Dimanche 19 Novembre 2017

Le Congo perd deux places au classement Doing Business 2018

Le Congo perd deux places au classement Doing Business 2018
(APA 02/11/17)

APA-Brazzaville (Congo) - La République du Congo est classée au 179ème rang au classement Doing Business de la Banque mondiale de l’année 2018, alors que le pays était à la 177ème place en 2017, selon le rapport publié le 31 octobre à Washington.

D’après la Banque mondiale, cette place du Congo sur 190 pays, soit le bas du tableau, s’explique par le fait que le pays n’aurait réalisé qu’une seule réforme pour l’amélioration de son climat des affaires.

Ce rapport souligne que le Rwanda qui serait le pays le mieux placé en Afrique subsaharienne (41e) a réalisé quatre réformes et s’est engagé sur cinq autres l’année prochaine.

Le Congo, malgré les initiatives prises par les autorités pour favoriser les investissements privés, accuse un grand retard et ne prévoit, d’après ce rapport, qu’une seule réforme en 2018.

Les résultats des réformes réalisées depuis quelques années par l’Agence pour la promotion des investissements (API) tardent à être appliqués sur le terrain notamment le volet durée de création d’entreprise ; les taxes sur les sociétés ; la fourniture d’électricité et l’Internet.

Doing Business 2018 signale que de nombreux autres pays subsahariens ont introduit au moins trois réformes l’an dernier : le Kenya (6 réformes), la Mauritanie, le Nigeria, le Rwanda et le Sénégal (5 réformes chacun), le Malawi, Maurice et le Niger (4 réformes chacun) et l’Angola, le Bénin, Cap Vert et la Zambie (3 réformes chacun).

La même étude relève que « quatre économies d’Afrique subsaharienne figurent dans le top 10 des pays où l’accès au crédit est le plus facile ».

Il s’agit de la Zambie (2e place), juste derrière la Nouvelle-Zélande et, au 6e rang, le Rwanda, le Malawi et le Nigeria (pour un rang moyen de 115).

Toutefois précise ce rapport, la région affiche des contreperformances pour le raccordement à l’électricité (avec un rang moyen de 148), le commerce transfrontalier (137) et le transfert de propriété (131). Il faut en moyenne 115 jours pour obtenir un raccordement électrique permanent au réseau, contre 92 jours en moyenne dans le reste du monde.

Depuis l’instauration du classement Doing Business de la Banque mondiale dans les années 2003, le Congo oscille entre le 189è et le 179è rang.

Commentaires facebook