Mercredi 23 Août 2017

Dans le monde

(AFP)

Mission impossible pour Valerie Plame Wilson: la très médiatique ancienne agente de la CIA a lancé une campagne de financement participatif pour acheter des actions Twitter, afin de pouvoir suspendre le compte de Donald Trump, son outil de communication favori.

(AFP)

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a exprimé mercredi la "gêne" de la Turquie face au soutien américain aux milices kurdes syriennes, considérées comme terroristes par Ankara, au cours d'une rencontre avec le chef du Pentagone Jim Mattis, selon la présidence turque.

M. Mattis était à Ankara mercredi pour rencontrer son homologue turc Nurettin Canikli et le président Erdogan.

(AFP)

Un concert de rock a été annulé mercredi soir à la dernière minute par la police à Rotterdam, aux Pays-Bas, "en lien avec une menace terroriste", a annoncé la salle de concert où était organisé l'événement.

"En lien avec une menace terroriste, le concert d'Allah-Las n'aura pas lieu ce soir, sur ordre de la police", a écrit la salle Maassilo sur son compte Twitter.

Le groupe rock californien Allah-Las devait se produire à 20H30 (18H30 GMT) dans la ville portuaire de Rotterdam, dans l'ouest des Pays-Bas, et les portes de la salle devaient ouvrir à 19H30.

(AFP)

Les autorités vont augmenter la présence policière à Barcelone sur les sites touristiques comme la basilique de la Sagrada Familia, et lors d'événements sportifs et culturels, après les attentats qui ont endeuillé la ville, ont annoncé mercredi des responsables locaux.

"Nous avons déjà une présence à la Sagrada Familia (...) Ce qu'il faut voir, c'est comment nous l'intensifions sans entraver les visites" de la basilique, oeuvre de l'architecte catalan Antoni Gaudi, a déclaré mercredi le responsable de l'Intérieur du gouvernement catalan, Joaquim Forn.

(AFP)

L'ex-procureure générale du Venezuela Luisa Ortega a affirmé mercredi lors d'une réunion du Mercosur à Brasilia détenir "beaucoup de preuves" de la corruption du président vénézuélien Nicolas Maduro et craindre pour sa vie.

Arrivée tard mardi en provenance de Colombie, première étape de sa fuite du Venezuela, Mme Ortega, dont M. Maduro réclame l'arrestation à Interpol, a également dénoncé "la mort du droit" dans son pays.

(AFP)

Hillary Clinton revient sur son échec de l'élection présidentielle américaine de 2016 dans un livre à paraître en septembre et dans lequel elle ne semble pas cacher son dégoût pour l'homme qui l'a battue, Donald Trump.

Intitulé "What Happened", "Ce qu'il s'est passé" en français, le livre sortira le 12 septembre aux Etats-Unis. Aucune version française n'a été annoncée à ce stade.

(AFP)

Ils espéraient refaire leur vie en Allemagne, en France ou en Suède mais pour quelques centaines de réfugiés syriens, le chemin de l'exil s'est arrêté en Bulgarie, où ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes et sur la solidarité de quelques-uns pour prendre un nouveau départ.

Lorsqu'on lui a traduit les slogans des manifestants rassemblés sur la place d'Elin Pelin, près de Sofia, Fahim Jaber est resté sans voix: "Ils disaient +Nous avons résisté aux Ottomans, nous ne vous accepterons pas+", raconte ce Syrien de 57 ans.

(AFP)

Des archéologues israéliens ont présenté mercredi une partie d'une rare mosaïque vieille de 15 siècles et portant le nom de l'empereur byzantin Justinien et d'un haut ecclésiastique local dans la vieille ville de Jérusalem.

Peu d'inscriptions de ce genre ont été découvertes dans ce secteur pourtant riche en artéfacts archéologiques, a indiqué David Gellman, directeur des fouilles.

"Des textes et des lettres de gens de cette époque sont relativement rares", a-t-il expliqué à l'AFP.

(AFP)

Mecque du tourisme en Espagne, Barcelone retient son souffle et espère que l'attentat sanglant qui l'a frappée en plein centre n'affectera pas ce secteur clé de son économie qui jusqu'à présent tient le coup.

Difficile cette semaine de trouver une chambre à Barcelone si ce n'est à un prix exorbitant, 30.000 médecins étant attendus pour un congrès de cardiologie du samedi 26 au 30 août dans la deuxième ville d'Espagne.

(AFP)

Au moins 30 Yéménites, dont des civils, ont été tués mercredi dans des frappes dans et autour de Sanaa, attribuées par les rebelles à une coalition sous commandement saoudien soutenant le pouvoir dans le pays en guerre.

Les raids sont intervenus à la veille d'un rassemblement à hauts risques à Sanaa, la capitale du Yémen contrôlée par les rebelles chiites Houthis, de partisans de l'ex-président Ali Abdallah Saleh dont l'alliance avec les insurgés connaît de sérieuses fissures.

(AFP)

Le metteur en scène russe Kirill Serebrennikov, inculpé pour une affaire de détournement présumé de fonds publics qu'il juge "absurde", a été assigné à résidence mercredi, faisant craindre une volonté du Kremlin de mettre les artistes au pas à l'approche de la présidentielle.

(AFP)

La police retraçait mercredi en Espagne et à l'étranger le parcours des auteurs des sanglants attentats de Catalogne qui préparaient une opération encore plus meurtrière avec une énorme quantité d'explosifs.

Les Mossos d'Esquadra, les policiers catalans, ont effectué de nouvelles perquisitions après les auditions mardi des quatre suspects encore en vie, qui ont révélé que les comploteurs, inspirés par un imam marocain, prévoyaient de faire sauter un ou plusieurs monuments en faisant un maximum de victimes.

- Expulsion annulée -

(AFP)

Au moins cinq personnes ont été tuées et des dizaines blessées, dont de nombreux écoliers, lorsqu'un kamikaze a déclenché sa voiture piégée près d'un QG de la police mercredi dans le sud de l'Afghanistan.

Cet attentat, revendiqué par les talibans, est le premier d'ampleur depuis que le président des Etats-Unis Donald Trump a ouvert la voie lundi au déploiement de milliers de soldats américains supplémentaires en Afghanistan.

(AFP)

Nick Fuentes, un étudiant de la droite radicale américaine, était à Charlottesville lorsque la manifestation a dégénéré. S'il se défend de toute sympathie néo-nazie et de toute violence, il s'interroge désormais sur la façon de défendre ses convictions, dans une société américaine de plus en plus divisée.

M. Fuentes, 19 ans, dit s'être rendu en Virginie pour dénoncer le déboulonnage des statues confédérées - qu'il qualifie de "génocide culturel" - mais aussi l'"immigration massive" et "le multi-culturalisme".

(AFP)

Le mystère du sous-marin qui enfièvre les rives de l'Öresund depuis plus de dix jours attend encore son épilogue, mais l'identification mercredi d'un tronc humain comme étant celui de la journaliste Kim Wall précise le scénario d'un fait divers hors du commun.

Comment Kim Wall, dont le tronc mutilé a été sorti des eaux troubles du détroit entre Danemark et Suède a-t-elle trouvé la mort? Seul le concepteur du sous-marin à bord duquel la Suédoise a disparu détient les clés du mystère.

(AFP)

Le typhon Hato a provoqué la mort de cinq personnes mercredi à Macao, paradis des joueurs, après avoir déferlé sur le territoire voisin de Hong Kong, placé en état d'alerte maximale, où une personne a perdu la vie.

Un précédent bilan faisait état de trois morts et deux disparus à Macao.

L'ancien comptoir portugais a subi d'importantes inondations, selon les images des médias locaux, qui montraient des voitures sous l'eau et des gens en train de nager dans la rue.

(AFP)

Des navires de guerre américain ont été victimes d'une série d'incidents ces derniers temps en Asie, dont une nouvelle collision meurtrière cette semaine au large de Singapour, ce qui oblige l'US Navy à se demander si elle pourrait être victime de cyberattaques.

(AFP)

Quelques dizaines de militaires s'activent à assembler des plateformes en bois à la frontière canado-américaine, au sud de Montréal, où un nouveau campement va accueillir une vague de migrants en provenance des Etats-Unis.

Sur des terrains adjacents, des enfants courent entre les rangées de tentes couleur kaki déjà installées. Leurs parents, des demandeurs d'asile, attendent que les services frontaliers examinent leur dossier avant de pouvoir rejoindre l'un des centres d'hébergement temporaire de Montréal.

(AFP)

Un an après le séisme d'Amatrice, l'Italie va faire silence jeudi en souvenir des 299 morts, tout en s'inquiétant devant les lenteurs de la reconstruction et les fragilités que le séisme d'Ischia sont venues rappeler lundi soir.

Dans la nuit du 23 au 24 août 2016, une secousse de magnitude 6,0 a quasiment rasé Amatrice et sa région, dans le centre du pays. Un traumatisme qui a été d'autant plus fort que trois autres séismes sont venus secouer la région, le 26 et le 30 octobre puis le 18 janvier.

(AFP)

La cellule jihadiste accusée des attentats de Catalogne, revendiqués par le groupe Etat islamique (EI), préparait une attaque à la bombe de plus grande envergure contre "des monuments", a reconnu l'un des principaux suspects.

Pendant une heure et dix minutes, Mohamed Houli Chemlal, un Espagnol de 21 ans né dans l'enclave sous administration espagnole de Melilla en Afrique du nord, a confirmé mardi devant le juge madrilène enquêtant sur ces attentats qui ont fait 15 morts et plus de 120 blessés ce qu'il avait dit à la police catalane.

(AFP)

En Centrafrique où les violences s'étendent, des signes avant-coureurs de génocide existent, a affirmé mardi devant le Conseil de sécurité, selon des diplomates, le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires, le Britannique O'Brien.

Lors de ces discussions fermées à la presse, qui ne figuraient pas à l'agenda officiel du Conseil et avaient été réclamées en urgence par la France, Stephen O'Brien "a répété ce qu'il avait dit" début août lors d'une réunion à l'ONU, a rapporté l'une de ces sources diplomatiques.

(AFP)

Deux membres présumés de la cellule jihadiste responsable des attentats en Catalogne ont été placés en détention mardi et un troisième a été laissé libre sous contrôle judiciaire, a-t-on appris de source judiciaire.

Le juge Fernando Andreu a ordonné le placement en détention provisoire de Mohamed Houli Chemlal, un Espagnol de 21 ans, et de Driss Oukabir, un Marocain de 27 ans.

Le premier aurait fait partie du groupe directement impliqué dans la préparation d'engins explosifs, dans une maison à Alcanar, au sud-ouest de Barcelone.

(AFP)

Le président américain Donald Trump a jugé que son approche musclée envers la Corée du Nord commençait à porter ses fruits alors même que Pyongyang dévoilait ses projets pour développer son programme balistique.

La guerre des mots a fait rage entre Washington et Pyongyang après les deux essais de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) menés par la Corée du Nord en juillet et qui mettent apparemment une bonne partie du continent américain à sa portée.

(AFP)

Le Venezuela va lancer un mandat d'arrêt international contre l'ex-procureure générale Luisa Ortega, devenue une des principales opposantes au président Nicolas Maduro et en fuite vers le Brésil après une étape en Colombie, a annoncé mardi le chef de l'Etat.

"Le Venezuela va solliciter auprès d'Interpol une notice rouge contre ces personnes impliquées dans des délits graves", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

(AFP)

Le président américain Donald Trump a défendu avec vigueur mardi soir sa réaction après les incidents de Charlottesville, lors d'un discours devant des milliers de partisans enthousiastes à Phoenix, tout en lançant de nouvelles salves contre les médias et les élites.

Face à un parterre galvanisé scandant "USA! USA!", le président américain s'est offert un bain de foule et a passé les trois quarts de son discours à épingler les médias, les élites et "Washington", comme aux belles heures de sa campagne.

(AFP)

La nouvelle stratégie de Donald Trump pour gagner en Afghanistan reprend de vieilles recettes militaires, mais le président américain a aussi pris un risque diplomatique à double tranchant en critiquant ouvertement le Pakistan, puissance nucléaire à l'équilibre fragile.

(AFP)

L'Institut polonais de la mémoire nationale (IPN) a annoncé mardi l’ouverture d'une enquête pénale sur des "fausses déclarations" de l'ex-chef historique du syndicat Solidarité Lech Walesa, accusé par l'IPN de collaboration avec la police politique communiste au début des années 1970.

Le Prix Nobel de la Paix 1983 et ancien président polonais, critique virulent des conservateurs nationalistes actuellement au pouvoir en Pologne, rejette ces accusations.

(AFP)

Un tronc humain retrouvé dans les eaux danoises pourrait être celui de la journaliste suédoise qui a trouvé la mort dans des circonstances suspectes à bord d'un sous-marin artisanal, a annoncé mardi la police.

"La longueur du tronc fait qu'on ne peut exclure qu'il s'agisse de Kim Wall mais nous ne pouvons l'affirmer à ce stade", a déclaré le chef de la police criminelle de Copenhague, Jens Møller-Jensen, dans une vidéo publiée sur Twitter.

(AFP)

Le metteur en scène russe Kirill Serebrennikov a été arrêté et inculpé mardi pour une affaire de détournement de fonds publics présumé, qualifiée par de nombreux représentants des milieux culturels européens d'attaque contre des oeuvres jugées dérangeantes pour le pouvoir.

(AFP)

La cellule jihadiste accusée des sanglants attentats de Catalogne revendiqués par le groupe État islamique préparait une attaque à la bombe d'envergure contre "des monuments", a déclaré mardi devant un juge un des suspects clef.

(AFP)

Des enfants, en majorité des filles, sont de plus en plus utilisés par les islamistes de Boko Haram comme "bombes humaines" dans le nord-est du Nigeria, a dénoncé mardi à Genève l'UNICEF, l'agence de l'ONU spécialisée dans les droits de l'enfant.

Selon l'organisation internationale, le nombre d'enfants ainsi utilisés a été multiplié presque par 4 depuis le début de l'année par rapport à l'ensemble de 2016.

Depuis le 1er janvier 2017, 83 enfants ont été utilisés comme kamikazes, dont 55 filles, qui étaient souvent âgées moins de 15 ans.

(AFP)

Tournée en Europe de l'Est cette semaine, mini-sommet de dirigeants d'Europe de l'Ouest lundi à Paris: Emmanuel Macron remonte au créneau contre "le dumping social" des travailleurs détachés dans l'UE et pour une coopération renforcée dans la zone euro.

De mercredi à vendredi, le président de la République sera successivement en Autriche, Roumanie et Bulgarie. Principal objectif: pousser à une révision rapide de la directive européenne sur le travail détaché, source de nombreuses dérives, en s'appuyant sur des pays jugés "coopératifs" sur ce dossier.

(AFP)

Les plongeurs qui recherchent les dix marins américains portés disparus dans la collision entre un navire de l'US Navy et un pétrolier lundi au large de Singapour ont retrouvé des restes humains dans des compartiments inondés de l'USS John S. McCain.

L'incident s'est produit lundi à 05H24 (21H24 GMT dimanche) dans le détroit de Singapour, près du détroit de Malacca. Le destroyer lance-missiles faisait route vers la cité-Etat pour une halte de routine.

(AFP)

Des lubies de Marcel Dassault, un client fidèle, aux exigences d'une aristocrate française pour l'alimentation de son matou, en passant par les extravagances des nouveaux riches, rien ou presque n'a échappé aux souvenirs de la famille Scherz, qui exploite depuis plusieurs générations le Gstaad Palace, l'hôtel le plus célèbre de Suisse.

Situé sur les hauteurs du petit village de Gstaad, dans l'Oberland Bernois, où se réunit la jet-set du monde entier, le Gstaad Palace domine le paysage avec ses tourelles et ses petits drapeaux flottant au vent.

(AFP)

A Ripoll en Espagne, un enfant marocain de sept ans reste sans grands frères à la maison : deux ont été tués comme "terroristes", un autre a été arrêté. "Ils étaient +accros+ à l'imam", dit-il, sans doute en répétant ce qu'il entend.

Mardi, cinq jours après les attentat jihadistes qui ont fait 15 morts et plus de cent blessés en Catalogne, Ripoll ne se remet pas d'avoir vu naître ou grandir la plupart des douze membres présumés de la cellule qui les aurait organisés, appartenant à quatre fratries.