Jeudi 19 Octobre 2017

Législatives au Congo-Brazzaville : les « fils de » n’ont pas tous brillé

Législatives au Congo-Brazzaville : les « fils de » n’ont pas tous brillé
(Jeune Afrique 08/08/17)

Le parti du président Denis Sassou Nguesso a largement gagné les élections législatives, qui se tenaient il y a quelques semaines au Congo-Brazzaville. Parmi les vainqueurs de cette élection, certains sont les fils de figures politiques du pays. Pour d'autres, le lien de parenté n'a pas suffit.

Ghislain Ngalibali n’a pas flanché. Face à Simplice Ngami Damas, du Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir), le fils de Lambert Ngalibali, ancien maire de Brazzaville et plusieurs fois ministre sous Pascal Lissouba, a été proclamé, dans la nuit du 2 au 3 août, vainqueur du second tour des législatives à Lékana, jusque-là fief d’André Okombi Salissa, dans les Plateaux.

Même performance, dès le premier tour cette fois, pour deux autres « fils de » : Jean-Marc Thystère Tchikaya, le ministre des Hydrocarbures, à Mvoundou 1 (il conserve ainsi le fief de son père, ex-président de l’Assemblée nationale, dans le département de Pointe-Noire), et Jérémy Sylvain Lissouba, fils de l’ancien président, à Dolisie 2.

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/463980/politique/legislatives-au-congo-b...

Commentaires facebook