Mercredi 25 Avril 2018

Cobalt: les fabricants de batterie soutiennent des projets miniers hors du Congo

Cobalt: les fabricants de batterie soutiennent des projets miniers hors du Congo
(RFI 21/03/18)

Face au quasi-monopole de la République démocratique du Congo sur la ressource en cobalt, les fabricants de batteries se mettent à soutenir des projets miniers en Australie et au Canada.

La peur de manquer de cobalt s’est emparée des fabricants coréens et japonais de batteries électriques. Les voilà qui signent des accords et parfois même des accords d’approvisionnement à long terme, avec des petites sociétés minières qui n’ont même pas encore finalisé leurs projets d’extraction minière, au Canada ou en Australie. Un mouvement de panique face à la mainmise de plus en plus forte de leurs concurrents chinois sur la ressource de cobalt du Congo.

Le raffineur chinois GEM s’est emparé du quart de la production de RDC, en signant un accord pour 52 000 tonnes sur trois ans avec Glencore, un quart de l’offre congolaise. Lorsque l’on sait que c’est un autre groupe chinois China Molybdenum, qui a racheté l’autre gisement géant de cuivre de RDC, Tenke Fungurume, il y a de quoi, effectivement, s’inquiéter d’une mainmise progressive des opérateurs chinois sur la ressource congolaise de cobalt. Et du coup sur toute la filière du véhicule électrique, dont les ventes ont augmenté de 58 % rien que l’an dernier.

C’est pourquoi les fabricants de batteries des autres pays d’Asie encouragent des projets miniers hors de RDC.

Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180321-cobalt-fabricants-batterie-soutienne...

Commentaires facebook