Samedi 21 Octobre 2017

Congo : création d'une commission chargée des négociations avec le FMI

Congo : création d'une commission chargée des négociations avec le FMI
(Xinhua 22/09/17)

BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le gouvernement congolais vient de créer une commission qui sera chargée de mener les discussions avec le Fonds monétaire international (FMI) dans la perspective de la conclusion d'un programme de coopération économique.

Créé par décret présidentiel, cette commission comprend un comité politique présidé par le Premier ministre, chef du gouvernement Clément Mouamba et un comité technique.

Dans son message à la nation lors de la célébration de la fête nationale de l'indépendance le 15 août dernier, le président Denis Sassou N'Guesso avait exprimé son engagement en faveur de l'ouverture des pourparlers entre son pays et le FMI.

"Nous avons résolu de négocier avec le FMI un programme visant à créer de nouvelles bases d'une croissance soutenue, durable et inclusive", a-t-il déclaré, affichant la détermination du gouvernement à mettre en œuvre des réformes économiques.

Frappé depuis trois ans par la crise due à la chute du prix du pétrole sur le marché mondial, le Congo doit trouver des issues de sortie, en réalisant entre autres, des ajustements budgétaires, la diversification économique et l'amélioration de l'environnement des affaires, afin de pouvoir redresser ses équilibres macroéconomiques.

Le FMI est engagé à soutenir les efforts de redressement économique des six pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). A ce jour, quatre de ces pays ont déjà conclu un programme d'ajustement économique avec cette institution, notamment le Gabon, le Cameroun, le Tchad et la République centrafricaine (RCA).

Le Congo et la Guinée équatoriale sont tenues elles aussi à engager les discussions avec le FMI qui devraient aboutir à la signature des accords de programme économique. La conclusion desdits accords permettra à ces deux pays de pouvoir bénéficier d'un appui financier du FMI.

La directrice générale du FMI Christine Lagarde avait réitéré au chef de l'Etat congolais le 19 septembre à New York, l'engagement de son institution à soutenir le Congo.

Commentaires facebook