| Africatime
Samedi 25 Février 2017
(Madagascar Tribune 24/02/17)
À la veille du prochain et très important Conseil des ministres de la Commission de l’océan Indien (COI) programmé le 1er mars 2017 à Saint-Denis de La Réunion, des observations critiques sur une institution trentenaire s’imposent ainsi que des suggestions pour la rendre plus dynamique. Les voici. I.- Les observations critiques Certes, la COI a connu une évolution qui lui a permis d’acquérir une réelle maturité. Après une longue période de tâtonnement, elle est entrée en 2012 dans une phase de consolidation sous l’impulsion de son dynamique Secrétaire général, le Mauricien Jean Claude de l’Estrac. Néanmoins, l’institution régionale qui regroupe cinq États depuis 1986 – représentant 26 millions de personnes réparties sur 595 000 kilomètres...
(Linfo.re 20/02/17)
Le président comorien Azali Assoumani a réaffirmé la souveraineté de son pays à l’occasion de la visite d’une délégation française à Moroni. Les deux parties discutent de différents projets actuellement. Vendredi 17 février, le président comorien Azali Assoumani a reçu au palais présidentiel de Moroni une délégation française forte de dix personnes sur les quatorze annoncées précédemment. Il s’est déjà rendu à Paris au mois d’octobre dernier. La France et l’Union des Comores discutent actuellement de plusieurs projets bilatéraux. Parmi cette délégation française aux Comores figurent Jean-Jack Queyranne, envoyé spécial du chef de l’Etat François Hollande, et Luc Hallade, ancien ambassadeur de France à Moroni, actuellement affecté au département de la coopération dans la zone océan Indien. Il est le...
(RFI 20/02/17)
Une délégation française a été reçue vendredi 17 février par le chef de l’Etat comorien Azali Assoumani au palais présidentiel. A l’ordre du jour, les différents dossiers et projets entre la France et les Comores. Cette visite s’inscrit dans le prolongement de celle du président Azali à Paris en octobre dernier. Annoncée à l’origine à quatorze personnes, la délégation française a été réduite par les autorités comoriennes à seulement deux : Jean-Jack Queyranne, un émissaire spécial du président Hollande, et...
(Al-Watwan 20/02/17)
Le chef de l’Etat, Azali Assoumani, a reçu, le vendredi 17 février, une délégation française conduite par l’ancien ministre français, Jean-Jack Queyranne, dans le cadre de la mission «d’écoute et de dialogue», mis en place par le président français pour mettre en oeuvre un plan d’action visant à intensifier la coopération dans les secteurs de la santé, de l’accès à l’eau, de l’éducation, de l’environnement ou encore de la production d’énergies renouvelables. Selon le chef de la mission française, son...
(Al-Watwan 14/02/17)
Le juge de référé, saisi dans l’affaire opposant deux tendances du parti Rassemblement démocratique des Comores (Rdc), s’est prononcé le samedi 11 février en faveur de Djaé Ahamada. Ce dernier est ainsi confirmé dans ses fonctions de secrétaire général du bureau de la formation politique. La décision interdit toute autre personne non membre du bureau politique de faire une déclaration au nom du parti ni de convoquer une réunion. Cette décision intervient après l’échec de la procédure de conciliation engagée...
(Al-Watwan 10/02/17)
Avant d’assister au dialogue politique entre l’Union des Comores et l’Union européenne à l’hôtel Itsandra, la chef de la Délégation de l’Ue est allée présenter au chef de l’Etat, à Beit-Salam, les représentants des pays membres de l’organisation venus participer à la rencontre. Le président de la République a reçu hier, à Beit-Salam, une délégation de l’Union européenne (Ue), composée des ambassadeurs de France et de Belgique, des représentants de l’Allemagne, de la République Tchèque, de la Pologne et de...
(Al-Watwan 10/02/17)
Idarousse Hamadi, Secrétaire général du gouvernement, apporte son éclairage sur la vision et le programme du gouvernement. Il répond point par point aux reproches faites à l’action du gouvernement, notamment sur les licenciements des jeunes nouvellement recrutés. Il explique le réalisme des prévisions budgétaires, justifie l’accroissement des investissements et démontre les étapes à franchir pour réussir l’émergence. Sur le processus de recadrage des projets qui fait couler beaucoup d’encre, Idarousse Hamadi, estime que «c’est un passage obligé». Selon lui, «l’exercice...
(RFI 06/02/17)
C'est la fin de la crise énergétique aux Comores, a annoncé dimanche 5 février le président Azali Assoumani lors d'une cérémonie officielle d'ouverture de la centrale équipée de nouveaux groupes électrogènes. Leur capacité doit permettre d'alimenter en électricité toute l'île de Grande Comore 24 heures sur 24. Le reste de l'archipel devrait également être pourvu dans les semaines à venir. Les besoins énergétiques de l'île de Grande Comore sont estimés à 13 mégawatts au maximum et les groupes électrogènes de...
(Al-Watwan 01/02/17)
Cinq jours après la conférence de presse au cours de laquelle certains caciques de son parti avaient annoncé sa destitution du poste de secrétaire général, Djae Ahamada a récusé cette décision qui, selon lui, serait illégale et infondée. «Toute décision qui sera prise à mon insu n’aura aucune légitimité comme l’a bien indiqué le délibéré du 9 novembre dernier», a-t-il prévenu. A l’en croire même les raisons avancées pour justifier son évincement seraient «fallacieuses, à commencer par la réunion ayant...
(Al-Watwan 31/01/17)
Le président de l’Union des Comores, Azali Assoumani, a pris part à l’Assemblée des chefs d’Etat et de gouvernement qui s’est ouverte hier, lundi, à Addis-Abéba, capitale politique de l’Ethiopie. Le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Bacar Dossar, a participé, pour sa part, à la 30ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine, réunissant les ministres africains des Affaires étrangères des pays membres de l’organisation panafricaine, qui a préparé l’ordre du jour. Le thème central de la session a...
(Al-Watwan 31/01/17)
Le bras de fer dure toujours à Ndzuani entre l’autorité fédérale et l’exécutif de l’île, au sujet de la tutelle des communes. Il y a quelques jours, le receveur de la mairie de Sima a été arrêté et placé en garde à vue à la gendarmerie de Mutsamudu, car soupçonné, semble-t-il, de ramasser des dossiers de candidats aux examens de fin d’année dans le but de les faire signer par le maire intérimaire, non reconnu par le ministère de l’Intérieur...
(Al-Watwan 27/01/17)
Le président Azali Assoumani a fait savoir qu’«aujourd’hui nous devons disposer de données fiables pour la gestion de nos frontières maritimes afin de faire face au terrorisme, au trafic maritime, à la piraterie et à la contrebande. Les malfaiteurs et les trafiquants ne chôment pas, par conséquent, l’analyse des données statistiques permettra de mieux gérer notre territoire afin de préserver ce que nous avons de plus que les autres pays à savoir la sécurité et la stabilité». La célébration de...
(Al-Watwan 27/01/17)
«Quand on voit qu’on est en train de mettre de côté les chantiers déjà validés en matière d’emploi par plusieurs séminaires nationaux pour recourir à des méthodes expéditives. Est-il compréhensible qu’aujourd’hui on mette de côté la politique nationale de l’emploi, le plan d’urgence pour l’emploi des jeunes, ou le programme pays pour le travail décent alors que toutes ces initiatives s’inscrivent dans la logique de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable du pays. Quand aujourd’hui, on me...
(Al-Watwan 26/01/17)
Après la rencontre avec le président Azali Assoumani et avant celle prévue pour le 18 février, certains partis politiques, qui se disent historiques, ont tenu à prendre position contre la nouvelle loi qui régit l’organisation et le fonctionnement des partis politiques en Union des Comores et ce depuis le 10 janvier dernier. Ces partis déplorent que les nouvelles formations politiques veuillent effacer une partie de l’histoire de notre pays en déclarant dissoutes des formations telles qu’Udzima, Chuma, entre autres. Dans...
(Al-Watwan 25/01/17)
Selon le ministre comorien des Affaires étrangères, Mohamed Bacar Dossar, le président Azali Assoumani est invité à se rendre à Rome pour rencontrer des investisseurs italiens. «Les discussions ont permis de passer en revue l’état de nos relations bilatérales. Il a été convenu qu’une délégation italienne viendra entre les 5 et 10 mars prochain pour apporter des projets dans le secteur de l’eau, dans l’évacuation et traitement des ordures et dans l’électricité, en particulier les énergies renouvelables», a fait savoir...
(Al-Watwan 24/01/17)
Dans cette interview avec Al-watwan, Aboudou Soefo, un des principaux leaders du Radhi, passe en revue la crise qui sévit au sein de ce parti. De Houmed Msaidie, il conteste la fonction de secrétaire général. Au sujet de la scission de la Crc, qui a donné naissance au Radhi, il dira : «je suis complice, mais l’auteur principal est à chercher ailleurs». Suivez mon regard! Des sources proches du pouvoir font état d’un remaniement imminent ; vous seriez pressenti pour...
(RFI 23/01/17)
Des conventions viennent d'être signées entre les deux pays dans différents domaines pour un montant global de 2,5 millions d’euros. Le ministère des Relations extérieures a organisé une cérémonie spéciale afin d'affirmer le rôle de cette coopération. Les Comores ont été l'un des rares pays d'Afrique à avoir choisi la norme DTMB chinoise pour le passage à la télévision numérique. La chaîne de télévision nationale ORTC s'est vue de son côté octroyer 1,8 million d’euros. « Un partenariat traditionnel »,...
(Al-Watwan 23/01/17)
Recevant les lettres de créance de l’ambassadeur du Canada, le président Azali a déclaré que les relations entre Moroni et Ottawa n’avaient pas encore «déployé tout leur potentiel et [étaient] donc appelées à se renforcer et à se diversifier dans tous les domaines d’intérêts communs». Datakarran Goburdhun et Ian Myles, respectivement ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Maurice et celui du Canada,ont présenté, à une vingtaine de minutes d’intervalle, leurs lettres de créance au chef de l’Etat vendredi...
(Al-Watwan 23/01/17)
A Bonovo, au siège du gouverneur de Mwali, la volonté de combattre le fléau s’est nettement exprimée, mais des solutions viables et pérennes restent encore à imaginer. Pas une semaine sans qu’un acte de violence à l’égard d’une femme ou d’une fille ne vienne défrayer la chronique à Mwali. Les auteurs de ces agressions sont souvent des membres de la famille, un maitre coranique ou un enseignant. Des parents aussi abusent sans scrupule de leurs propres enfants. Ces actes répugnants...
(Al-Watwan 20/01/17)
Le directeur de cabinet du président chargé de la Défense, Youssoufa Mohamed Ali, a accepté de répondre à nos questions sur divers sujets de l’actualité nationale. Le chef de l’Etat a récemment rencontré les gouverneurs des îles. Qu’est-ce qui en est ressorti? Je pense que cela fait partie des approches du président de la République. Il veut impliquer toutes les institutions dans une démarche commune de gouvernance. Il l’a développée non seulement au niveau des gouverneurs, mais il a aussi...

Pages