Congo | Africatime
Lundi 02 Mai 2016

Congo

(AFP 01/05/16)
Réélu il y a un mois, le président congolais Denis Sassou Nguesso a nommé dimanche matin un nouveau gouvernement, une composition marquée par le départ de plusieurs caciques du parti au pouvoir, indéboulonnables depuis vingt ans. Selon un décret lu à la télévision publique, la nouvelle équipe nommée par le président congolais sur proposition de son Premier ministre Clément Mouamba, lui-même désigné à ce poste le 23 avril, compte 38 ministres dont trois ministres d’État et trois ministres délégués. Quatre ministres d'Etat, tous des caciques du régime, n’ont pas été reconduits : Me Aimé Emmanuel Yoka (Justice)...
(Paris-Match 30/04/16)
Un mois après l’élection présidentielle au Congo, dont le président sortant Denis Sassou-Nguesso a été proclamé vainqueur, son principal opposant, le général Jean Marie Michel Mokoko est toujours privé de ses mouvements, encerclé par les forces de l’ordre, dans sa villa de Brazaville. Par téléphone, il a accordé une interview à Paris Match, indiquant que rien ne fera fléchir sa détermination et appelant à la fin des violences dans la région du Pool. Paris Match. Un mois après l’élection présidentielle du 20 mars, vous êtes toujours reclus dans votre maison familiale. Quelle est votre situation? Jean Marie Michel Mokoko. Ça dure depuis presque deux mois. Je suis encerclé par les agents cagoulés du pouvoir, seul avec mon aîné qui a...
(MondAfrique 30/04/16)
Le général Jean-Marie Michel Mokoko, candidat à la présidentielle du 20 mars dernier au Congo, dont la résidence est encerclée depuis plusieurs jours par une unité anti-terroriste, se voit désormais imposer la privation des médicaments nécessaires à sa maladie chronique. Le blocus des médicaments intervient après les démarches du pouvoir de Sassou auprès de la mère du général Mokoko pour le faire rentrer dans les rangs. Des pressions qui visent à amener le rival de Sassou à lire une déclaration...
(Le Monde 30/04/16)
Maurice Massengo Tiasse est un homme profondément croyant. Il ne cesse de remercier le seigneur de l’avoir protégé durant ces mois de tumulte électoral que Denis Sassou-Nguesso (72 ans) a déclenché en usant de tous les moyens pour se maintenir au pouvoir malgré trente-deux années, déjà, passées au sommet de l’Etat. « Je suis un survivant », lâche ce petit homme qui a échappé à une tentative d’arrestation, « voire pire », par la police d’un régime étouffant la voix...
(MondAfrique 30/04/16)
Un climat de répression politique s’est abattu sur le Congo-Brazzaville depuis la réélection très contesté du président Denis Sassou Nguesso à la tête du pays. Pour dissimuler ses méthodes musclées, le régime congolais fait particulièrement attention à sa communication. Quitte à faire tomber quelques têtes. Tout récemment, le directeur de l’information de la télévision d’Etat « Télé-Congo » Christian Martial Poos a été limogé de ses fonctions par le Ministre des médias Thierry Moungalla après huit mois passés à ce...
(Afrik.com 30/04/16)
En écoutant certains médias étrangers on a l’impression que le feu couve à Brazzaville alors que sur place la ville est calme et que les populations vaquent à leurs occupations quotidiennes. La tension post-électorale a été très vite maîtrisée par l’Etat congolais. En sillonnant la capitale congolaise de Poto-Poto à Kintélé, on constate réellement que les soubresauts notés dans la nuit du 04 avril dernier à Brazzaville sont loin derrière les Congolais car la situation a été maîtrisée rapidement et...
(RFI 29/04/16)
Ce jeudi 28 avril au matin, sur RFI, le représentant du pasteur Ntumi, toujours recherché et sous le coup d'un mandat d'arrêt, a lancé un appel à la communauté internationale pour que celle-ci facilite la mise en place d'un dialogue. Mais pour le porte-parole du gouvernement congolais, Thierry Moungalla, pas question de dialoguer avec le Pasteur Ntumi. Pour le ministre congolais de la Communication, Thierry Moungalla, contacté par RFI, le pasteur Ntumi n'a qu'une alternative : être arrêté ou se...
(Afrik.com 29/04/16)
En écoutant certains médias étrangers on a l’impression que le feu couve à Brazzaville alors que sur place la ville est calme et que les populations vaquent à leurs occupations quotidiennes. La tension post-électorale a été très vite maîtrisée par l’Etat congolais. En sillonnant la capitale congolaise de Poto-Poto à Kintélé, on constate réellement que les soubresauts notés dans la nuit du 04 avril dernier à Brazzaville sont loin derrière les Congolais car la situation a été maîtrisée rapidement et la paix civile aussitôt restaurée. Le « Nouveau Congo » est en chantier avec l’arrivée des Chinois. En deux ans...
(RFI 28/04/16)
Plus de trois semaines après le déclenchement des opérations militaires dans le Pool, le pasteur Ntumi, désormais sous le coup d'un mandat d'arrêt, accusé par les autorités d'être derrière les violences qui ont secoué Brazzaville le 4 avril dernier - ce qu'il a toujours nié - continue de se cacher. Alors que les bombardements ont fait des milliers de déplacés et qu'il est toujours très difficile d'établir un bilan fiable et indépendant, le représentant du pasteur Ntumi en Europe demande...
(Jeune Afrique 28/04/16)
Selon les informations de Jeune Afrique, la Banque des États de l'Afrique centrale (Beac) va distribuer plusieurs dizaines de milliards de F CFA de dividendes à ses actionnaires. La Banque des États de l’Afrique centrale fait preuve de générosité après son bénéfice exceptionnel de 160,8 milliards de F CFA en 2015 (245 millions d’euros). Selon les informations de Jeune Afrique, la banque centrale, que dirige Lucas Abaga Nchama, a décidé de renforcer ses fonds propres à hauteur de 89,9 milliards...
(Angola Press 28/04/16)
Luanda - Les experts de la Commission du Golfe de Guinée (CGG) sont réunis à partir de mercredi, à Luanda, pour préparer la 10ème session ordinaire du Conseil des ministres de l'organisation. La réunion des experts a évalue la mise en œuvre des décisions issues de la 9ème session ordinaire du Conseil des ministres de l’organisation, tenue à Malabo, en Guinée équatoriale, le 23 mai 2015. L'ordre du jour prévoit également la proposition du secrétariat exécutif sur la revitalisation de...
(AFP 27/04/16)
Le député d’opposition Guy-Brice Parfait Kolélas, deuxième à la présidentielle du 20 mars au Congo, a demandé mardi au président de l’assemblée nationale d’ouvrir "une enquête parlementaire impartiale" sur les bombardements du Pool (sud). "Au niveau du parlement, j’ai déposé une demande d’enquête parlementaire. Mais ce Parlement, est-ce qu’il va m’écouter ? a déclaré M. Kolélas. Ces bombardements sont survenus au lendemain de l’attaque (le 4 avril) des quartiers sud de Brazzaville par les ex-combattants ninjas, selon le gouvernement, qui les a accusés d’avoir attaqué une position de l’armée et incendié au moins quatre commissariats de police.
(Alwihda 27/04/16)
Le nouveau président Centrafricain, Faustin Archange Touadera, a effectué, ce mardi 26 avril 2016, sa toute 1ère visite de travail de 24 heures, à Brazzaville. Arrivé dans la capitale congolaise par l’aéroport international Maya-maya, le Chef de l’Etat centrafricain a foulé le sol congolais pour deux motifs : féliciter Denis Sassou N’Guesso pour sa réélection et lui exprimer la reconnaissance du peuple centrafricain, pour implication dans la crise. Faustin Archange Touadera, qui a été accueilli à sa descente d’avion par...
(Le Monde 27/04/16)
Qui n’a pas entendu parler des Kayapo d’Amazonie dont le chef Raoni plaide pour les droits de son peuple partout à travers le monde ? Qui ne sait pas que derrière les pots de Nutella, ce ne sont pas seulement les orangs-outans mais d’autres peuples des forêts qui ont été chassés de leurs terres pour faire de la place aux plantations d’huile de palme ? Le sort des populations des forêts denses du bassin du Congo ne reçoit pas la...
(Journal de Bangui 27/04/16)
Absent le 16 avril dernier, lors de la prestation de serment de son homologue congolais, Denis Sassou N’Guesso, le nouveau président Centrafricain, Faustin Archange Touadera a effectué le 26 avril une Devant la presse nationale et internationale, le chef de l’Etat Centrafricain, Faustin Archange Touadera, a indiqué qu’il est venu pour, non seulement féliciter le président Denis Sassou N’Guesso pour sa « brillante réélection », mais aussi pour exprimer dans les faits la reconnaissance de son peuple à l’égard du chef de l’Etat congolais pour tous les efforts consentis dans la recherche des solutions au conflit qui déchirait Bangui, et pour son...
(Jeune Afrique 27/04/16)
La laiterie Bayo, installée à Brazzaville, cherche à lever 4,8 millions d'euros pour se désendetter et poursuivre la modernisation de ses installations, a appris "Jeune Afrique". La société, créée en 1991 par Joseph Louvouezo et qui emploie une centaine de personnes, produit pour le marché congolais des yaourts, des jus de fruits et de l’eau minérale. Selon nos informations, la société vient de mandater Aries Investissements, une structure récemment lancée par Loïc Mackosso, pour mobiliser du capital auprès d’investisseurs étrangers...
(Belga 27/04/16)
La Belgique espère que la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) boucle rapidement un calendrier exposant clairement les prochaines étapes à franchir en vue de l'organisation d'élections en République démocratique du Congo, a indiqué mardi le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders à l'issue d'une entrevue avec son homologue congolais Raymond Tshibanda. Ce dernier s'est dit d'accord avec son collègue belge mais a souligné que l'organisation d'élections est un processus compliqué. L'éventuel soutien des Occidentaux au processus électoral dépendra de...
(Le Monde 27/04/16)
Qui n’a pas entendu parler des Kayapo d’Amazonie dont le chef Raoni plaide pour les droits de son peuple partout à travers le monde ? Qui ne sait pas que derrière les pots de Nutella, ce ne sont pas seulement les orangs-outans mais d’autres peuples des forêts qui ont été chassés de leurs terres pour faire de la place aux plantations d’huile de palme ? Le sort des populations des forêts denses du bassin du Congo ne reçoit pas la...
(MondAfrique 26/04/16)
Présent au grand raout de la COP 21 en novembre dernier à Paris, Denis Sassou Nguesso n’a pas été invité à se rendre à la cérémonie de signature de l’accord qui s’est tenu à New York le 22 avril dernier. Et pour cause, depuis la réélection du chef de l’Etat congolais fin mars à la suite d’un scrutin très contesté, les relations entre les autorités congolaises et les nations unies se sont dégradées. Le 13 avril dernier, le Haut commissaire...
(MondAfrique 26/04/16)
Alors qu’un climat de répression politique s’est abattu sur le Congo-Brazzaville depuis la réélection de Denis Sassou Nguesso fin mars à la suite d’un scrutin contesté, la justice française a saisi, vendredi 22 avril dernier, deux biens immobiliers au nom d’Antoinette Sassou Nguesso, l’épouse du chef de l’Etat, situés avenue Niel dans le 17ème arrondissement de Paris. La saisie s’est effectuée dans le cadre de la procédure dite des « biens mal acquis » qui s’intéresse au patrimoine immobilier en...

Pages

(MondAfrique 30/04/16)
Le général Jean-Marie Michel Mokoko, candidat à la présidentielle du 20 mars dernier au Congo, dont la résidence est encerclée depuis plusieurs jours par une unité anti-terroriste, se voit désormais imposer la privation des médicaments nécessaires à sa maladie chronique. Le blocus des médicaments intervient après les démarches du pouvoir de Sassou auprès de la mère du général Mokoko pour le faire rentrer dans les rangs. Des pressions qui visent à amener le rival de Sassou à lire une déclaration rédigée par le régime de Brazzaville par laquelle il reconnaît la victoire électorale du chef de l’Etat.
(Afrik.com 30/04/16)
En écoutant certains médias étrangers on a l’impression que le feu couve à Brazzaville alors que sur place la ville est calme et que les populations vaquent à leurs occupations quotidiennes. La tension post-électorale a été très vite maîtrisée par l’Etat congolais. En sillonnant la capitale congolaise de Poto-Poto à Kintélé, on constate réellement que les soubresauts notés dans la nuit du 04 avril dernier à Brazzaville sont loin derrière les Congolais car la situation a été maîtrisée rapidement et la paix civile aussitôt restaurée. Le « Nouveau Congo » est en chantier avec l’arrivée des Chinois. En deux ans la capitale s’est complètement métamorphosée avec de nouvelles routes qui relient le centre-ville à Ngamassoko en passant par Mpila jusqu’au...
(Afrik.com 29/04/16)
En écoutant certains médias étrangers on a l’impression que le feu couve à Brazzaville alors que sur place la ville est calme et que les populations vaquent à leurs occupations quotidiennes. La tension post-électorale a été très vite maîtrisée par l’Etat congolais. En sillonnant la capitale congolaise de Poto-Poto à Kintélé, on constate réellement que les soubresauts notés dans la nuit du 04 avril dernier à Brazzaville sont loin derrière les Congolais car la situation a été maîtrisée rapidement et la paix civile aussitôt restaurée. Le « Nouveau Congo » est en chantier avec l’arrivée des Chinois. En deux ans...
(Angola Press 28/04/16)
Luanda - Les experts de la Commission du Golfe de Guinée (CGG) sont réunis à partir de mercredi, à Luanda, pour préparer la 10ème session ordinaire du Conseil des ministres de l'organisation. La réunion des experts a évalue la mise en œuvre des décisions issues de la 9ème session ordinaire du Conseil des ministres de l’organisation, tenue à Malabo, en Guinée équatoriale, le 23 mai 2015. L'ordre du jour prévoit également la proposition du secrétariat exécutif sur la revitalisation de...
(AFP 27/04/16)
Le député d’opposition Guy-Brice Parfait Kolélas, deuxième à la présidentielle du 20 mars au Congo, a demandé mardi au président de l’assemblée nationale d’ouvrir "une enquête parlementaire impartiale" sur les bombardements du Pool (sud). "Au niveau du parlement, j’ai déposé une demande d’enquête parlementaire. Mais ce Parlement, est-ce qu’il va m’écouter ? a déclaré M. Kolélas. Ces bombardements sont survenus au lendemain de l’attaque (le 4 avril) des quartiers sud de Brazzaville par les ex-combattants ninjas, selon le gouvernement, qui les a accusés d’avoir attaqué une position de l’armée et incendié au moins quatre commissariats de police.
(Le Monde 27/04/16)
Qui n’a pas entendu parler des Kayapo d’Amazonie dont le chef Raoni plaide pour les droits de son peuple partout à travers le monde ? Qui ne sait pas que derrière les pots de Nutella, ce ne sont pas seulement les orangs-outans mais d’autres peuples des forêts qui ont été chassés de leurs terres pour faire de la place aux plantations d’huile de palme ? Le sort des populations des forêts denses du bassin du Congo ne reçoit pas la...
(Le Monde 27/04/16)
Qui n’a pas entendu parler des Kayapo d’Amazonie dont le chef Raoni plaide pour les droits de son peuple partout à travers le monde ? Qui ne sait pas que derrière les pots de Nutella, ce ne sont pas seulement les orangs-outans mais d’autres peuples des forêts qui ont été chassés de leurs terres pour faire de la place aux plantations d’huile de palme ? Le sort des populations des forêts denses du bassin du Congo ne reçoit pas la...
(RFI 23/04/16)
Pour la première fois depuis les bombardements dans le département du Pool, les autorités ont organisé vendredi 22 avril une visite de presse dans cette région voisine de Brazzaville où elles affirment avoir bombardé uniquement les « centres de commandement » des terroristes menés par l’ancien chef rebelle, le pasteur Ntumi, qu'elles accusent d'avoir commandité une attaque contre plusieurs bâtiments publics à Brazzaville. Sur le terrain, difficile d’établir un bilan des évènements et, dans certaines localités, les populations vivent dans...
(La Croix 23/04/16)
Mgr Louis Portella Mbuyu, évêque de Kinkala, dans le département du Pool (Congo Brazzaville), a lancé lundi 18 avril un « appel à l’espérance » aux fidèles de la région, victimes des bombardements de l’armée depuis plusieurs semaines. « Nous voici encore dans l’épreuve. » Mgr Louis Portella Mbuyu, évêque de Kinkala, s’est adressé avec gravité aux habitants du Pool, département du sud-ouest du Congo Brazzaville, qui subit les bombardements de l’armée congolaise depuis plus de deux semaines. « Nous...
(AFP 21/04/16)
La nouvelle chaîne panafricaine d'information en continu Africanews a commencé à émettre mercredi après-midi de son siège de Pointe-Noire, dans le sud de la République du Congo, a constaté un journaliste de l'AFP. Après trois mois et demi d'existence en ligne à travers son site internet, la "petite sœur" de la chaîne Euronews a commencé sa diffusion peu après 17h00 (16h00 GMT) à l'occasion d'un duplex avec le siège d'Euronews à Lyon (centre-est de la France). Michael Peters, président des deux chaînes, a poussé symboliquement le bouton de démarrage d’Africanews...
(RFI 21/04/16)
La chaîne panafricaine s’est lancée ce mercredi 20 avril depuis Pointe-Noire, au Congo-Brazzaville, pour une diffusion dans 33 pays subsahariens. Cette filiale du groupe Euronews existait depuis janvier sur internet et ambitionne de devenir un média de référence à l’échelle du continent, avec pour devise : l’Afrique par les Africains. A Pointe-Noire, c’est le grand jour pour la chaîne Africanews, toute habillée en noir et or, dont les premières images sont apparues en fin d’après-midi ce 20 avril. Fait rare...
(RFI 20/04/16)
Les bombardements de l’armée congolaise subis par le Pool depuis plus de deux semaines ont des conséquences sur la vie des populations de ce département voisin de la capitale. Les transporteurs semblent payer le prix, leurs activités sont en baisse. Les ONG plaident pour l'arrêt des hostilités dont le bilan officiel demeure inconnu. En plein cœur de Bacongo, au pied du mur du CEG de l'Amitié, près d'un marché de fortune, se trouve la principale gare routière où les véhicules prennent la route vers Kinkala, dans le Pool. Depuis que ce département voisin de Brazzaville a connu des bombardements...
(Angola Press 20/04/16)
Cabinda - La complexité de la frontière de la province de Cabinda (Angola) avec les républiques du Congo et démocratique du Congo exige des Services de Migration et Etrangers (SME, sigle en portugais), des efforts conjoints pour lutter contre l'immigration clandestine, a déclaré mardi, le commissaire Eusébio Domingos Costa. Se confiant à la presse à propos du 40e anniversaire de la création des SME, célébré ce 19 avril, Eusébio Domingos Costa, également délégué provincial du ministère de l'Intérieur à Cabinda,...
(RFI 18/04/16)
Au Congo-Brazzaville, les premières missions humanitaires dans le Pool livrent leurs premiers résultats. Ce département au sud de Brazzaville est la cible des bombardements du gouvernement depuis deux semaines. Des raids menés en représailles de l'attaque de Brazzaville dans la nuit du 3 au 4 avril, attribuée aux « Ninjas » proches du pasteur Ntumi. Amnesty International a pu compiler les témoignages de plusieurs habitants de la région. Selon Amnesty International, les frappes aériennes gouvernementales qui durent depuis quinze jours dans la région du Pool ont touché des zones résidentielles...
(Mediapart 15/04/16)
Dans une déclaration, Zeid Ra’ad Al Hussein “exhorte le gouvernement à garantir que les acteurs humanitaires puissent avoir accès sans délai au Pool et que les forces de sécurité agissent en parfaite conformité du droit international des droits de l’homme.” Selon le communiqué du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, “des rapports très alarmants émanent de la République du Congo sur une opération de sécurité menée, semble-t-il, par le gouvernement dans une zone située...
(Xinhua 15/04/16)
BEIJING, (Xinhua) -- Chen Zhenggao assistera le 16 avril en tant qu'envoyé spécial du président chinois, Xi Jinping, à la cérémonie d'investiture du président de la République du Congo (RDC), Denis Sassou-Nguesso, a annoncé vendredi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Lu Kang. M. Chen, ministre du Logement et du Développement urbain-rural, effectuera une visite à Brazzaville à l'invitation de M. Sassou Nguesso, a déclaré M. Lu lors d'une conférence de presse régulière. M. Xi a félicité M...
(APA 15/04/16)
APA-Brazzaville (Congo) - La situation du département du Pool (sud-Congo) où l’ex-rebelle le Pasteur Ntoumi, indexé par le pouvoir comme étant à la base des troubles armés dans cette partie du pays, est invité à déposer les armes et l’investiture du président Sassou N’Guesso réélu lors du scrutin présidentiel du 20 mars dernier, sont les titres au menu de la presse congolaise de ce vendredi. « Situation dans le Pool : Claude Alphonse Nsilou, un des acteur de premier plan...
(APA 13/04/16)
APA-Bangui (Centrafrique) - Une formation sur l’Appui technique pour le renforcement de la coopération des pays de l’Afrique centrale avec les Mécanismes conventionnels internationaux des droits de l’homme a démarré mercredi à Bangui, sous l’égide du Centre pour les droits de l’Homme et la démocratie en Afrique centrale basé à Yaoundé. Organisée en collaboration avec la Division des droits de l'homme de la MINUSCA, la rencontre a pour but, d'une part, de faire un état des lieux de la ratification...
(La Voix de l'Amérique 11/04/16)
Les défenseurs des droits de l’homme parlent d’une cinquantaine d’opposants actuellement en détention en République du Congo contrastant avec à la mise au point de Brazzaville le weekend dernier contre la prise de position de Washington qui a condamné les irrégularités lors de l’élection présidentielle du 20 mars au Congo. "Actuellement, il y a une cinquantaine de prisonniers politiques dans le pays", a indiqué dans une interview à VOA Afrique, le secrétaire exécutif de l’Observatoire congolais des droits de l’homme...
(RFI 10/04/16)
Au Congo-Brazzaville, près d'une semaine après le début des violences qui avaient fait 17 morts dans la capitale, c'est la province du Pool qui focalise toutes les attentions. Difficile de savoir si les opérations se poursuivent dans cette région du sud-ouest, après près d'une semaine de bombardements par l'armée congolaise. Jusqu'à présent, plusieurs localités ont été visées et notamment les installations du Pasteur Ntumi, accusé par les autorités d'être derrière les violences de Brazzaville. Marcel Guitoukoulou, actuel opposant, propose de jouer un rôle de médiateur.

Pages

(Jeune Afrique 28/04/16)
Selon les informations de Jeune Afrique, la Banque des États de l'Afrique centrale (Beac) va distribuer plusieurs dizaines de milliards de F CFA de dividendes à ses actionnaires. La Banque des États de l’Afrique centrale fait preuve de générosité après son bénéfice exceptionnel de 160,8 milliards de F CFA en 2015 (245 millions d’euros). Selon les informations de Jeune Afrique, la banque centrale, que dirige Lucas Abaga Nchama, a décidé de renforcer ses fonds propres à hauteur de 89,9 milliards de F CFA et d’octroyer une prime de bilan de 4,4 milliards de F CFA à l’ensemble du personnel. Elle va aussi distribuer 53,2 milliards de F CFA de dividendes à ses actionnaires (Cameroun, Congo,...
(Jeune Afrique 27/04/16)
La laiterie Bayo, installée à Brazzaville, cherche à lever 4,8 millions d'euros pour se désendetter et poursuivre la modernisation de ses installations, a appris "Jeune Afrique". La société, créée en 1991 par Joseph Louvouezo et qui emploie une centaine de personnes, produit pour le marché congolais des yaourts, des jus de fruits et de l’eau minérale. Selon nos informations, la société vient de mandater Aries Investissements, une structure récemment lancée par Loïc Mackosso, pour mobiliser du capital auprès d’investisseurs étrangers. Des discussions pourraient rapidement démarrer avec Jean-Michel Severino, président d’Investisseurs & Partenaires (I&P), une société de gestion de fonds spécialisée dans les PME.
(Belga 27/04/16)
La Belgique espère que la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) boucle rapidement un calendrier exposant clairement les prochaines étapes à franchir en vue de l'organisation d'élections en République démocratique du Congo, a indiqué mardi le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders à l'issue d'une entrevue avec son homologue congolais Raymond Tshibanda. Ce dernier s'est dit d'accord avec son collègue belge mais a souligné que l'organisation d'élections est un processus compliqué. L'éventuel soutien des Occidentaux au processus électoral dépendra de...
(Agence d'information d'afrique centrale 26/04/16)
Les projets financés par l’Union européenne (UE), pour un montant global de 3,5 milliards FCFA, s’articulent autour de trois axes : « gouvernance et justice », « social et santé », et « développement local ». Lancés le 26 avril à Brazzaville par l’ambassadeur de l’Union européenne au Congo Saskia De Lang, ces différents projets aideront à la lutte contre la torture et la détention arbitraire, la protection des enfants, le suivi des politiques publiques, la lutte contre le VIH-Sida,...
(Agence d'information d'afrique centrale 26/04/16)
A l’issue des travaux d’un atelier sur le lancement officiel du Fonds vert climat au Congo, les 22 et 23 avril à Brazzaville, d’importants projets sur l’atténuation et l’adaptation climatiques ont été validés. En raison de multiples efforts déployés par l’Etat congolais, estiment les participants, le pays doit pouvoir accéder à la finance climatique. Signataire de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), la République du Congo a beaucoup œuvré en faveur de l’environnement et de l’atténuation...
(Xinhua 25/04/16)
YAOUNDE, Xinhua) -- Durement frappée par la chute des cours du pétrole, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) n'est pas près de se tirer d'affaire en 2016, une année qui s'annonce plus difficile que les précédentes, avec une baisse de recettes encore plus marquée due à une réduction de près de 35% des exportations de brut, selon les prévisions officielles. En 2016, cet espace communautaire, formé du Cameroun, du Congo-Brazzaville, du Gabon, de la Guinée équatoriale, de...
(Agence Ecofin 25/04/16)
(Agence Ecofin) - Ce 22 avril à Libreville, à la faveur d’une journée de réflexion placée sous l’égide de l’UE et du PNUD, les experts en matière d’intégration ont planché sur la mise en œuvre du processus de libre circulation des personnes et des biens dans l’espace Cémac. Selon Mme Rudy Sandu Rojon, directrice adjointe du Bureau régional du PNUD pour l’Afrique centrale : « La construction de pays en paix, inclusifs et résilients est cruciale pour assurer un développement...
(RFI 22/04/16)
Au Congo Brazzaville, la plateforme d'ONG « Publiez ce que vous payez » demande une enquête après les révélations des Panama Papers. Des documents émanant du cabinet Mossack Fonseca, une firme panaméenne chargée de domicilier des sociétés dans des paradis fiscaux. Dans la liste des clients, selon le quotidien Le Monde, on retrouve le fils du président congolais, Denis Christel Sassou-Nguesso et plusieurs de ses proches. Des hommes qui serviraient d'intermédiaires pour faciliter le détournement de l'argent du pétrole congolais...
(APA 22/04/16)
Le ministre congolais des Transports, Rodrigue Rodolphe Adada, est arrivé ce jeudi dans la capitale centrafricaine Bangui où il a entamé avec son homologue centrafricain, Théodore Jousso, des discussions sur les différents accords de coopération entre les deux pays dans le domaine des transports. La RCA est un pays enclavé que le Congo a toujours aidé en vue d’atténuer ce handicap, a déclaré à la presse M. Adada avant de souligner de réactiver au grand profit des populations les différents...
(Agence Ecofin 22/04/16)
(Agence Ecofin) - Henri Djombo, ministre des Eaux et forêts de la République du Congo a rencontré ce jeudi, à Libreville, le ministre délégué de la Protection de l'environnement et les ressources naturelles de la forêt et de la mer, Andrew Crépin Gwodock, en présence de Marie-Julie Biloghe, ministre délégué à l'Economie. Les trois personnalités ont échangé sur la récente décision prise par le gouvernement gabonais de suspendre le transit et l'exportation des grumes et bois provenant du Congo via...
(Le Monde 21/04/16)
Jeudi 21 avril, George Weah a annoncé son intention de se présenter à l’élection présidentielle de 2017 dans son pays, le Liberia. L’ancien buteur de l’OM et du PSG s’est exprimé depuis le Ghana sur une nouvelle chaîne d’information panafricaine lancée la veille et qui émet depuis le Congo-Brazzaville : Africanews. Ce « scoop » avait pour vocation d’accompagner le lancement de la chaîne à coups d’émissions spéciales et d’une rafale de tweets sur les réseaux sociaux. Le tout à...
(APA 21/04/16)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Les fonds levés sur le marché la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) se sont chiffrés à 635,8 milliards FCFA en 2015, contre 312,4 milliards FCFA un an auparavant, selon le conseil de surveillance de la cellule de règlements des titres (CRCT) de l’Institut d’émission. Cette forte hausse du recours au marché des titres publics par le Cameroun, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Tchad, et à l'exception notable de la Centrafrique qui sort péniblement...
(Agence d'information d'afrique centrale 19/04/16)
Parmi les nombreux chantiers en vue entre Brazzaville et Moscou, la construction par la Russie de l’oléoduc Pointe-Noire-Brazzaville-Oyo et les barrages hydroélectriques de Sounda (1000MW) et de Cholet (600MW). Avant de s'entretenir avec le président Denis Sassou N’Guesso, le vice-ministre russe de l’énergie, Yuri Senturin, à la tête d’une forte délégation, a été reçu lundi par le ministre des Affaires étrangères, Jean- Claude Gakosso. Venu représenter le président russe Vladimir Poutine à la cérémonie d’investiture du chef de l’Etat congolais,...
(Agence Ecofin 18/04/16)
(Agence Ecofin) - La Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC) a clôturé l'exercice 2015 par un résultat net bénéficiaire, qui s'est situé à un peu plus de 1,9 milliard de francs Cfa, a-t-on appris officiellement. Le bénéfice ainsi réalisé est en augmentation de 63% par rapport à l'année 2014, soulignent nos sources. Les décaissements en faveur des projets à financer dans la zone Cemac ont également connu une augmentation de 26,7% par rapport à l'année 2014, se situant à la somme de 55,2 milliards de francs...
(APA 16/04/16)
Les montants levés par les Trésors publics des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) s’élevaient à 635,8 milliards de FCFA en février 2016 contre 312, 4 milliards de FCFA à la même période de l’année dernière, a-t-on appris vendredi au terme de la première session du Conseil de surveillance de la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT). Selon un communiqué reçu à APA, ces travaux tenus sous les auspices de la Banque...
(Agence d'information d'afrique centrale 15/04/16)
La compagnie aérienne nationale, Equatorial Congo Airlines (ECAir) a lancé ce jeudi un emprunt obligataire d’un montant de 60.000.000.000 FCFA sur le marché financier de l'Afrique centrale avec comme arrangeur de l’opération la Financière. Premier du genre émis par ECAir, mais aussi par la République du Congo, cet emprunt au taux brut de 6% court sur une durée de cinq ans (2016-2021). Son objectif est, selon la directrice générale d’ECAIr, Fatima Beyina Moussa, de faire de cette compagnie à vocation...
(Agence Ecofin 14/04/16)
(Agence Ecofin) - La première réunion de l’année 2016 du Conseil de surveillance de la Cellule de règlement et de conservation des titres (Crct) s’est tenue ce jeudi 14 avril 2016 dans les services centraux de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) à Yaoundé, au Cameroun. Il ressort de ce conseil qu’il y a un doublement des montants levés par les trésors publics de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) qui se situent à 635,8...
(Agence Ecofin 14/04/16)
ECAir, Equatorial Congo Airlines, ( www.flyecair.com ), la compagnie aérienne nationale de la République du Congo, émet un emprunt obligataire 6% brut 2016-2021. Il s'agit du premier emprunt obligataire d’ECAir, mais aussi de la République du Congo. Dans la perspective de l’expansion de son réseau et de l'ouverture cette année de trois destinations (Abidjan, Bangui et N'Djamena), Equatorial Congo Airlines (ECAir) va émettre un emprunt obligataire de 60 milliards de FCFA (plus de 91 millions d'euros) sur le marché financier...
(Le Monde 13/04/16)
Depuis plus de deux ans, l’enquête judiciaire française ouverte sur la société Pefaco, spécialisée dans l’hôtellerie et les jeux, très implantée en Afrique, avançait en toute discrétion. Elle a finalement conduit les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCLIFF) chez l’industriel Vincent Bolloré. Vendredi 8 avril, la tour Bolloré à Puteaux (Hauts-de-Seine), siège notamment du groupe Bolloré Africa Logistics, a fait l’objet d’une perquisition sur commission rogatoire des juges d’instruction financiers...
(Le Point 13/04/16)
Les deux instituts d'émission du franc CFA envisagent l'utilisation indifférente de cette monnaie en Afrique de l'Ouest et du centre. Parmi les questions importantes abordées lors de la réunion semestrielle des ministres des Finances de la zone franc qui vient de se tenir à Yaoundé, il y a eu celle de l'interchangeabilité du franc CFA. De quoi s'agit-il ? Le franc CFA est émis par deux instituts monétaires : la Banque centrale des États d'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et la...

Pages

(Radio Okapi 19/04/16)
Le coureur congolais Jimmy Muhindo a terminé à la cinquième position lors de la 25e édition du tour cycliste international du Togo qui s’est achevée dimanche 17 avril à Lomé. Le cycliste pense qu’il aurait été mieux classé s’il n’avait pas connu une crevaison lors de la première étape de ce tour. «Mon problème est qu’à la première étape, j’avais connu une crevaison et j’avais beaucoup de minutes vis-à-vis du maillot jaune», explique-t-il. Jimmy Muhindo est le champion en titre de la Coupe du Congo de cyclisme, organisée en février dernier à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental). Le Burkinabé, Matias Sorgho, a remporté cette course, courue en six étapes du 12 au 17 avril sur une distance totale...
(APA 14/04/16)
APA-Brazzaville (Congo) - Le Congo-Brazzaville va abriter l’Afro-Basket 2017 prévu du 17 au 31 août, indique un communiqué du ministère des sports parvenu jeudi à APA à Brazzaville. Dans ce communiqué, le ministre congolais des Sports, Léon Alfred Opimbat, rend hommage à la FIBA-Afrique qui avait décidé, après examen de plusieurs candidatures, d'attribuer, lors de sa réunion tenue les 24 et 25 mars au Caire, en Egypte, l'organisation de l'Afro-Basket au Congo en 2017. » « Le peuple et le gouvernement congolais sont tenus de donner une réponse à la hauteur du rendez-vous de la jeunesse sportive du continent », a encore dit le ministre congolais des Sports. Dans le même communiqué, M. Opimbat informé l'opinion publique qu'« une lettre...
(Radio Okapi 14/04/16)
Le Congolais Djimy Mohindo a terminé en deuxième position, mercredi 13 avril, à la deuxième étape du Tour international de Togo, parcourue sur 73 km entre la ville de Sokodé et celle de Kara. Le champion en titre de la RDC a été dépassé aux derniers kilomètres par le Burkinabès Matthias Sorgo. Ce coureur du Nord-Kivu avait remporté, en février dernier, le 16è championnat du Congo de cyclisme, en parcourant 148 km en 4h09’. Au classement général, il avait devancé...
(Star du Congo 01/04/16)
En concédant un match nul, dimanche 27 mars 2016, à la Zambie, au Stade de l’Unité de Kintélé, les Diables-Rouges ont perdu les commandes du groupe E. S’ils ont encore leur destin entre leurs mains, ils doivent faire le plein des points, lors des deux dernières sorties, pour espérer se qualifier, pour la deuxième fois de suite, à la phase finale de la CAN-Gabon 2017. Diables-Rouges du Congo contre Chipolopolo de Zambie! C’est, outre Kenya-Guinée Bissau, le match retour des...
(Star Africa 01/04/16)
Le Congo pourrait disputer un match amical face au Maroc, premier qualifié à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2017, en mai prochain. En effet, le sélectionneur des Diables Rouges, Pierre Lechantre, a fait savoir qu’il a entamé des discussions avec son homologue Hervé Renard pour organiser un match amical entre son équipe et le Maroc. « Je suis en train de pousser pour que ça se fasse : l’organisation d’un match amical avec le Maroc avant...
(APA 29/03/16)
Les comptes définitifs de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) pour l’exercice 2015 se sont soldés par un résultat bénéficiaire de 160,7 milliards FCFA en 2015, a appris APA auprès de cette institution. Ce résultat est de loin supérieur au bénéfice enregistré en 2014, qui était de 25,108 milliards FCFA. Intervenant dans un contexte international et sous-régional morose, caractérisé notamment par un taux de croissance de 2,8% l’année dernière au sein de la Communauté économique et monétaire de...
(RFI 29/03/16)
La 4e journée des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2017 de football a débuté ce 27 mars 2016 avec cinq matches, dont une victoire du Bénin. Le Congo en revanche a été en échec par la Zambie (1-1), un résultat frustrant pour les Congolais. Le Congo a gâché une belle opportunité de se rapprocher de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2017, ce 27 mars 2016 à Brazzaville. Les Congolais ont en effet concédé un...
(Agence d'information d'afrique centrale 26/03/16)
Clevid Dikamona ne pourra pas jouer le match Congo-Zambie de dimanche. Le défenseur de Dagenham n'est pas qualifié par la Fifa. En raison des fêtes de Pâques, le service concerné auprès de l'instance suisse ne travaille pas ce vendredi. Malgré l'urgence de la situation, rien n'évoluera donc du côté de la Fifa, qui a pourtant reçu les pièces manquantes jeudi matin. Pour cette 4e journée des éliminatoires de la CAN 2017, Pierre Lechantre devra donc faire sans le robuste défenseur...
(Star du Congo 26/03/16)
En fin d'après-midi, les Diables rouges ont fait match nul 1-1 à Ndola. Pour sa première titularisation, Jordan Massengo a inscrit le but de l’égalisation. Après une préparation compliquée (voyage retardé des joueurs de la diaspora) et une arrivée en Zambie à la veille du match, la sélection congolaise a cédé à la 60e avec un but du Fauve du Niari, WInstone Kalengo, consécutive à une perte de balle de Delvin Ndinga, capitaine en l'absence de Prince Oniangué. Pas vraiment...
(RFI 24/03/16)
L’équipe du Congo-Brazzaville a tenu en échec celle de Zambie lors de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017, ce 23 mars 2016. Un résultat qui place les Congolais en bonne position dans le groupe E, alors que les Kényans se sont inclinés 1-0 en Guinée-Bissau. Les Congolais ont obtenu un bon résultat en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017, ce 23 mars à Ndola. En effet, ils ont décroché le point du...
(Africa Top sports 23/03/16)
C’est ce mercredi que débute la 3è journée des éliminatoires de la CAN 2017. 5 rencontres sont au programme. Notamment un déjà décisif Zambie – Congo qui oppose les deux favoris du groupe E qui comptent après deux journées le même nombre de points. Les Diables rouges font le déplacement à Ndola pour affronter les Chipolopolo avec pour ambition de prendre seuls la tête du groupe en attendant le match retour. Ce sera le premier match officiel de Pierre Lechantre...
(Star Africa 18/03/16)
Le Congo s’apprête à affronter deux fois la Zambie dans le cadre des éliminatoires à la CAN Orange 2017 prévue au Gabon. Pour cette double confrontation, les Diables Rouges seront privés de leur capitaine, Prince Oniangue. Le milieu de terrain de Reims n’a pas encore été remis de sa déchirure à la cuisse et manquera donc les deux rencontres, annonce le sélectionneur du Congo Pierre Lechantre ce jeudi. Pour rappel, le Congo et la Zambie sont à égalité de points...
(Autre média 18/03/16)
Coup dur pour le Congo. Opposés à la Zambie les 23 et 27 mars prochains dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017, les Diables Rouges devront composer sans leur capitaine, Prince Oniangue. En conférence de presse, le nouveau sélectionneur, Pierre Lechantre, a expliqué que le milieu de terrain de Reims espérait initialement être remis de sa déchirure derrière la cuisse face aux Chipolopolo. Mais les derniers examens ont révélé que ce n’est pas le cas et le Champenois...
(Africa Top sports 09/03/16)
Le nouveau sélectionneur du Congo Pierre Lechantre a rendu publique sa pré liste pour la double confrontation contre la Zambie dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, Gabon 2017. On retrouve des habitués comme Prince Oiangué, Thierry Bifouma. On note aussi une entrée, celle de Clevid Dikamona, ancien défenseur international U19 français qui évolue désormais en D4 anglaise. – La présélection du Congo : Gardiens : Wilfridon Mongonza (Diables Noirs), Pavelh Ndzila (Etoile du Congo), Christoffer Mafoumbi (FC Vereya/Bulgarie/2e division), Défenseurs : Marvin Baudry (Zulte-Waregem/Belgique), Francis N’Ganga (Charleroi/Belgique), Maël Lépicier (SV Roulers/Belgique/2e division)...
(Agence d'information d'afrique centrale 08/03/16)
Le sélectionneur zambien a publié une liste de 33 noms pour la double confrontation face aux Diables rouges du Congo, le 23 et 27 mars (à Ndola puis à Brazzaville). Pour ces deux rencontres, comptant pour les 3e et 4e journée des éliminatoires de la CAN 2017, George Lwandamina s’appuiera essentiellement sur des joueurs issus du championnat local (23) ou évoluant en Afrique (7) dont l’attaquant des Léopards de Dolisie, Winstone Kalengo. Et donc trois joueurs de la diaspora, dont le défenseur Sunzu, en manque de temps de jeu à Lille, le milieu Musonda (16 matchs de 1re division arménienne) ou l’attaquant...
(Africa Top sports 02/03/16)
Pierre Lechantre fait ses premiers choix. Nommé sélectionneur du Congo en remplacement de Claude Le Roy en fin d’année dernière, le technicien français prépare la double confrontation face à la Zambie en éliminatoires de la CAN 2017. Et d’après Jeune Afrique, Lechantre a décidé de convoquer deux nouveaux joueurs: Clévid Dikamona et Elvia Giovani Ipamy. Si le second évolue encore au pays à l’Etoile du Congo engagé en Coupe africaine, le premier a fait ses gammes en France. « Formé...
(Jeune Afrique 01/03/16)
Né en France, le défenseur Clévid Dikamona, qui évolue à Dagenham & Redbridge, va porter le maillot du Congo pour la première fois de sa carrière fin mars, lors des matches face à la Zambie qualificatifs pour la CAN 2017. À 25 ans, Clévid Dikamona (25 ans) entame une seconde carrière internationale. Après avoir joué pour l’équipe de France des moins de 19 ans, le défenseur de Dagenham & Redbridge (League Two, soit la quatrième division professionnelle anglaise), le natif...
(Xinhua 18/01/16)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le président de la Confédération africaine de handball, Arénou Monsourou, a annoncé samedi à Brazzaville que le Congo pourra abriter en 2018, l'une des prestigieuses compétitions africaine de handball, en raison de la qualité de ses infrastructures sportives issues des 11èmes jeux africains. "Je pense que le Congo réunit toutes les conditions, je ne suis le directeur de campagne de la fédération du Congo, mais je crois que le Congo, réunit toutes les conditions pour abriter l'une...
(Autre média 15/01/16)
La somme doit être versée dans un délai de 30 jours à compter de la notification de cette décision de la Commission de discipline de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) qui date du 8 janvier 2016. Pour cause : l’envahissement de l’aire de jeu par le public lors du match Congo-Ethiopie…« La Fédération congolaise de football (Fécofoot) est tenue responsable pour la violation de l’article 67, alinéas 1 et 3 du Code disciplinaire de la FIFA par rapport...
(AFP 13/01/16)
Le Français Pierre Lechantre, 65 ans, a été nommé sélectionneur des Diables Rouges du Congo pour une durée de 28 mois, a-t-on appris mercredi auprès de l'intéressé. Lechantre succède à son compatriote Claude Le Roy, en fin de contrat en novembre dernier et qui n'avait pas souhaité prolonger sa mission. Ancien joueur professionnel (Marseille, Sochaux, Lens, Laval, Reims notamment), Pierre Lechantre avait entraîné en 2015 le club libyen d'Al-Ittihad Tripoli (Libye). Il a également dirigé le Cameroun (1999-2001), avec qui...

Pages

(AFP 24/04/16)
Le chanteur congolais Papa Wemba, 66 ans, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche après un malaise survenu sur scène à Abidjan où il participait au Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua), a annoncé l’organisateur du festival. Papa Wemba, légende de la musique congolaise, "est mort dans la nuit", a déclaré à l'AFP Salif Traoré, dit A'Salfo, le leader du groupe ivoirien Magic System, promoteur du Femua. Son décès est survenu 20 minutes après qu'il eut chanté trois morceaux de son riche répertoire. Le commissariat général du Femua a exprimé sa "profonde tristesse" et présenté "ses condoléances à la famille de l’artiste et au monde de la culture", dans un communiqué, transmis à...
(AFP 24/04/16)
Roi de la rumba congolaise, fou de mode et de beaux vêtements, Papa Wemba, mort dans la nuit de samedi à dimanche à Abidjan, était depuis plus de 40 ans un des chanteurs africains les plus populaires. Voix haut perchée et personnalité flamboyante, le "rossignol" Papa Wemba était une des grandes figures de la rumba congolaise et le prince de la SAPE (Société des Ambianceurs et des Personnes Elégantes), mouvement dont il a été l’un des initiateurs au Zaïre dans les années 70 et qui se caractérise par les plus grandes audaces vestimentaires. Né Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba le 14 juin 1949 dans la région du fleuve Kasaï (sud du Congo belge), Papa Wemba tenait sa passion du chant...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière...
(APA 24/04/16)
La deuxième grande scène du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA) qui se tenait dans la nuit du samedi au dimanche à Abidjan, a été brusquement interrompue aux environs 5h30 (heure locale et Gmt), lors du passage de la star congolaise Papa Wemba, victime d’un malaise qui l’a affaissé en pleine prestation, a constaté l’Agence de Presse Africaine (APA) dans la capitale économique ivoirienne. « Le Roi de la sape », Papa Wemba et son orchestre très attendus à ce festival initié par le groupe ivoirien Magic System faisait vibrer les mélomanes qui attendaient patiemment une belle fin de soirée avec leur idole venu de Kinshasa lorsque ce drame est intervenu.
(Le Nouvel Observateur 13/04/16)
Nommé à la chaire de création artistique au Collège de France, l'écrivain franco-congolais, conteur et pédagogue talentueux, rappelle que "l'histoire de la France est aussi cousue de fil noir". Avez-vous senti la bouffée d'air frais qui a traversé la France en ce début de printemps 2016 ? Je parle du "phénomène Mabanckou", l'événement qu'a représenté la venue de l'écrivain franco-congolais Alain Mabanckou au Collège de France, ne serait-ce que pour une année, et la médiatisation sans beaucoup d'équivalents de ses...
(Afrique Actualité 12/04/16)
L'écrivain, Aimé Eyengué est à l'origine de l'organisation des 60 ans de la littérature congolaise et du Salon du livre de Brazzaville. C'est l'homme de la Fleuvitude. Vous avez publié un article intitulé « La Fleuvitude pour rafraîchir la Négritude ». Quel est le lien entre ces deux concepts ? En quoi le mouvement de la « Fleuvitude » est-il un rafraîchissement de celui de la « Négritude » ? Qui dit fleuve... dit source... donc origine... La négritude est...
(Le Monde 09/04/16)
L’affaire s’est nouée dans un garage, à Lisbonne, entre la fin de l’hiver et le début du printemps 2015. Il faisait frisquet. « On se réchauffait avec du chocolat chaud et le chauffage était mis au maximum », se souvient le propriétaire du lieu. Il s’appelle Pedro Coquenão. Tout le monde le connaît sous le nom de Batida. DJ, producteur, vidéaste et musicien d’origine angolaise, c’est un des noms en vue de la scène afro-lisboète. Un lanceur d’alerte aussi, engagé aux côtés...
(Le Point 07/04/16)
À 27 ans, l'auteur congolais prépare le retour au théâtre de sa pièce, "La Fuite", récit de son exode durant la guerre civile de 1997. Tout un symbole alors que son Congo d'origine se déchire de nouveau. Une thérapie par les mots, c'est un peu comme cela que l'on pourrait décrire La Fuite. Alors qu'il n'a que neuf ans, Driss Homet, auteur du roman adapté au théâtre, fuit le Congo et la guerre civile de 1997 qui fait suite au...
(Le Monde 19/03/16)
Cette semaine, les journalistes qui couvrent l’actualité littéraire ont coché trois dates dans leur agenda. Lundi : semaine de la Francophonie, mercredi : inauguration de Livre Paris et jeudi : leçon inaugurale d’Alain Mabanckou, premier romancier à entrer au Collège de France. La dernière était soulignée en rouge. Car ces quinze derniers jours, les médias parisiens n’avaient qu’une obsession : obtenir les bonnes feuilles du discours de l’écrivain franco-congolais et le carton d’invitation qui leur ouvrirait les portes de la...
(RFI 18/03/16)
Le romancier et essayiste Alain Mabanckou a prononcé ce jeudi 17 mars sa leçon inaugurale au Collège de France, où il a été admis à la chaire annuelle de création francophone. Un grand moment pour lui, mais aussi pour les lettres africaines francophones. Le public et les professeurs du Collège de France lui ont réservé une véritable ovation. Alain Mabanckou avait peur avant sa leçon inaugurale. Mais après une heure d'éloquence érudite, il était heureux et soulagé. « C'est peut-être...
(Le Point 17/03/16)
L'écrivain "binational" (congolais et français) va occuper la chaire de création artistique : dès sa leçon inaugurale, ce 17 mars, lumière sur les lettres noires. À cinquante ans, le natif de Pointe-Noire, République du Congo, prix Renaudot pour Mémoires de Porc-Épic, prononce ce jeudi 17 mars sa leçon inaugurale au Collège de France : Lettres noires : des ténèbres à la lumière (à paraître chez Fayard en avril). L'auteur de Verre cassé (2005, prix Ouest France Étonnants Voyageurs), romancier, essayiste,...
(Jeune Afrique 17/03/16)
Depuis vingt ans, l'écrivain congolais ne cesse de bousculer la langue française et les idées sur l'Afrique. Rencontre avec cet enfant de Pointe-Noire qui, s'il attire les lumières du monde entier, reste plus que jamais inspiré par celles de sa ville d'origine. Non, Alain Mabanckou n’est pas congolais. Il est ponténégrin. Enfant de la Côte Sauvage, l’écrivain ne se lasse jamais de célébrer la ville qui l’a vu user ses semelles dans les rues du quartier Tié-Tié et ses fonds...
(RFI 17/03/16)
Les lettres africaines sont à l’honneur ce 17 mars au Collège de France avec l’installation du talentueux Alain Mabanckou à la Chaire de création artistique. Romancier et professeur de littératures de langue française à l’université de Californie, aux Etats-Unis, le Franco-Congolais s’est imposé au cours des dernières années comme l’un des auteurs majeurs de la littérature africaine d’expression française. Une littérature dont l’émergence et l’évolution feront l’objet des cours que le nouveau professeur de création artistique va dispenser tout au...
(BBC 17/03/16)
Jamais avant lui un écrivain n'avait été invité sur la chaire annuelle de "création artistique" du Collège de France: l'écrivain franco-congolais Alain Mabanckou donne jeudi soir sa leçon inaugurale sur le thème "Penser et écrire l'Afrique noire", un événement snobé par les autorités congolaises sur fond de polémique. "Suis-je Franco-Congolais ou Franco-Suédois?", a ironisé jeudi matin sur France Inter l'auteur de "Petit piment" (Seuil) en commentant l'absence de représentants officiels du Congo alors que l'ambassadeur de Suède en France sera...
(AFP 16/03/16)
L'écrivain franco-congolais Alain Mabanckou a déploré mercredi l'absence de représentant officiel du Congo à sa leçon inaugurale prévue jeudi à Paris au prestigieux Collège de France. "Le Congo semble ne pas s'intéresser à la culture", a affirmé le romancier interrogé sur TV5 Monde en regrettant l'absence du ministre congolais de la Culture à Paris. "Si le ministre de la Culture du Congo-Brazzaville ne trouve pas le temps de venir au Collège, je lui donne le titre de ministre de l'Inculture",...
(Agence Ecofin 12/02/16)
(Agence Ecofin) - Sur un même plateau se retrouvent les petits artisans d’Afrique et les acteurs qui font l’industrie de la mode africaine. Ce sera l’occasion de donner aux premiers une chance de s’insérer dans le système économique dit conventionnel. Voilà l’une des articulations des Fashion Days for Unity. L’Afrique accueille pour la première fois cet évènement qui se célèbre à travers le monde, et se veut le rendez-vous de la mode et la haute couture. Cette première édition en...
(Jeune Afrique 06/01/16)
Dresser la liste des personnalités qui marqueront l’Afrique en cette année qui débute est un exercice périlleux, même si les élections, les crises dont l’épilogue se fait attendre ou les événements sportifs et culturels mettront certainement en avant des protagonistes bien connus. Jeune Afrique vous propose une liste non-exhaustive. Parmi eux, Alain Mabanckou, écrivain. Incontestablement, c’est avec émotion que, le 17 mars prochain, Alain Mabanckou traversera le Quartier latin pour remonter la rue Saint-Jacques et atteindre la place Marcelin-Berthelot, à...
(Xinhua 22/12/15)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le nouveau Commissaire général du Festival panafricain de musique (FESPAM), Hugues Ondaye, a été intronisé lundi à Brazzaville au siège de cette institution de l'Union Africaine (UA), a constaté Xinhua sur place. Le nouveau Commissaire général du Fespam a été intronisé par le ministre congolais de la Culture et des Arts, Bienvenu Okiemy qui l'a félicité et exhorté à porter haut le flambeau de la musique africaine. "Je voudrais féliciter M. Hugues Ondaye pour son accession à...
(AFP 07/12/15)
"Boum boum tchaka !" L'image vient de disparaître sur le grand drap sale et froissé pendu au mur et près de 400 lycéennes en délire chantent et battent des mains pour prolonger la scène finale de "Kinshasa Kids", enfin visible dans la capitale congolaise plus de deux ans après sa sortie en Europe. Pour ces adolescentes, la projection vaut première expérience de quasi-cinéma dans une mégapole de quelque 10 millions d'habitants sans aucune salle obscure. Salué par la critique, "Kinshasa Kids" n'a pas vraiment trouvé son public en Europe.
(Journal de Brazza 18/11/15)
Cette échange se fait à travers une semaine culturelle organisée au Congo depuis le 16 novembre dernier, cet évènement est Didier aux élèves d’où son thème « une journée pour une école » Dans l’idée de doter la jeunesse congolaise d’un esprit touristique et mettre en valeur le patrimoine touristique et culturel du Venezuela et du Congo, le ministère du Tourisme et de l’environnement en partenariat avec l’ambassade du Venezuela au Congo ont lancé le 16 novembre, des journées touristiques...

Pages

(Paris-Match 30/04/16)
Un mois après l’élection présidentielle au Congo, dont le président sortant Denis Sassou-Nguesso a été proclamé vainqueur, son principal opposant, le général Jean Marie Michel Mokoko est toujours privé de ses mouvements, encerclé par les forces de l’ordre, dans sa villa de Brazaville. Par téléphone, il a accordé une interview à Paris Match, indiquant que rien ne fera fléchir sa détermination et appelant à la fin des violences dans la région du Pool. Paris Match. Un mois après l’élection présidentielle du 20 mars, vous êtes toujours reclus dans votre maison familiale. Quelle est votre situation? Jean Marie Michel Mokoko. Ça dure depuis presque deux mois. Je suis encerclé par les agents cagoulés du pouvoir, seul...
(Le Monde 30/04/16)
Maurice Massengo Tiasse est un homme profondément croyant. Il ne cesse de remercier le seigneur de l’avoir protégé durant ces mois de tumulte électoral que Denis Sassou-Nguesso (72 ans) a déclenché en usant de tous les moyens pour se maintenir au pouvoir malgré trente-deux années, déjà, passées au sommet de l’Etat. « Je suis un survivant », lâche ce petit homme qui a échappé à une tentative d’arrestation, « voire pire », par la police d’un régime étouffant la voix de tous ceux qui remettent en cause la réélection controversée, le 20 mars et dès le premier tour, du président Sassou. L’histoire de Maurice Massengo Tiasse est une parmi tant d’autres au Congo. Ses premiers ennuis remontent au mois d’octobre...
(MondAfrique 30/04/16)
Un climat de répression politique s’est abattu sur le Congo-Brazzaville depuis la réélection très contesté du président Denis Sassou Nguesso à la tête du pays. Pour dissimuler ses méthodes musclées, le régime congolais fait particulièrement attention à sa communication. Quitte à faire tomber quelques têtes. Tout récemment, le directeur de l’information de la télévision d’Etat « Télé-Congo » Christian Martial Poos a été limogé de ses fonctions par le Ministre des médias Thierry Moungalla après huit mois passés à ce...
(RFI 29/04/16)
Ce jeudi 28 avril au matin, sur RFI, le représentant du pasteur Ntumi, toujours recherché et sous le coup d'un mandat d'arrêt, a lancé un appel à la communauté internationale pour que celle-ci facilite la mise en place d'un dialogue. Mais pour le porte-parole du gouvernement congolais, Thierry Moungalla, pas question de dialoguer avec le Pasteur Ntumi. Pour le ministre congolais de la Communication, Thierry Moungalla, contacté par RFI, le pasteur Ntumi n'a qu'une alternative : être arrêté ou se...
(RFI 28/04/16)
Plus de trois semaines après le déclenchement des opérations militaires dans le Pool, le pasteur Ntumi, désormais sous le coup d'un mandat d'arrêt, accusé par les autorités d'être derrière les violences qui ont secoué Brazzaville le 4 avril dernier - ce qu'il a toujours nié - continue de se cacher. Alors que les bombardements ont fait des milliers de déplacés et qu'il est toujours très difficile d'établir un bilan fiable et indépendant, le représentant du pasteur Ntumi en Europe demande...
(Jeune Afrique 28/04/16)
Selon les informations de Jeune Afrique, la Banque des États de l'Afrique centrale (Beac) va distribuer plusieurs dizaines de milliards de F CFA de dividendes à ses actionnaires. La Banque des États de l’Afrique centrale fait preuve de générosité après son bénéfice exceptionnel de 160,8 milliards de F CFA en 2015 (245 millions d’euros). Selon les informations de Jeune Afrique, la banque centrale, que dirige Lucas Abaga Nchama, a décidé de renforcer ses fonds propres à hauteur de 89,9 milliards...
(Le Monde 27/04/16)
Qui n’a pas entendu parler des Kayapo d’Amazonie dont le chef Raoni plaide pour les droits de son peuple partout à travers le monde ? Qui ne sait pas que derrière les pots de Nutella, ce ne sont pas seulement les orangs-outans mais d’autres peuples des forêts qui ont été chassés de leurs terres pour faire de la place aux plantations d’huile de palme ? Le sort des populations des forêts denses du bassin du Congo ne reçoit pas la...
(Jeune Afrique 27/04/16)
La laiterie Bayo, installée à Brazzaville, cherche à lever 4,8 millions d'euros pour se désendetter et poursuivre la modernisation de ses installations, a appris "Jeune Afrique". La société, créée en 1991 par Joseph Louvouezo et qui emploie une centaine de personnes, produit pour le marché congolais des yaourts, des jus de fruits et de l’eau minérale. Selon nos informations, la société vient de mandater Aries Investissements, une structure récemment lancée par Loïc Mackosso, pour mobiliser du capital auprès d’investisseurs étrangers...
(Le Monde 27/04/16)
Qui n’a pas entendu parler des Kayapo d’Amazonie dont le chef Raoni plaide pour les droits de son peuple partout à travers le monde ? Qui ne sait pas que derrière les pots de Nutella, ce ne sont pas seulement les orangs-outans mais d’autres peuples des forêts qui ont été chassés de leurs terres pour faire de la place aux plantations d’huile de palme ? Le sort des populations des forêts denses du bassin du Congo ne reçoit pas la...
(MondAfrique 26/04/16)
Présent au grand raout de la COP 21 en novembre dernier à Paris, Denis Sassou Nguesso n’a pas été invité à se rendre à la cérémonie de signature de l’accord qui s’est tenu à New York le 22 avril dernier. Et pour cause, depuis la réélection du chef de l’Etat congolais fin mars à la suite d’un scrutin très contesté, les relations entre les autorités congolaises et les nations unies se sont dégradées. Le 13 avril dernier, le Haut commissaire...
(RFI 26/04/16)
La composition de son équipe est attendue désormais avec impatience par les Congolais qui se demandent dans combien de temps elle sera mise sur pied. Mais, le Premier ministre Clément Mouamba a dévoilé lundi 25 avril, devant les journalistes, les grandes lignes de son action qui consistera à donner une impulsion à une économie dépendante du pétrole, à combattre le chômage des jeunes et à consolider la paix et l'unité nationale mises à mal dans le pays. « Je mesure l'importance et la délicatesse de ma nouvelle charge en cette période de morosité économique, somme toute maitrisable », a déclaré Clément Mouamba, prêt à accomplir sa mission.
(MondAfrique 26/04/16)
Le Ministre français des affaires étrangères Jean-Marc Ayrault s’apprête à imposer sa marque en Afrique centrale, largement délaissée par son prédécesseur Laurent Fabius. Plusieurs ambassadeurs français arrivent au terme de leur mission en Afrique centrale et de l’ouest, une région stratégique secouée par de nombreux troubles. C’est l’occasion pour le nouveau ministre des Affaires Etrangères, Jean Marc Ayrault d’imprimer sa marque. Il découvre combien il est difficile de se faire une place au soleil africain face à l’activisme africain de...
(RFI 25/04/16)
Cadre de banque formé en France, la soixantaine passée, Clément Mouamba a été choisi samedi 23 avril comme Premier ministre par le président Denis Sassou-Nguesso, lui-même investi il y a une semaine pour un nouveau mandat de 5 ans. Clément Mouamba sera chargé de composer la future équipe gouvernementale. Il était un des responsables de l'UPADS et ancien ministre des Finances du président Pascal Lissouba. La nomination de Clément Mouamba au poste de Premier ministre n’a pas surpris certains observateurs...
(La Voix de l'Amérique 25/04/16)
Au Congo-Brazzaville, la police a organisé vendredi une visite de la presse dans le département du Pool, victime il y a quelques jours de bombardements par hélicoptère. Les autorités visaient ainsi mettre fin à toutes spéculations à propos de nombreux dégâts humains et matériels. Trois localités ont été touchées par les bombardements que les hélicoptères ont effectué dans le Pool. La ville de Mayama à une centaine de kilomètres à l’ouest de Brazzaville est encore déserte. Ses habitants ont trouvé...
(RFI 25/04/16)
Que se passe-t-il au Congo-Brazzaville ? Alors que certaines organisations non gouvernementales et Amnesty International évoquent des raids aériens et des bombardements dans la région du Pool voisine de la capitale, les autorités sur place dénoncent une campagne médiatique orchestrée par l'opposition. Une semaine après sa prestation de serment, le président Sassou-Nguesso va-t-il pouvoir ramener la paix, comme il l'a promis ?
(BBC 25/04/16)
Une semaine après son investiture pour un nouveau mandat, le président congolais Denis Sassou-Nguesso a nommé samedi soir un Premier ministre. La nomination de Clément Mouamba a été annoncée à la télévision publique congolaise. Cadre de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), ministre des finances en 1992 et 1993, M. Mouamba est aussi un ancien opposant. Agé de 60 ans, il est chargé de former le futur gouvernement
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière...
(RFI 23/04/16)
Pour la première fois depuis les bombardements dans le département du Pool, les autorités ont organisé vendredi 22 avril une visite de presse dans cette région voisine de Brazzaville où elles affirment avoir bombardé uniquement les « centres de commandement » des terroristes menés par l’ancien chef rebelle, le pasteur Ntumi, qu'elles accusent d'avoir commandité une attaque contre plusieurs bâtiments publics à Brazzaville. Sur le terrain, difficile d’établir un bilan des évènements et, dans certaines localités, les populations vivent dans...
(La Croix 23/04/16)
Mgr Louis Portella Mbuyu, évêque de Kinkala, dans le département du Pool (Congo Brazzaville), a lancé lundi 18 avril un « appel à l’espérance » aux fidèles de la région, victimes des bombardements de l’armée depuis plusieurs semaines. « Nous voici encore dans l’épreuve. » Mgr Louis Portella Mbuyu, évêque de Kinkala, s’est adressé avec gravité aux habitants du Pool, département du sud-ouest du Congo Brazzaville, qui subit les bombardements de l’armée congolaise depuis plus de deux semaines. « Nous...
(MondAfrique 22/04/16)
Proche du général Mokoko, le principal opposant du président Sassou, l’ancien ministre du pétrole Benoit Koukébéné n’écarte pas « une insurrection armée ». Le 4 avril, le président Denis Sassou N’Guesso qui depuis trente deux ans dirige ce petit pays pétrolier, a été réélu à la suite d’un scrutin contesté par l’opposition. Lors d’une conférence de presse, l’ancien ministre du pétrole Benoit Koukébéné, a dressé un bilan alarmant de la situation. Le sort du général Mokoko Le principal concurrent du...

Pages