Lundi 23 Octobre 2017

Congo

(APA 21/10/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le nouveau président en exercice de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), le Congolais, Denis Sassou N’Guesso, a donné l’assurance, mercredi à Brazzaville, d’inscrire son mandat dans la quête du « retour de la paix dans la zone », soulignant à ce propos que « le temps de la paix, de la concorde et de la fraternité renouvelées est venu». « Tous les chantiers pour la paix dans la région des Grands lacs nous recommandent de fédérer nos énergies et de progresser toujours ensemble, de manière solidaire et résolu », a déclaré le chef de l’Etat congolais dans son discours de clôture des les travaux du 7ème sommet...
(Agence Ecofin 21/10/17)
Un nouveau réseau de fraude télécoms a été démantelé la semaine dernière par les services techniques de l’Autorité de régulation des postes et des communications électroniques (Arpce). Cette fois, le réseau pirate a été intercepté à Pointe-Noire, dans le 5ème arrondissement, Mongo-Poukou. L’homme à la tête de cette activité criminelle a été interpellé dans une cabane avec une Simbox d’une capacité de 80 SIM, 16 cartes Sim Airtel pré-activées, des cartes de recharge d'une valeur de près de 50 000 FCfa et un générateur électrique. Sandé Ndé, le directeur des réseaux et des services de communications électroniques auprès de l’Arpce, a rappelé que les réseaux pirates feront long feu dans le pays. «Grâce à nos appareils, nous faisons une veille...
(AFP 20/10/17)
Une coalition d'organisations congolaises de défense des droits de l'Homme a lancé vendredi à Brazzaville une campagne en faveur de la libération des "prisonniers politiques", dont deux figures de l'opposition au Congo, a rapporté un journaliste de l'AFP. La campagne "+Prisonniers politiques: on ne vous oubliera pas+ commence ce 20 octobre et va se terminer le 20 mars 2018 par la remise d’une pétition au gouvernement", a déclaré à la presse Trésor Nzila, directeur exécutif de l’Observatoire congolais des droits...
(Jeune Afrique 20/10/17)
Réunis à Brazzaville sous la houlette du nouveau président en exercice, le président congolais Denis Sassou-Nguesso, les chefs d’État de la région des Grands lacs (CIRGL) ont adopté une série de recommandations ce 19 octobre pour accélérer le règlement des conflits dans cette zone qui réunit douze États du continent. Ils ont par ailleurs apporté leur soutien à l'accord électoral en RDC. La situation politique et sécuritaire de la région se retrouvait au cœur des résolutions adoptées au terme de cette 7ème session de la CIRGL, notamment la question cruciale des groupes armés actifs en République démocratique du Congo (RDC) face auxquels Kinshasa accuse certains de ses voisins de ne pas suffisamment agir.
(APA 20/10/17)
APA-Brazzaville (Congo) - La 8ème Réunion de haut niveau du Mécanisme régional de suivi de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo et la région, tenue sous l’égide de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL) jeudi à Brazzaville, a pris fin en recommandant de « neutraliser les bandes armées et les rapatrier dans leurs pays respectifs pour une paix durable dans la région. » Le communiqué final de...
(RFI 20/10/17)
Depuis jeudi 19 octobre, le Congo préside aux destinées de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL). L'Angola lui a passé le témoin au cours d'un sommet ordinaire de cette organisation à Brazzaville. Ce sommet auquel ont pris part six chefs d'Etat a été suivi par une autre réunion sur la paix et la sécurité dans cette zone et notamment en République démocratique du Congo qui a reçu le soutien de neutraliser les forces négatives à l'origine...
(APA 20/10/17)
APA-Brazzaville (Congo) – Le 7-ème sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) a pris fin jeudi soir à Brazzaville sur l’adoption de plusieurs recommandations dont celle d’’’envoyer rapidement’’ au Kenya en guise de médiateur le nouveau président en exercice de l’organisation sous-régionale, Denis Sassou N’Guesso. Sur place, le chef de l’Etat congolais devra ‘’soutenir les efforts visant à créer les conditions favorables à la tenue de l’élection présidentielle’’,...
(APA 19/10/17)
APA-Brazzaville (Congo) - S’il y a une institution pour le respect de laquelle l’Etat est intransigeant en République du Congo, c’est bien la tenue scolaire. Décrété dans les années 1969-70 par le régime marxiste-léniniste de feu Marien Ngouabi, le port de la tenue scolaire a su résister à l’épreuve du temps, s’imposant à chaque ouverture des classes aux filles et garçons des établissements du pays. Publics comme privés. Ainsi, tout élève du primaire doit arborer un uniforme bleu et kaki,...
(APA 19/10/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, a déploré jeudi à Brazzaville à l’ouverture du 7ème sommet ordinaire des chefs d’Etat et gouvernement de la CIRGL (Conférence internationale sur la Région des Grands lacs), la situation socio-politique et sécuritaire en République Démocratique du Congo (RDC) estimant que « seules des actions concertées et transfrontalières peuvent promouvoir de manière durable la paix dans ce pays frère. » Denis Sassou N’Guesso a reconnu à l’ouverture de ces assises...
(Jeune Afrique 18/10/17)
L'agence de notation Moody's a déclaré, dans une analyse annuelle publié ce lundi, que le profil de crédit du gouvernement de la république du Congo présentait un risque de défaut élevé. L'agence de notation a pointé les risques de pertes pour les créanciers privés, à cause d'une crise de liquidité aiguës et d'un bilan fragile. « Le choc pétrolier a eu un impact négatif significatif sur le profil de crédit de la République du Congo. En cause, la forte dépendance...
(RFI 18/10/17)
Le chef de l'Etat congolais Denis Sassou Nguesso a exprimé il y a deux semaines sa volonté d'ouvrir des couloirs humanitaires afin de faciliter et sécuriser la sortie des ex-combattants Ninja accusés d'exactions depuis avril 2016 dans la région du Pool. De son côté, l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), première formation d'opposition, a fait mardi 17 octobre des propositions sur l'organisation de ces couloirs et a appelé à la tenue d'une table ronde avec la participation de l'ancien...
(APA 17/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - Quelque 69 délégués venus de 20 pays membres de l’Association Internationale des services du trésor(AIST), réfléchissent sur le thème « gestion de la paie et des pensions : système de gestion informatique intégré ou non, contrôles internes », à l’occasion de du 11ème colloque de l’AIST qui s’est ouvert ce lundi à Brazzaville. Le ministre congolais de la communication et des médias, Thiérry Lézin Moungalla a souhaité que les travaux de ce colloque, trouvent les...
(Agence Ecofin 16/10/17)
La 3e édition du programme Y’ello Press, la rencontre entre les journalistes et les responsables de la société de téléphonie mobile MTN Congo, a eu lieu le jeudi 5 octobre 2017 dans un prestigieux hôtel de la capitale. Elle a été conjointement animée par le directeur général de MTN Congo, M. Djibril OUATTARA, le directeur de Mobile Money, M. Patrick ATTOUNGBRE et le directeur du Corporate Affairs de MTN Congo, M. Cyriaque OKOUMOU. La particularité du Y’ello Press 2017 a...
(RFI 16/10/17)
Les produits traditionnels venus des savanes et des forêts congolaises ne sont plus proposés aux consommateurs à l’étape brut. Déterminées à leur donner de la valeur et assurer leur avenir, de petites entreprises transforment par exemple des fruits en boissons ou encore des plantes en onguents ou cosmétiques. Le travail de ces artisans est salué par les autorités auxquelles ils demandent plus de facilités, notamment un allègement de la fiscalité. Reportage de notre correspondant à Brazzaville. Lire la suite sur:...
(RFI 13/10/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a récemment révélé que la dette du Congo représente 110% de son produit intérieur brut (PIB). L'augmentation effrénée de la dette de ce pays de quatre millions d'habitants est la conséquence de l'effondrement des cours du pétrole son principal produit d'exportation. Désormais, autorités et économistes estiment qu'il faut penser à l'après-pétrole en développant d'autres niches économiques, principalement l'agriculture. Déjà dans les années 80, l'agriculture a été décrétée « priorité des priorités » au Congo :...
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud...
(La Tribune 12/10/17)
Acculé après la mission du FMI qui a permis de dresser l’état réel de la situation économique et financière du pays, le gouvernement congolais s’en remet à l’institution de Bretton Woods. Sans l’assistance de cette dernière, le Premier ministre Clément Mouamba reconnaît que le pays aura du mal à s'en sortir. Ce qui n’altère en rien la volonté des autorités d’entreprendre des réformes pour atténuer l’impact de la conjoncture avec des mesures d’austérité qui risquent de porter un coup au...
(AFP 11/10/17)
Le Premier ministre congolais, Clément Mouamba, a déclaré mardi qu'il souhaitait que le pétrole devienne "un produit d'appoint" dans les ressources de son pays au moment où Brazzaville négocie avec le FMI pour sortir d'une crise liée à la chute des prix de l'or noir. "On s’était endormi sur le pétrole, au lieu de considérer que les deux mamelles des ressources sont les douanes et les impôts. On devrait faire du pétrole un produit d’appoint", a-t-il déclaré lors d'une conférence...
(RFI 11/10/17)
Le Congo prend langue avec le Fonds monétaire international (FMI) en vue de négocier un programme d'ajustement et de ramener sa dette de 110% à 70% du PIB. Mardi 10 octobre, face à la presse, le Premier ministre Clément Mouamba a précisé les étapes à venir dans le cadre des discussions. Au moment où Brazzaville négocie avec le FMI pour sortir d'une crise liée à la chute des prix de l'or noir, le Premier ministre Clément Mouamba assure qu’il est...
(APA 11/10/17)
APA-Brazzaville(Congo) - Les négociations entre le Congo et le Fonds Monétaire Internationale (FMI) n’ont pas été un échec, s’est félicité mardi à Brazzaville le Premier ministre, chef du gouvernement, Clément Mouamba. Le chef du gouvernement congolais l’a déclaré au cours d’une conférence de presse relative à l’éclairage sur la vie économique du Congo, malgré son fort d’endettement estimé par le Fond Monétaire international(FMI) à 5329 milliards de francs CFA, soit 110% du produit intérieur brut (PIB). « La mission du...

Pages

(APA 19/10/17)
APA-Brazzaville (Congo) - S’il y a une institution pour le respect de laquelle l’Etat est intransigeant en République du Congo, c’est bien la tenue scolaire. Décrété dans les années 1969-70 par le régime marxiste-léniniste de feu Marien Ngouabi, le port de la tenue scolaire a su résister à l’épreuve du temps, s’imposant à chaque ouverture des classes aux filles et garçons des établissements du pays. Publics comme privés. Ainsi, tout élève du primaire doit arborer un uniforme bleu et kaki, là où les collégiennes sont tenues de porter une chemise claire assortie d’un pantalon bleu foncé. Les lycéens et collégiens, eux, portent un uniforme kaki. Si la tenue fait l’élève au Congo, il reste que...
(Agence Ecofin 16/10/17)
La 3e édition du programme Y’ello Press, la rencontre entre les journalistes et les responsables de la société de téléphonie mobile MTN Congo, a eu lieu le jeudi 5 octobre 2017 dans un prestigieux hôtel de la capitale. Elle a été conjointement animée par le directeur général de MTN Congo, M. Djibril OUATTARA, le directeur de Mobile Money, M. Patrick ATTOUNGBRE et le directeur du Corporate Affairs de MTN Congo, M. Cyriaque OKOUMOU. La particularité du Y’ello Press 2017 a résidé sur le fait qu’il ait porté essentiellement sur la solution Mobile Money. L’échange interactif qui a duré près de quatre heures, a permis à la trentaine de journalistes invités (de Brazzaville & Pointe-Noire) de cerner les contours du fonctionnement...
(RFI 09/10/17)
Inscriptions et concours bloqués pour les nouveaux bacheliers ; sessions d'examens renvoyées aux calendes grecques pour les anciens étudiants. Telles sont les conséquences de la grève déclenchée début septembre et maintenue par l'intersyndicale de l'université publique du Congo. L'intersyndicale réclame le paiement, en bloc, de quatre mois d'arriérés de salaires. Les étudiants appellent le gouvernement à prendre en compte les doléances des enseignants et à négocier. Dans les différents établissements de l'université publique, faute de cours et d'entretien, dans les amphithéâtres et d'autres salles, les places assises sont recouvertes de poussière.
(RFI 06/10/17)
Les agents du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville ont repris, ce mercredi, leur grève générale illimitée suspendue le 10 août dernier. Une reprise du mouvement faute d'avoir obtenu satisfaction sur des revendications qui portent, notamment, sur le paiement de trois mois d'arriérés de salaires. Les mêmes revendications concernent les agents du Centre national de transfusion sanguine (CNTS) qui ont arrêté le travail depuis le 22 septembre. Ils appellent les autorités à faire rapidement face à leur situation, craignant...
(APA 02/10/17)
Le déficit en enseignants dans le système éducatif congolais est estimé à près de 19 mille pour l’année scolaire 2017-2018, a indiqué lundi à Brazzaville, le ministre de l’enseignement primaire et secondaire, chargé de l’alphabétisation, Anatole Collinet Makosso. S’exprimant sur les ondes de la radio nationale, le ministre a fait le point sur les dysfonctionnements du système éducatif congolais estimant que « l’une des difficultés majeurs qui minent le système éducatif congolais est le manque d’enseignants». « Pour cette rentrée...
(Le Monde 28/09/17)
Frederick Kwame Kumah, directeur Afrique du Fonds mondial pour la nature, récuse le procès fait à son organisation par l’ONG Survival dans le bassin du Congo. Le Fonds mondial pour la nature (World Wildlife Fund, WWF) est accusé depuis plusieurs années de ne pas respecter les droits des Pygmées du bassin du Congo par l’ONG de défense des peuples autochtones Survival International. Dans son dernier rapport, publié dimanche 24 septembre, celle-ci livre des dizaines de témoignages qui raniment la polémique...
(APA 28/09/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Les 9200 réfugiés rwandais au Congo ont été conviés par la représentation du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR), au terme d’une réunion avec les gouvernements congolais et rwandais (26-27 septembre à Brazzaville), à choisir entre l’intégration dans leur pays d’accueil ou le rapatriement avant la fin de leur statut de réfugié fixée au 31 décembre 2017. «Chaque réfugié rwandais au Congo, devra opter, soit pour son intégration dans la société congolaise, soit pour le rapatriement au Rwanda...
(AFP 25/09/17)
Des gardes forestiers financés par le Fonds mondial pour la nature (WWF) sont accusés de violations des droits de l'homme "systématiques et généralisées" envers les pygmées au Cameroun, en République démocratique du Congo et en Centrafrique, selon un rapport de l'ONG Survival International. "Ce rapport documente de graves abus qui ont lieu depuis 1989 jusqu’à aujourd’hui au Cameroun, en République du Congo et en République centrafricaine par ces gardes financés et équipés par le WWF et la Wildlife Conservation Society...
(Le Monde 25/09/17)
Deux grandes ONG environnementales sont visées par les accusations de Survival International. Il ne s’agit pas de bavures isolées. Les témoignages de Pygmées rassemblés par l’ONG Survival International dans trois pays du bassin du Congo – Cameroun, Centrafrique et Congo-Brazzaville – font la lumière sur les violences infligées aux peuples des forêts pour les tenir à distance des aires naturelles protégées. La lecture du rapport intitulé « Comment allons-nous survivre ? La destruction des tribus du bassin du Congo au...
(Xinhua 23/09/17)
BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Un sommet regroupant des handicapés auditifs de plusieurs pays d'Afrique s'est ouvert vendredi 22 septembre à Brazzaville. Placée sous l'égide du ministère congolais des Affaires sociales, la rencontre de Brazzaville permettra aux handicapés auditifs regroupés au sein d'une plate-forme continentale, de faire entendre leur voix au plus haut niveau pour une meilleure prise en compte de leurs problèmes par les plus hautes autorités africaines. Selon la présidente de l'Organisation nationale des femmes devenues sourdes du Congo (Onafedsco), Roseline Ouenabio, dont le pays accueille les assises, l'objectif visé est de faire le plaidoyer pour mettre un terme aux discriminations dont les sourds sont victimes...
(RFI 23/09/17)
Faire en sorte que les champignons cessent d’être un produit saisonnier. En produire en permanence et à tout moment chez soi, tels sont les objectifs fixés par la startup Bio-Tech Congo, qui fabrique des kits appropriés. Cette start-up a été créée, il y a quelque temps par l’ingénieur et inventeur congolais Tsengué-Tsengué, qui exporte même déjà son savoir-faire. A Moungali, dans le 4e arrondissement de Brazzaville et dans une zone facile d’accès, près d’un ruisseau aménagé, se dresse Bio-Tech Congo,...
(APA 20/09/17)
APA-Brazzaville (Congo) - 1381 cas de violences basées sur le genre ont été enregistrés entre 2012 et 2014 dans plusieurs centres hospitaliers du Congo, a révélé, mardi à Brazzaville, le colonel de police, Jean Roger Kouni-Okogna. «Ces 1381cas de violences basées sur le genre ont été enregistrés dans 23 centres hospitaliers à travers le Congo, dont 82% de violences sexuelles et 18% de violences physiques », a dit le coordonnateur du projet de lutte des violences sur le genre qui...
(AFP 19/09/17)
Deux organisations de défense et de protection des journalistes ont adressé une lettre ouverte au chef de l’Etat congolais Denis Sassou Nguesso lui demandant la libération d’un journaliste indépendant emprisonné sans jugement depuis plus de huit mois, selon un communiqué conjoint parvenu mardi à l’AFP. Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) ont écrit au dirigeant congolais pour "demander la libération immédiate du journaliste et éditeur du journal Talassa, Ghys Fortuné Bemba", selon le communiqué. "La détention de M. Bemba, qui dure depuis plus de huit mois, sans procès, est inhumaine et résonne comme une intimidation pour tous les médias du Congo", dénoncent les deux ONG.
(APA 18/09/17)
APA-Brazzaville (Congo) - La Banque mondiale et le gouvernement congolais ont cofinancé à hauteur de 38 milliards FCFA le Projet d’appui à l’amélioration du système éducatif congolais (Praased), en vue d’améliorer et renforcer le rendement scolaire au niveau du primaire et du secondaire, a indiqué lundi à Brazzaville la radio nationale. « La priorité de ce projet est axé sur les zone rurales et celle où les rendements scolaires sont très faibles notamment, les groupes marginalisés tels que les enfants...
(RFI 11/09/17)
Au Congo-Brazzaville, voyager par la route, de la capitale à l’intérieur du pays, n’est plus qu’un jeu : des agences qui organisent ces voyages naissent chaque jour ou presque. Elles représentent une niche d’emplois informels, d’après la société civile. Cependant, ces voyages sont parfois risqués pour les passagers sur la route du sud, notamment dans le Pool, qu’elle traverse et où règne un climat d’insécurité depuis plus d’une année. A Brazzaville, le reportage de notre correspondant. Lire la suite sur:...
(La Voix de l'Amérique 06/09/17)
Les Etats-Unis ont été le premier gouvernement à avoir répondu à l’appel à l’aide lancé depuis juin 2017, pour venir en aide à quelque 138.000 personnes touchées par la crise du Pool, et qui vivent dans le dénuement total. Le don des Américains est évalué à 250 millions de francs CFA, et devrait exclusivement servir à l’assistance alimentaire d’urgence des déplacés du Pool. Désigné pour gérer ce don, le Programme alimentaire mondial (PAM) a organisé le 2 septembre à Loutété...
(APA 06/09/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Pour ce faire, le jeune lycéen est allé ce mardi acheter son billet de retour à l’’’Agence Inter-ville’’, bien connue dans l’organisation des voyages entre la capitale de la République du Congo et la deuxième ville du pays. Bien qu’heureux à l’idée de retrouver ses camarades de classe, Gilbert ne tremble pas moins en pensant au voyage, tant la route qui mène à Pointe-Noire, surtout le tronçon Mayama-Loutété (130 km), est infestée de rebelles Ninjas. A en...
(AfricaNews 05/09/17)
À Loutété, dans la région de la Bouenza dans le sud du Congo Brazzaville, plus de 6.000 déplacés du Pool vivent dans des conditions de vie précaire. Le PAM, le programme alimentaire mondial a entamé ce samedi une opération de distribution de vivres à l’appel des autorités. Un léger soulagement qui n’enlève rien au désir des populations de retourner dans leur localité d’origine. Elles invitent ainsi les autorités à créer les conditions d’un retour effectif. “Je ne fais absolument rien...
(APA 04/09/17)
APA-Brazzaville (Congo) - La communauté musulmane de Brazzaville a célébré ce vendredi au stade saint –Denis situé en plein centre de la capitale congolaise, la Tabaski où Aïd-el-kébir, une fête placée sous le signe du ’’partage et de la paix’’, selon l’émir Gatssongo, entouré des responsables du Conseil Islamique du Congo. «En tant que musulman, j’exhorte mes frères à partager leur nourriture avec les frères démunis .Vous devez savoir que la religion musulmane contrairement à ce qui se dit dans...
(RFI 04/09/17)
Au Congo-Brazzaville, le personnel de l'université publique observe une grève générale illimitée depuis vendredi, 1er septembre, pour n'avoir obtenu satisfaction de ses revendications qui concernent, entre autres, le paiement de trois mois d'arriérés de salaires et la subvention allouée par l'Etat. En face, les autorités répondent que l’origine du problème se trouve dans la crise économique qui frappe tout le pays. Le personnel enseignant et non-enseignant de l’université Marien-Ngouabi, au terme d’une assemblée générale, a décidé d’observer une grève générale illimitée. Aussitôt après, ce personnel a fermé toutes les portes de toutes les administrations de l’université publique, à l’instar des commerces...

Pages

(Agence Ecofin 21/10/17)
Un nouveau réseau de fraude télécoms a été démantelé la semaine dernière par les services techniques de l’Autorité de régulation des postes et des communications électroniques (Arpce). Cette fois, le réseau pirate a été intercepté à Pointe-Noire, dans le 5ème arrondissement, Mongo-Poukou. L’homme à la tête de cette activité criminelle a été interpellé dans une cabane avec une Simbox d’une capacité de 80 SIM, 16 cartes Sim Airtel pré-activées, des cartes de recharge d'une valeur de près de 50 000 FCfa et un générateur électrique. Sandé Ndé, le directeur des réseaux et des services de communications électroniques auprès de l’Arpce, a rappelé que les réseaux pirates feront long feu dans le pays. «Grâce à nos...
(Jeune Afrique 18/10/17)
L'agence de notation Moody's a déclaré, dans une analyse annuelle publié ce lundi, que le profil de crédit du gouvernement de la république du Congo présentait un risque de défaut élevé. L'agence de notation a pointé les risques de pertes pour les créanciers privés, à cause d'une crise de liquidité aiguës et d'un bilan fragile. « Le choc pétrolier a eu un impact négatif significatif sur le profil de crédit de la République du Congo. En cause, la forte dépendance du pays au pétrole, qui génère 36% du PIB, 33% des recettes de l’État et 80% de ses exportations », a déclaré Lucie Villa, directrice adjointe, analyste principale chez Moody’s, et co-rédactrice du rapport. « Par ailleurs, les paiements manqués...
(APA 17/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - Quelque 69 délégués venus de 20 pays membres de l’Association Internationale des services du trésor(AIST), réfléchissent sur le thème « gestion de la paie et des pensions : système de gestion informatique intégré ou non, contrôles internes », à l’occasion de du 11ème colloque de l’AIST qui s’est ouvert ce lundi à Brazzaville. Le ministre congolais de la communication et des médias, Thiérry Lézin Moungalla a souhaité que les travaux de ce colloque, trouvent les...
(RFI 16/10/17)
Les produits traditionnels venus des savanes et des forêts congolaises ne sont plus proposés aux consommateurs à l’étape brut. Déterminées à leur donner de la valeur et assurer leur avenir, de petites entreprises transforment par exemple des fruits en boissons ou encore des plantes en onguents ou cosmétiques. Le travail de ces artisans est salué par les autorités auxquelles ils demandent plus de facilités, notamment un allègement de la fiscalité. Reportage de notre correspondant à Brazzaville. Lire la suite sur:...
(RFI 13/10/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a récemment révélé que la dette du Congo représente 110% de son produit intérieur brut (PIB). L'augmentation effrénée de la dette de ce pays de quatre millions d'habitants est la conséquence de l'effondrement des cours du pétrole son principal produit d'exportation. Désormais, autorités et économistes estiment qu'il faut penser à l'après-pétrole en développant d'autres niches économiques, principalement l'agriculture. Déjà dans les années 80, l'agriculture a été décrétée « priorité des priorités » au Congo :...
(APA 13/10/17)
APA - Brazzaville (Congo) - La croissance économique en Afrique subsaharienne devrait ressortir à 2,4 % en 2017, contre 1,3 % en 2016, selon la dernière édition d’Africa’s Pulse, un rapport semestriel de la Banque mondiale qui analyse l’état des économies africaines parvenu ce jeudi à APA à Brazzaville. Les anticipations d’avril dernier, tablaient sur une progression de 2,6 %, rappelle le rapport. Au deuxième trimestre de cette année , les deux principales locomotives du continent — l’Afrique du Sud...
(La Tribune 12/10/17)
Acculé après la mission du FMI qui a permis de dresser l’état réel de la situation économique et financière du pays, le gouvernement congolais s’en remet à l’institution de Bretton Woods. Sans l’assistance de cette dernière, le Premier ministre Clément Mouamba reconnaît que le pays aura du mal à s'en sortir. Ce qui n’altère en rien la volonté des autorités d’entreprendre des réformes pour atténuer l’impact de la conjoncture avec des mesures d’austérité qui risquent de porter un coup au...
(AFP 11/10/17)
Le Premier ministre congolais, Clément Mouamba, a déclaré mardi qu'il souhaitait que le pétrole devienne "un produit d'appoint" dans les ressources de son pays au moment où Brazzaville négocie avec le FMI pour sortir d'une crise liée à la chute des prix de l'or noir. "On s’était endormi sur le pétrole, au lieu de considérer que les deux mamelles des ressources sont les douanes et les impôts. On devrait faire du pétrole un produit d’appoint", a-t-il déclaré lors d'une conférence...
(RFI 11/10/17)
Le Congo prend langue avec le Fonds monétaire international (FMI) en vue de négocier un programme d'ajustement et de ramener sa dette de 110% à 70% du PIB. Mardi 10 octobre, face à la presse, le Premier ministre Clément Mouamba a précisé les étapes à venir dans le cadre des discussions. Au moment où Brazzaville négocie avec le FMI pour sortir d'une crise liée à la chute des prix de l'or noir, le Premier ministre Clément Mouamba assure qu’il est...
(APA 11/10/17)
APA-Brazzaville(Congo) - Les négociations entre le Congo et le Fonds Monétaire Internationale (FMI) n’ont pas été un échec, s’est félicité mardi à Brazzaville le Premier ministre, chef du gouvernement, Clément Mouamba. Le chef du gouvernement congolais l’a déclaré au cours d’une conférence de presse relative à l’éclairage sur la vie économique du Congo, malgré son fort d’endettement estimé par le Fond Monétaire international(FMI) à 5329 milliards de francs CFA, soit 110% du produit intérieur brut (PIB). « La mission du...
(RFI 06/10/17)
Le Congo-Brazzaville a annoncé jeudi 5 octobre qu'il souhaitait engager des négociations avec ses créanciers pour « reprofiler ou refinancer » sa dette, nettement plus élevée que prévu. Cette annonce intervient alors que le Fonds Monétaire International (FMI) vient de boucler une mission dans le pays. S’engage une première phase de négociations. Aucun accord n'a été officiellement signé avec le FMI. Les négociations en sont à un stade embryonnaire. Brazzaville dit vouloir les accélérer. Compte-tenu de la situation économique du pays, des « mesure immédiates » doivent être prises : c'est ce qu'affirme le gouvernement dans un communiqué.
(Agence Ecofin 06/10/17)
Il faut s’attendre à des changements dans la supervision des activités de la Banque de développement de l’Afrique centrale (Bdeac). C’est ce qui ressort du conseil d’administration de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), réuni le 26 septembre dernier, dans la capitale économique du Cameroun, Douala. Evoquant l’état de mise en œuvre de la convention de financement existant entre les deux institutions communautaires, le conseil a souligné « l’urgence qu’il y a à assujettir la Bdeac à un...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des...
(AFP 05/10/17)
La dette publique de la République du Congo s'élevait à quelque 9,14 milliards de dollars américains fin juillet, représentant 110% du PIB, a annoncé mercredi le Fonds monétaire international à l'issue d'une mission menée dans le pays. "Sur la base des informations fournies par les autorités, les autorités et la mission ont évalué le niveau de la dette publique contractée et/ou garantie par l'Etat à fin juillet à 5.329 milliards de francs CFA (environ 9,14 milliards de dollars américains)", a...
(APA 05/10/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC), dans un communiqué publié jeudi, annonce une légère hausse de la croissance sous-régionale à 0,8% en 2017, après le 0,2% enregistré l’année dernière Rendant compte des dernière projections macroéconomiques, faites lors de sa session ordinaire, tenue en fin septembre dernier dans la métropole économique camerounaise, Douala, il note également une hausse des pressions inflationnistes dans la sous-région, soit 1,6% alors qu’elles se situaient à 1,1% en 2016...
(Jeune Afrique 04/10/17)
La patronne du Fonds s'est dite disposée à porter assistance à Brazzaville. Mais les négociations s'annoncent tendues... Fini le jeu de cache-cache. Le 19 septembre, à New York, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies, Denis Sassou Nguesso a, selon des sources gouvernementales, réaffirmé à Christine Lagarde, la directrice générale du FMI, « sa volonté et sa détermination à engager des négociations avec son institution ». Réponse de son interlocutrice : « Nous sommes tout à fait disposés à soutenir le Congo dans le cadre ...
(RFI 04/10/17)
Crise économique et pénurie de carburant : la rentrée des classes a été un peu difficile, ce lundi, à Brazzaville où deux grands établissements soufflés par les explosions meurtrières de mars 2012 ont finalement pu rouvrir leurs portes après cinq bonnes années de galère. Ces écoles, un collège et un lycée, ont bénéficié de grands travaux de réhabilitation et surtout d’agrandissement à la grande satisfaction des élèves et leurs parents. Même si tous les élèves n’ont pas pu faire leur...
(Agence Ecofin 04/10/17)
A l’orée de la rentrée scolaire 2017-2018, MTN Congo via son bras social, qui a fait de l’éducation des jeunes congolais son principal axe d’intervention, vient encore de se distinguer dans ce secteur, en procédant à la remise officielle, avec l’appui de ses partenaires (RAGEC, MBTP, SOCOFRAN, AEM Congo, BUROTOP, PROCOB, ONG E.D.I) du CEG Commune de Bacongo, qui a bénéficié des travaux de rénovation et de construction de bâtiments exécutés au cours du mois de juin, à l’occasion de...
(APA 04/10/17)
APA-Brazzaville (Congo) – La réunion des experts de l’environnement et de l’économie de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) s’est ouverte mardi à Brazzaville, en prélude à la Conférence extraordinaire des ministres de l’Environnement et des Finances desdits regroupements, prévue mercredi dans la capitale congolaise. Selon le ministre de l’Environnement et du Tourisme du Congo, Arlette Soudan Nonault, les travaux des experts doivent déboucher sur la validation du...
(APA 02/10/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Près de 1,5 million d’enfants congolais du préscolaire, du primaire et du secondaire ont retrouvé ce lundi le chemin des classes, dans le cadre d’une rentrée scolaire effectuée sur fond de crise économique. En effet, pour cette rentrée scolaire 2017-2018 nombre de parents d’élèves ont reconnu avoir eu des difficultés à doter leurs enfants de tenues et de fournitures scolaires malgré les bas prix pratiqués sur le marché. Prévoyant les difficultés, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire...

Pages

(APA 28/09/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Le sélectionneur des Diables Rouges du Congo, Sébastien Migné, a publié mardi à Brazzaville la liste des 23 joueurs retenus pour le match du 8 octobre prochain contre les Pharaons d’Egypte comptant pour la cinquième journée des éliminatoires du Mondial 2018. Voici la liste des 23 Diables Rouges : -Gardiens de but : Barelk Mouko (DCMP, RDC, D1), Chrstopher Mafoumbi (Blackpool, Angleterre, D3), Perrault Ndinga (Patronage Sainte Anne). -Défenseurs : Baudry Marvin (Zulte Waregem, Belgique, D1), Tobias Badila (Nancy, France, D2), Vladis Emmerson Illoy-Ayyet (Olimpik Donetsk, Ukraine, D1), Beranger Itoua et Baron Kibamba (CARA), Arnold Bouka Moutou (Dijon, France, D1), Dimitri Bissiki (AC Léopards de Dolisie), Romaric Etou-Thomaso (Beitar Tel Aviv, Israel,...
(APA 06/09/17)
APA-Brazzaville (Congo) - Les Blacks stars du Ghana ont largement battu les Diables Rouges du Congo sur le score de 5 buts à 1, en match comptant pour la 4e journée des éliminatoires de la coupe du monde de football disputé mardi au stade de la ‘’Concorde‘’ de Kintélé à Brazzaville. Ce match a connu en première mi-temps un festival de buts. Les Ghanéens ont ouvert le score à la 28e mn, puis l’ont aggravé deux minutes plus tard, avant que le Congo ne réduise la marque par Iloy à la 42e mn. Quatre minutes après, Richman, auteur deuxième but des Black stars, marque le troisième but de son équipe. Après la mi-temps, les Ghanéens vont à nouveau secouer les...
(Africa Top sports 06/09/17)
Pluie de buts à Kintélé ce mardi en match comptant pour la 4è journée des éliminatoires du Mondial 2018. Le Ghana, pourtant privé des frères Ayew et du capitaine Gyan, n’a laissé aucune chance au Congo 5-1 avec un Thomas Partey en grande forme et auteur de trois buts. Les Black stars retrouvent le sourire dans ces éliminatoires. Héroïques à l’aller (1-1), les Diables rouges qui démarrent bien la partie. Bifouma oblige Richard Ofori à un arrêt de classe après...
(Africa Top sports 05/09/17)
Hécatombe de forfaits pour le Ghana à 24h d’affronter le Congo lors de la 4è journée des éliminatoires du Mondial 2018. Andre et Jordan Ayew sont forfaits, le capitaine Asamoah Gyan est également souffrant et d’autres joueurs sont incertains. Tenus en échec 1-1 à Kumasi vendredi dernier, les Black stars peuvent déjà dire adieu à la Russie. Et cette rencontre a laissé des traces. Lundi lors de l’ultime séance avant le déplacement sur Brazzaville, les frères Ayew étaient sur le...
(APA 21/08/17)
APA-Kinshasa (RD Congo) - Les Léopards de la RDC ont été éliminés de la 5ème édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) dont le tournoi final est prévu en 2018 au Kenya, par les Diables Rouges du Congo Brazzaville qui les ont contraints à un nul d’un but partout, en match retour des éliminatoires joué samedi au stade des Martyrs de Kinshasa. Les Diables Rouge se qualifient grâce à leur but marqué à l’extérieur, le match aller joué vendredi dernier...
(RFI 08/08/17)
Les Championnats du monde 2017 d’athlétisme 2017 sont déjà finis pour le Congo-Brazzaville. Si l’élimination de la sprinteuse Cécilia Bouélé était prévisible sur 100 mètres, celle du lanceur Franck Elemba, ce 5 août 2017 à Londres, est plus surprenante. Comme en 2015, Franck Elemba a été éliminé dès les qualifications des Championnats du monde d’athlétisme. Pourtant de l’eau a coulé sous les ponts pour le lanceur de poids depuis cette compétition à Pékin. Le Congolais a en effet remporté la...
(RFI 05/08/17)
En manque de temps de jeu à Angers, l'attaquant international congolais Fodé Doré a été prêté à Clermont cette saison. Pour mieux retrouver l’élite, le Diable rouge va donc évoluer en Ligue 2 dans le but de retrouver toutes ses capacités physiques après une grave blessure en 2015 qui lui a fait perdre du temps. Dans la planète football, il y a les stars, dont Neymar, qui défraye la chronique depuis des semaines. Et les autres. Ces joueurs qui transpirent...
(AFP 28/07/17)
Déjà victorieuse sur 100 m des 8es jeux de la Francophonie, la sprinteuse congolaise Natacha Ngoye Akamabi a remporté jeudi le 200 m lors de la dernière journée d'athlétisme. Ngoye s'est imposée en 23 sec 69 devant la jeune Suissesse Sarah Atcho (24.14). Chez les hommes, les Ivoiriens ont réalisé un doublé avec Serge Koffi Hua (20.73) et Arthur Cissé Gue, déjà deuxième du 100 m et membre du 4x100 titré mardi. Le Maroc a poursuivi sa razzia sur le fond et le demi-fond avec des triplés chez les hommes et chez les dames sur le 1500 m, ainsi qu'un doublé sur le 5000 m.
(RFI 24/07/17)
Médaillé d’or aux Jeux de la Francophonie 2017, Franck Elemba n’avait pourtant pas le cœur à sourire, ce 23 juillet à Abidjan. Usé physiquement et moralement, criblé de dettes en France et au Maroc, victime d’une arnaque à Brazzaville, le lanceur de poids se sent abandonné par le Congo. A deux semaines des Championnats du monde à Londres, celui qui avait fini 4e aux JO 2016 envisage même de changer de nationalité sportive pour les JO 2020. RFI : Franck...
(RFI 20/06/17)
Viny Okouo ne se présentera finalement pas à la session de recrutement annuelle (draft) de la Ligue nord-américaine de basket-ball (NBA). Ce pivot âgé de 20 ans aurait pu être le deuxième brazzavillois de l’histoire à jouer en NBA. Mais le Congolais a décidé de poursuivre son apprentissage en Espagne, à Malaga. Portrait. Serge Ibaka devra attendre encore un peu avant de voir débarquer un compatriote dans la prestigieuse ligue nord-américaine de basket-ball (NBA). Ce joueur réputé, né à Brazzaville...
(APA 09/06/17)
APA Kinshasa (RDC) - Les Diables Rouges de la république du Congo sont arrivés, vendredi à Kinshasa, où ils vont affronter les Léopards de la RD Congo, samedi 10 juin à 18 heures 30’ heure locale (17 H 30’ TU) au stade des Martyrs, en match comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations dont le tournoi final aura lieu au Cameroun en 2019. Les Brazzavillois feront la reconnaissance du terrain du stade des Martyrs...
(Mediacongo 30/05/17)
Huit associations nationales de l'Union des fédérations de football d'Afrique centrale participent du 30 au 31 mai au séminaire " Fifa Forward " que l'instance mondiale du sport-roi a créé afin de financer les projets de développement de la discipline de ses sociétaires. La République démocratique du Congo, le Cameroun, la République Centrafricaine, le Tchad, la République du Congo, la Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe ainsi que le Gabon seront informés sur le programme, sa quintessence, ses objectifs et les ...
(Agence Ecofin 04/05/17)
(Agence Ecofin) - Le premier numéro du magazine Congo-football sera dans les kiosques à partir du 15 mai 2017. L’annonce a été faite par Félix Vendet, président de la Fondation Congo-football, qui avait démarré ce projet éditorial en 2011 par le site web d’information Congofootball.fr. La version papier sera une publication mensuelle de 20 pages, conçue à l’image du magazine français France football. « Nous avons voulu mettre à la disposition du public sportif congolais un journal identique à France...
(APA 02/05/17)
La FIBA Afrique cherche désespérément un pays d’accueil pour la 29ème édition de l’Afrobasket messieurs prévu du 19 au 30 août 2017, à la suite du double désistement du Congo et de l’Angola. Désignée, la semaine dernière, pour suppléer le Congo, qui s’est désisté, l’Angola a, à son tour, décliné l’offre. Raison invoquée par le ministre angolais de la Jeunesse et des Sports, Albino de Conceiçao : la Fédération angolaise de basketball n’a pas reçu l’approbation du gouvernement pour abriter...
(RFI 25/04/17)
La confédération africaine de basket-ball (FIBA Afrique) a confié l’organisation du Championnat d’Afrique des nations masculin (Afrobasket 2017) à l’Angola, suite au désistement du Congo-Brazzaville. Le Secrétaire général de la FIBA Afrique, Alphonse Bilé, revient sur ce revirement qui a mis l’Afrobasket 2017 en péril. RFI : Alphonse Bilé, pourquoi la FIBA Afrique a-t-elle choisi l’Angola pour accueillir l’Afrobasket à la place du Congo ? Alphonse Bilé : Il y avait trois postulants : l’Egypte, l’Angola et la Tunisie. Nous...
(RFI 22/04/17)
Exclusif: l'Angola organisera le Championnat d'Afrique des nations masculin de basket-ball (Afrobasket 2017) à la place du Congo.
(Agence d'information d'afrique centrale 19/04/17)
Le risque encouru par le Congo, s’il ne venait pas d’abriter la Coupe d’Afrique des Nations de basket (Afrobasket), s’élève en milliards de FCFA doublé de sanctions disciplinaires. La République du Congo, représentée par le ministre des Sports et de l’éducation physique, Léon Alfred Opimbat, et l’ancien président de la Fédération congolaise de Basket (Fécoket), Firmin Dinga, a signé en mai 2016 avec les représentants de la Fédération internationale de Basket (Fiba-Afrique), une lettre d’accord. Celle-ci attribuait l’organisation de l’Afrobasket...
(Afrik.com 06/04/17)
Récemment nommé sélectionneur du Congo, Sébastien Migné s’est montré confiant quant à la venue de plusieurs binationaux espérés de longue date par les Diables Rouges. "Il y a des contacts très positifs avec l’agent de Christopher Maboulou (PAS Giannina). A priori c’est bien engagé. J’attends d’avoir le joueur qui va revenir en Grèce cette semaine", a expliqué le technicien français en conférence de presse. "J’ai eu Brice Samba (OM) au téléphone, il semble prêt à nous rejoindre avec un petit...
(APA 02/04/17)
L’icône du football mondial Lionnel Messi, plusieurs fois ballon d’or, prendra part à Brazzaville ce samedi après-midi à l’ouverture d’une école de football, indique un communiqué du ministère congolais des Sports et de l’Education physique publié samedi matin. Selon ce communiqué : « Messi arrive à Brazzaville pour ouvrir une école de football. Il aura aussi au cours de son séjour congolais à visiter les infrastructures sportives qui ont abrité le 11ème Jeux africains en 2015 ». En outre il...
(APA 02/04/17)
La Fédération royale marocaine de football (FRMF) et son homologue de la République démocratique du Congo (RDC) ont signé, vendredi à Rabat, une convention de partenariat visant le développement du football en Afrique. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) et son homologue de la République démocratique du Congo (RDC) ont signé, vendredi à Rabat, une convention de partenariat visant le développement du football en Afrique. Paraphée par les présidents des deux fédérations Fouzia Lekjaa et Constant Omari Selemani, cette...

Pages

(Le Monde 04/10/17)
Aux Francophonies en Limousin, le chorégraphe DeLaVallet Bidiefono a présenté sa nouvelle création, « Monstres ». Un spectacle ambitieux et puissant. DeLaVallet Bidiefono et sa troupe dans son nouveau spectacle « Monstres, on ne danse pas pour rien » au festival Francophonies en Limousin, le 28 septembre 2017, à Limoges. Parce qu’il refusait la mort pour compagne, le chorégraphe DeLaVallet Bidiefono avait créé Au-delà en 2013, au Festival d’Avignon, pour dénoncer le chaos dans lequel s’épuisent les populations du Congo-Brazzaville.
(Jeune Afrique 04/10/17)
Le vidéaste congolais né en 1987 est honoré pour son film expérimental « Moudoumango », qui réactive une mythologie de l'ancien royaume de Kongo. Et le gagnant est… Ori Huchi Kozia. Ce jeune artiste congolais né en 1987 vient de remporter le prix Orisha pour l’art contemporain africain, organisé ce mardi 3 octobre à Paris pour la seconde fois dans une version totalement remaniée. Vidéaste travaillant à Brazzaville, Ori Huchi Kozia est l’auteur de plusieurs film : Le Dieu danseur, Bad apple (Bourse Egide de la Fémis), Trauma, Ephemere ou encore Le cœur de la bête. Il est aussi le créateur du Titari Film Festival de Brazzaville.
(Jeune Afrique 31/08/17)
Poète et producteur de l’émission Cultura, diffusée depuis quinze ans sur Télé Congo, Sauve-Gérard Ngoma a l’art de partager son amour et sa connaissance de la littérature africaine contemporaine. «J’ai rencontré la plupart des grands auteurs congolais contemporains, de Jean-Baptiste Tati Loutard à Henri Lopes, en passant par Alain Mabanckou », raconte Sauve-Gérard Ngoma Malanda. Et pour cause, ce passionné de littérature francophone a conçu, produit et anime depuis quinze ans Cultura : un rendez-vous culturel hebdomadaire de quarante-cinq minutes, diffusé...
(RFI 27/07/17)
Au sixième jour des Jeux de la Francophonie en Côte d'Ivoire, les phases finales en sport et en culture ont commencé ce mercredi 26 juillet. C’est ainsi que le Congolais Moussoki a remporté la médaille d’or dans la catégorie « conteur », devant les Guinéens de la Compagnie Arc-en-ciel et la Française Najoua Darwiche. Moussoki avec son « Conte du moustique » a piqué la curiosité du jury et du public. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170727-reportage-jeux-francophonie-cote-ivoi...
(RFI 14/07/17)
Le gouvernement congolais a décidé de reporter sine die la 11ème édition du Festival panafricain de musique (Fespam) initialement prévue du 19 au 21 juillet, pour des «impératifs insurmontables d'agenda». Une décision qui a provoqué une vague de réactions dans les rues de Brazzaville. Et les réactions sont diverses. Elles vont de la compréhension sur le refrain, il n'y a plus assez d'argent dans les caisses de l'Etat en raison de la crise, au mécontentement parce que les Congolais ont besoin de divertissements.
(APA 14/07/17)
APA - Brazzaville(Congo) - La 11ème édition du Festival panafricain de musique (Fespam), initialement prévu du 19 au 21 juillet à Brazzaville, est reportée à une date ultérieure, « pour des raisons impératives insurmontables d’agenda » indique un communiqué officiel publié ce vendredi. « Les autorités compétentes annonceront en temps utile un nouveau calendrier » indique un communiqué ministère de la culture et des arts tourisme et des loisirs. « Le gouvernement de la République, soucieux de répondre aux attentes...
(Jeune Afrique 05/07/17)
Belle marquise, si d’aventure vous deviez vous faire rançonner par un écrivain au coin de la rue, et que de ces deux auteurs il vous soit donné le loisir de choisir votre bourreau, souhaiteriez-vous mieux être la victime d’Alain Mabanckou, ou alors d’Eric Mendi ? Dans le premier cas, vous auriez affaire à un dandy – non, pas Arsène Lupin, lui était trop plein de morgue -, sous d’autres cieux, on dirait plutôt un « sapeur », attentionné, et qui...
(AfricaNews 10/06/17)
Un honneur, une reconnaissance que l‘écrivain émérite congolais Alain Mabanckou qualifie lui-même de “canonisation inattendue”. Depuis quelques jours, l’auteur de Verre cassé (2005, aux éditions du Seuil) a été introduit dans Le Petit Larousse, le plus prestigieux des dictionnaires français. Dans cette 200è édition du Petit Larousse, Alain Mabanckou est défini comme “un écrivain franco-congolais né en 1966”. Sur son œuvre, le dictionnaire met en exergue un auteur qui “joue avec les clichés sur les Africains et évoque, non sans truculence, les violences contemporaines (Verre cassé, 2005 ; Mémoires de porc-épic, 2006 ; Petit Piment, 2015). Ses essais abordent la question de l’identité et le danger des communautarismes”.
(MondAfrique 08/06/17)
es autorités de Brazzaville roulent des mécaniques en distribuant des millions de francs Cfa aux artistes invités au festival Fespam de Brazzaville. Est ce vraiment l’heure de faire la fête au Cpngo? Quand Jackson Babingui évoque la situation dans la région du Pool, épicentre d’une guérilla entre les partisans du pasteur Ntumi et l’armée congolaise, il utilise un vocabulaire empreint d’émotion et de tristesse « Des Congolais y tuent des Congolais », dit-il. Dans ce contexte, il n’est plus possible,...
(Jeune Afrique 27/05/17)
D'origine congolaise, Nadeen Mateky est une star de la coiffure afro. Elle sculpte les têtes du gotha noir et défend ses convictions à coups de brosse et de peigne. Parfois une vie ne tient qu’à un cheveu. Il faut le dérouler, le démêler, pour brosser le portrait de Nadeen Mateky, qui s’est construite, cultivée, qui crée et s’engage toujours à travers la coiffure. On l’imagine joufflue, le front surmonté d’une petite boule crépue, revenue à 8 ans de Paris dans...
(RFI 22/05/17)
Au Congo-Brazzaville, des pagnes flanqués des effigies des dirigeants africains depuis les indépendances et autres personnalités ayant un lien avec le continent, sont exposés, depuis vendredi 19 mai jusqu'au 28 mai à l'hôtel Pefaco dans la capitale. L'exposition «Pagne de campagne, une histoire africaine» est l'œuvre de la Collection Nandjika que dirige la jeune Congolaise Jacinthe Makosso. Au deuxième et dernier niveau de l’hôtel Pefaco, en face de l’aéroport Maya-Maya, des femmes et des hommes sont conviés à la visite de l’exposition « Pagne de campagne, une histoire africaine », après la coupure du ruban par le ministre de la Culture, Léonidas Mottom.
(Libération 22/05/17)
L'Institut français du Congo organise la 4e édition de son Festival "Images et Histoire" (16-20 mai 2017) avec pour thème : "Le cinéma africain des indépendances. La reconquête par les Africains de leur(s) identité(s) et de leur histoire". Questions à... Christophe Figueréo, professeur d’histoire et géographie au lycée Saint-Exupéry de Brazzaville et organisateur du Festival «Images et Histoire». Comment se présente le cinéma en situation coloniale ? L’année dernière lors de la troisième édition du festival Images et Histoire nous...
(Agence Ecofin 12/05/17)
Le Secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (Ceeac), Ahmad Allam-Mi et le directeur général du Centre international des civilisations Bantus (Ciciba) Antoine Manda Tchebwa ont procédé à la signature, le 10 mai à Libreville, d'un accord devant régir la Coopération entre leurs deux institutions. « Ce document formalise notre volonté de mener des actions concertées et communes pour faire de la culture un levier de développement et un vecteur de paix dans nos espaces communautaires...
(Jeune Afrique 18/04/17)
Après Paris, Berlin et Amsterdam, l’exposition « Pagne de campagne, une histoire africaine » s’invite en… Afrique. Plus précisément dans les salons de l’hôtel Pefaco de Brazzaville, au Congo (19-28 mai). On doit à la Congolaise Jacynthe Mackosso, créatrice de la marque de prêt-à-porter Nandjicka, cette déclinaison africaine de l’expo. Au menu : le meilleur des quelque 500 pièces de wax de la collection Bernard Collet. Ce photographe français s’est spécialisé depuis plus de vingt ans dans les pièces de tissu...
(RFI 10/04/17)
C’est une réalité rarement montrée. Le photographe congolais de Brazzaville Arnaud Makalou s’est glissé parmi les employés des sociétés minières chinoises ou coréennes. Il en a tiré une série de photos intitulée : « Être ouvrier à Brazza ». Ce travail est exposé en ce moment à Angoulême, dans l’ouest de la France, dans le cadre du festival Émoi Photographique, jusqu’au 30 avril.
(Le Monde 23/03/17)
L’écrivain franco-congolais, présent au pavillon des Lettres d’Afrique, dont « Le Monde » est partenaire, rappelle la diversité littéraire du continent. Premier romancier titulaire, en 2016, de la chaire annuelle de « création artistique » au Collège de France, l’écrivain franco-congolais Alain Mabanckou a consacré ses cours aux lettres africaines. Dans le même cadre, il a également organisé un grand colloque intitulé « Penser et écrire l’Afrique aujourd’hui », dont les actes, réunissant les dix-neuf interventions d’auteurs et d’intellectuels, viennent...
(Jeune Afrique 04/03/17)
Cette Congolaise de 40 ans est la fondatrice de la Pulp Fashion Week, le premier événement français consacré à la mode pour les grandes tailles. Un samedi glacial de la fin décembre dans une galerie d’art du quartier du Sentier, à Paris. Des mannequins défilent devant un jury de professionnels. En talons hauts et la démarche assurée, les jeunes femmes prennent la pose au bout du podium, une main sur la hanche. Un casting classique, somme toute… sauf qu’ici les...
(BBC 21/02/17)
Après plus de deux décennies de black out, les cinéphiles de Brazzaville ont retrouvé le chemin des salles de cinéma. Disons plutôt... de la salle. Un complexe lancé par Cinébox, une entreprise congolaise de distribution et d'exploitation cinématographique, cofondée par Romaric Oniangue et Gilles-Laurent Massamba. Pour les deux jeunes congolais, MTN Movies House, c'est bien plusqu'un complèxe, c'est la résurrection d'une industrie qui s'était éteinte. "Aujourd'hui, on voit les industries comme Nollywood qui s'en sortent très bien. Et on s'est...
(Jeune Afrique 15/02/17)
Avec "La Sonate à Bridgetower", le romancier congolais Emmanuel Dongala raconte l’étonnant destin d’un violoniste métis, élève de Haydn et ami de Beethoven. Une immersion dans le XVIIIe siècle révolutionnaire, entre ombres et Lumières. C’est un tableau, un roman, une partition. Dense et érudite, La Sonate à Bridgetower, le nouveau livre d’Emmanuel Dongala, se distingue de l’ensemble de la production éditoriale par ses vastes ambitions, dont la moindre n’est pas de restituer l’atmosphère révolutionnaire de la fin du XVIIIe siècle en Europe. « Après avoir beaucoup travaillé sur l’Afrique, il était temps d’écrire quelque chose de nouveau, explique le romancier congolais.
(Jeune Afrique 09/02/17)
Singuila a dévoilé début février "Ay Mama", deuxième single de son prochain album attendu au printemps. Le clip de la chanson propose une balade dans un Brazzaville coloré et peuplé de sapeurs. On est encore loin des 23 millions de vues de « Tchoin » du rappeur Kaaris mis en ligne il y a moins d’un mois. Mais le clip Ay Mama de Singuila, lui, éblouit les internautes comme jamais ! Porté par les rythmes dansants de l’afro-pop, Singuila, chanteur...

Pages

(Jeune Afrique 20/10/17)
Réunis à Brazzaville sous la houlette du nouveau président en exercice, le président congolais Denis Sassou-Nguesso, les chefs d’État de la région des Grands lacs (CIRGL) ont adopté une série de recommandations ce 19 octobre pour accélérer le règlement des conflits dans cette zone qui réunit douze États du continent. Ils ont par ailleurs apporté leur soutien à l'accord électoral en RDC. La situation politique et sécuritaire de la région se retrouvait au cœur des résolutions adoptées au terme de cette 7ème session de la CIRGL, notamment la question cruciale des groupes armés actifs en République démocratique du Congo (RDC) face auxquels Kinshasa accuse certains de ses voisins de ne pas suffisamment agir.
(RFI 20/10/17)
Depuis jeudi 19 octobre, le Congo préside aux destinées de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL). L'Angola lui a passé le témoin au cours d'un sommet ordinaire de cette organisation à Brazzaville. Ce sommet auquel ont pris part six chefs d'Etat a été suivi par une autre réunion sur la paix et la sécurité dans cette zone et notamment en République démocratique du Congo qui a reçu le soutien de neutraliser les forces négatives à l'origine de son instabilité. Au cours de cette double réunion, les chefs d'Etat se sont dits « préoccupés » par la situation d'instabilité en RDC. Ils ont pris une série de décisions énumérées par Jean-Claude Gakosso, ministre congolais des Affaires étrangères...
(Jeune Afrique 18/10/17)
L'agence de notation Moody's a déclaré, dans une analyse annuelle publié ce lundi, que le profil de crédit du gouvernement de la république du Congo présentait un risque de défaut élevé. L'agence de notation a pointé les risques de pertes pour les créanciers privés, à cause d'une crise de liquidité aiguës et d'un bilan fragile. « Le choc pétrolier a eu un impact négatif significatif sur le profil de crédit de la République du Congo. En cause, la forte dépendance...
(RFI 18/10/17)
Le chef de l'Etat congolais Denis Sassou Nguesso a exprimé il y a deux semaines sa volonté d'ouvrir des couloirs humanitaires afin de faciliter et sécuriser la sortie des ex-combattants Ninja accusés d'exactions depuis avril 2016 dans la région du Pool. De son côté, l'Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), première formation d'opposition, a fait mardi 17 octobre des propositions sur l'organisation de ces couloirs et a appelé à la tenue d'une table ronde avec la participation de l'ancien...
(RFI 16/10/17)
Les produits traditionnels venus des savanes et des forêts congolaises ne sont plus proposés aux consommateurs à l’étape brut. Déterminées à leur donner de la valeur et assurer leur avenir, de petites entreprises transforment par exemple des fruits en boissons ou encore des plantes en onguents ou cosmétiques. Le travail de ces artisans est salué par les autorités auxquelles ils demandent plus de facilités, notamment un allègement de la fiscalité. Reportage de notre correspondant à Brazzaville. Lire la suite sur:...
(RFI 13/10/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a récemment révélé que la dette du Congo représente 110% de son produit intérieur brut (PIB). L'augmentation effrénée de la dette de ce pays de quatre millions d'habitants est la conséquence de l'effondrement des cours du pétrole son principal produit d'exportation. Désormais, autorités et économistes estiment qu'il faut penser à l'après-pétrole en développant d'autres niches économiques, principalement l'agriculture. Déjà dans les années 80, l'agriculture a été décrétée « priorité des priorités » au Congo :...
(La Tribune 12/10/17)
Acculé après la mission du FMI qui a permis de dresser l’état réel de la situation économique et financière du pays, le gouvernement congolais s’en remet à l’institution de Bretton Woods. Sans l’assistance de cette dernière, le Premier ministre Clément Mouamba reconnaît que le pays aura du mal à s'en sortir. Ce qui n’altère en rien la volonté des autorités d’entreprendre des réformes pour atténuer l’impact de la conjoncture avec des mesures d’austérité qui risquent de porter un coup au...
(RFI 11/10/17)
Le Congo prend langue avec le Fonds monétaire international (FMI) en vue de négocier un programme d'ajustement et de ramener sa dette de 110% à 70% du PIB. Mardi 10 octobre, face à la presse, le Premier ministre Clément Mouamba a précisé les étapes à venir dans le cadre des discussions. Au moment où Brazzaville négocie avec le FMI pour sortir d'une crise liée à la chute des prix de l'or noir, le Premier ministre Clément Mouamba assure qu’il est...
(RFI 09/10/17)
Inscriptions et concours bloqués pour les nouveaux bacheliers ; sessions d'examens renvoyées aux calendes grecques pour les anciens étudiants. Telles sont les conséquences de la grève déclenchée début septembre et maintenue par l'intersyndicale de l'université publique du Congo. L'intersyndicale réclame le paiement, en bloc, de quatre mois d'arriérés de salaires. Les étudiants appellent le gouvernement à prendre en compte les doléances des enseignants et à négocier. Dans les différents établissements de l'université publique, faute de cours et d'entretien, dans les amphithéâtres et d'autres salles, les places assises sont recouvertes de poussière.
(Le Point 09/10/17)
Le moins que l'on puisse dire, c'est que la démocratie ne se porte pas bien en Afrique centrale. Pourquoi ? Eléments d'explications. Les régimes bâtis sur les ruines de guerres civiles en Angola, au Burundi, au Congo, en République démocratique du Congo (RDC), en Ouganda et au Rwanda ont reposé sur des forces politico-militaires. Hormis au Kenya, en Tanzanie et en Zambie, où le multipartisme a été rétabli au début des années 1990 et a perduré malgré des élections entachées...
(RFI 06/10/17)
Le Congo-Brazzaville a annoncé jeudi 5 octobre qu'il souhaitait engager des négociations avec ses créanciers pour « reprofiler ou refinancer » sa dette, nettement plus élevée que prévu. Cette annonce intervient alors que le Fonds Monétaire International (FMI) vient de boucler une mission dans le pays. S’engage une première phase de négociations. Aucun accord n'a été officiellement signé avec le FMI. Les négociations en sont à un stade embryonnaire. Brazzaville dit vouloir les accélérer. Compte-tenu de la situation économique du pays, des « mesure immédiates » doivent être prises : c'est ce qu'affirme le gouvernement dans un communiqué.
(RFI 06/10/17)
Les agents du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville ont repris, ce mercredi, leur grève générale illimitée suspendue le 10 août dernier. Une reprise du mouvement faute d'avoir obtenu satisfaction sur des revendications qui portent, notamment, sur le paiement de trois mois d'arriérés de salaires. Les mêmes revendications concernent les agents du Centre national de transfusion sanguine (CNTS) qui ont arrêté le travail depuis le 22 septembre. Ils appellent les autorités à faire rapidement face à leur situation, craignant...
(RFI 06/10/17)
La seconde réunion semestrielle de l’année des ministres des Finances, des gouverneurs des Banques centrales et des présidents des institutions régionales de la zone franc s’est tenue ce jeudi à Paris. La situation générale de la zone est marquée par un réendettement rapide. Le débat soulevé par les Africains, qui appellent à remplacer le franc CFA par une monnaie qui n’est pas arrimée à l’euro, n’a pas été officiellement évoqué. Réduction des déficits publics, diversification des économies et augmentation des...
(RFI 05/10/17)
Des couloirs humanitaires vont être créés dans un bref délai dans le Pool, en vue de faciliter la sortie des jeunes armés qui sont, selon les autorités, à l'origine des violences qui secouent cette région voisine de Brazzaville depuis avril 2016. Le chef de l'Etat congolais Denis Sassou-Nguesso l'a indiqué il y a deux jours au cours des échanges directs et francs avec les sages, notables et religieux venus à sa rencontre à Brazzaville. Recevant mardi 3 octobre diverses personnalités...
(Jeune Afrique 04/10/17)
Le président congolais Denis Sassou Nguesso s’exprimait mardi 3 octobre à l’occasion d’une réunion avec des sages et notables du département du Pool, dans le sud du pays. Objectif de la rencontre : dégager des pistes de sortie de crise rallumée par la reprise de la rébellion menée par Frédéric Bintsamou, plus connu sous le nom de Pasteur Ntumi. L’origine de la crise actuelle remonte à avril 2016, lorsque le Pasteur Ntumi reprend le maquis dans les forêts du Pool...
(RFI 04/10/17)
La salle des banquets du palais présidentiel de Brazzaville a servi mardi 3 octobre de cadre d'échanges directs entre le chef de l'Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, et plusieurs personnalités originaires du Pool, une région du sud du pays en proie à des violences depuis avril 2016. Le pardon, la réconciliation et la création de couloirs humanitaires ont été au centre des débats. Le dirigeant congolais a notamment appelé les ex-combattants Ninja, accusés d'exactions, à emprunter ces couloirs humanitaires qui seront créés et à sortir avec leurs armes, que l'Etat pourrait ensuite racheter.
(Jeune Afrique 04/10/17)
La patronne du Fonds s'est dite disposée à porter assistance à Brazzaville. Mais les négociations s'annoncent tendues... Fini le jeu de cache-cache. Le 19 septembre, à New York, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies, Denis Sassou Nguesso a, selon des sources gouvernementales, réaffirmé à Christine Lagarde, la directrice générale du FMI, « sa volonté et sa détermination à engager des négociations avec son institution ». Réponse de son interlocutrice : « Nous sommes tout à fait disposés à soutenir le Congo dans le cadre ...
(RFI 04/10/17)
Crise économique et pénurie de carburant : la rentrée des classes a été un peu difficile, ce lundi, à Brazzaville où deux grands établissements soufflés par les explosions meurtrières de mars 2012 ont finalement pu rouvrir leurs portes après cinq bonnes années de galère. Ces écoles, un collège et un lycée, ont bénéficié de grands travaux de réhabilitation et surtout d’agrandissement à la grande satisfaction des élèves et leurs parents. Même si tous les élèves n’ont pas pu faire leur...
(Le Monde 04/10/17)
Aux Francophonies en Limousin, le chorégraphe DeLaVallet Bidiefono a présenté sa nouvelle création, « Monstres ». Un spectacle ambitieux et puissant. DeLaVallet Bidiefono et sa troupe dans son nouveau spectacle « Monstres, on ne danse pas pour rien » au festival Francophonies en Limousin, le 28 septembre 2017, à Limoges. Parce qu’il refusait la mort pour compagne, le chorégraphe DeLaVallet Bidiefono avait créé Au-delà en 2013, au Festival d’Avignon, pour dénoncer le chaos dans lequel s’épuisent les populations du Congo-Brazzaville.
(Jeune Afrique 04/10/17)
Le vidéaste congolais né en 1987 est honoré pour son film expérimental « Moudoumango », qui réactive une mythologie de l'ancien royaume de Kongo. Et le gagnant est… Ori Huchi Kozia. Ce jeune artiste congolais né en 1987 vient de remporter le prix Orisha pour l’art contemporain africain, organisé ce mardi 3 octobre à Paris pour la seconde fois dans une version totalement remaniée. Vidéaste travaillant à Brazzaville, Ori Huchi Kozia est l’auteur de plusieurs film : Le Dieu danseur, Bad apple (Bourse Egide de la Fémis), Trauma, Ephemere ou encore Le cœur de la bête. Il est aussi le créateur du Titari Film Festival de Brazzaville.

Pages