Mercredi 21 Février 2018
(RFI 13/02/18)
La cérémonie de clôture des assises nationales aux Comores s'est tenue lundi au stade de Moroni. Des experts nationaux ont synthétisé les opinions recueillies lors de consultations citoyennes afin de les présenter aux Comoriens. Après une semaine d'assemblées générales auxquelles les différentes couches socioprofessionnelles ont participé, les recommandations des assises nationales ont été livrées. En clôturant les assises nationales, le président Azali Assoumani est revenu sur des points essentiels qui nécessitent le changement, comme l'éducation nationale ou la santé. Mais il était attendu en particulier sur les changements institutionnels à venir. Les assises ont préconisé que la présidence tournante entre les îles soit maintenue avec pour nouveauté une possibilité de renouveler le mandat pour chaque...
(Jeune Afrique 02/02/18)
Assises nationales comoriennes, réformes de l’Union africaine (UA), relation avec la France, crise entre l’Arabie saoudite et le Qatar, polémique sur les propos de Donald Trump… le président de l'Union des Comores a répondu aux questions de Jeune Afrique en marge du sommet des chefs d’État de l’UA qui s'est clôt le 29 janvier à Addis Abeba. Réélu en mai 2016 à la présidence de l’Union des Comores, après avoir effectué un premier mandat de 2002 à 2006, Azali Assoumani, 59 ans, a accordé une interview à Jeune Afrique en marge du 30e sommet des chefs d’État de l’Union africaine (UA), qui s’est clôt à Addis Abeba le 29 janvier. Jeune Afrique : Les Assises nationales comoriennes préparées depuis plusieurs...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour...
(AFP 28/01/18)
Donald Trump a assuré dans un courrier aux dirigeants africains que les Etats-Unis "respectent profondément" les Africains, a-t-on appris dimanche de sources diplomatiques, deux semaines après un concert d'indignations provoqué par des propos insultants pour l'Afrique attribués au président américain. Dans cette lettre datée de jeudi et adressée aux chefs d'Etat rassemblés dimanche et lundi pour le 30e sommet de l'Union africaine, dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, M. Trump indique par ailleurs que le secrétaire d'Etat Rex Tillerson se...
(RFI 22/01/18)
Les Comores se préparent à tenir pour la première fois des assises nationales du 5 au 12 février prochain afin de dresser le bilan de 42 ans d'indépendance. Dans ce cadre, 800 personnes représentatives de tout l'archipel y compris l'île de Mayotte, pourtant sous administration française, ont assisté tout le week-end aux différents ateliers de consultation citoyenne, y compris le président Azali et la première dame. L'un d'eux a pour axe « la gestion de la question de Mayotte avec...
(RFI 05/01/18)
A l'occasion de la présentation des vœux présidentiels à la presse, le chef d'Etat comorien Azali Assoumani est revenu sur l'affaire Semlex : la société belge qui fabrique les pièces d'identité biométriques de nombreux pays d'Afrique dont les Comores, est dans la tourmente, accusée d'avoir vendu des passeports à des proches du milieu terroriste. Le président Azali Assoumani n'exclut pas une action en justice alors même que l'ambassade des Comores à Bruxelles se trouve dans des locaux appartenant à Semlex...
(Jeune Afrique 04/01/18)
Mayotte, l’île aux syllabes dansantes, petit paradis plutôt paisible et réputé pour son lagon aux 760 espèces de poissons différentes, paraît aujourd’hui inquiète et peu disposée à festoyer. Coincé dans l’archipel des Comores, entre les Grandes Comores, au nord, et l’île de Madagascar, au sud, ce département français depuis 2011 doute de son avenir institutionnel. Depuis que circule la rumeur d’une révision imminente, par le gouvernement d’Emmanuel Macron, du visa Balladur instauré en 1995 et qui durcissait les conditions d’entrée...
(RFI 16/12/17)
La 6e commission mixte France-Comores a débuté ce vendredi 15 décembre à Moroni, douze ans après la précédente. Fait historique, c'est la première fois qu'une délégation française compte des élus de l'île de Mayotte en visite officielle aux Comores. Les membres de la délégation française viennent de métropole, mais aussi de l'île de la Réunion voisine, ainsi que de Mayotte, département français pour les uns, île comorienne pour les autres. Sans que cela ne pose problème, assure Mohamed El-Amine Souef,...
(RFI 12/12/17)
Paris accueille ce mardi 12 décembre le Sommet climat, une rencontre consacrée au financement de la lutte contre le réchauffement climatique. Parmi les participants à ce sommet : le président des Comores, Azali Assoumani. L’archipel qu’il dirige dans l’océan Indien fait partie des territoires qui sont menacés par l’évolution du climat. Les financements nécessaires se font manifestement encore attendre. Azali Assoumani est ce matin l’invité Afrique de RFI. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171212-azali-assoumani-president-comores
(AFP 01/12/17)
Le président français Emmanuel Macron a précisé jeudi son projet de lutte contre les réseaux criminels de passeurs de migrants en Libye, plaidant pour le déploiement de forces policières africaines, l'envoi de troupes française n'étant pas à l'ordre du jour. "Nous avons des échanges bilatéraux avec des pays africains pour contrôler les trafics, d'une manière structurée dans une +task force+", a déclaré Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Accra, dernière étape de sa tournée africaine. "Il appartient aux Etats africains d'opérer sur leur sol et de mener des opérations de police...
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(AFP 29/11/17)
Les chefs d'Etat et de gouvernement arrivaient progressivement mercredi à Abidjan pour le cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité, avec l'ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Parmi les 83 dirigeants attendus, la chancelière allemande Angela Merkel, le secrétaire général de l'ONU Antiono Gutteres, le président rwandais Paul Kagame, entre autres, ont été accueillis par le président ivoirien Alassane Ouattara, hôte du sommet, avant l'ouverture officielle à 14 heures (locales et GMT).
(APA 28/11/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le ballet des chefs d’Etat et gouvernement participants au 5è sommet Union africaine-Union européenne, s’est ouvert, mardi, avec le président des Îles Comores, Azali Assoumani qui est arrivé, mardi à Abidjan, à la mi-journée. C’est à 11h30 (GMT et heure locale) que l’avion transportant le président Comorien Azali Assoumani s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny où il a été accueilli par son homologue ivoirien, Alassane Ouattara. Il a été suivi par le...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices...
(RFI 08/11/17)
L’ancien président des Comores, Ahmed Abdallah Sambi, a été auditionné mardi à l’Assemblée nationale par la commission parlementaire qui enquête sur les citoyennetés économiques. Le commerce de la citoyenneté comorienne avait commencé en 2009 sous son régime avec un intitulé séduisant : « programme de citoyenneté économique ». Un programme censé favoriser l’investissement des pays du Golfe qui aurait rapporté près de 60 millions d’euros en vente de passeports mais aucun partenariat ...
(AFP 30/09/17)
Le ministre comorien des Affaires étrangères, Souef El Amine, a plaidé vendredi pour "une nouvelle relation" avec Mayotte, sur fond de controverse sur la mise en place d'un visa gratuit entre les Comores et l'île française. "Qu’on le veuille ou non, les Mahorais sont nos frères et voisins, il nous faut une nouvelle relation avec Mayotte", a déclaré Souef El Amine, lors d’un point de presse à l’issue d’une rencontre avec le corps diplomatique accrédité à Moroni. "Le rapprochement avec Mayotte est souhaitable et nécessaire, ne serait-ce que pour des raisons de développement et d’efficacité", a-t-il estimé.
(RFI 30/09/17)
Le ministre comorien des Affaires étrangères est enfin sorti de son silence vendredi 29 septembre lors d'une conférence de presse. Suite à la signature d'une feuille de route au Quai d'Orsay le 12 septembre entre les chefs de la diplomatie français et comorien, de nombreuses manifestations ont secoué Mayotte, bien que le document n'ait pas été rendu public. La population du 101e département français craint une immigration massive des Comores si les conditions de visa sont allégées. La feuille de...
(AFP 29/09/17)
Le gouvernement français a décidé jeudi de "différer" la mise en place de la gratuité des visas entre Mayotte et les Comores, critiquée par des élus et la population locale comme synonyme d'immigration massive de Comoriens. Le 23 septembre, Paris et les autorités comoriennes avaient signé une "feuille de route" prévoyant notamment que la France délivre, à compter du 1er octobre, des visas gratuits aux ressortissants des Comores. L'île française de Mayotte est situé à 70 km de l'archipel indépendant...
(AFP 29/09/17)
La tension monte à Mayotte après que Paris a annoncé son intention de rendre gratuit le visa entre l'île française et les Comores voisines, et des actions sont annoncées lundi dans l'île qui connaît déjà une forte pression migratoire, a rapporté une journaliste de l’AFP. Associations citoyennes, personnalités de l’île et élus ont exprimé leur colère à la suite de la signature le 12 septembre d’une "feuille de route" visant à assouplir les règles de circulation entre les deux îles de l'océan Indien. Cette feuille de route prévoit la délivrance par la France de visas gratuits aux ressortissants des Comores afin de lutter contre le trafic d'êtres humains

Pages