Mercredi 25 Avril 2018

Congo-Brazzaville : la stratégie du silence du général Mokoko face à ses juges

Congo-Brazzaville : la stratégie du silence du général Mokoko face à ses juges
(Jeune Afrique 23/03/18)
Le général Jean-Marie Michel Mokoko, candidat malheureux à l'élection présidentielle du 20 mars 2016

Convoqué par les juges d'instruction pour un interrogatoire, ce lundi, puis à nouveau ce mardi, le général Jean-Marie Michel Mokoko, candidat malheureux à l'élection présidentielle du 20 mars 2016, actuellement détenu pour "atteinte à la sûreté intérieure de l'État", s'est retranché dans le mutisme.

Une lettre manuscrite du général Jean-Marie Michel Mokoko en date du 12 mars 2018, adressée au doyen des juges d’instruction du TGI de Brazzaville, circule sur les réseaux sociaux depuis le 19 mars. Dans ce courrier, authentifié par Me Norbert Tricaud, membre du collectif de défense du général Mokoko, le candidat malheureux au scrutin présidentiel du 20 mars 2016, incarcéré depuis 16 mois à la maison d’arrêt de Brazzaville pour « atteinte à la sûreté intérieure de l’État », explique qu’il « n’entend plus prendre part à la procédure dirigée contre [lui] ».

Parmi les raisons avancées, le « mépris de l’immunité juridictionnelle » que lui conférerait sa distinction de Grand officier dans l’Ordre du mérite congolais. Il dénonce également une instruction « faite exclusivement à charge » et une « parodie de justice ». « J’arrête toute participation à votre procédure qui ne m’offre aucune garantie de bonne administration judiciaire, équitable et surtout fiable », conclut-il dans sa missive au juge.
La vidéo qui accuse

Le général Mokoko est poursuivi après qu’une vidéo a refait surface pendant la campagne présidentielle de 2016. Sur les images, datant vraisemblablement de 2007, on le voit discuter dans le bureau d’un avocat parisien à la réputation sulfureuse de la préparation d’un coup d’État contre le président Denis Sassou Nguesso.

Pendant une quarantaine de minutes, face à des personnes se faisant passer pour des agents de la DGSE, on l’entend notamment détailler les mesures et effectifs de protection entourant le président congolais, évoquer la liste des officiers à neutraliser…

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/543825/societe/congo-brazzaville-la-strategi...

Commentaires facebook