Samedi 21 Avril 2018

Congo : Nguesso prône l’application du cessez-le-feu dans le Pool

Congo : Nguesso prône l’application du cessez-le-feu dans le Pool
(APA 03/01/18)
Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso

APA-Brazzaville (Congo) - Le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, a appelé « la force publique » à garantir la mise en œuvre de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités, signé le 23 décembre dernier à kinkala entre le gouvernement et le Pasteur Ntoumi.

« La force publique aura l’obligation, dans le cadre de ses activités, de suivre les orientations du gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord de kinkala pour que la paix et la sécurité reviennent dans le département du Pool », a notamment déclaré Sassou N’Guesso, dans une adresse à la nation prononcée dimanche soir à la veille du nouvel an.

Il a ajouté : « Cet accord a été signé dans cet esprit et la fore publique devrait suivre la mise en œuvre de cet accord dans sa lettre et dans son esprit».

La bonne application de cet accord porte sur la récupération des armes, le rétablissement de la libre circulation des personnes, des biens et des services dans le Pool et la réinstallation des populations dans leurs villages respectifs.

Le chef de l’Etat a réitéré la volonté du gouvernement, malgré les difficultés économiques et financières que connait le pays, de soutenir les efforts que déploie la force publique dans l’accomplissement de ses missions

« Le pays tout entier va poursuivre ses efforts de redressement et la force publique devra se mettre au côté du gouvernement et du peuple pour atteindre les objectifs fixés. Il n’y a aucun doute, nous mettrons tout en œuvre pour redresser la situation de notre pays et le gouvernement mettra aussi tout en œuvre pour soutenir la force publique en lui apportant les moyens de son travail », a promis Sassou Nguesso.

« Nous continuons à insister sur la nécessité du renforcement des capacités de la force publique à tous les niveaux et du renforcement de la discipline et de l’organisation. Nous insistons sur le fait qu’il doit en permanence exister une relation étroite entre la force publique et le peuple », a conclu le président congolais.

Commentaires facebook