaré lundi à Brazzaville, l'épidémie de la variole du singe ou "monkey pox" dans le département de la Likouala, à l'extrême nord du pays.

Selon la ministre, vingt cas ont été notifiés dans les districts de d'Impfondo, Bétou Enyelle et Dongou chez des sujets âgés de 4 à 40 ans.

L'on déplore un décès dû à cette épidémie qui avait déjà sévi dans ce même département en 2003. Mme Mikolo a indiqué que bien que circonscrite, cette maladie présentait toutefois des risques de propagation.

Elle a évoqué la mise en œuvre d'un plan de riposte prévoyant la mise en place d'une équipe de coordination pluridisciplinaire et multisectorielle avec l'appui de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et d'autres partenaires bilatéraux.

La ministre de la santé a aussi annoncé la prise en charge gratuite et sécurisée des malades ; le renforcement de la surveillance épidémiologique aussi bien humaine qu'animale ; le plaidoyer et la mobilisation sociale auprès des autorités et des communautés locales y compris le renforcement des campagnes de sensibilisation à travers les médias.

"J'appelle les partenaires techniques et financiers à apporter leur appui habituel afin de juguler rapidement cette épidémie", a lancé Mme Mikolo.

La variole du singe se manifeste par des boutons remplis de liquide sur tout le corps y compris le corps chevelu. La contamination se fait par constat entre animal malade et l'homme et ensuite d'un homme malade à un homme sain.

Commentaires facebook