Mardi 23 Janvier 2018

Crise en RDC : L’église sollicite l’appui des pays voisins pour sa résolution

Crise en RDC : L’église sollicite l’appui des pays voisins pour sa résolution
(APA 10/01/18)
Le président de la Conférence épiscopale des évêques du Congo (CENCO) Monseigneur Marcel Utembi Tapa, Archévêque de Kisangani

APA-Brazzaville(Congo) - Le président de la Conférence épiscopale des évêques du Congo (CENCO) Monseigneur Marcel Utembi Tapa, Archévêque de Kisangani a déclaré mardi soir que la République Démocratique du Congo(RDC) sollicite l’aide des pays voisins pour sortir de la crise actuelle.

« Dans le contexte de crise que traverse la RDC, les évêques de la CENCO sont convaincus que dans le cadre de la coopération internationale, les frères, amis, voisins de la RDC peuvent apporter quelque chose dans la perspective de satisfaire les aspirations du peuple congolais(RDC)», a-t-il dit.

Il s’exprimait au sortir d’une audience avec le chef de l’Etat congolais Denis Sassou n’Guesso, également président de la CIRGL (Conférence internationale de la région des grands Lacs).

Monseigneur Marcel Utembi Tapa, archevêque de Kisangani, était à la tête d’une délégation de la CENCO) avec ses côtés l’Abbé Donatien Nsholé Babula, secrétaire général de cette institution de l’église.

Revenant sur l’objet de l’audience, il a expliqué avoir discuté avec le président Denis Sassou Nguesso, chargé du suivi du mécanisme paix et sécurité en RDC et dans la région des grands lacs, en vue de partager avec lui, sur la nécessité de mettre en application de l’accord du 31 décembre 2016 qui prévoit l’organisation des élections

L’Abbé Donatien Nshoté Babula a pour sa part déploré le bilan de la marche du 31 décembre 2017 en soulignant « qu’il n’est pas à prendre à la légère dans la situation actuelle »,

Il a aussi et de tirer sur la sonnette d’alarme soulignant que « si l’on ne fait pas trop attention, on risque de vivre le pire».

Cette rencontre entre les membres de la CENCO et le président en exercice de la CIRGL intervient trois mois après le double sommet de Brazzaville sur la conférence internationale sur la Région des Grands Lacs, et celui sur le mécanisme de suivi des accords sur la paix, la sécurité et la coopération pour RDC et la Région.

Commentaires facebook