Congo | Africatime
Vendredi 24 Mars 2017

Congo

(AFP 24/03/17)
Les autorités de Brazzaville ont confirmé jeudi avoir expulsé deux journalistes italiens venus faire un reportage au Congo mais ont démenti qu'ils aient fait l'objet d'une "arrestation arbitraire" comme l'affirme Reporters sans frontières (RSF). "Ces journalistes sont entrés au Congo avec des visas touristiques", a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouvernement congolais Thierry Moungalla dans un entretien téléphonique. "J'ai été informé par les autorités consulaires italiennes" de leur volonté d’obtenir une accréditation de reportage pour régulariser leur situation, "ce à quoi je me suis refusé", a-t-il ajouté. "Dans la pratique journalistique et dans la réglementation du Congo, on vient à visage découvert", a poursuivi M. Moungalla : "Ils se sont mis dans leur tort"...
(RFI 24/03/17)
Après le sit-in, le courrier. Les membres du mouvement citoyen ras-le-bol ont déposé une lettre au Parlement à Brazzaville pour demander l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire sur la faillite la compagnie aérienne nationale ECAIR, aujourd'hui en cessation de paiement et sous les feux des critiques suite à la publication d'un rapport d'audit qui a révélé des soupçons de fraudes et de détournements de fonds. Un rapport que la directrice générale d'ECAir, Fatima Beyina Moussa a jugé « biaisé » et « non professionnel ». Pour défendre sa gestion, la directrice générale s'est appuyée sur le fait que, pendant cinq ans, le prestigieux cabinet d'audit international Ernst and Young avait validé ses comptes. Or un journaliste de la Radio-télévision suisse Marc...
(MondAfrique 24/03/17)
En mission au Congo Brazzaville entre le 20 février et le 8 mars, le Fonds Monétaire International (FMI) a procédé à l’évaluation de la situation économique et financière du pays en 2016 et fait le bilan des perspectives pour 2017. Dans ses conclusions préliminaires, la mission a toutefois souligné qu’une série de données ne lui avaient pas été fournies. Elle a notamment regretté « la non mise à disposition de certaines informations cruciales portant sur les transactions financières de l’Etat...
(Xinhua 24/03/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le gouvernement congolais a approuvé mercredi en conseil des ministres un projet de loi attribuant à la société Zhengwei technique Congo, un permis de recherches minières pour l'or dit "permis Mayéyé" situé dans le département de la Lékoumou au Sud du pays. Dans le cadre de ce permis, Zhengwei technique Congo réalisera un investissement prévisionnel estimé à 1,2 milliards de francs CFA pour des travaux de recherches. Le gouvernement congolais a également octroyé un permis de recherches...
(Jeune Afrique 24/03/17)
La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) infléchit sa politique monétaire, en relevant son taux directeur de 50 points de base, au terme de son premier comité de politique monétaire de l’année, tenu le 22 mars. Une première depuis 2008. La Beac infléchit sa politique monétaire. Elle a relevé son taux directeur de 50 points de base le 22 mars, au terme de son premier Comité de politique monétaire (CPM) de l’année. Le taux d’intérêt des appels d’offres (TIAO)...
(Xinhua 23/03/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Dans le cadre de la Journée mondiale des forêts célébrée le 21 mars, la ministre en charge des forêts du Congo, Rosalie Matondo, a rendu publique une déclaration dans laquelle elle a indiqué que 80% des ménages du pays utilisaient le bois comme source d'énergie. "Environ 17.000 hectares de forêts sont détruits chaque année dans notre pays du fait des défrichements occasionnés par l'agriculture sur brûlis, la récolte du bois de chauffe, la production du charbon de...
(APA 23/03/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La croissance économique réelle de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) devrait se situer à 1,6% en 2017 contre 0,2% un an auparavant, selon les prévisions du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des États de la sous-région (BEAC). Au terme de sa première session de l’année, tenue mercredi dans la capitale camerounaise, Yaoundé, cette instance a mis cette reprise sur le compte de la remontée des cours du pétrole ainsi que...
(Agence Ecofin 23/03/17)
Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des États de l'Afrique centrale (Beac) réuni à Yaoundé, au Cameroun le 22 mars, a indiqué que la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) connaîtra une reprise de la croissance économique réelle, avec un taux de 1,6% en 2017 contre 0,2% en 2016. Selon Abbas Mahamat Tolli (photo), gouverneur de la Beac, « cette reprise de la croissance est en lien avec la remontée des cours du brut et...
(Le Monde 23/03/17)
L’écrivain franco-congolais, présent au pavillon des Lettres d’Afrique, dont « Le Monde » est partenaire, rappelle la diversité littéraire du continent. Premier romancier titulaire, en 2016, de la chaire annuelle de « création artistique » au Collège de France, l’écrivain franco-congolais Alain Mabanckou a consacré ses cours aux lettres africaines. Dans le même cadre, il a également organisé un grand colloque intitulé « Penser et écrire l’Afrique aujourd’hui », dont les actes, réunissant les dix-neuf interventions d’auteurs et d’intellectuels, viennent...
(Xinhua 23/03/17)
Plongée dans une profonde crise économique, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) a enregistré une décélération plus marquée de la croissance de son produit intérieur brut (PIB) à 0,2% en 2016, révèle mercredi une analyse de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) qui table cependant sur une reprise de 1,6% en 2017. Selon les récentes estimations publiées en décembre par la BEAC, la CEMAC, espace communautaire composé du Cameroun, du Congo-Brazzaville, du Gabon, de la...
(MondAfrique 22/03/17)
Porte-parole à Paris du général Mokoko, candidat malheureux aux présidentielles de 2016 au Congo Brazzaville, Marc Mapingou Mitumbi dresse un portrait alarmant du pays aux mains de l'inamovible président Denis Sassou Nguesso depuis 33 ans. Mondafrique. Un procès pour diffamation s’est ouvert mercredi 15 mars devant le Tribunal de Paris contre le journal portail242.info, proche du pouvoir congolais, à votre demande. Dans cet article on vous accuse d’avoir voulu fomenter un coup d’Etat contre le régime avec le général Jean-Marie Michel Mokoko, principal opposant au chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso lors des dernières élections. La décision sera rendue le 26 avril.
(RFI 22/03/17)
Au Congo-Brazzaville, Paulin Makaya reste en prison. La cour d'appel a confirmé ce mardi 21 mars le jugement de première instance de deux ans de prison ferme contre l'opposant pour avoir organisé une marche. Outre le cas de Paulin Makaya, d'autres personnalités politiques sont également derrière les barreaux. Les autorités nient l'existence de détention pour des motifs politiques, des faits contestés par plusieurs rapports parus depuis le mois dernier. L'Observatoire congolais des droits de l'homme parle de plus d'une trentaine de leaders, cadres de partis ou proches de candidats à la dernière présidentielle, emprisonnés. Ils seraient même plus de 100 selon le département d'Etat américain. Parmi eux, plusieurs cas emblématiques.
(Libération 21/03/17)
Disparitions, arrestations, censure… L’homme fort du Congo-Brazzaville reste sourd aux critiques internationales et aux procédures judiciaires contre lui et son clan. «Bon, nous violons au quotidien les droits de l’homme. Alors aujourd’hui il y a eu quelle violation des droits de l’homme ? Si c’est au quotidien, aujourd’hui, au moment où nous parlons, il y a eu quoi ?» demandait vendredi Pierre Mabiala. Le ministre congolais de la Justice réagissait, sur RFI, à plusieurs rapports publiés par des organisations des droits humains, mais aussi par le département d’Etat américain. Lequel juge «alarmante» la situation qui prévaut dans ce pays d’Afrique centrale, où Nguesso, 73 ans, cumule trente-trois ans de pouvoir.
(AFP 21/03/17)
La justice congolaise a confirmé mardi la condamnation à deux ans de prison de l’opposant Paulin Makaya pour "incitation aux troubles à l’ordre public" lors d’une audience publique, a constaté un journaliste de l’AFP. "Le jugement rendu en première instance est maintenu", soit vingt-quatre mois de prison ferme et une amende de 2,5 millions de FCFA (3.810 euros)", a déclaré Christine Tsika Mayanda, présidente de la première chambre correctionnelle de la cour d’appel qui rendait le verdict du procès en...
(RFI 21/03/17)
Au Congo-Brazzaville, l'un des premiers hommes politiques à s'être opposé à la modification de la Constitution en octobre 2015, l'opposant Paulin Makaya reste en prison. La cour d'appel a confirmé ce mardi matin le jugement de juillet 2016 en première instance de deux ans de prison ferme pour avoir organisé une marche. Paulin Makaya s’est présenté dans la salle dix minutes avant l’ouverture de l’audience. Très détendu, il a échangé avec quelques personnes. Son affaire a rapidement été évacuée par...
(RFI 21/03/17)
Un déficit abyssal, des centaines de salariés qui ne sont plus payés, des avions cloués au sol depuis le 10 octobre 2016. Voilà ce qui reste de la compagnie aérienne nationale du Congo Brazzaville, ECAir, lancée en grande pompe en 2011 et à grand renfort d'argent public, près de 500 millions d'euros. Un rapport d'audit commandé en fin d'année par le ministère des Finances, confié aux cabinets congolais Cacoges et Rainbow et rendu public en février, met clairement en cause la gestion de l'entreprise en soulignant de possibles conflits d'intérêts avec certains partenaires, des anomalies dans les comptes, de nombreuses dépenses non justifiées, des charges d'exploitation exorbitantes, etc.
(APA 21/03/17)
APA-Brazzaville (Congo) - La Cour d’appel de Brazzaville a confirmé ce mardi la condamnation de deux ans de prison ferme infligée le 25 juillet dernier à l’opposant congolais Paulin Makaya, par le Tribunal de grande instance pour l’organisation d’une manifestation non autorisée. Contestant ce verdict, Me Yvon Eric Ibouanga, l’avocat du mis en cause a déclaré : « tous les éléments constitutifs de l’infraction tels que prévu par la loi régissant les partis politiques au Congo ne sont pas réunis...
(Agence Ecofin 21/03/17)
(Agence Ecofin) - Le 15 mars dernier, l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (Arpce) a constaté un arrêt pendant quelques heures du réseau de l’opérateur de téléphonie mobile MTN. Cette situation a suscité de nombreux désagréments auprès des consommateurs. Afin de tirer toutes les conséquences de ce manquement, le régulateur télécoms a sommé l’entreprise de s’expliquer. Dans un communiqué, Yves Castanou, le directeur général de l’Arpce, a expliqué que «conformément à la loi, MTN Congo devra...
(Reuters 20/03/17)
BRAZZAVILLE, (Reuters) - Une quinzaine d'insurgés ont été tués par les forces de sécurité en République du Congo lors d'une opération militaire effectuée dans le département du Pool. Ce secteur est un des fiefs du chef rebelle Frédéric Bintsamou, alias le Pasteur Ntumi, et police et gendarmerie y interviennent à intervalles réguliers depuis un an. Le raid des forces de sécurité, selon un communiqué officiel, visait la localité de Renéville où se trouvait un groupe commandé par le chef de...
(RFI 20/03/17)
Arrivé en deuxième position après la présidentielle de mars 2016 en qualité de candidat indépendant, Guy-Brice Parfait Kolélas a créé son propre parti politique dénommé « Union des démocrates humanistes » (UDH- Yuki) qui se situe dans l'opposition. « Aujourd’hui, nous avons acté la naissance de l’Union des démocrates humanistes Yuki. L’UDH-Yuki est née en grande partie des cendres du parti politique fondé par Bernard Kolélas et ses compagnons. Nous aurons à court et à moyen terme beaucoup de défis...

Pages

(AFP 24/03/17)
Les autorités de Brazzaville ont confirmé jeudi avoir expulsé deux journalistes italiens venus faire un reportage au Congo mais ont démenti qu'ils aient fait l'objet d'une "arrestation arbitraire" comme l'affirme Reporters sans frontières (RSF). "Ces journalistes sont entrés au Congo avec des visas touristiques", a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouvernement congolais Thierry Moungalla dans un entretien téléphonique. "J'ai été informé par les autorités consulaires italiennes" de leur volonté d’obtenir une accréditation de reportage pour régulariser leur situation, "ce à quoi je me suis refusé", a-t-il ajouté. "Dans la pratique journalistique et dans la réglementation du Congo, on vient à visage découvert", a poursuivi M. Moungalla : "Ils se sont mis dans leur tort"...
(RFI 17/03/17)
Un cadre informel d'échanges, de discussions et de propositions pourrait être mis en place au Congo entre le gouvernement et les ONG des droits de l'homme. C'est ce qui ressort d'une longue et interminable concertation organisée jeudi 16 mars, entre ces ONG et le ministre de la Justice qui ont débattu également d'un récent rapport accablant sur la violation des droits dans le pays. Les ONG veulent aller voir ce qui se passe dans les prisons. Le gouvernement est prêt à leur donner l'accès, mais ne croit pas un seul instant à l'existence des prisonniers politiques. Le ministre de la Justice Pierre Mabiala a échangé directement avec les ONG des droits de l’homme pendant plus de cinq heures et a...
(RFI 16/03/17)
C'est la fin de l'attente et de l'austérité pour les quelque 15 000 boursiers de l'université Marien Ngouabi à Brazzaville. Les bourses du 4ème trimestre 2016, qui n'avaient toujours pas été versées, ont été débloquées. Ces dernières semaines, à la Faculté des lettres et sciences humaines, de nombreux étudiants avaient déserté en signe de protestation ou tout simplement faute de moyens pour s'offrir un logement ou pour se déplacer. Nelson Apanga, membre du MEEC, Mouvement des élèves et étudiants du...
(Xinhua 15/03/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- La ministre en charge de la santé Jacqueline Lydia Mikolo a déclaré lundi à Brazzaville, l'épidémie de la variole du singe ou "monkey pox" dans le département de la Likouala, à l'extrême nord du pays. Selon la ministre, vingt cas ont été notifiés dans les districts de d'Impfondo, Bétou Enyelle et Dongou chez des sujets âgés de 4 à 40 ans. L'on déplore un décès dû à cette épidémie qui avait déjà sévi dans ce même département...
(APA 15/03/17)
APA - Brazzaville (Congo) - Au total 3 morts ont été enregistrés sur les 20 cas de variole de singe signalés au nord-Congo, indique un communiqué du ministère congolais de la santé et de la population, parvenu mardi à APA à Brazzaville. Selon ce communiqué cette épidémie a déjà sévit dans ce département en 2003. Elle se manifeste par des boutons remplis de liquide sur tout le corps y compris le cuir chevelu. La contamination se fait par le contact...
(Jeune Afrique 14/03/17)
Le Fonds bleu pour le Bassin du Congo est sur les rails depuis la semaine dernière. Il doit permettre de subventionner des projets qui permettront de préserver cette région, à hauteur de 100 millions d'euros chaque année. Le président congolais, Denis Sassou Nguesso (DSN), avait convié quelques-uns de ses amis à la cérémonie de signature de l’accord de création d’un fonds pour le bassin du Congo (le Fonds bleu), les 8 et 9 mars à Oyo. Outre les ministres de...
(Xinhua 13/03/17)
Le redéployement énergétique est l'un des piliers importants du développement de l'Afrique, a déclaré samedi Amakoé Klutsè président du comité technique d'organisation de la session ordinaire du Comité technique spécialisé (CTS) de l'UA sur les Transports, les Infrastructures interrégionales et transcontinentales, l'Energie et le Tourisme, du 13 au 17 mars à Lomé. Invité au journal de soir de la télévision nationale (TVT), M. Klutsè a indiqué qu'il est important que les pays africains se mettent ensemble pour mutualiser leurs efforts...
(RFI 11/03/17)
Le département d’Etat américain a publié en début de semaine son rapport sur l’état des droits de l’homme au Congo-Brazzaville. Le constat est alarmant : en 2016, la quasi-totalité des droits fondamentaux protégés par les traités internationaux, la Constitution et le code de procédure pénale ont été violés en République du Congo. Sur 40 pages, les faits sont énumérés, bruts, sans commentaire ni interprétation. Et les agents de l’Etat sont désignés comme les principaux responsables. Des disparitions forcées à la torture en passant par le viol, le département d’Etat américain énumère les atteintes aux droits de l’homme et la liste est très longue.
(AFP 10/03/17)
Douze pays africains ont lancé jeudi au Congo, à Oyo (400 km au nord de Brazzaville), un "Fonds bleu pour le Bassin du Congo" visant à subventionner des projets au profit des riverains, selon un journaliste de l’AFP. "L’initiative a deux grandes ambitions : la préservation des forêts et des eaux du Bassin du Congo, mais aussi aider les populations à accéder à une meilleure qualité de vie", a expliqué à l’AFP Benazir Hilali. Madame Hilali est la coordonnatrice des...
(Xinhua 09/03/17)
OYO (CONGO), (Xinhua) -- Le Premier ministre congolais Clément Mouamba a appelé, mercredi soir à Oyo (ville située à 400 km au nord de Brazzaville), les pays du Bassin du Congo à une gestion rationnelle de l'eau, a constaté Xinhua sur place. "Conscients de la vulnérabilité de nos pays au changement climatique, ainsi que de la prochaine crise de l'eau dont les signes sont déjà perceptibles, il est indispensable que cette ressource vitale soit préservée et gérée correctement et surtout...
(Jeune Afrique 09/03/17)
Cette semaine, dans le cadre de notre série l’argent des Africains, nous mettons le cap sur Pointe-Noire, à la rencontre de David. Ce Congolais de 25 ans a créé son entreprise de conseil et réparation de matériel informatique il y a deux ans. Comment dépense-t-il son argent ? Il a accepté de faire le point avec nous. Le quotidien de David tourne presque exclusivement autour de sa jeune entreprise. Dynamique, ambitieux et à seulement 25 ans, il emploie quatre personnes...
(Gabon Review 09/03/17)
Afin de s’inspirer des dispositifs et mécanismes de financement de l’assurance maladie universelle de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), une délégation du ministère du Travail et de la sécurité sociale du Congo séjourne à Libreville du 8 au 10 mars. Le directeur général de la CNAMGS, Michel Mboussou en séance de travail avec la délégation congolaise, le 8 mars 2017 à Libreville. © Gabonreview Une délégation congolaise séjourne depuis le 8 mars à Libreville pour...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Parmi les nouveaux visages incontournables de la Cemac, le tchadien Abbas Mahamat Tolli hérite d'un poste d'autant plus important que la récession économique de la zone ne fait que commencer. Il a été adoubé le 17 février par les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Dix jours après avoir pris ses quartiers dans le vaste bureau de gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), au 15e étage du siège, à Yaoundé...
(Le Point 06/03/17)
Quotidien difficile, avenir obstrué, renchérissement du coût de la vie : les étudiants et les citoyens lambda ont décidé de se faire entendre. C'est dans un lycée déserté, où les résidus de gaz lacrymogènes piquent encore les yeux et où le mât flanqué de la bannière tchadienne jonche le sol, que nous emmène le site d'info tchadien Alwihdainfo.com. Son reportage s'intitule « Tchad : atmosphère post-violence, élèves et professeurs asphyxiés et drapeau arraché », et se déroule au lycée de...
(RFI 04/03/17)
Cinq ans après les explosions d'un dépôt de munitions et d'armes de l'armée congolaise, qui ont tué près de 300 personnes dans le quartier Mpila à l'est de Brazzaville, tous les 17.000 sans-abri n'ont toujours pas été relogés. Ils se plaignent et appellent l'Etat à prendre ses responsabilités même s'il a relogé quelques centaines d'autres sinistrés dans la banlieue nord de Brazzaville. De part et d’autre de l’avenue de l’Intendance qui traverse le quartier Mpila qui a failli être rayé...
(La Voix de l'Amérique 03/03/17)
Les survivants de l’explosion d’un dépôt de munitions qui avait faite près de 300 morts, le 4 mars 2012, se rappellent encore de ces tristes moments, cinq ans plus tard. Ils appellent les autorités à rebâtir leurs maisons toujours en ruines. Des bâtiments en ruines depuis cinq ans sont maintenant transformés en décharges publiques dans le quartier de Yoro, très touché par l’explosion du dépôt de munitions de Mpila à Brazzaville. Cinq ans après, de mauvais souvenir taraudent toujours les...
(Agence d'information d'afrique centrale 03/03/17)
L’ambassadeur de la République bolivarienne du Venezuela au Congo, Norma Borges, a organisé un marathon sur l’avenue de la corniche à Brazzaville dans le cadre du renforcement des relations d’amitié entre les deux pays. Une cinquantaine d’athlètes ont pris part à cette compétition sportive qui a eu pour point de départ et d'arrivée ; la Case de Gaulle à Bacongo dans le deuxième arrondissement de Brazzaville. Ces athlètes ont suivi l’itinéraire suivant : Case de Gaulle- Pont 15 août 1960-...
(La Voix de l'Amérique 02/03/17)
Le président de l’Association pour les droits de l’homme et l’univers carcéral (ADHUC), Loamba Moke, se dit vivement préoccupé par la situation des demandeurs d’asile de RDC déboutés par le Comité national d’assistance aux réfugiés (CNAR). Selon Loamba Moke, ces personnes sont en insécurité et pourraient être visées par une autre opération "Mbata ya Bakolo", menée en 2014 par la police contre les étrangers en séjour irrégulier à Brazzaville. Dans un appel lancé à d’autres ONG, le président de l’ADHUC...
(Agence Ecofin 02/03/17)
(Agence Ecofin) - « VOXTV, la première télévision congolaise à émettre directement sur Canal+ sans une première diffusion locale. » Tel un slogan, voilà qui devrait permettre à la nouvelle chaîne de télévision de se distinguer. Basée à Brazzaville, VOXTV débutera ses émissions, ce 15 mars 2017, et sera accessible au canal 333 sur les bouquets Canal+. La chaîne sera aussi disponible sur satellite, sur la télévision numérique terrestre et sur YouTube. VOXTV se définit avant tout comme un média...
(RFI 01/03/17)
Dans son dernier rapport annuel publié hier, l’Observatoire congolais des droits de l'homme (OCDH) dresse un tableau très sombre de la situation des droits humains dans le pays estimant que 2016 a marqué « une régression totale » en la matière, avec de nombreux cas de tortures, d'arrestations et une augmentation inédite, selon l'observatoire, du nombre de prisonniers politiques. Mais l'opposition n'est pas la seule victime des violations droits de l'homme, selon l'OCDH qui consacre un chapitre de son rapport à la crise qui secoue le pool depuis avril 2016.

Pages

(RFI 24/03/17)
Après le sit-in, le courrier. Les membres du mouvement citoyen ras-le-bol ont déposé une lettre au Parlement à Brazzaville pour demander l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire sur la faillite la compagnie aérienne nationale ECAIR, aujourd'hui en cessation de paiement et sous les feux des critiques suite à la publication d'un rapport d'audit qui a révélé des soupçons de fraudes et de détournements de fonds. Un rapport que la directrice générale d'ECAir, Fatima Beyina Moussa a jugé « biaisé » et « non professionnel ». Pour défendre sa gestion, la directrice générale s'est appuyée sur le fait que, pendant cinq ans, le prestigieux cabinet d'audit international Ernst and Young avait validé ses comptes. Or un journaliste...
(MondAfrique 24/03/17)
En mission au Congo Brazzaville entre le 20 février et le 8 mars, le Fonds Monétaire International (FMI) a procédé à l’évaluation de la situation économique et financière du pays en 2016 et fait le bilan des perspectives pour 2017. Dans ses conclusions préliminaires, la mission a toutefois souligné qu’une série de données ne lui avaient pas été fournies. Elle a notamment regretté « la non mise à disposition de certaines informations cruciales portant sur les transactions financières de l’Etat liées au pétrole. Elle a demandé à plusieurs reprises, en vain, la situation du compte du gouvernement en Chine qui reçoit une partie des recettes de la vente du pétrole en Chine et finance l’exécution de projets en République du...
(Xinhua 24/03/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le gouvernement congolais a approuvé mercredi en conseil des ministres un projet de loi attribuant à la société Zhengwei technique Congo, un permis de recherches minières pour l'or dit "permis Mayéyé" situé dans le département de la Lékoumou au Sud du pays. Dans le cadre de ce permis, Zhengwei technique Congo réalisera un investissement prévisionnel estimé à 1,2 milliards de francs CFA pour des travaux de recherches. Le gouvernement congolais a également octroyé un permis de recherches...
(Jeune Afrique 24/03/17)
La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) infléchit sa politique monétaire, en relevant son taux directeur de 50 points de base, au terme de son premier comité de politique monétaire de l’année, tenu le 22 mars. Une première depuis 2008. La Beac infléchit sa politique monétaire. Elle a relevé son taux directeur de 50 points de base le 22 mars, au terme de son premier Comité de politique monétaire (CPM) de l’année. Le taux d’intérêt des appels d’offres (TIAO)...
(Xinhua 23/03/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Dans le cadre de la Journée mondiale des forêts célébrée le 21 mars, la ministre en charge des forêts du Congo, Rosalie Matondo, a rendu publique une déclaration dans laquelle elle a indiqué que 80% des ménages du pays utilisaient le bois comme source d'énergie. "Environ 17.000 hectares de forêts sont détruits chaque année dans notre pays du fait des défrichements occasionnés par l'agriculture sur brûlis, la récolte du bois de chauffe, la production du charbon de...
(APA 23/03/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La croissance économique réelle de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) devrait se situer à 1,6% en 2017 contre 0,2% un an auparavant, selon les prévisions du Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des États de la sous-région (BEAC). Au terme de sa première session de l’année, tenue mercredi dans la capitale camerounaise, Yaoundé, cette instance a mis cette reprise sur le compte de la remontée des cours du pétrole ainsi que...
(Agence Ecofin 23/03/17)
Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des États de l'Afrique centrale (Beac) réuni à Yaoundé, au Cameroun le 22 mars, a indiqué que la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) connaîtra une reprise de la croissance économique réelle, avec un taux de 1,6% en 2017 contre 0,2% en 2016. Selon Abbas Mahamat Tolli (photo), gouverneur de la Beac, « cette reprise de la croissance est en lien avec la remontée des cours du brut et...
(Xinhua 23/03/17)
Plongée dans une profonde crise économique, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) a enregistré une décélération plus marquée de la croissance de son produit intérieur brut (PIB) à 0,2% en 2016, révèle mercredi une analyse de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) qui table cependant sur une reprise de 1,6% en 2017. Selon les récentes estimations publiées en décembre par la BEAC, la CEMAC, espace communautaire composé du Cameroun, du Congo-Brazzaville, du Gabon, de la...
(RFI 21/03/17)
Un déficit abyssal, des centaines de salariés qui ne sont plus payés, des avions cloués au sol depuis le 10 octobre 2016. Voilà ce qui reste de la compagnie aérienne nationale du Congo Brazzaville, ECAir, lancée en grande pompe en 2011 et à grand renfort d'argent public, près de 500 millions d'euros. Un rapport d'audit commandé en fin d'année par le ministère des Finances, confié aux cabinets congolais Cacoges et Rainbow et rendu public en février, met clairement en cause la gestion de l'entreprise en soulignant de possibles conflits d'intérêts avec certains partenaires, des anomalies dans les comptes, de nombreuses dépenses non justifiées, des charges d'exploitation exorbitantes, etc.
(Agence Ecofin 21/03/17)
(Agence Ecofin) - Le 15 mars dernier, l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (Arpce) a constaté un arrêt pendant quelques heures du réseau de l’opérateur de téléphonie mobile MTN. Cette situation a suscité de nombreux désagréments auprès des consommateurs. Afin de tirer toutes les conséquences de ce manquement, le régulateur télécoms a sommé l’entreprise de s’expliquer. Dans un communiqué, Yves Castanou, le directeur général de l’Arpce, a expliqué que «conformément à la loi, MTN Congo devra...
(RFI 20/03/17)
A 57 ans révolus, il est le tout premier citoyen d'origine équato-guinéenne à présider aux destinées de la Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC). Fortunato Ofa Mbo Nchama a été intronisé le samedi 18 mars à Brazzaville au siège de cette institution sous-régionale pour un mandat de cinq ans. Il a décidé de ne financer que des projets ayant un véritable impact sur le quotidien des populations ; d'épargner et de réduire les importations surtout en cette...
(Xinhua 20/03/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Les dirigeants de la Banque de développement de l'Afrique centrale (BDEAC), entendent, sous la conduite de leur nouveau président, mobiliser plus de nouvelles ressources en vue d'appuyer la relance économique des pays de la communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC), durement touchés par la chute des cours des matières premières. Cet engagement a été pris samedi à Brazzaville à l'issue de l'assemblée générale extraordinaire et du conseil d'administration de cette banque, couplée avec l'installation de...
(Agence Ecofin 17/03/17)
(Agence Ecofin) - La croissance économique de la République du Congo devrait progresser de 1% cette année après une récession de 2,1% en 2016. Cette bonne performance sera portée par une augmentation de la production pétrolière du pays, indique Reuters qui cite un communiqué du comité financier et monétaire du Congo. Cette hausse de la production d’or noir sera portée par l’entrée en activité cette semaine du champ pétrolier du français Total à Moho. Ce champ augmentera de 100 000...
(RFI 17/03/17)
Au Congo-Brazzaville, la compagnie aérienne ECAir se défend. Dans un document d'une vingtaine de pages que RFI a pu consulter, l'entreprise répond aux critiques formulées dans un rapport d'audit commandé par le ministère des Finances, et qui conclut à de graves dysfonctionnement de gestion. Un audit commandé pour tenter de comprendre comment cette entreprise dans laquelle l'Etat a investi plus de 500 millions d'euros depuis 2011 a pu faire faillite, au point de cesser toute activité en octobre dernier. En...
(APA 16/03/17)
APA-Brazzaville (Congo) - La production pétrolière du Congo sera d’environ 300.000 barils par jour en 2018 contre 250.000 baril par jour en 2016 selon les estimations du ministère des hydrocarbures rendues publiques jeudi à Brazzaville. Le ministère congolais des hydrocarbures justifie cette croissance de la production pétrolière par l’annonce par la société française Total, le 15 mars 2017, de la mise en production du champ pétrolier Moho Nord, en mer profonde à quelque 75 km au large de Pointe-Noire. Ce projet dans lequel la participation de Total est de 53,5%...
(Agence Ecofin 16/03/17)
(Agence Ecofin) - En République du Congo, le géant pétrolier français Total a annoncé la mise en production du périmètre Moho Nord situé en eau profonde, à 75 km au large de Pointe-Noire. D’une capacité de production de 100 000 barils de pétrole par jour, le projet Moho Nord contribuera à doper la production nationale congolaise et assurera au pays une place dans le peloton de tête des principaux producteurs du continent africain. A plein régime, Moho Nord devrait générer...
(Financial Afrik 16/03/17)
Total a annoncé, le 15 mars, avoir mis en production le projet Moho Nord en mer profonde, situé à 75 kilomètres au large de Pointe-Noire en République du Congo. Le projet, opéré par Total, a une capacité de production de 100 000 barils équivalent pétrole par jour. « Moho Nord est le plus important projet pétrolier jamais réalisé en République du Congo. Vitrine de l’excellence opérationnelle du Groupe en mer profonde, ce projet conforte notre position de leader en Afrique...
(Agence Ecofin 16/03/17)
(Agence Ecofin) - En proie à l’insécurité des terres agricoles qu’ils exploitent par location auprès de propriétaires qui ne se montrent pas toujours compréhensifs, les producteurs congolais en appellent à l’intervention de l’Etat. « Nous demandons au gouvernement de résoudre le problème des terres, qui ne facilite pas notre travail. La récolte qui devait déjà avoir lieu, se fera au mois de septembre à cause de quelques soucis que nous avons eus avec les propriétaires fonciers », a déclaré Davy...
(Agence Ecofin 16/03/17)
Selon un communiqué de l’agence de notation Fitch publié par Reuters le 15 mars, les programmes économiques proposés actuellement par le Fonds monétaire international (FMI) pourraient atténuer le manque à gagner provoquée par la baisse des recettes pétrolières subies par certains pays de la Cemac. Fitch cite nommément le Cameroun (B/Stable), la République du Congo (CCC) et le Gabon (B +/Négative). L’étendue des retombées des programmes FMI, selon l’agence de notation, dépendrait de la capacité de mise en œuvre des...
(AFP 15/03/17)
Le mouvement citoyen congolais Ras-le-bol a dénoncé mercredi à Brazzaville la "mauvaise gestion" de la compagnie aérienne publique Ecair, dont les avions sont cloués au sol depuis octobre en raison de son endettement, a constaté un journaliste de l’AFP. Une quinzaine de jeunes militants du mouvement se sont rassemblés durant une trentaine de minutes devant le siège d’Ecair (Equatorial Congo airlines), situé en face de l’aéroport international de Brazzaville. Ils ont scandé des slogans hostiles à la direction de la société, avant de se disperser sans incidents. "Il faut que les responsabilités soient établies et que les responsables de ce désordre financier répondent de leurs actes.

Pages

(APA 13/03/17)
L’équipe éthiopienne de St-Georges a battu ce dimanche au stade Denis Sassou N’Guesso de Dolisie( département du Niari au sud –Congo) son homologue congolaise de l’AS-Léopards par 1 but à 0, en match comptant pour les 16ème des finales de la Coupe Africaine de la Ligue des champions. Le but de l’équipe de St-Georges a été marqué contre le cours de jeu en première mi-temps, à la 27ème Ainsi St-Georges prend une belle option pour la suite de la compétition dont le match retour aura lieu dans une semaine à Addis Abeba en Ethiopie.
(Sahara Medias Agency 08/03/17)
L’équipe nationale de football, « les Mourabitounes », va livrer, pendant le mois de mars deux rencontres amicales à Nouakchott, dans le cadre de sa préparation des prochaines éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations « Cameroun 2019 ». Après avoir annoncé un match test le 24 mars contre le Bénin, la fédération mauritanienne de football a annoncé mardi, un autre match amical contre le Congo Brazzaville lundi 27 mars à Nouakchott. Le Congo occupe la 76ème place dans le classement FIFA et a été tiré dans le groupe « G » pour les qualifications aux côtés du Zimbabwe, de la république démocratique du Congo et le Libéria. Les diables rouges du Congo éliminés en quart de finale en 2015,...
(Afrique Actualité 07/03/17)
La fédération togolaise de football (FTF) est mécontente de l'attitude de celui qu'il convient, désormais, d'appeler ex sélectionneur adjoint des Eperviers aux côtés du sélectionneur Claude Le Roy. Il s'agit de Sebastien Migne qui vient de quitter Claude Le Roy et la FTF. Ce, après avoir été retenu par la sélection du Congo Brazzaville, les Diables Rouges comme sélectionneur. Il a été confirmé lundi à ce poste par le ministre congolais des Sports, Léon Alfred Opimbat. Ce départ il faut...
(Agence d'information d'afrique centrale 10/02/17)
Quatre jours après la finale de la CAF, les sélections africaines sont les plus concernées par les changements du classement de la Fifa, rendu public ce jeudi : l’Egypte, le Cameroun, la RDC ou le Burkina progressent quand la Côte d’Ivoire ou l’Algérie dégringolent. Sans jouer, les Diables rouges reculent eux de 5 places. Vice-championne d’Afrique, l’Egypte devance pourtant son bourreau camerounais au classement Fifa du mois de février : première nation continentale, l’Egypte fait un bon de 12 places...
(APA 28/12/16)
APA-Brazzaville (Congo) - Barthélémy Ngatsono a été nommé sélectionneur des Diables Rouges du Congo, en remplacement du Français Pierre Lechantre, limogé depuis novembre dernier pour ‘’incompétence’’, annonce un communiqué de la Fédération congolaise de football (FECOFOOT) reçu mardi à APA. Barthélémy Ngatsono est à la tête d’un nouveau staff technique qui assurera l’intérim de la direction de l’équipe nationale seniors A jusqu’à nouvel ordre, souligne le communiqué, précisant que le nouveau sélectionneur a pour adjoint Cyrille Ndonga là où Gaston...
(RFI 27/12/16)
Barthélémy Ngatsono est le nouveau sélectionneur des Diables rouges. Il remplace le Français Pierre Lechantre, qui a été limogé il y a un mois. La fédération congolaise de football a admis qu'une trentaine d'entraîneurs étaient prêts à prendre les rênes de la sélection du Congo.
(AFP 17/11/16)
Le contrat du Français Pierre Lechantre, nommé sélectionneur du Congo en janvier pour une durée de 28 mois, a pris fin ce mardi, après 11 mois seulement, selon un communiqué de la Fédération congolaise de football. Une défaite en Ouganda (1-0), samedi en éliminatoires du Mondial-2018, a été fatale au successeur de Claude Le Roy, qui n'avait pas souhaité prolonger sa mission. L'ancien international français Didier Six, qui fut notamment sélectionneur du Togo, fait partie des noms cités pour remplacer...
(Jeune Afrique 16/11/16)
Fragilisé par une défaite en Ouganda samedi (0-1), Pierre Lechantre a été démis de sa fonction de sélectionneur du Congo mardi. Interview. Jeune Afrique : Est-ce que vous confirmez ne plus être le sélectionneur du Congo ? Pierre Lechantre : Oui. Nous avons eu une réunion mardi matin [15 novembre] au ministère des Sports, et la décision a été prise de me retirer la direction de la sélection nationale. Je confirme également qu’Aymen Hbibi, le préparateur physique tunisien qui était...
(APA 16/11/16)
APA – Dakar (Sénégal) – Le sélectionneur du Congo, Pierre Lechantre, a été démis de ses fonctions par la Fédération congolaise de football (FECOFOOT) pour insuffisance de résultats, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. C’est la nouvelle défaite concédée samedi à Kampala 0-1 devant l’Ouganda pour le compte de la 2ème journée des éliminatoires du Mondial 2018 qui a précipité la décision des responsables congolais. Après deux journées, le Congo a concédé autant de défaites, soit 0 point au compteur...
(Afrik.com 14/11/16)
Plombé par un penalty inexistant, le Sénégal s’est incliné 2-1 en Afrique du Sud malgré une belle deuxième période samedi à l’occasion de la 2e journée des éliminatoires du Mondial 2018. Dominé en Ouganda (1-0), le Congo a quant à lui enchaîné un 2e revers. - Afrique du Sud 2-1 Sénégal Rageant pour le Sénégal ! Auteurs d’un sans-faute dans les éliminatoires de la CAN 2017 et espérant rééditer cette performance dans ceux du Mondial 2018, les Lions de la...
(RFI 10/10/16)
Vainqueur à l’extérieur sur la pelouse du Congo Brazzaville (2-1), l’Egypte occupe la première place du groupe E après le match nul (1-1) de son principal rival dans cette poule, le Ghana, face à l’Ouganda. Mohamed Salah a été l’homme décisif. Après le match nul surprise du Ghana à domicile face à l’Ouganda vendredi 7 octobre, l’Egypte a réalisé une belle opération en allant s’imposer sur le terrain du Congo (2-1). Les Pharaons ont pourtant souffert à Brazzaville devant une...
(Jeune Afrique 07/10/16)
Le complexe sportif de Kintélé, au nord de la capitale, est impressionnant. Un an après avoir accueilli les Jeux africains, il n’a rien perdu de son éclat. Mais qui en profite ? Tel un nid doré, le stade de 60 000 places émerge au loin, majestueux, alors que l’on serpente dans les collines sur la vieille route venant de Brazzaville. Au moment où le taxi quitte les quartiers populaires de Kintélé, les autres équipements du complexe sportif de la Concorde se révèlent...
(APA 05/10/16)
APA-Brazzaville (Congo) - 25 Diables rouges ont été retenus par l’entraîneur congolais le Français Pierre Lechantre, pour le match contre l’Egypte dimanche prochain à Brazzaville comptant pour le début des éliminatoire de la Coupe du monde Russie 2018, a appris APA mercredi auprès de la Fédération congolaise de football (Fécofoot). Les 25 diables rouges retenus sont : -Gardiens : Pavelh Ndzila (Etoile du Congo); Wolfrigon Mongondza (Diables –Noirs); Gildas Mouyabi (La Mancha de Pointe-Noire). -Défenseurs : Boris Moubhio (AC Léopards...
(Afrik.com 03/10/16)
Renversants, le Cameroun et le Congo ont validé dimanche leur qualification pour la CAN 2017 des moins de 17 ans, en compagnie du Mali, encore victorieux à l’occasion du 3e tour retour des éliminatoires. Le dernier billet se joue lundi entre la Guinée et le Sénégal. Le Cameroun et le Congo l’ont fait ! Virtuellement éliminés après leur défaite du match aller, les Lionceaux et les Diablotins ont renversé leur adversaire à l’occasion de la manche retour du 3e tour...
(RFI 05/09/16)
Les bissau-guinéens ont perdu, 1-0, lors de leur déplacement au Stade Municipal de Kintélé à Brazzaville face au Congo. La Guinée-Bissau confirme sa qualification pour la CAN, terminant à la première place du Groupe E avec 10 points juste devant les congolais qui comptabilise 9 unités. La Guinée-Bissau, déjà qualifiée pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations qui se déroulera au Gabon, se déplaçait ce dimanche au Congo lors du dernier match des éliminatoires pour la CAN 2017 pour ces...
(APA 30/08/16)
APA-Brazzaville (Congo)- Pierre Lechantre, sélectionneur des Diables rouges du Congo, a convoqué 23 joueurs pour le match contre la Guinée –Bissau comptant pour la 6e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Gabon 2017, annonce un communiqué de la Fédération congolaise de football (Fécofoot) reçu mardi à APA. Ce match est sans enjeu pour les Diables rouges du Congo car ils sont de la phase finale de la prochaine CAN après leur défaite 2-1 face au Kenya, lors...
(Agence d'information d'afrique centrale 29/08/16)
Pierre Lechantre a mis les ciseaux sur sa première liste. Le sélectionneur des Diables rouges a retenu les 23 joueurs qui disputeront, le 4 septembre à Kintélé, le match contre la Guinée Bissau comptant pour la 6e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, Gabon 2017. L’ossature est fortement dominée par les joueurs locaux, puisque le nombre des joueurs de la diaspora, appelés en renfort ne pèse pas sur la balance. Il s’est encore affaibli à cause du...
(Agence d'information d'afrique centrale 24/08/16)
Pour la rencontre contre les bissau-guinéens, le sélectionneur des Diables rouges, Pierre Lechantre, a retenu des joueurs évoluant au pays. À eux de confirmer le 4 septembre à Brazzaville pour se faire une place dans l’équipe A. « On veut voir dans quelle mesure intégrer les joueurs locaux au sein de la sélection nationale A », a expliqué Pierre Lechantre lors de la séance d’entrainement du 23 août. Le match qui opposera le Congo à la Guinée Bissau, dans le...
(Autre média 22/08/16)
Bien placé après son succès 2-1 en Namibie à l’aller, le Congo a confirmé et validé son billet pour le dernier tour des éliminatoires de la CAN 2017 des moins de 17 ans en écrasant ce même adversaire (3-0) dimanche au stade Alphonse Massambat-Débat de Brazzaville à l’occasion de la manche retour du 2e tour. Rodrigue Kiba (6e) et Prestige Mboungou (22e) ont rapidement ôté tout suspense avant qu’Edouard Mountou ne corse l’addition (89e). Mauvaise surprise en revanche pour la...
(Agence d'information d'afrique centrale 22/08/16)
Pour le match contre la Guinée Bissau, comptant pour la dernière journée de la Coupe d’Afrique des nations Gabon 2017, Pierre Lechantre a fait son choix. Son ossature sera fortement dominée par des joueurs évoluant au pays. Les Diables rouges ont entamé ce lundi et ce jusqu’au 29 août prochain, leur stage pour préparer le match du 4 septembre à Brazzaville face à la Guinée Bissau. Un match sans enjeu d’autant plus que le Congo avait déjà grillé sa précieuse...

Pages

(Le Monde 23/03/17)
L’écrivain franco-congolais, présent au pavillon des Lettres d’Afrique, dont « Le Monde » est partenaire, rappelle la diversité littéraire du continent. Premier romancier titulaire, en 2016, de la chaire annuelle de « création artistique » au Collège de France, l’écrivain franco-congolais Alain Mabanckou a consacré ses cours aux lettres africaines. Dans le même cadre, il a également organisé un grand colloque intitulé « Penser et écrire l’Afrique aujourd’hui », dont les actes, réunissant les dix-neuf interventions d’auteurs et d’intellectuels, viennent de paraître. Alain Mabanckou sera l’un des écrivains présents au pavillon des Lettres d’Afrique. Entretien. Pour la première fois, le Salon du livre de Paris abritera un pavillon des Lettres d’Afrique. Y voyez-vous un pas...
(Jeune Afrique 04/03/17)
Cette Congolaise de 40 ans est la fondatrice de la Pulp Fashion Week, le premier événement français consacré à la mode pour les grandes tailles. Un samedi glacial de la fin décembre dans une galerie d’art du quartier du Sentier, à Paris. Des mannequins défilent devant un jury de professionnels. En talons hauts et la démarche assurée, les jeunes femmes prennent la pose au bout du podium, une main sur la hanche. Un casting classique, somme toute… sauf qu’ici les modèles font plutôt du 46 que du 36. Et pour cause, elles auditionnent pour la 5e édition de la Pulp Fashion Week, le seul événement mode en France consacré aux grandes tailles – jusqu’au 54. À sa tête, Blanche Kazi,...
(BBC 21/02/17)
Après plus de deux décennies de black out, les cinéphiles de Brazzaville ont retrouvé le chemin des salles de cinéma. Disons plutôt... de la salle. Un complexe lancé par Cinébox, une entreprise congolaise de distribution et d'exploitation cinématographique, cofondée par Romaric Oniangue et Gilles-Laurent Massamba. Pour les deux jeunes congolais, MTN Movies House, c'est bien plusqu'un complèxe, c'est la résurrection d'une industrie qui s'était éteinte. "Aujourd'hui, on voit les industries comme Nollywood qui s'en sortent très bien. Et on s'est...
(Jeune Afrique 15/02/17)
Avec "La Sonate à Bridgetower", le romancier congolais Emmanuel Dongala raconte l’étonnant destin d’un violoniste métis, élève de Haydn et ami de Beethoven. Une immersion dans le XVIIIe siècle révolutionnaire, entre ombres et Lumières. C’est un tableau, un roman, une partition. Dense et érudite, La Sonate à Bridgetower, le nouveau livre d’Emmanuel Dongala, se distingue de l’ensemble de la production éditoriale par ses vastes ambitions, dont la moindre n’est pas de restituer l’atmosphère révolutionnaire de la fin du XVIIIe siècle en Europe. « Après avoir beaucoup travaillé sur l’Afrique, il était temps d’écrire quelque chose de nouveau, explique le romancier congolais.
(Jeune Afrique 09/02/17)
Singuila a dévoilé début février "Ay Mama", deuxième single de son prochain album attendu au printemps. Le clip de la chanson propose une balade dans un Brazzaville coloré et peuplé de sapeurs. On est encore loin des 23 millions de vues de « Tchoin » du rappeur Kaaris mis en ligne il y a moins d’un mois. Mais le clip Ay Mama de Singuila, lui, éblouit les internautes comme jamais ! Porté par les rythmes dansants de l’afro-pop, Singuila, chanteur...
(Le Monde 19/01/17)
Dans son dernier roman, l’écrivain congolais revient sur le destin d’un violoniste métis dont le talent subjugua les plus grands compositeurs de son époque. Pendant cinq ans, pour son sixième roman, Emmanuel Dongala s’est plongé dans un univers singulier, bien éloigné de son Afrique natale, jusque-là seul territoire de son écriture. Il s’est aventuré dans l’Europe des Lumières, celle où l’on tient salon et où la musique joue un rôle central. Volontairement écrite dans un style classique, La Sonate à...
(Libération 16/01/17)
Pour célébrer 2017, Africa4, dont le premier symbole a été le crocodile (n’goki en lari), fait peau neuve en allant chercher sur les rives du Congo son totem. Pour célébrer 2017, Africa4, dont le premier symbole a été le crocodile (n’goki en lari), fait peau neuve en allant chercher sur les rives du Congo son totem. Il a été sculpté par l’atelier Konogo de Brazzaville. Héritier d’une famille de sculpteurs et tailleurs de bois, maître feu Benoît Konogo est un...
(RFI 13/01/17)
Après une quinzaine de pièces avec sa compagnie, des tournées un peu partout dans le monde, le chorégraphe congolais Faustin Linyekula opte pour une forme simple intime. Sa pièce « Le Cargo », jusqu’au 14 février au Théâtre du Tarmac, à Paris, est un solo où il raconte à travers les mots et la danse son retour dans son village natal après 29 ans d'absence. RFI : Dans Le Cargo vous revenez au village de votre enfance, Obilo, au Congo,...
(Le Point 04/01/17)
L'écrivain, pour sa première visite au Sénégal, a vu dans les Ateliers de la pensée un prolongement du colloque du Collège de France qu'il organisait à Paris en mai dernier. Le Point Afrique : Les Ateliers de la pensée vous ont valu votre première visite au Sénégal. Un grand moment pour vous ? Alain Mabanckou : Venant pour la première fois au Sénégal, je me suis senti comme n'importe quel étranger. Sauf qu'ayant lu et enseigné des textes d'écrivains du...
(Le Monde 03/01/17)
Dense et documentée, l’exposition « Congo Art Works », à Bruxelles, jette un éclairage plus anthropologique qu’esthétique sur la peinture populaire congolaise. Cela pourrait faire l’objet d’une thèse : comment aborder un même sujet, la peinture populaire congolaise, sous deux angles différents. Le hiatus est saisissant entre l’exposition « Beauté Congo », organisée en 2015 par le galeriste André Magnin à la Fondation Cartier, à Paris, et « Congo Art works », orchestrée jusqu’au 22 janvier à BOZAR, à Bruxelles,...
(AfricaNews 22/12/16)
Premier festival international de la bande dessinée du pays, ‘Bilili BD’ a réuni pendant quatre jours à Institut français du Congo. de la capitale congolaise, des bédéistes du Congo, du Cameroun, de la RDC et de la France. “L’objectif poursuivi pour un tel festival, c’est avant tout de mettre en avant la BD, la bande dessinée. Cela a été un succès parce que sur toute la semaine il y a eu beaucoup d’échanges, à l’Institut et dans les écoles”, a...
(Congo-Site 09/11/16)
Du 6 au 10 décembre prochain à Brazzaville, l'Institut Français de Brazzaville célèbre la bande dessinée avec la toute première édition du festival Bilili. Ce festival dédié à la bande dessinée se déroule sur la thématique : «Moi, demain », une occasion pour rencontrer des auteurs de la bande dessinée du Bassin du Congo et de France et participer aux différentes activités et concours. Cette rencontre a pour consigne se déguiser en personnage de bande dessinée ou de dessin animé...
(Agence Ecofin 02/11/16)
(Agence Ecofin) - Mardi, Guy Maurice, responsable de l’exploration et de la production de pétrole en Afrique pour Total a déclaré à Reuters que la compagnie s’attend à une production de 100 000 barils de pétrole par jour dès la mise en service du champ Moho Nord, au Congo, courant premier trimestre de 2017. Situé à près de 75 km au large de Pointe Noire et à 650 m et 1100 m de profondeur, c’est le premier projet en eaux...
(La Voix de l'Amérique 25/10/16)
A 65 ans, Victor Miakabana dit Macabus est incontestablement l’un des plus vieux photographes du Congo-Brazzaville encore en activité. Il a connu le grand format, cet appareil où il fallait plonger toute la tête dans l’objectif pour faire des images. A son époque, une fois les photos réalisées, il fallait attendre 15 jours, après avoir envoyé les clichés en France, pour apprécier les images réalisées. "J’ai commencé la photo en 1971 chez DeKoum au rond-point Moungali à Brazzaville. Alors que...
(Jeune Afrique 14/10/16)
L'acteur d'origine ghanéenne et sierra-léonaise a décidé de produire « Brazza », une série policière. Il se dit « fier » de camper l'intrigue au Congo-Brazzaville, où seront tournés les épisodes. Il est un des acteurs d’origine africaine les plus célèbres au monde. Le britannique Idris Elba a acquis cette notoriété en apparaissant à l’écran dans des films comme Beasts of No Nation ou des séries comme Luther. Mais désormais, il aimerait passer de l’autre côté de la caméra, puisque...
(AfricaNews 11/10/16)
Le 10e anniversaire du Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza a récemment donné lieu à des manifestations culturelles grandioses. Sur la scène érigée pour la circonstance dans les jardins du Mémorial à Brazzaville, la jeunesse congolaise a présenté au millier d’invités, la richesse culturelle de ce pays d’Afrique centrale, à travers la prestation de plusieurs groupes traditionnels. Sous le regard bienveillant du sosie de l’explorateur franco-italien. « Je lui ressemble plutôt. Et les gens m’ont demandé d’être à sa place et...
(AfricaNews 11/10/16)
Le 10e anniversaire du Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza a récemment donné lieu à des manifestations culturelles grandioses. Sur la scène érigée pour la circonstance dans les jardins du Mémorial à Brazzaville, la jeunesse congolaise a présenté au millier d’invités, la richesse culturelle de ce pays d’Afrique centrale, à travers la prestation de plusieurs groupes traditionnels. Sous le regard bienveillant du sosie de l’explorateur franco-italien. « Je lui ressemble plutôt. Et les gens m’ont demandé d’être à sa place et...
(APA 07/10/16)
APA-Brazzaville (Congo) - Le budget de la 11e édition du Festival panafricain de musique (FESPAM), prévue à Brazzaville du 8 au 15 juillet sous le thème ’’Musique et environnement en Afrique et dans la diaspora’’ s’élève à 2,300 milliards de FCFA, révèle un communiqué du Comité de direction de la manifestation reçu vendredi à APA. Selon le communiqué, le budget sera fourni par la République du Congo à hauteur de 1.500.000.000 FCFA, par les autres Etats africains pour 250.000.000 FCFA,...
(RFI 27/09/16)
Criss Niangouna nous raconte l’histoire d’un homme en délires. Dans « Costume ou demi-dakar ? », créé le 24 et 25 septembre aux Francophonies en Limousin, le comédien congolais et co-fondateur de la compagnie Les bruits de la Rue interprète, ici, sa première pièce écrite pour le théâtre. Plongé dans un décor reflétant toute la misère, les rêves et la créativité africaine, son texte fragmentaire grouille de métaphores et d’allégories. Une mine d’idées, mais pas toujours facile de s’y retrouver...
(Le Monde 20/09/16)
L’écrivain franco-congolais Alain Mabanckou vient de publier Le monde est mon langage (Grasset, 2016), un essai engageant et vagabond d’excellente facture. L’auteur de Verre cassé rend hommage aux auteurs qui l’ont nourri, de la Sénégalaise Aminata Sow Fall au Français Jean-Marie Gustave Le Clézio, en passant par l’académicien d’origine haïtienne Dany Laferrière. Attentif aux revendications des jeunesses africaines, Alain Mabanckou pressent un vent contestataire se lever sur le bassin du Congo. Prophétique ? Dans votre dernier essai, vous mettez à nouveau en avant Pointe-Noire, votre ville natale. Pourriez-vous nous parler un peu plus de Brazzaville ?

Pages

(RFI 24/03/17)
Après le sit-in, le courrier. Les membres du mouvement citoyen ras-le-bol ont déposé une lettre au Parlement à Brazzaville pour demander l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire sur la faillite la compagnie aérienne nationale ECAIR, aujourd'hui en cessation de paiement et sous les feux des critiques suite à la publication d'un rapport d'audit qui a révélé des soupçons de fraudes et de détournements de fonds. Un rapport que la directrice générale d'ECAir, Fatima Beyina Moussa a jugé « biaisé » et « non professionnel ». Pour défendre sa gestion, la directrice générale s'est appuyée sur le fait que, pendant cinq ans, le prestigieux cabinet d'audit international Ernst and Young avait validé ses comptes. Or un journaliste...
(MondAfrique 24/03/17)
En mission au Congo Brazzaville entre le 20 février et le 8 mars, le Fonds Monétaire International (FMI) a procédé à l’évaluation de la situation économique et financière du pays en 2016 et fait le bilan des perspectives pour 2017. Dans ses conclusions préliminaires, la mission a toutefois souligné qu’une série de données ne lui avaient pas été fournies. Elle a notamment regretté « la non mise à disposition de certaines informations cruciales portant sur les transactions financières de l’Etat liées au pétrole. Elle a demandé à plusieurs reprises, en vain, la situation du compte du gouvernement en Chine qui reçoit une partie des recettes de la vente du pétrole en Chine et finance l’exécution de projets en République du...
(Jeune Afrique 24/03/17)
La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) infléchit sa politique monétaire, en relevant son taux directeur de 50 points de base, au terme de son premier comité de politique monétaire de l’année, tenu le 22 mars. Une première depuis 2008. La Beac infléchit sa politique monétaire. Elle a relevé son taux directeur de 50 points de base le 22 mars, au terme de son premier Comité de politique monétaire (CPM) de l’année. Le taux d’intérêt des appels d’offres (TIAO)...
(Le Monde 23/03/17)
L’écrivain franco-congolais, présent au pavillon des Lettres d’Afrique, dont « Le Monde » est partenaire, rappelle la diversité littéraire du continent. Premier romancier titulaire, en 2016, de la chaire annuelle de « création artistique » au Collège de France, l’écrivain franco-congolais Alain Mabanckou a consacré ses cours aux lettres africaines. Dans le même cadre, il a également organisé un grand colloque intitulé « Penser et écrire l’Afrique aujourd’hui », dont les actes, réunissant les dix-neuf interventions d’auteurs et d’intellectuels, viennent...
(RFI 22/03/17)
Au Congo-Brazzaville, Paulin Makaya reste en prison. La cour d'appel a confirmé ce mardi 21 mars le jugement de première instance de deux ans de prison ferme contre l'opposant pour avoir organisé une marche. Outre le cas de Paulin Makaya, d'autres personnalités politiques sont également derrière les barreaux. Les autorités nient l'existence de détention pour des motifs politiques, des faits contestés par plusieurs rapports parus depuis le mois dernier. L'Observatoire congolais des droits de l'homme parle de plus d'une trentaine de leaders, cadres de partis ou proches de candidats à la dernière présidentielle, emprisonnés. Ils seraient même plus de 100 selon le département d'Etat américain. Parmi eux, plusieurs cas emblématiques.
(Libération 21/03/17)
Disparitions, arrestations, censure… L’homme fort du Congo-Brazzaville reste sourd aux critiques internationales et aux procédures judiciaires contre lui et son clan. «Bon, nous violons au quotidien les droits de l’homme. Alors aujourd’hui il y a eu quelle violation des droits de l’homme ? Si c’est au quotidien, aujourd’hui, au moment où nous parlons, il y a eu quoi ?» demandait vendredi Pierre Mabiala. Le ministre congolais de la Justice réagissait, sur RFI, à plusieurs rapports publiés par des organisations des droits humains, mais aussi par le département d’Etat américain. Lequel juge «alarmante» la situation qui prévaut dans ce pays d’Afrique centrale, où Nguesso, 73 ans, cumule trente-trois ans de pouvoir.
(RFI 21/03/17)
Au Congo-Brazzaville, l'un des premiers hommes politiques à s'être opposé à la modification de la Constitution en octobre 2015, l'opposant Paulin Makaya reste en prison. La cour d'appel a confirmé ce mardi matin le jugement de juillet 2016 en première instance de deux ans de prison ferme pour avoir organisé une marche. Paulin Makaya s’est présenté dans la salle dix minutes avant l’ouverture de l’audience. Très détendu, il a échangé avec quelques personnes. Son affaire a rapidement été évacuée par...
(RFI 21/03/17)
Un déficit abyssal, des centaines de salariés qui ne sont plus payés, des avions cloués au sol depuis le 10 octobre 2016. Voilà ce qui reste de la compagnie aérienne nationale du Congo Brazzaville, ECAir, lancée en grande pompe en 2011 et à grand renfort d'argent public, près de 500 millions d'euros. Un rapport d'audit commandé en fin d'année par le ministère des Finances, confié aux cabinets congolais Cacoges et Rainbow et rendu public en février, met clairement en cause la gestion de l'entreprise en soulignant de possibles conflits d'intérêts avec certains partenaires, des anomalies dans les comptes, de nombreuses dépenses non justifiées, des charges d'exploitation exorbitantes, etc.
(RFI 20/03/17)
Arrivé en deuxième position après la présidentielle de mars 2016 en qualité de candidat indépendant, Guy-Brice Parfait Kolélas a créé son propre parti politique dénommé « Union des démocrates humanistes » (UDH- Yuki) qui se situe dans l'opposition. « Aujourd’hui, nous avons acté la naissance de l’Union des démocrates humanistes Yuki. L’UDH-Yuki est née en grande partie des cendres du parti politique fondé par Bernard Kolélas et ses compagnons. Nous aurons à court et à moyen terme beaucoup de défis...
(RFI 20/03/17)
A 57 ans révolus, il est le tout premier citoyen d'origine équato-guinéenne à présider aux destinées de la Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale (BDEAC). Fortunato Ofa Mbo Nchama a été intronisé le samedi 18 mars à Brazzaville au siège de cette institution sous-régionale pour un mandat de cinq ans. Il a décidé de ne financer que des projets ayant un véritable impact sur le quotidien des populations ; d'épargner et de réduire les importations surtout en cette...
(RFI 18/03/17)
Le « chef de la révolution congolaise » avait été si populaire en son temps que ses jeunes partisans avaient proposé, après son assassinat, de débaptiser Brazzaville pour la nommer Ngouabiville. Toujours inexpliquée après 40 ans, la mort du commandant Marien Ngouabi, le 18 mars 1977, à Brazzaville, reste empreinte de mystère. Les télégrammes diplomatiques français que RFI a pu consulter décrivent les lendemains de l’assassinat, alors que le pouvoir se réorganise, qu’une chasse aux sorcières est lancée et que la rivalité s’installe entre deux officiers...
(RFI 18/03/17)
Dans le seul but d’organiser des élections, notamment des législatives libres et apaisées dans quelques mois, le gouvernement congolais a organisé une concertation politique début mars à Ouesso au nord du pays. De nombreux caciques de l’opposition l’ont boycottée, tandis que l’Upads, la première formation d’opposition, y a pris part. Son premier secrétaire, Pascal Tsaty Mabiala, a dit à la presse avoir enregistré des avancées en matière de découpage électoral ; mais regrette tout de même l’absence de la biométrie...
(RFI 17/03/17)
Au Congo-Brazzaville, la compagnie aérienne ECAir se défend. Dans un document d'une vingtaine de pages que RFI a pu consulter, l'entreprise répond aux critiques formulées dans un rapport d'audit commandé par le ministère des Finances, et qui conclut à de graves dysfonctionnement de gestion. Un audit commandé pour tenter de comprendre comment cette entreprise dans laquelle l'Etat a investi plus de 500 millions d'euros depuis 2011 a pu faire faillite, au point de cesser toute activité en octobre dernier. En...
(RFI 17/03/17)
Un cadre informel d'échanges, de discussions et de propositions pourrait être mis en place au Congo entre le gouvernement et les ONG des droits de l'homme. C'est ce qui ressort d'une longue et interminable concertation organisée jeudi 16 mars, entre ces ONG et le ministre de la Justice qui ont débattu également d'un récent rapport accablant sur la violation des droits dans le pays. Les ONG veulent aller voir ce qui se passe dans les prisons. Le gouvernement est prêt...
(RFI 16/03/17)
Au Congo-Brazzaville, le mouvement citoyen Ras-le-bol a tenu un sit-in, mercredi 15 mars, devant le siège d’ECair, la compagnie aérienne nationale, pour demander la démission de sa directrice générale ainsi qu’une commission d’enquête parlementaire sur la gestion de l’entreprise, en cessation de paiement. Les avions sont cloués au sol depuis 8 mois et des centaines d'employés ne sont plus payés. Où sont passés les 300 milliards de francs CFA (plus de 500 millions d'euros) d'argent public investis dans cette compagnie...
(RFI 16/03/17)
Wilfrid Nguesso, neveu du président congolais Denis Sassou-Nguesso, a été mis en examen dans l’affaire des biens mal acquis pour « blanchiment de détournements de fonds publics » de 2000 à 2011 en France. Mais il n’y a pas que dans l’Hexagone qu'il fait l'objet d'enquêtes. Wilfrid Nguesso aime le Canada, tellement que le neveu du président Sassou-Nguesso tente, depuis plusieurs années, d’obtenir le statut de résident canadien. Des démarches qui sont à l’origine de ses démêlés avec la justice...
(RFI 16/03/17)
C'est la fin de l'attente et de l'austérité pour les quelque 15 000 boursiers de l'université Marien Ngouabi à Brazzaville. Les bourses du 4ème trimestre 2016, qui n'avaient toujours pas été versées, ont été débloquées. Ces dernières semaines, à la Faculté des lettres et sciences humaines, de nombreux étudiants avaient déserté en signe de protestation ou tout simplement faute de moyens pour s'offrir un logement ou pour se déplacer. Nelson Apanga, membre du MEEC, Mouvement des élèves et étudiants du...
(Jeune Afrique 15/03/17)
Le neveu de Denis Sassou Nguesso, Wilfrid Nguesso, 50 ans, a été mis en examen en France le 9 mars dernier pour "blanchiment de détournement de fonds publics" dans le cadre de l'affaire dite des "biens mal acquis". L’information nous a été confirmée par téléphone par Me William Bourdon, président de l’ONG Sherpa et avocat de l’association Transparency International, à l’origine de la plainte qui a déclenché l’affaire. « Cette mise en examen sera suivie d’autres », estime l’avocat, sans...
(Le Monde 15/03/17)
Wilfrid Nguesso est accusé d’avoir détourné des fonds publics. Une première pour un membre de la famille au pouvoir au Congo-Brazzaville. Le neveu du chef d’Etat congolais Denis Sassou-Nguesso a été mis en examen, jeudi 9 mars, par la justice française dans le cadre de l’enquête dite des « biens mal acquis ». Selon nos informations, Wilfrid Nguesso, 50 ans, est mis en cause pour « blanchiment de détournements de fonds publics ». Surnommé « Willy », ce proche du président dirige officiellement depuis 2006 la Société congolaise de transports maritimes (Socotram), dont l’actionnariat se partage entre l’Etat congolais (45 %)...
(RFI 15/03/17)
Les avocats de la défense d'André Okombi Salissa, député d'opposition, candidat malheureux à la présidentielle de mars 2016, étaient, mardi 14 mars, devant la chambre d'accusation pour demander l'annulation des procédures engagées contre leur client arrêté en janvier pour atteinte à la sûreté de l'Etat et détention illégale d'armes de guerre. La réponse leur sera donnée le 23 mars. Entre-temps, ce mercredi Okombi Salissa sera conduit sur les lieux pour une reconstitution des faits. Les avocats Bounkouta Diallo, venu de...

Pages