Lundi 22 Mai 2017

Congo

(AFP 22/05/17)
Le président congolais Denis Sassou Nguesso a lancé lundi à Brazzaville les travaux de construction d'un nouveau siège du Parlement évalués à plus de 50 millions d’euros au Congo, dans un contexte économique difficile. La construction du nouveau siège du Parlement au centre-ville de Brazzaville est évalués à plus de 34 milliards de FCFA (52 millions d'euros) et sera réalisés grâce à un don du gouvernement chinois au gouvernement congolais, selon les autorités des deux pays. La cérémonie du lancement a eu lieu en présence du vice-ministre chinois du commerce, Qian Keming. La construction de l'ouvrage est confié à la société chinoise Jiangsu provincial construction Ltd, pour un délai prévu de 40 mois. "Ce projet...
(APA 22/05/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le vice-ministre chinois du Commerce, Qian keming en visite de travail au Congo a signé, samedi à Brazzaville, cinq accords de coopérations avec le ministre des Affaires étrangères, Jean Claude Gakosso. Le premier accord dit de coopération économique et technique a permis l’octroi d’un don de 100.000.000 de yuans. Le deuxième accord concrétisé par la remise d’un chèque de 700.000 dollars soit 420 millions de FCFA porte sur la lutte contre la variole du singe qui sévit dans le département de la Likouala au nord -Congo. Les trois autres accords concernent le passage de la télévision analogue au numérique, la 3e phase de la couverture nationale en télécommunication et la lettre à échanger concernant l’hôpital général de...
(La Voix de l'Amérique 22/05/17)
Face aux pénuries incessantes d’eau potable dans les quartiers de Brazzaville, les autorités annoncent la réforme au sein de la Société nationale de distribution d’eau (SNDE), en déficit chronique. L’eau potable est devenue une denrée rare dans les quartiers de Brazzaville. Il faut parfois attendre tard dans la nuit pour voir couler le liquide vital. Certaines familles se déportent vers les rivières qui entourent Brazzaville, comme le Djoué, pour se désaltérer et faire la lessive. Dans les quartiers périphériques de...
(APA 22/05/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le président, Denis Sassou N’Guesso a procédé, lundi à Brazzaville, à la pose de la première du nouveau siège parlement congolais, dont la construction sera financée gratuitement par la Chine pour 34. 492.640.000 FCFA. Ce nouveau siège du parlement congolais aura quatre niveaux de forme parallélépipédique. Il sera composé de trois principales parties : un bloc R+3 pour l’assemblée nationale côté ouest, un bloc R+3 pour le sénat côté est et une grande salle de banquets entre...
(RFI 22/05/17)
Au Congo-Brazzaville, des pagnes flanqués des effigies des dirigeants africains depuis les indépendances et autres personnalités ayant un lien avec le continent, sont exposés, depuis vendredi 19 mai jusqu'au 28 mai à l'hôtel Pefaco dans la capitale. L'exposition «Pagne de campagne, une histoire africaine» est l'œuvre de la Collection Nandjika que dirige la jeune Congolaise Jacinthe Makosso. Au deuxième et dernier niveau de l’hôtel Pefaco, en face de l’aéroport Maya-Maya, des femmes et des hommes sont conviés à la visite de l’exposition « Pagne de campagne, une histoire africaine », après la coupure du ruban par le ministre de la Culture, Léonidas Mottom.
(Libération 22/05/17)
L'Institut français du Congo organise la 4e édition de son Festival "Images et Histoire" (16-20 mai 2017) avec pour thème : "Le cinéma africain des indépendances. La reconquête par les Africains de leur(s) identité(s) et de leur histoire". Questions à... Christophe Figueréo, professeur d’histoire et géographie au lycée Saint-Exupéry de Brazzaville et organisateur du Festival «Images et Histoire». Comment se présente le cinéma en situation coloniale ? L’année dernière lors de la troisième édition du festival Images et Histoire nous...
(Jeune Afrique 19/05/17)
La société française SOMDIAA va construire une unité de production industrielle agro-alimentaire à Pointe-Noire, en République du Congo. La SOMDIAA, Société d’organisation, de management et de développement des industries alimentaires et agricoles, a annoncé dans un communiqué publié le 15 mai 2017 la signature d’un accord avec les autorités congolaises portant sur la construction et l’exploitation d’un complexe industriel au port de Pointe-Noire. Composé d’un moulin, d’une maïserie et d’une usine d’alimentation animale situés dans l’enceinte portuaire, ainsi que d’un...
(Xinhua 19/05/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le gouvernement congolais vient de fixer, à travers un arrêté signé le 18 mai par le ministre de l'Intérieur, les modalités de dépôt de candidature aux élections législatives et locales prévues le 16 juillet prochain. Le premier article de cet arrêté dispose : "la période de dépôt des dossiers de candidature à l'élection des députés, des conseillers départementaux et municipaux, scrutin du 16 juillet 2017, s'ouvre le 31 mai 2017 et sera close le 10 juin 2017...
(RFI 19/05/17)
Au Congo, le président Denis Sassou Nguesso s'est rendu mardi 16 mai sur la future zone économiques spéciale de Pointe-Noire. Un projet lancé il y a près de 10 ans, qui est encore en construction mais dont les autorités annoncent l'ouverture possible dès 2018. Il y a 15 jours, le Parlement a adopté le projet de loi qui régit leur fonctionnement. Brazzaville mise notamment sur les investissements chinois mais promet que le tissu industriel local ne sera pas oublié. D'autant...
(RFI 19/05/17)
Au Congo-Brazzaville, un pays où le taux d’alphabétisation frôlait les 100% avant que les guerres civiles des années 1990 ne le fassent dégringoler, la violence semble désormais gagner du terrain en milieu scolaire. Plusieurs causes expliquent ce phénomène, qui inquiète surtout les formateurs. Il s’agit notamment de la pléthore dans les salles de classe ; de l’incivisme et de la baisse du niveau de l’éducation familiale. Les autorités sont convaincues que les causes de cette violence sont extra-scolaires. Elles proposent...
(Xinhua 19/05/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le vice-ministre chinois du Commerce, Qian Keming, effectuera une visite de travail du 19 au 22 mai prochain à Brazzaville, où il sera reçu par les plus hauts dirigeants du pays. Le vice-ministre chinois prendra part à une séance de travail avec une délégation congolaise, qui débouchera sur la signature d'accords de coopération entre la Chine et le Congo. En outre, M. Qian s'entretiendra avec le président Denis Sassou-Nguesso et le Premier ministre Clément Mouamba. Il échangera...
(Agence Ecofin 19/05/17)
Proparco a accordé un prêt de 15 millions d’euros sur 10 ans à Rougier Afrique International, principale filiale du groupe Rougier, pour la préservation et la gestion durable de ses concessions forestières en Afrique Centrale. Marquant le premier investissement de Proparco en République centrafricaine depuis de nombreuses années, ce financement participera au développement socio-économique d’une région enclavée. Ce prêt financera le démarrage des activités en République Centrafricaine où le groupe a obtenu une concession forestière de 270 000 hectares en...
(AFP 18/05/17)
Une coalition d'organisations congolaises a appelé jeudi au report des élections législatives fixées au 16 juillet par les autorités, estimant que les conditions ne sont pas réunies pour l'organisation d'un scrutin transparent au Congo-Brazzaville. Le 13 mai, un décret du président Denis Sassou Nguesso fixait au 16 juillet prochain le premier tour des législatives qui seront couplées pour la première fois aux élections locales et municipales au Congo. Tournons la Page demande "l'ajournement des élections jusqu’à ce que la refonte...
(APA 18/05/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le Projet forêt et diversification économique (PFDE) et la société CIB-Olam ont signé une convention de financement de 295 millions de FCFA destinée à impliquer les communautés du département de la Sangha (nord du Congo) dans la promotion de la culture du cacao, rapporte un communiqué reçu jeudi à APA. Selon le communiqué, cette convention a été paraphée, mercredi à Brazzaville, par le coordonnateur du PFDE, Jacques Ossissou, et par Christian Schwartz de la CIB-Olam. Ce financement...
(RFI 18/05/17)
Le président Denis Sassou Nguesso s’est rendu ce mardi sur la future zone économique spéciale de Pointe-Noire. Un projet lancé il y a près de 10 ans, qui est encore en construction, mais dont les autorités annoncent l’ouverture possible dès 2018. Il y a 15 jours, le Parlement a adopté le projet de loi qui régit leur fonctionnement. Brazzaville mise notamment sur les investissements chinois, mais promet que le tissu industriel local ne sera pas oublié. D’autant que la crise...
(Financial Afrik 18/05/17)
Présent depuis plus de 60 ans en République du Congo et confiant dans les perspectives de développement et de croissance de ce Pays, le Groupe SOMDIAA investit dans un complexe industriel au Port de Pointe-Noire. Portée par une nouvelle entreprise, la Société les Grands Moulins du Phare (SGMP), cette unité sera composée d’un moulin, d’une maïserie et d’une usine d’alimentation animale dans l’enceinte du domaine public portuaire, et d’un élevage permettant la production de poussins d’un jour en périphérie de...
(AfricaNews 17/05/17)
Le président de la République du Congo, Denis Sassou N’guesso, a répondu à ses adversaires qui prétendent qu’il veut demeurer au pouvoir. Sassou N’Guessou s’exprimait ainsi dans un entretien accordé à la chaîne d’information France24. Un échange dans lequel, il a abordé les problèmes politiques, économiques et sociaux rencontrés au Congo. Au pouvoir depuis plus trois décennies dans ce pays d’Afrique centrale, le leader de 73 ans candidat à sa propre succession a remporté l’élection présidentielle l’année dernière. Une victoire contestée par l’opposition. Des opposants qui estiment que Sassou N’guesso veut s’éterniser au pouvoir.
(Jeune Afrique 17/05/17)
Prévues pour le 16 juillet, les élections législatives congolaises enfièvrent déjà les états-majors politiques. Un duel mobilise l’attention : celui de la première circonscription de Ouenzé, 5e arrondissement de Brazzaville et l’un des bastions du Parti congolais du travail (PCT) dans la capitale. Candidat naturel de ce parti, dont il est le secrétaire général depuis près de six ans, le député sortant Pierre Ngolo aura face à lui Juste Mondélé, secrétaire général du Club 2002-Pur. Problème : Mondélé est conseiller politique à...
(APA 17/05/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le président congolais, Denis Sassou-N’Guesso a procédé, lundi à Pointe Noire, à l’inauguration du projet pétrolier Moho-Nord qui aura une production de 140 mille baril/j en 2017 et plus de 350 mille baril/j à l’horizon 2018. Moho Nord, situé dans le Golfe de Guinée, à 75 km des côtes, par 750m à 1200m de profondeur, est le plus ambitieux projet pétrolier que la République du Congo a entrepris jusqu’ici. Par ce projet, le Congo amorce une étape importante dans la valorisation des ressources en eaux profondes, au service de la croissance énergétique et économique.
(RFI 17/05/17)
Depuis plus d’un an, les combats opposant forces armées congolaises et partisans de l’ancien rebelle Frédéric Binsamou alias le Pasteur Ntumi provoquent une crise humanitaire sans précédent. Alors que certains habitants vivent reclus dans les zones de combats, d’autres, 20 000 personnes au moins selon les ONG, ont trouvé refuge dans les départements voisins.

Pages

(La Voix de l'Amérique 22/05/17)
Face aux pénuries incessantes d’eau potable dans les quartiers de Brazzaville, les autorités annoncent la réforme au sein de la Société nationale de distribution d’eau (SNDE), en déficit chronique. L’eau potable est devenue une denrée rare dans les quartiers de Brazzaville. Il faut parfois attendre tard dans la nuit pour voir couler le liquide vital. Certaines familles se déportent vers les rivières qui entourent Brazzaville, comme le Djoué, pour se désaltérer et faire la lessive. Dans les quartiers périphériques de Mfilou, les populations vont s’abreuver dans les marigots et les sources naturelles. Mais, il s’agit d’une eau dont la potabilité n’est pas prouvée. "Nous souffrons, il nous faut aller loin vers Mambou où il y...
(RFI 19/05/17)
Au Congo-Brazzaville, un pays où le taux d’alphabétisation frôlait les 100% avant que les guerres civiles des années 1990 ne le fassent dégringoler, la violence semble désormais gagner du terrain en milieu scolaire. Plusieurs causes expliquent ce phénomène, qui inquiète surtout les formateurs. Il s’agit notamment de la pléthore dans les salles de classe ; de l’incivisme et de la baisse du niveau de l’éducation familiale. Les autorités sont convaincues que les causes de cette violence sont extra-scolaires. Elles proposent des solutions.
(Xinhua 19/05/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le vice-ministre chinois du Commerce, Qian Keming, effectuera une visite de travail du 19 au 22 mai prochain à Brazzaville, où il sera reçu par les plus hauts dirigeants du pays. Le vice-ministre chinois prendra part à une séance de travail avec une délégation congolaise, qui débouchera sur la signature d'accords de coopération entre la Chine et le Congo. En outre, M. Qian s'entretiendra avec le président Denis Sassou-Nguesso et le Premier ministre Clément Mouamba. Il échangera...
(AfricaNews 17/05/17)
Le président de la République du Congo, Denis Sassou N’guesso, a répondu à ses adversaires qui prétendent qu’il veut demeurer au pouvoir. Sassou N’Guessou s’exprimait ainsi dans un entretien accordé à la chaîne d’information France24. Un échange dans lequel, il a abordé les problèmes politiques, économiques et sociaux rencontrés au Congo. Au pouvoir depuis plus trois décennies dans ce pays d’Afrique centrale, le leader de 73 ans candidat à sa propre succession a remporté l’élection présidentielle l’année dernière. Une victoire contestée par l’opposition. Des opposants qui estiment que Sassou N’guesso veut s’éterniser au pouvoir.
(RFI 17/05/17)
Depuis plus d’un an, les combats opposant forces armées congolaises et partisans de l’ancien rebelle Frédéric Binsamou alias le Pasteur Ntumi provoquent une crise humanitaire sans précédent. Alors que certains habitants vivent reclus dans les zones de combats, d’autres, 20 000 personnes au moins selon les ONG, ont trouvé refuge dans les départements voisins.
(La Voix de l'Amérique 17/05/17)
Une vingtaine de bandits âgés de moins de 18 ans appelés "bébés noirs" à Brazzaville ont été présentés samedi au public à la suite des patrouilles mixtes police-gendarmerie lancées par le procureur de la République André Oko Ngakala. Ces jeunes enfants ont été appréhendés par les policiers et les gendarmes. Ils sont accusés d’exercer la criminalité dans certains quartiers de Brazzaville et seront présentés devant le juge. Les "bébés noirs" est le titre donné aux petits bandits qui opérèrent principalement...
(Agence Ecofin 17/05/17)
(Agence Ecofin) - Le Comité inter-Etats des pesticides en Afrique centrale vient d’homologuer, au cours d’une session tenue, le 9 mai dernier, cinq nouveaux pesticides, autorisant de ce fait, leur utilisation dans les six Etats de la Cemac que sont le Cameroun, le Gabon, le Congo, la Guinée Equatoriale, le Tchad et la République centrafricaine. Les produits phytosanitaires ainsi homologués sont l’Agreb 80 wp (fongicide), Boxer 10 wp (insecticide), Glycol 41% sl (herbicide), Glycol 680 wdg (herbicide), Super Killer 680...
(France TV Info 16/05/17)
Les autorités congolaises ont annoncé des mesures pour éradiquer ces groupes d’adolescents qui terrorisent les habitants des quartiers nord de Brazzaville, surnommés les «Bébés noirs». Ils ont entre 13 et 20 ans, «tuent, pillent, violent les femmes (...), sèment la terreur et la désolation», a réaffirmé le procureur de la République. Un phénomène récurrent dans la capitale depuis plusieurs années. Les Brazzavillois sont dans l'attente de mesures draconniennes à l'encontre des «Bébés noirs». «Nous allons combattre dès cet instant les...
(AFP 12/05/17)
Les autorités congolaises ont lancé jeudi et pour une durée indéterminée une opération de lutte contre "les bébés noirs", des jeunes délinquants, à Bazzaville, capitale du Congo. L’objectif de l'opération est de "permettre à tous les officiers de police judiciaire d’éradiquer par tous les moyens le phénomène de bébés noirs qui sévit dans la ville de Brazzaville", a déclaré le procureur de la République André Ngakala Oko. Lancée au commissariat central de la Tsiémé, un quartier nord de Brazzaville où...
(RFI 12/05/17)
Les autorités congolaises s'en vont en guerre contre le phénomène de banditisme dit des «bébés noirs». Jeudi 11 mai, le procureur de la République a lancé une grande opération impliquant tous les officiers de police judiciaires, jadis accusés de passivité, visant à en finir avec ces jeunes adolescents drogués qui sèment la terreur dans certains quartiers de Brazzaville. C’est au commissariat central de La Tsiémé, un quartier nord de Brazzaville, subissant régulièrement les affres des « bébés noirs », que...
(Xinhua 12/05/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le procureur de la République près du Tribunal de grande instance de Brazzaville, André Gakala Oko, a lancé le 11 mai à Brazzaville, une opération spéciale de police pour traquer et interpeller tous les criminels et hors la loi qui sévissent dans les grandes villes au Congo. Dénommée "Patrouille judiciaire", cette opération spéciale mixte est co-menée par la police et la gendarmerie. Elle vise à traduire devant les tribunaux tous les malfrats afin qu'ils répondent de leurs...
(AFP 11/05/17)
La police congolaise a abattu involontairement mercredi une fillette de trois ans à Mouyondzi, dans la région de la Bouenza (sud), dans une opération de lutte contre le vol, a-t-on appris de sources concordantes. Le commissariat de police de Mouyondzi a été incendié par les populations qui réclament justice, selon des sources concordantes. Les images du commissariat incendié circulent sur les réseaux sociaux. "La police était sur le point d'interpeller un recéleur qui a racheté un poste de télévision auprès...
(RFI 08/05/17)
Le gouvernement congolais, avec l’appui de partenaires chinois, de la Banque mondiale ou encore du groupe français Veolia, a consenti ces dernières années d’importants financements pour améliorer la desserte en eau et en électricité. Mais à Brazzaville, l’offre semble toujours inférieure à la demande. Les consommateurs s’en plaignent et interpellent les autorités, qui ont décidé de reformer les deux compagnies nationales qui gèrent le secteur.
(Agence Ecofin 04/05/17)
(Agence Ecofin) - Le ministre congolais des Affaires foncières et du Domaine public, Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou, a discuté ce 3 mai 2017 des modalités d’une étroite coopération en matière foncière entre Brazzaville et Abidjan avec l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Congo, Thérèse N’Dri Yoman. C’est ce que rapporte l’Agence d’Information d’Afrique centrale. « Le ministre part bientôt en Côte d’Ivoire pour échanger avec ses frères ivoiriens des questions foncières. Depuis l’indépendance, nous avons perdu plus de la...
(Xinhua 03/05/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Une vingtaine de jeunes congolais iront se former dans la zone économique spéciale de Suzhou en Chine, a annoncé mardi à Brazzaville, le ministre congolais des Zones économiques spéciales Alain Akouala Atipault, à l'issue d'un entretien avec l'ambassadeur de Chine au Congo, Xia Huang. "Nous avons regardé ensemble la confirmation des 20 jeunes congolais qui doivent partir incessamment pour la zone économique de Suzhou pour une formation de 6 mois", a-t-il déclaré. Concernant le projet de création de la zone économique spéciale de Pointe-Noire qui bénéficie d'un appui de la Chine, M. Akouala Atipault a fait savoir que "la prochaine étape, fin mai, nous allons recevoir...
(La Voix de l'Amérique 02/05/17)
Les réfugiés rwandais installés au Congo-Brazzaville ne bénéficieront plus de ce statut dès le 31 décembre 2017. Les gouvernements du Congo et du Rwanda, en partenariat avec le HCR, travaillent sur cette échéance, mais dans la communauté des réfugiés rwandais, la majorité ne veut pas de cette mesure qui les incite à rentrer. Basile, un jeune Rwandais, est stressé depuis que l’annonce de la clause de cessation de son statut de réfugié lui a été notifiée. Il estime que les...
(MondAfrique 29/04/17)
La journaliste de l’Agence congolaise d’information (ACI), et collaboratrice du site d’information Vox.cg, Julie Marna Mankene a été enlevée, le 22 avril dernier à Brazzaville par des personnes non identifiées, qui l’ont conduit au Commissariat central de Kibeliba, avant d’être relâchée. La police de Brazzaville, tristement réputée pour des violences exercées à l’encontre notamment des professionnels de l’information, a opéré un rapt, en date du 22 avril dans une rue sablonneuse de Mikalou-Brazzaville, sur la personne de Julie Marna Mankene. Auteure d’une enquête sur les bébés noirs, la journaliste a été violemment prise à partie dans les locaux du commissariat central de Kibeliba.
(Agence Ecofin 28/04/17)
Le ministre du Travail et de la sécurité sociale, Emile Ouosso, a invité les travailleurs congolais à s’efforcer de collecter les données en vue de faire des analyses relatives aux risques professionnels classiques. Dans une déclaration rendue publique le 27 avril, à l’occasion de la Journée internationale de la sécurité et de la santé au travail célébrée ce 28 avril, sur le thème « Optimiser la collecte et l’utilisation des données sur la sécurité et la santé au travail »...
(Agence Ecofin 27/04/17)
(Agence Ecofin) - Depuis le 25 avril, les représentants des onze pays (Gabon, Cameroun, Centrafrique, Tchad, RD Congo, etc.) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), planchent à Libreville sur la problématique des menaces des multiples catastrophes liées aux phénomènes naturels et comment s’y prendre en cas de besoin. Evoquant le cadre de la rencontre de Libreville, Lambert-Noël Matha, le ministre gabonais de l’Intérieur, a déclaré que les mesures préventives valent mieux que celles dites curatives. Avant...
(BBC 26/04/17)
Les pays de la Communauté économiques des Etats d'Afrique centrale, (CEEAC) ont réclamé la matérialisation de leur zone de libre-échange au cours d'une réunion à Libreville. Les experts du commerce des États membres de la CEEAC souhaitent lever les points de blocage du marché régional. Ces pays réfléchissent à la manière de rendre effective la zone de libre-échange. Avec près de 130 millions de consommateurs, ce marché est très important du point de vue économique mais plusieurs pays ont du...

Pages

(Jeune Afrique 19/05/17)
La société française SOMDIAA va construire une unité de production industrielle agro-alimentaire à Pointe-Noire, en République du Congo. La SOMDIAA, Société d’organisation, de management et de développement des industries alimentaires et agricoles, a annoncé dans un communiqué publié le 15 mai 2017 la signature d’un accord avec les autorités congolaises portant sur la construction et l’exploitation d’un complexe industriel au port de Pointe-Noire. Composé d’un moulin, d’une maïserie et d’une usine d’alimentation animale situés dans l’enceinte portuaire, ainsi que d’un élevage de poussins en périphérie de Pointe-Noire, ce projet sera porté par la Société les grands moulins du phare (SGMP), créée pour l’occasion.
(RFI 19/05/17)
Au Congo, le président Denis Sassou Nguesso s'est rendu mardi 16 mai sur la future zone économiques spéciale de Pointe-Noire. Un projet lancé il y a près de 10 ans, qui est encore en construction mais dont les autorités annoncent l'ouverture possible dès 2018. Il y a 15 jours, le Parlement a adopté le projet de loi qui régit leur fonctionnement. Brazzaville mise notamment sur les investissements chinois mais promet que le tissu industriel local ne sera pas oublié. D'autant que la crise économique liée à la chute du pétrole rend criant le besoin de diversification de l'économie du pays.
(Agence Ecofin 19/05/17)
Proparco a accordé un prêt de 15 millions d’euros sur 10 ans à Rougier Afrique International, principale filiale du groupe Rougier, pour la préservation et la gestion durable de ses concessions forestières en Afrique Centrale. Marquant le premier investissement de Proparco en République centrafricaine depuis de nombreuses années, ce financement participera au développement socio-économique d’une région enclavée. Ce prêt financera le démarrage des activités en République Centrafricaine où le groupe a obtenu une concession forestière de 270 000 hectares en...
(APA 18/05/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le Projet forêt et diversification économique (PFDE) et la société CIB-Olam ont signé une convention de financement de 295 millions de FCFA destinée à impliquer les communautés du département de la Sangha (nord du Congo) dans la promotion de la culture du cacao, rapporte un communiqué reçu jeudi à APA. Selon le communiqué, cette convention a été paraphée, mercredi à Brazzaville, par le coordonnateur du PFDE, Jacques Ossissou, et par Christian Schwartz de la CIB-Olam. Ce financement...
(RFI 18/05/17)
Le président Denis Sassou Nguesso s’est rendu ce mardi sur la future zone économique spéciale de Pointe-Noire. Un projet lancé il y a près de 10 ans, qui est encore en construction, mais dont les autorités annoncent l’ouverture possible dès 2018. Il y a 15 jours, le Parlement a adopté le projet de loi qui régit leur fonctionnement. Brazzaville mise notamment sur les investissements chinois, mais promet que le tissu industriel local ne sera pas oublié. D’autant que la crise...
(Financial Afrik 18/05/17)
Présent depuis plus de 60 ans en République du Congo et confiant dans les perspectives de développement et de croissance de ce Pays, le Groupe SOMDIAA investit dans un complexe industriel au Port de Pointe-Noire. Portée par une nouvelle entreprise, la Société les Grands Moulins du Phare (SGMP), cette unité sera composée d’un moulin, d’une maïserie et d’une usine d’alimentation animale dans l’enceinte du domaine public portuaire, et d’un élevage permettant la production de poussins d’un jour en périphérie de...
(APA 17/05/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le président congolais, Denis Sassou-N’Guesso a procédé, lundi à Pointe Noire, à l’inauguration du projet pétrolier Moho-Nord qui aura une production de 140 mille baril/j en 2017 et plus de 350 mille baril/j à l’horizon 2018. Moho Nord, situé dans le Golfe de Guinée, à 75 km des côtes, par 750m à 1200m de profondeur, est le plus ambitieux projet pétrolier que la République du Congo a entrepris jusqu’ici. Par ce projet, le Congo amorce une étape importante dans la valorisation des ressources en eaux profondes, au service de la croissance énergétique et économique.
(RFI 16/05/17)
Au Congo-Brazzaville, la justice veut désormais s’intéresser aux sociétés nationales d’électricité et de distribution d’eau (les SNE et SNDE) et à la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) en ouvrant une enquête sur leur gestion jugée « peu efficace ». Le gouvernement veut aussi - et vite - changer leur mode de gouvernance. C’est le Premier ministre, Clément Mouamba, qui a quelque peu donné des indicateurs qui ont permis, au procureur de la République, de se saisir du dossier...
(Xinhua 16/05/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Dressé au cœur de Brazzaville, la capitale congolaise, le siège de la Banque sino-congolaise pour l'Afrique (BSCA Bank) sera bientôt disponible. Les travaux de cet immeuble en verre de 15 étages se trouvent presque en phase terminale. Les techniciens qui s'affairent sur le terrain, vont devoir procéder ensuite à l'installation des meubles et aux autres opérations connexes. Plus d'un habitant de Brazzaville, admire le chantier du siège de la BSCA Bank qui se trouve sur le site...
(Agence Ecofin 16/05/17)
Le Gabon, pays d’Afrique centrale fort avancé dans les TIC et télécoms, a perdu sa qualité de point d’échange Internet de la sous-région. C’est le Congo qui va reprendre le flambeau. Luc Missidimbazi, le coordonateur du projet Central Africa Backbone (CAB) pour le Congo, l’a annoncé dans un tweet publié le 15 mai 2017. Dans sa publication, il déclare: « Nous recevons ce jour 1 délégation de l’Union Africaine, le Congo choisi, nœud Internet d’Afrique Centrale ». Selon le site...
(Agence Ecofin 16/05/17)
(Agence Ecofin) - Le ministre camerounais de l’Eau et l’énergie du Cameroun, Basile Atangana Kouna, et son homologue congolais Serge Blaise Zoniaba, ont co-présidé le 12 mai à Yaoundé, une session du comité inter-Etats du projet d’aménagement hydroélectrique de Chollet (600 MW) sur le fleuve Dja et des lignes électriques associées. Les deux parties ont convenu de recruter par appels d’offres un partenaire en vue du développement du projet en mode partenariat public privé (PPP). D’autant plus que l’ouvrage hydroélectrique...
(Agence Ecofin 12/05/17)
(Agence Ecofin) - La Banque mondiale a approuvé le 4 avril dernier deux programmes de prêts au profit de la République du Congo, d’un montant total estimé à 46,5 millions $. « Ces financements permettront à la Banque mondiale de répondre à l’appel du gouvernement pour l’aider à opérer les réformes nécessaires, notamment dans le secteur public, afin de créer un environnement propice à une croissance durable, en harmonie avec le patrimoine naturel et forestier du Congo », a indiqué...
(Afrique Inside 11/05/17)
Au Congo, des perspectives macroéconomiques encourageantes pour 2018 selon un rapport de la Banque mondiale intitulé « Faire des ajustements après le boom des prix pétroliers pour de meilleurs résultats socio-économiques ». Il faut en effet s’attendre à une embellie de la situation macroéconomique avec un taux de croissance estimé à plus de 3%. Comment expliquer cette embellie annoncée? Les experts tablent sur une augmentation de la production de pétrole considérée comme le principal moteur de la croissance au Congo...
(Xinhua 11/05/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Secouée par une grave crise économique due à la chute continue des cours du pétrole en 2016, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) aura une mine moins grise cette année, les prévisions de reprise de croissance annoncées à l'issue du premier trimestre tendant à se confirmer, selon la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). "Les perspectives de croissance en 2018 et même en 2017 donnent des signes d'espoir que la situation se renforcera...
(Agence Ecofin 11/05/17)
Examinant les dossiers inscrits à l’ordre du jour de la 2ème réunion du Comité de pilotage (COPIL) tenue le 6 mai dernier, et portant sur l’examen de la matrice des réformes, devant permettre à la zone Cémac de rétablir les équilibres macroéconomiques avec sérénité, les experts financiers de la sous-région ont, au nombre des mesures adoptées, invité les Etats de la CEMAC à établir les passeports CEMAC avant le 31 décembre 2017. Selon le COPIL, cette résolution s’inscrit dans le...
(APA 10/05/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le Groupe de la Banque mondiale a approuvé une allocation de 40 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) et un financement additionnel de 6,5 millions de dollars en provenance du Fonds pour l’environnement mondial (FEM), deux enveloppes destinées à renforcer la gouvernance des forêts en République du Congo, a-t-on appris, mercredi à Brazzaville. D’après le représentant de la Banque mondiale au Congo,Djibrilla Issa, "ces financements qui ont été approuvés le 4 mai 2017 à Washington vont, d’une part, appuyer les efforts du gouvernement congolais dans le domaine de la gouvernance et, d’autre part, renforcer les initiatives de gestion participative des forêts".
(Agence Ecofin 10/05/17)
Agence Ecofin) - Selon le dernier rapport de suivi de la Banque mondiale, intitulé « Faire des ajustements après le boom des prix pétroliers pour de meilleurs résultats socioéconomiques », l’économie congolaise devrait progresser de 3%, portée par l'augmentation de la production de pétrole à l’horizon 2018. L’entrée en production du site de Moho-nord qui pourrait permettre au pays d'atteindre 350 000 barils par jour en 2018 sera l’un des facteurs clés de cette performance. A cela s’ajoute l’exploitation de nouveaux gisements de gaz naturel par la société italienne ENI, qui constituera une source de revenus substantielle pour le pays d’Afrique Centrale.
(APA 10/05/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) table sur une reprise de la croissance économique réelle au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (BEAC) en 2017, avec un taux de 1,6%, en lien avec la remontée des cours du brut et la mise en œuvre des réformes actées dans le Programme des réformes économiques et financières de la sous-région (PREF-CEMAC). Au terme de sa 1ère...
(Xinhua 09/05/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- La Banque mondiale prédit dans un rapport une embellie de la situation macroéconomique de la République du Congo avec un taux de croissance estimé à plus de 3%. Ces perspectives tiennent compte de l'augmentation de la production de pétrole considérée par les experts comme le principal moteur de cette croissance anticipée pour 2017-2018. L'économie pourrait sortir de l'ornière avec l'entrée en production du site de Moho-Nord, permettant au pays d'atteindre 350.000 barils par jour en 2018, mais...
(Agence d'information d'afrique centrale 09/05/17)
La Banque mondiale vient d’annoncer l’augmentation de son portefeuille au Congo passant de 850 millions de dollars à plus d’un milliard de dollars. Cette enveloppe supplémentaire composée de prêt et de don permettra au Congo d’investir dans le secteur de l’éducation et les autres secteurs prioritaires. Le bureau de la Banque mondiale au Congo estime que le secteur de l’éducation demeure l’un des axes prioritaires du gouvernement congolais. Pour l’heure, l’appui financier de l’institution financière internationale pour ce secteur est...

Pages

(Agence Ecofin 04/05/17)
(Agence Ecofin) - Le premier numéro du magazine Congo-football sera dans les kiosques à partir du 15 mai 2017. L’annonce a été faite par Félix Vendet, président de la Fondation Congo-football, qui avait démarré ce projet éditorial en 2011 par le site web d’information Congofootball.fr. La version papier sera une publication mensuelle de 20 pages, conçue à l’image du magazine français France football. « Nous avons voulu mettre à la disposition du public sportif congolais un journal identique à France football en traitant l’actualité sportive du Congo et en mettant en valeur nos jeunes et nos clubs.», explique Félix Vendet. L’actualité du football congolais permettra ainsi de faire des zooms sur les clubs et les...
(APA 02/05/17)
La FIBA Afrique cherche désespérément un pays d’accueil pour la 29ème édition de l’Afrobasket messieurs prévu du 19 au 30 août 2017, à la suite du double désistement du Congo et de l’Angola. Désignée, la semaine dernière, pour suppléer le Congo, qui s’est désisté, l’Angola a, à son tour, décliné l’offre. Raison invoquée par le ministre angolais de la Jeunesse et des Sports, Albino de Conceiçao : la Fédération angolaise de basketball n’a pas reçu l’approbation du gouvernement pour abriter la compétition. D’autant que, poursuit-il, le pays est dans une année d’élections et il existe d’autres priorités. A moins de quatre mois de la compétition, la FIBA Afrique va devoir trouver un pays d’accueil. Selon les observateurs, l’instance continentale a...
(RFI 25/04/17)
La confédération africaine de basket-ball (FIBA Afrique) a confié l’organisation du Championnat d’Afrique des nations masculin (Afrobasket 2017) à l’Angola, suite au désistement du Congo-Brazzaville. Le Secrétaire général de la FIBA Afrique, Alphonse Bilé, revient sur ce revirement qui a mis l’Afrobasket 2017 en péril. RFI : Alphonse Bilé, pourquoi la FIBA Afrique a-t-elle choisi l’Angola pour accueillir l’Afrobasket à la place du Congo ? Alphonse Bilé : Il y avait trois postulants : l’Egypte, l’Angola et la Tunisie. Nous...
(RFI 22/04/17)
Exclusif: l'Angola organisera le Championnat d'Afrique des nations masculin de basket-ball (Afrobasket 2017) à la place du Congo.
(Agence d'information d'afrique centrale 19/04/17)
Le risque encouru par le Congo, s’il ne venait pas d’abriter la Coupe d’Afrique des Nations de basket (Afrobasket), s’élève en milliards de FCFA doublé de sanctions disciplinaires. La République du Congo, représentée par le ministre des Sports et de l’éducation physique, Léon Alfred Opimbat, et l’ancien président de la Fédération congolaise de Basket (Fécoket), Firmin Dinga, a signé en mai 2016 avec les représentants de la Fédération internationale de Basket (Fiba-Afrique), une lettre d’accord. Celle-ci attribuait l’organisation de l’Afrobasket...
(Afrik.com 06/04/17)
Récemment nommé sélectionneur du Congo, Sébastien Migné s’est montré confiant quant à la venue de plusieurs binationaux espérés de longue date par les Diables Rouges. "Il y a des contacts très positifs avec l’agent de Christopher Maboulou (PAS Giannina). A priori c’est bien engagé. J’attends d’avoir le joueur qui va revenir en Grèce cette semaine", a expliqué le technicien français en conférence de presse. "J’ai eu Brice Samba (OM) au téléphone, il semble prêt à nous rejoindre avec un petit...
(APA 02/04/17)
L’icône du football mondial Lionnel Messi, plusieurs fois ballon d’or, prendra part à Brazzaville ce samedi après-midi à l’ouverture d’une école de football, indique un communiqué du ministère congolais des Sports et de l’Education physique publié samedi matin. Selon ce communiqué : « Messi arrive à Brazzaville pour ouvrir une école de football. Il aura aussi au cours de son séjour congolais à visiter les infrastructures sportives qui ont abrité le 11ème Jeux africains en 2015 ». En outre il...
(APA 02/04/17)
La Fédération royale marocaine de football (FRMF) et son homologue de la République démocratique du Congo (RDC) ont signé, vendredi à Rabat, une convention de partenariat visant le développement du football en Afrique. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) et son homologue de la République démocratique du Congo (RDC) ont signé, vendredi à Rabat, une convention de partenariat visant le développement du football en Afrique. Paraphée par les présidents des deux fédérations Fouzia Lekjaa et Constant Omari Selemani, cette...
(Star Africa 28/03/17)
Débuts ratés de Sébastien Migne chez les Diables rouges, qui ont été battus en amical lundi par une surprenante équipe de Mauritanie. Les Mourabitounes remportent ainsi leur deuxième match lors de cette trêve internationale, après avoir disposé du Bénin le week-end dernier. Pourtant, c’est bien le Congo qui a ouvert la marque à la demi-heure de jeu. Un but contre son camp du défenseur mauritanien Diadie Diarra. Pas de quoi démoraliser les locaux qui ont égalisé quelques instants plus tard...
(APA 13/03/17)
L’équipe éthiopienne de St-Georges a battu ce dimanche au stade Denis Sassou N’Guesso de Dolisie( département du Niari au sud –Congo) son homologue congolaise de l’AS-Léopards par 1 but à 0, en match comptant pour les 16ème des finales de la Coupe Africaine de la Ligue des champions. Le but de l’équipe de St-Georges a été marqué contre le cours de jeu en première mi-temps, à la 27ème Ainsi St-Georges prend une belle option pour la suite de la compétition...
(Sahara Medias Agency 08/03/17)
L’équipe nationale de football, « les Mourabitounes », va livrer, pendant le mois de mars deux rencontres amicales à Nouakchott, dans le cadre de sa préparation des prochaines éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations « Cameroun 2019 ». Après avoir annoncé un match test le 24 mars contre le Bénin, la fédération mauritanienne de football a annoncé mardi, un autre match amical contre le Congo Brazzaville lundi 27 mars à Nouakchott. Le Congo occupe la 76ème place dans le...
(Afrique Actualité 07/03/17)
La fédération togolaise de football (FTF) est mécontente de l'attitude de celui qu'il convient, désormais, d'appeler ex sélectionneur adjoint des Eperviers aux côtés du sélectionneur Claude Le Roy. Il s'agit de Sebastien Migne qui vient de quitter Claude Le Roy et la FTF. Ce, après avoir été retenu par la sélection du Congo Brazzaville, les Diables Rouges comme sélectionneur. Il a été confirmé lundi à ce poste par le ministre congolais des Sports, Léon Alfred Opimbat. Ce départ il faut...
(Agence d'information d'afrique centrale 10/02/17)
Quatre jours après la finale de la CAF, les sélections africaines sont les plus concernées par les changements du classement de la Fifa, rendu public ce jeudi : l’Egypte, le Cameroun, la RDC ou le Burkina progressent quand la Côte d’Ivoire ou l’Algérie dégringolent. Sans jouer, les Diables rouges reculent eux de 5 places. Vice-championne d’Afrique, l’Egypte devance pourtant son bourreau camerounais au classement Fifa du mois de février : première nation continentale, l’Egypte fait un bon de 12 places...
(APA 28/12/16)
APA-Brazzaville (Congo) - Barthélémy Ngatsono a été nommé sélectionneur des Diables Rouges du Congo, en remplacement du Français Pierre Lechantre, limogé depuis novembre dernier pour ‘’incompétence’’, annonce un communiqué de la Fédération congolaise de football (FECOFOOT) reçu mardi à APA. Barthélémy Ngatsono est à la tête d’un nouveau staff technique qui assurera l’intérim de la direction de l’équipe nationale seniors A jusqu’à nouvel ordre, souligne le communiqué, précisant que le nouveau sélectionneur a pour adjoint Cyrille Ndonga là où Gaston...
(RFI 27/12/16)
Barthélémy Ngatsono est le nouveau sélectionneur des Diables rouges. Il remplace le Français Pierre Lechantre, qui a été limogé il y a un mois. La fédération congolaise de football a admis qu'une trentaine d'entraîneurs étaient prêts à prendre les rênes de la sélection du Congo.
(AFP 17/11/16)
Le contrat du Français Pierre Lechantre, nommé sélectionneur du Congo en janvier pour une durée de 28 mois, a pris fin ce mardi, après 11 mois seulement, selon un communiqué de la Fédération congolaise de football. Une défaite en Ouganda (1-0), samedi en éliminatoires du Mondial-2018, a été fatale au successeur de Claude Le Roy, qui n'avait pas souhaité prolonger sa mission. L'ancien international français Didier Six, qui fut notamment sélectionneur du Togo, fait partie des noms cités pour remplacer...
(Jeune Afrique 16/11/16)
Fragilisé par une défaite en Ouganda samedi (0-1), Pierre Lechantre a été démis de sa fonction de sélectionneur du Congo mardi. Interview. Jeune Afrique : Est-ce que vous confirmez ne plus être le sélectionneur du Congo ? Pierre Lechantre : Oui. Nous avons eu une réunion mardi matin [15 novembre] au ministère des Sports, et la décision a été prise de me retirer la direction de la sélection nationale. Je confirme également qu’Aymen Hbibi, le préparateur physique tunisien qui était...
(APA 16/11/16)
APA – Dakar (Sénégal) – Le sélectionneur du Congo, Pierre Lechantre, a été démis de ses fonctions par la Fédération congolaise de football (FECOFOOT) pour insuffisance de résultats, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. C’est la nouvelle défaite concédée samedi à Kampala 0-1 devant l’Ouganda pour le compte de la 2ème journée des éliminatoires du Mondial 2018 qui a précipité la décision des responsables congolais. Après deux journées, le Congo a concédé autant de défaites, soit 0 point au compteur...
(Afrik.com 14/11/16)
Plombé par un penalty inexistant, le Sénégal s’est incliné 2-1 en Afrique du Sud malgré une belle deuxième période samedi à l’occasion de la 2e journée des éliminatoires du Mondial 2018. Dominé en Ouganda (1-0), le Congo a quant à lui enchaîné un 2e revers. - Afrique du Sud 2-1 Sénégal Rageant pour le Sénégal ! Auteurs d’un sans-faute dans les éliminatoires de la CAN 2017 et espérant rééditer cette performance dans ceux du Mondial 2018, les Lions de la...
(RFI 10/10/16)
Vainqueur à l’extérieur sur la pelouse du Congo Brazzaville (2-1), l’Egypte occupe la première place du groupe E après le match nul (1-1) de son principal rival dans cette poule, le Ghana, face à l’Ouganda. Mohamed Salah a été l’homme décisif. Après le match nul surprise du Ghana à domicile face à l’Ouganda vendredi 7 octobre, l’Egypte a réalisé une belle opération en allant s’imposer sur le terrain du Congo (2-1). Les Pharaons ont pourtant souffert à Brazzaville devant une...

Pages

(RFI 22/05/17)
Au Congo-Brazzaville, des pagnes flanqués des effigies des dirigeants africains depuis les indépendances et autres personnalités ayant un lien avec le continent, sont exposés, depuis vendredi 19 mai jusqu'au 28 mai à l'hôtel Pefaco dans la capitale. L'exposition «Pagne de campagne, une histoire africaine» est l'œuvre de la Collection Nandjika que dirige la jeune Congolaise Jacinthe Makosso. Au deuxième et dernier niveau de l’hôtel Pefaco, en face de l’aéroport Maya-Maya, des femmes et des hommes sont conviés à la visite de l’exposition « Pagne de campagne, une histoire africaine », après la coupure du ruban par le ministre de la Culture, Léonidas Mottom.
(Libération 22/05/17)
L'Institut français du Congo organise la 4e édition de son Festival "Images et Histoire" (16-20 mai 2017) avec pour thème : "Le cinéma africain des indépendances. La reconquête par les Africains de leur(s) identité(s) et de leur histoire". Questions à... Christophe Figueréo, professeur d’histoire et géographie au lycée Saint-Exupéry de Brazzaville et organisateur du Festival «Images et Histoire». Comment se présente le cinéma en situation coloniale ? L’année dernière lors de la troisième édition du festival Images et Histoire nous avons vu que le cinéma colonial était au service de la fabrication des héros. L’indigène n’avait pas d’identité narrative, faire-valoir du blanc, il était un élément de décor ou un objet d’étude marqué du double sceau de l’exotisme et de...
(Agence Ecofin 12/05/17)
Le Secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (Ceeac), Ahmad Allam-Mi et le directeur général du Centre international des civilisations Bantus (Ciciba) Antoine Manda Tchebwa ont procédé à la signature, le 10 mai à Libreville, d'un accord devant régir la Coopération entre leurs deux institutions. « Ce document formalise notre volonté de mener des actions concertées et communes pour faire de la culture un levier de développement et un vecteur de paix dans nos espaces communautaires...
(Jeune Afrique 18/04/17)
Après Paris, Berlin et Amsterdam, l’exposition « Pagne de campagne, une histoire africaine » s’invite en… Afrique. Plus précisément dans les salons de l’hôtel Pefaco de Brazzaville, au Congo (19-28 mai). On doit à la Congolaise Jacynthe Mackosso, créatrice de la marque de prêt-à-porter Nandjicka, cette déclinaison africaine de l’expo. Au menu : le meilleur des quelque 500 pièces de wax de la collection Bernard Collet. Ce photographe français s’est spécialisé depuis plus de vingt ans dans les pièces de tissu...
(RFI 10/04/17)
C’est une réalité rarement montrée. Le photographe congolais de Brazzaville Arnaud Makalou s’est glissé parmi les employés des sociétés minières chinoises ou coréennes. Il en a tiré une série de photos intitulée : « Être ouvrier à Brazza ». Ce travail est exposé en ce moment à Angoulême, dans l’ouest de la France, dans le cadre du festival Émoi Photographique, jusqu’au 30 avril.
(Le Monde 23/03/17)
L’écrivain franco-congolais, présent au pavillon des Lettres d’Afrique, dont « Le Monde » est partenaire, rappelle la diversité littéraire du continent. Premier romancier titulaire, en 2016, de la chaire annuelle de « création artistique » au Collège de France, l’écrivain franco-congolais Alain Mabanckou a consacré ses cours aux lettres africaines. Dans le même cadre, il a également organisé un grand colloque intitulé « Penser et écrire l’Afrique aujourd’hui », dont les actes, réunissant les dix-neuf interventions d’auteurs et d’intellectuels, viennent...
(Jeune Afrique 04/03/17)
Cette Congolaise de 40 ans est la fondatrice de la Pulp Fashion Week, le premier événement français consacré à la mode pour les grandes tailles. Un samedi glacial de la fin décembre dans une galerie d’art du quartier du Sentier, à Paris. Des mannequins défilent devant un jury de professionnels. En talons hauts et la démarche assurée, les jeunes femmes prennent la pose au bout du podium, une main sur la hanche. Un casting classique, somme toute… sauf qu’ici les...
(BBC 21/02/17)
Après plus de deux décennies de black out, les cinéphiles de Brazzaville ont retrouvé le chemin des salles de cinéma. Disons plutôt... de la salle. Un complexe lancé par Cinébox, une entreprise congolaise de distribution et d'exploitation cinématographique, cofondée par Romaric Oniangue et Gilles-Laurent Massamba. Pour les deux jeunes congolais, MTN Movies House, c'est bien plusqu'un complèxe, c'est la résurrection d'une industrie qui s'était éteinte. "Aujourd'hui, on voit les industries comme Nollywood qui s'en sortent très bien. Et on s'est...
(Jeune Afrique 15/02/17)
Avec "La Sonate à Bridgetower", le romancier congolais Emmanuel Dongala raconte l’étonnant destin d’un violoniste métis, élève de Haydn et ami de Beethoven. Une immersion dans le XVIIIe siècle révolutionnaire, entre ombres et Lumières. C’est un tableau, un roman, une partition. Dense et érudite, La Sonate à Bridgetower, le nouveau livre d’Emmanuel Dongala, se distingue de l’ensemble de la production éditoriale par ses vastes ambitions, dont la moindre n’est pas de restituer l’atmosphère révolutionnaire de la fin du XVIIIe siècle en Europe. « Après avoir beaucoup travaillé sur l’Afrique, il était temps d’écrire quelque chose de nouveau, explique le romancier congolais.
(Jeune Afrique 09/02/17)
Singuila a dévoilé début février "Ay Mama", deuxième single de son prochain album attendu au printemps. Le clip de la chanson propose une balade dans un Brazzaville coloré et peuplé de sapeurs. On est encore loin des 23 millions de vues de « Tchoin » du rappeur Kaaris mis en ligne il y a moins d’un mois. Mais le clip Ay Mama de Singuila, lui, éblouit les internautes comme jamais ! Porté par les rythmes dansants de l’afro-pop, Singuila, chanteur...
(Le Monde 19/01/17)
Dans son dernier roman, l’écrivain congolais revient sur le destin d’un violoniste métis dont le talent subjugua les plus grands compositeurs de son époque. Pendant cinq ans, pour son sixième roman, Emmanuel Dongala s’est plongé dans un univers singulier, bien éloigné de son Afrique natale, jusque-là seul territoire de son écriture. Il s’est aventuré dans l’Europe des Lumières, celle où l’on tient salon et où la musique joue un rôle central. Volontairement écrite dans un style classique, La Sonate à...
(Libération 16/01/17)
Pour célébrer 2017, Africa4, dont le premier symbole a été le crocodile (n’goki en lari), fait peau neuve en allant chercher sur les rives du Congo son totem. Pour célébrer 2017, Africa4, dont le premier symbole a été le crocodile (n’goki en lari), fait peau neuve en allant chercher sur les rives du Congo son totem. Il a été sculpté par l’atelier Konogo de Brazzaville. Héritier d’une famille de sculpteurs et tailleurs de bois, maître feu Benoît Konogo est un...
(RFI 13/01/17)
Après une quinzaine de pièces avec sa compagnie, des tournées un peu partout dans le monde, le chorégraphe congolais Faustin Linyekula opte pour une forme simple intime. Sa pièce « Le Cargo », jusqu’au 14 février au Théâtre du Tarmac, à Paris, est un solo où il raconte à travers les mots et la danse son retour dans son village natal après 29 ans d'absence. RFI : Dans Le Cargo vous revenez au village de votre enfance, Obilo, au Congo,...
(Le Point 04/01/17)
L'écrivain, pour sa première visite au Sénégal, a vu dans les Ateliers de la pensée un prolongement du colloque du Collège de France qu'il organisait à Paris en mai dernier. Le Point Afrique : Les Ateliers de la pensée vous ont valu votre première visite au Sénégal. Un grand moment pour vous ? Alain Mabanckou : Venant pour la première fois au Sénégal, je me suis senti comme n'importe quel étranger. Sauf qu'ayant lu et enseigné des textes d'écrivains du...
(Le Monde 03/01/17)
Dense et documentée, l’exposition « Congo Art Works », à Bruxelles, jette un éclairage plus anthropologique qu’esthétique sur la peinture populaire congolaise. Cela pourrait faire l’objet d’une thèse : comment aborder un même sujet, la peinture populaire congolaise, sous deux angles différents. Le hiatus est saisissant entre l’exposition « Beauté Congo », organisée en 2015 par le galeriste André Magnin à la Fondation Cartier, à Paris, et « Congo Art works », orchestrée jusqu’au 22 janvier à BOZAR, à Bruxelles,...
(AfricaNews 22/12/16)
Premier festival international de la bande dessinée du pays, ‘Bilili BD’ a réuni pendant quatre jours à Institut français du Congo. de la capitale congolaise, des bédéistes du Congo, du Cameroun, de la RDC et de la France. “L’objectif poursuivi pour un tel festival, c’est avant tout de mettre en avant la BD, la bande dessinée. Cela a été un succès parce que sur toute la semaine il y a eu beaucoup d’échanges, à l’Institut et dans les écoles”, a...
(Congo-Site 09/11/16)
Du 6 au 10 décembre prochain à Brazzaville, l'Institut Français de Brazzaville célèbre la bande dessinée avec la toute première édition du festival Bilili. Ce festival dédié à la bande dessinée se déroule sur la thématique : «Moi, demain », une occasion pour rencontrer des auteurs de la bande dessinée du Bassin du Congo et de France et participer aux différentes activités et concours. Cette rencontre a pour consigne se déguiser en personnage de bande dessinée ou de dessin animé...
(Agence Ecofin 02/11/16)
(Agence Ecofin) - Mardi, Guy Maurice, responsable de l’exploration et de la production de pétrole en Afrique pour Total a déclaré à Reuters que la compagnie s’attend à une production de 100 000 barils de pétrole par jour dès la mise en service du champ Moho Nord, au Congo, courant premier trimestre de 2017. Situé à près de 75 km au large de Pointe Noire et à 650 m et 1100 m de profondeur, c’est le premier projet en eaux...
(La Voix de l'Amérique 25/10/16)
A 65 ans, Victor Miakabana dit Macabus est incontestablement l’un des plus vieux photographes du Congo-Brazzaville encore en activité. Il a connu le grand format, cet appareil où il fallait plonger toute la tête dans l’objectif pour faire des images. A son époque, une fois les photos réalisées, il fallait attendre 15 jours, après avoir envoyé les clichés en France, pour apprécier les images réalisées. "J’ai commencé la photo en 1971 chez DeKoum au rond-point Moungali à Brazzaville. Alors que...
(Jeune Afrique 14/10/16)
L'acteur d'origine ghanéenne et sierra-léonaise a décidé de produire « Brazza », une série policière. Il se dit « fier » de camper l'intrigue au Congo-Brazzaville, où seront tournés les épisodes. Il est un des acteurs d’origine africaine les plus célèbres au monde. Le britannique Idris Elba a acquis cette notoriété en apparaissant à l’écran dans des films comme Beasts of No Nation ou des séries comme Luther. Mais désormais, il aimerait passer de l’autre côté de la caméra, puisque...

Pages

(La Voix de l'Amérique 22/05/17)
Face aux pénuries incessantes d’eau potable dans les quartiers de Brazzaville, les autorités annoncent la réforme au sein de la Société nationale de distribution d’eau (SNDE), en déficit chronique. L’eau potable est devenue une denrée rare dans les quartiers de Brazzaville. Il faut parfois attendre tard dans la nuit pour voir couler le liquide vital. Certaines familles se déportent vers les rivières qui entourent Brazzaville, comme le Djoué, pour se désaltérer et faire la lessive. Dans les quartiers périphériques de Mfilou, les populations vont s’abreuver dans les marigots et les sources naturelles. Mais, il s’agit d’une eau dont la potabilité n’est pas prouvée. "Nous souffrons, il nous faut aller loin vers Mambou où il y...
(RFI 22/05/17)
Au Congo-Brazzaville, des pagnes flanqués des effigies des dirigeants africains depuis les indépendances et autres personnalités ayant un lien avec le continent, sont exposés, depuis vendredi 19 mai jusqu'au 28 mai à l'hôtel Pefaco dans la capitale. L'exposition «Pagne de campagne, une histoire africaine» est l'œuvre de la Collection Nandjika que dirige la jeune Congolaise Jacinthe Makosso. Au deuxième et dernier niveau de l’hôtel Pefaco, en face de l’aéroport Maya-Maya, des femmes et des hommes sont conviés à la visite de l’exposition « Pagne de campagne, une histoire africaine », après la coupure du ruban par le ministre de la Culture, Léonidas Mottom.
(Libération 22/05/17)
L'Institut français du Congo organise la 4e édition de son Festival "Images et Histoire" (16-20 mai 2017) avec pour thème : "Le cinéma africain des indépendances. La reconquête par les Africains de leur(s) identité(s) et de leur histoire". Questions à... Christophe Figueréo, professeur d’histoire et géographie au lycée Saint-Exupéry de Brazzaville et organisateur du Festival «Images et Histoire». Comment se présente le cinéma en situation coloniale ? L’année dernière lors de la troisième édition du festival Images et Histoire nous...
(Jeune Afrique 19/05/17)
La société française SOMDIAA va construire une unité de production industrielle agro-alimentaire à Pointe-Noire, en République du Congo. La SOMDIAA, Société d’organisation, de management et de développement des industries alimentaires et agricoles, a annoncé dans un communiqué publié le 15 mai 2017 la signature d’un accord avec les autorités congolaises portant sur la construction et l’exploitation d’un complexe industriel au port de Pointe-Noire. Composé d’un moulin, d’une maïserie et d’une usine d’alimentation animale situés dans l’enceinte portuaire, ainsi que d’un...
(RFI 19/05/17)
Au Congo, le président Denis Sassou Nguesso s'est rendu mardi 16 mai sur la future zone économiques spéciale de Pointe-Noire. Un projet lancé il y a près de 10 ans, qui est encore en construction mais dont les autorités annoncent l'ouverture possible dès 2018. Il y a 15 jours, le Parlement a adopté le projet de loi qui régit leur fonctionnement. Brazzaville mise notamment sur les investissements chinois mais promet que le tissu industriel local ne sera pas oublié. D'autant...
(RFI 19/05/17)
Au Congo-Brazzaville, un pays où le taux d’alphabétisation frôlait les 100% avant que les guerres civiles des années 1990 ne le fassent dégringoler, la violence semble désormais gagner du terrain en milieu scolaire. Plusieurs causes expliquent ce phénomène, qui inquiète surtout les formateurs. Il s’agit notamment de la pléthore dans les salles de classe ; de l’incivisme et de la baisse du niveau de l’éducation familiale. Les autorités sont convaincues que les causes de cette violence sont extra-scolaires. Elles proposent...
(RFI 18/05/17)
Le président Denis Sassou Nguesso s’est rendu ce mardi sur la future zone économique spéciale de Pointe-Noire. Un projet lancé il y a près de 10 ans, qui est encore en construction, mais dont les autorités annoncent l’ouverture possible dès 2018. Il y a 15 jours, le Parlement a adopté le projet de loi qui régit leur fonctionnement. Brazzaville mise notamment sur les investissements chinois, mais promet que le tissu industriel local ne sera pas oublié. D’autant que la crise...
(Jeune Afrique 17/05/17)
Prévues pour le 16 juillet, les élections législatives congolaises enfièvrent déjà les états-majors politiques. Un duel mobilise l’attention : celui de la première circonscription de Ouenzé, 5e arrondissement de Brazzaville et l’un des bastions du Parti congolais du travail (PCT) dans la capitale. Candidat naturel de ce parti, dont il est le secrétaire général depuis près de six ans, le député sortant Pierre Ngolo aura face à lui Juste Mondélé, secrétaire général du Club 2002-Pur. Problème : Mondélé est conseiller politique à...
(RFI 17/05/17)
Depuis plus d’un an, les combats opposant forces armées congolaises et partisans de l’ancien rebelle Frédéric Binsamou alias le Pasteur Ntumi provoquent une crise humanitaire sans précédent. Alors que certains habitants vivent reclus dans les zones de combats, d’autres, 20 000 personnes au moins selon les ONG, ont trouvé refuge dans les départements voisins.
(La Voix de l'Amérique 17/05/17)
Une vingtaine de bandits âgés de moins de 18 ans appelés "bébés noirs" à Brazzaville ont été présentés samedi au public à la suite des patrouilles mixtes police-gendarmerie lancées par le procureur de la République André Oko Ngakala. Ces jeunes enfants ont été appréhendés par les policiers et les gendarmes. Ils sont accusés d’exercer la criminalité dans certains quartiers de Brazzaville et seront présentés devant le juge. Les "bébés noirs" est le titre donné aux petits bandits qui opérèrent principalement...
(RFI 16/05/17)
Dans un entretien diffusé sur France 24 ce week-end, Denis Sassou-Nguesso a nié les exactions attribuées par les organisations de défense des droits de l'Homme et l'existence d'une crise politique dans la région du Pool. Des propos qui ont poussé Guy-Brice Parfait Kolélas, à la tête du nouveau mouvement l'Union des démocrates humanistes Yuki et député de Kinkala, la préfecture du Pool, à sortir de son silence. L’ancien candidat à la présidentielle de 2016 dénonce le calvaire que vivent les...
(France TV Info 16/05/17)
Les autorités congolaises ont annoncé des mesures pour éradiquer ces groupes d’adolescents qui terrorisent les habitants des quartiers nord de Brazzaville, surnommés les «Bébés noirs». Ils ont entre 13 et 20 ans, «tuent, pillent, violent les femmes (...), sèment la terreur et la désolation», a réaffirmé le procureur de la République. Un phénomène récurrent dans la capitale depuis plusieurs années. Les Brazzavillois sont dans l'attente de mesures draconniennes à l'encontre des «Bébés noirs». «Nous allons combattre dès cet instant les...
(RFI 16/05/17)
Une semaine après la disparition de Jean-Gustave Ntondo, représentant à Brazzaville du révérend pasteur Ntumi dans les négociations menées pour résoudre la crise du Pool, ses proches sont toujours sans nouvelles de lui. De sources concordantes, il se trouverait à la DGST, la direction générale de la surveillance du territoire, sans confirmation officielle. En attendant, Gaston Nitou Samba, représentant à Paris du mouvement, demande sa libération et des explications. L'émissaire du Pasteur Ntumi dans la capitale congolaise Jean-Gustave Ntondo est...
(RFI 16/05/17)
Au Congo-Brazzaville, la justice veut désormais s’intéresser aux sociétés nationales d’électricité et de distribution d’eau (les SNE et SNDE) et à la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) en ouvrant une enquête sur leur gestion jugée « peu efficace ». Le gouvernement veut aussi - et vite - changer leur mode de gouvernance. C’est le Premier ministre, Clément Mouamba, qui a quelque peu donné des indicateurs qui ont permis, au procureur de la République, de se saisir du dossier...
(RFI 16/05/17)
Au Congo-Brazzaville, la famille de Jean-Gustave Ntondo s'inquiète de sa disparition et demande sa libération immédiate. Selon des sources concordantes, ce proche du Pasteur Ntumi est injoignable. Il se trouverait à la direction générale de la sûreté du territoire (DGST). Jean-Gustave Ntondo est l'émissaire du Pasteur Ntumi dans la capitale congolaise et, à ce titre, chargé - assurent ses proches - par les autorités de représenter le pasteur dans les négociations menées pour résoudre la crise du Pool. Il a...
(RFI 12/05/17)
Les autorités congolaises s'en vont en guerre contre le phénomène de banditisme dit des «bébés noirs». Jeudi 11 mai, le procureur de la République a lancé une grande opération impliquant tous les officiers de police judiciaires, jadis accusés de passivité, visant à en finir avec ces jeunes adolescents drogués qui sèment la terreur dans certains quartiers de Brazzaville. C’est au commissariat central de La Tsiémé, un quartier nord de Brazzaville, subissant régulièrement les affres des « bébés noirs », que...
(RFI 08/05/17)
Le gouvernement congolais, avec l’appui de partenaires chinois, de la Banque mondiale ou encore du groupe français Veolia, a consenti ces dernières années d’importants financements pour améliorer la desserte en eau et en électricité. Mais à Brazzaville, l’offre semble toujours inférieure à la demande. Les consommateurs s’en plaignent et interpellent les autorités, qui ont décidé de reformer les deux compagnies nationales qui gèrent le secteur.
(RFI 05/05/17)
Une année après sa nomination le Premier ministre congolais, Clément Mouamba, 73 ans, a tenu sa toute première conférence de presse jeudi 4 mai. Assisté par plusieurs ministres, il fait le tour d'horizon de la situation politique, économique et culturelle. Au plan social, il a épinglé les mauvaises prestations des deux compagnies nationales qui assurent la fourniture d'eau et d'énergie, annonçant leur réforme qui va intervenir dans l'immédiat. En attendant, les populations se plaignent. L’échange entre le Premier ministre et...
(RFI 05/05/17)
C’est une parole rare. L’archevêque de Brazzaville Monseigneur Milandou sort de son habituelle réserve. Évêque du Pool durant la guerre civile de 1997-1998, il porte aujourd’hui un regard sévère et inquiet sur le conflit qui y oppose depuis un an forces de sécurité et partisans de Frédéric Binsamou, alias Pasteur Ntumi, avec des populations civiles prises en étau.
(La Tribune 05/05/17)
2016 a été conclue sur de bons résultats pour la Banque des Etats de l'Afrique centrale, en comparaison à l'année 2015. Ainsi, l'exercice de l'année dernière dégage un bénéfice net de 164,177 milliards de Fcfa, contre 160 milliards, enregistrés une année auparavant. Grande nouvelle pour les promoteurs de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). L'institution a réalisé de très bons résultats au cours de l'année 2016. Selon le rapport général des commissaires aux comptes KPMG Afrique centrale et...

Pages