Jeudi 19 Avril 2018
(Le Monde 28/03/18)
Le soulèvement populaire, observé actuellement au sein du 101e département de Mayotte, relance le sempiternel débat sur l’appartenance de cette île à la France, différend qui l’oppose à l’Union des Comores depuis des décennies. Le 22 décembre 1974, à l’occasion d’une consultation d’autodétermination, les habitants d’Anjouan, de Mohéli et Grande Comores ont voté à plus de 95 % pour l’indépendance, tandis que les Mahorais se prononçaient largement pour le maintien au sein de la République française. Prenant acte de ce choix, la France a alors décidé de comptabiliser les résultats île par île, conservant ainsi dans son giron le futur jeune département. Cette décision, vivement critiquée, aurait été prise en violation du droit international, et...
(AFP 23/03/18)
Le gouvernement des Comores a annoncé vendredi un renforcement des mesures de sécurité sur l'île d'Anjouan, principal point de départ des immigrants clandestins vers l"île française de Mayotte, notamment pour "traquer" les passeurs. "Il s'agit d'un redéploiement de nos forces pour renforcer le contrôle et la sécurité côtières afin de traquer les passeurs de clandestins vers Mayotte", a déclaré à l'AFP le ministre de l'Intérieur Mohamed Daoudou. M. Daoudou a fait cette annonce à l'issue d'une réunion de travail avec la police, la gendarmerie, le procureur et les préfets des régions à Mutsamudu, la capitale d'Anjouan.
(AFP 22/03/18)
La France a demandé jeudi aux Comores de revenir sur leur décision de ne plus accepter les migrants clandestins, en grande majorité Comoriens, renvoyés depuis l'archipel français de Mayotte. "La France déplore la circulaire du ministère des transports comorien qui interdit aux compagnies aériennes et maritimes de prendre à bord +toute personne considérée par les autorités qui administrent Mayotte comme en situation illégale+", a déclaré la porte-parole du Quai d'Orsay, Agnès von der Mühll. Les Comores ont renvoyé mercredi soir vers Mayotte un bateau avec à son bord une centaine...
(AFP 22/03/18)
100 à 200 personnes tentaient jeudi d'empêcher l'installation dans un gymnase de Mayotte, archipel français de l'océan Indien, de près de cent immigrants clandestins comoriens que leur pays a refusé de reprendre après leur expulsion, selon les autorités locales. Les Comores ont renvoyé mercredi soir vers Mayotte un bateau qui devait accoster sur leur île d'Anjouan avec à son bord des immigrants clandestins expulsés à leurs yeux illégalement par la France. Les clandestins ont été ramenés au port de Dzaoudzi...
(AFP 22/03/18)
Les Comores ont durci le ton jeudi dans le bras de fer qui les oppose à Paris sur l'immigration clandestine en refusant d'accueillir près d'une centaine de leurs citoyens expulsés à leurs yeux illégalement de l'île française de Mayotte. Depuis un mois, les tensions sont à nouveau vives entre le petit archipel de l'océan Indien et la France. Mayotte est paralysée par un mouvement de contestation sociale largement provoqué par l'immigration clandestine récurrente en provenance des Comores, où le revenu moyen par habitant est treize fois inférieur à celui du département français. Selon des statistiques officielles françaises, les natifs de l'archipel représentaient en 2015 42% de la population mahoraise, qui les accusent de tous les maux.
(AFP 22/03/18)
La dirigeante du parti français d'extrême droite Front national, Marine Le Pen, a appelé jeudi sur une radio mahoraise à "un bras de fer" avec les Comores qui refusent de récupérer leurs compatriotes clandestins à Mayotte", île française de l'océan Indien, selon des propos retranscrits sur Twitter. "Les Comores refusent de récupérer leurs compatriotes clandestins à Mayotte. Dans le quart d'heure, l'ambassadeur des Comores devrait être convoqué par les dirigeants français pour demander des explications", a déclaré la présidente du...
(AFP 19/03/18)
Le ministre comorien des Affaires étrangères Mohamed Soeuf Elamine a rejeté la responsabilité de l'insécurité à Mayotte sur les autorités françaises qui conduisent des "expulsions illégales manu militari". L'île française de Mayotte est paralysée depuis près d'un mois par un mouvement de contestation sociale contre l'insécurité et l'immigration clandestine en provenance de l'Etat pauvre des Comores, à 70 km de là. Mohamed Soeuf Elamine a "refusé" samedi soir que les Comoriens soient tenus "responsables de l'insécurité" à Mayotte. "L'insécurité est la conséquence des expulsions illégales manu militari" menées par les autorités françaises, a-t-il estimé.
(AFP 19/03/18)
Les autorités comoriennes, qui revendiquent depuis une quarantaine d'années la souveraineté de Mayotte, "instrumentalisent" la crise migratoire sur l'île française, au coeur du mouvement de contestation actuel à Mayotte, estime Thomas M'Saïdié, maître de conférence en droit public au centre universitaire de Mayotte. Les Comores, archipel de l'océan Indien composé des îles de la Grande-Comore, Mohéli, Anjouan et Mayotte, constituaient une colonie française jusqu'à la proclamation de l'indépendance en 1975. Mais Mayotte a décidé de rester dans le giron français...
(RFI 19/03/18)
A Moroni on s’est également intéressé aux élections législatives partielles qui se sont tenues dimanche 18 mars à Mayotte. Les électeurs du 101e département français étaient attendus aux urnes malgré la grève qui paralyse l’île depuis un mois. Les Mahorais protestent contre la pauvreté et l’insécurité grandissante que beaucoup imputent à la présence de nombreux Comoriens sans-papiers français. Le climat d’insécurité dans lequel ces élections législatives partielles ont été organisées à Mayotte préoccupe l’ensemble de l’archipel, les familles comoriennes vivant...
(AFP 14/03/18)
Le gouvernement comorien a dénoncé mercredi la "stigmatisation des Comoriens" dans le mouvement social qui secoue l'île française de Mayotte, dans l'archipel des Comores. "Nous refusons la stigmatisation qui veut que tout ce qui se passe à Mayotte soit le fait des Comoriens des autres îles" de l'archipel, a déclaré à l'AFP le ministre comorien de l'Intérieur Mohamed Daoudou. Le département français de Mayotte est secoué depuis quatre semaines par un mouvement social contre l'insécurité et l'immigration clandestine en provenance...
(RFI 13/02/18)
La cérémonie de clôture des assises nationales aux Comores s'est tenue lundi au stade de Moroni. Des experts nationaux ont synthétisé les opinions recueillies lors de consultations citoyennes afin de les présenter aux Comoriens. Après une semaine d'assemblées générales auxquelles les différentes couches socioprofessionnelles ont participé, les recommandations des assises nationales ont été livrées. En clôturant les assises nationales, le président Azali Assoumani est revenu sur des points essentiels qui nécessitent le changement, comme l'éducation nationale ou la santé. Mais...
(Jeune Afrique 02/02/18)
Assises nationales comoriennes, réformes de l’Union africaine (UA), relation avec la France, crise entre l’Arabie saoudite et le Qatar, polémique sur les propos de Donald Trump… le président de l'Union des Comores a répondu aux questions de Jeune Afrique en marge du sommet des chefs d’État de l’UA qui s'est clôt le 29 janvier à Addis Abeba. Réélu en mai 2016 à la présidence de l’Union des Comores, après avoir effectué un premier mandat de 2002 à 2006, Azali Assoumani,...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour...
(AFP 28/01/18)
Donald Trump a assuré dans un courrier aux dirigeants africains que les Etats-Unis "respectent profondément" les Africains, a-t-on appris dimanche de sources diplomatiques, deux semaines après un concert d'indignations provoqué par des propos insultants pour l'Afrique attribués au président américain. Dans cette lettre datée de jeudi et adressée aux chefs d'Etat rassemblés dimanche et lundi pour le 30e sommet de l'Union africaine, dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, M. Trump indique par ailleurs que le secrétaire d'Etat Rex Tillerson se...
(RFI 22/01/18)
Les Comores se préparent à tenir pour la première fois des assises nationales du 5 au 12 février prochain afin de dresser le bilan de 42 ans d'indépendance. Dans ce cadre, 800 personnes représentatives de tout l'archipel y compris l'île de Mayotte, pourtant sous administration française, ont assisté tout le week-end aux différents ateliers de consultation citoyenne, y compris le président Azali et la première dame. L'un d'eux a pour axe « la gestion de la question de Mayotte avec...
(RFI 05/01/18)
A l'occasion de la présentation des vœux présidentiels à la presse, le chef d'Etat comorien Azali Assoumani est revenu sur l'affaire Semlex : la société belge qui fabrique les pièces d'identité biométriques de nombreux pays d'Afrique dont les Comores, est dans la tourmente, accusée d'avoir vendu des passeports à des proches du milieu terroriste. Le président Azali Assoumani n'exclut pas une action en justice alors même que l'ambassade des Comores à Bruxelles se trouve dans des locaux appartenant à Semlex...
(Jeune Afrique 04/01/18)
Mayotte, l’île aux syllabes dansantes, petit paradis plutôt paisible et réputé pour son lagon aux 760 espèces de poissons différentes, paraît aujourd’hui inquiète et peu disposée à festoyer. Coincé dans l’archipel des Comores, entre les Grandes Comores, au nord, et l’île de Madagascar, au sud, ce département français depuis 2011 doute de son avenir institutionnel. Depuis que circule la rumeur d’une révision imminente, par le gouvernement d’Emmanuel Macron, du visa Balladur instauré en 1995 et qui durcissait les conditions d’entrée...
(RFI 16/12/17)
La 6e commission mixte France-Comores a débuté ce vendredi 15 décembre à Moroni, douze ans après la précédente. Fait historique, c'est la première fois qu'une délégation française compte des élus de l'île de Mayotte en visite officielle aux Comores. Les membres de la délégation française viennent de métropole, mais aussi de l'île de la Réunion voisine, ainsi que de Mayotte, département français pour les uns, île comorienne pour les autres. Sans que cela ne pose problème, assure Mohamed El-Amine Souef,...
(RFI 12/12/17)
Paris accueille ce mardi 12 décembre le Sommet climat, une rencontre consacrée au financement de la lutte contre le réchauffement climatique. Parmi les participants à ce sommet : le président des Comores, Azali Assoumani. L’archipel qu’il dirige dans l’océan Indien fait partie des territoires qui sont menacés par l’évolution du climat. Les financements nécessaires se font manifestement encore attendre. Azali Assoumani est ce matin l’invité Afrique de RFI. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171212-azali-assoumani-president-comores

Pages