Samedi 16 Décembre 2017

Congo-Brazzaville : Sassou Nguesso invite Pasteur Ntumi à déposer les armes

Congo-Brazzaville : Sassou Nguesso invite Pasteur Ntumi à déposer les armes
(Afrique sur 7 05/10/17)
Pasteur Ntumi

Créer les conditions d’une sortie de crise et inviter la rébellion conduite par Frédéric Bintsamou, plus connu sous le nom de Pasteur Ntumi à regagner la République. C’est le souci du président Denis Sassou Nguesso qui effectuait un déplacement dans le département du Pool.

« Personne ne sera tué. » C’est par ces mots que le chef de l’État congolais Denis Sassou Nguesso a invité les rebelles Ninjas Nsiloulous du Pasteur Ntumi à regagner la République. Cette déclaration fait, en effet, suite à un rapport publié conjointement par les Nations unies et les ministères congolais des Affaires sociales et de la Santé. Ce rapport révèle que plus d’un tiers de la population du département du Pool, environ 81.000 personnes sont prises au piège des combats entre l’armée nationale et les milices de Frédéric Bintsamou. Cette population subirait par ailleurs de fréquentes exactions de la part de ces derniers. Devant un tel drame, le président congolais estime qu’il faut mettre fin aux hostilités. Aussi, en tant que père de la nation, les a-t-il invités à déposer les armes qui leur seront rachetées par les Autorités et permettre ainsi leur réinsertion.

Ancien chef rebelle lors de la guerre civile, Frédéric Bintsamou avait fini par devenir un des plus proches conseillers du président Sassou Nguesso en 2003. Mais son rapprochement avec le leader de l’opposition, Guy Brice Parfait Kolélas, lors de l’élection présidentielle de 2016 avait fini par l’en éloigner. Depuis, l’homme accusé par le pouvoir de Brazzaville d’atteinte à la sûreté de l’État a regagné le maquis. Les populations congolaises en général et celles du Pool en particulier espèrent donc que le président de la République et le chef rebelle trouveront un compromis pour le retour d’une paix définitive au Congo-Brazzaville.

Commentaires facebook