Dimanche 22 Avril 2018
(Al-Watwan 07/09/17)
Après la mobilisation en masse avant-hier, l’audience a repris hier matin dans une relative discrétion. Devant le juge, les trois prévenus issus de la localité de Shomoni-ya-Washili ont reconnu avoir désobéi à la décision du muftorat et ont demandé pardon. Le procès engagé contre les dissidents de l’Aïd El-Kabir a repris et pris fin hier, mercredi 6 septembre, par la comparution d’Ismaila Ali Mwegarie, Saïd Ahamada et Soufiane Soulé, tous les trois issus de la localité de Shomoni-ya-Washili. S’agissant du même dossier , l’affaire est mise en délibéré pour le samedi prochain. Poursuivis devant le tribunal de flagrant délit, les trois prévenus ont reconnu les faits reprochés et ont demandé pardon au tribunal pour avoir désobéi à la décision du...
(Al-Watwan 07/09/17)
Une “commission nationale pour le développement du sport comorien” sera mis sur pied, ce mois de septembre, pour dénouer les multiples crises qui minent le sport depuis près deux ans. L’idée est venue du ministère des Sports qui cherche à impulser une démarche nouvelle dans le sport comorien. Cependant, au vu de la tension qui fait rage entre l’ensemble des instances et suite à l’échec des multiples tentatives menées sous la houlette du tout nouveau ministre, on peut se demander pourquoi une “commission” réussirait là où tout le monde a échoué. Une commission nationale pour le développement du sport comorien verra le jour ce mois de septembre. Elle regroupera des responsables des associations sportives nationales, des agents du ministère des...
(RFI 06/09/17)
La grande salle du tribunal de Moroni était pleine à craquer mardi 5 septembre lors du procès des personnes arrêtées pour avoir célébré l'Aïd el-Kebir vendredi dernier comme en Arabie saoudite. Lors de son annonce de la date du samedi comme jour saint, le grand mufti comorien avait clairement indiqué que cela correspondait à la volonté des autorités. Malgré les menaces d'arrestation, plusieurs personnes ont suivi les étapes des pèlerins à la Mecque en priant vendredi et onze d'entre elles se sont retrouvées mardi devant la justice. Entendus tour à tour, les prévenus ne savent plus comment justifier ce qui pour eux tombe sous le sens : l'Aïd el-Kebir, ou Aïd al-Adha, a lieu le lendemain du rassemblement au mont...
(Al-Watwan 06/09/17)
L’audience qui s’est tenue au tribunal hier a vu l’affluence d’une foule nombreuse qui n’hésitait pas à faire le “V” de la victoire avec les doigts ou encore à scander “fi-sabilillah”. Et pour cause, les prévenus qui ont “bravé” la “fatwa” qui disposait que l’Aïd el Kebir devait être célébrée le samedi 02 et qui ont prié le 1er septembre y étaient entendus. Le verdict lui, sera connu le samedi prochain et en attendant, les onze prévenus originaires d’Itsinkudi-ya-Washili ont été renvoyés en prison. L’affaire commence à faire des vagues. Et des grosses. Les onze prévenus ont quasiment tenu le même argumentaire en brandissant le décret du 23 novembre 2009, lequel a fixé la célébration de l’Aïd el Kabir au...
(Al-Watwan 06/09/17)
Désignés membres de la Cour Constitutionnelle, depuis trois mois, Chamsidine Achiraf et Hamada Hamidou ne bénéficient pas des traitements dévolus aux juges constitutionnels faute d’avoir prêté serment. Si Hamada Hamidou a pu toucher un mois de salaire en tant que membre de la Cour Constitutionnelle, le représentant du gouverneur de Ndzuani, lui n’a jamais rien perçu, pas même son salaire “normal” d’agent de la fonction publique. Trois mois après la désignation de Chamsidine Achiraf et Hamada Hamidou, en tant que membres de la Cour Constitutionnelle, leur situation est loin d’être claire. Les deux nouveaux juges constitutionnels respectivement choisis par les gouverneurs de Ndzuani et de Ngazidja occupent leurs bureaux auprès de l’institution. Et ça s’arrête là. En effet, les deux...
(Al-Watwan 06/09/17)
Dans un entretien accordé à Al-Watwan, le directeur général nouvellement nommé de l’Anacm a fait part de sa décision d’accorder aux compagnies aériennes nationales, des autorisations provisoires de trois mois chacune, en vue de reprendre leurs activités. Il a souligné que ces autorisations sont spécifiques au transport inter-îles. Cependant, les compagnies devront poursuivre leurs démarches de certification en se conformant aux normes de l’Aviation Civile comorienne et celles de l’Organisation Internationale de l’Aviation Civile (Oaci), pour bénéficier des autorisations qui leur permettront d’effectuer des vols régionaux et internationaux. Au lendemain de sa prise de fonction, hier mardi 5 septembre, le nouveau directeur général de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie (Anacm), Mohamed Chanfi Ahmad a accordé un...
(Al-Watwan 06/09/17)
130 bœufs ont trouvé la mort au cours de la traversée entre la Tanzanie et les Comores. Une solution d’urgence a dû être trouvée pour s’en défaire. Si la première consistait à incinérer les bovins, il a fallu in extrémis recourir à leur immersion. Avec les conséquences que cela suppose. Un bateau transportant 315 bœufs depuis la Tanzanie a amarré au port de Moroni depuis mercredi dernier. Pour le plus grand malheur des importateurs, 130 sur 315 bœufs ont péri. Certains cadavres jetés en mer ont migré vers nos côtes. Ainsi, trois bœufs auraient été trouvés à Ntsaweni vendredi et samedi derniers selon Ali Mmadi Soilih. Mais le lendemain un a été emporté par les vagues et ils ont incinérés...
(Al-Watwan 06/09/17)
"J’appelle mes compatriotes et toutes les personnes d’ailleurs qui défendent la beauté comorienne à voter pour moi et pour les Comores", a-t-elle lancé. Laïla Abdou Tadjiri a débuté sa carrière de mannequin en 2014 en défilant pour Zeden, la marque du styliste Zakaria Mohamed. Puis elle a défilépour Shiromani Design de Mireille avant d’être admise à l’agence de mannequinat de l’Alliance française de Moroni, lancée par l’actuel directeur de cette institution, Pierre Barbier. En novembre et décembre prochains, Laïla Abdou Tadjiri défendra le pays à Lagos au Nigeria. Laïla Abdou Tadjiri est nominée pour représenter les Comores, son pays natal, à l’édition de 2017 du concours de beauté continentale, intitulé Miss University Africa, qui aura lieu à Lagos, au Nigéria,...
(Al-Watwan 05/09/17)
A ce sujet, le procureur de la République a évoqué la loi n°08-041/AU du 27 juin 2008 instaurant les pratiques religieuses pour estimer les peines passibles à ces vingt-quatre personnes. A l’entendre, ils risquent de cinq mois à un an d’emprisonnement avec ou sans amende de 100 à 500 mille francs. Il a insisté sur le fait que seule la position religieuse des autorités doit être suivie parce qu’il ne s’agit pas d’un État laïc. La liste n’est apparemment pas fermée mais treize localités sont impliquées pour le moment. Dans l’après-midi d’hier vingt-quatre hommes ont été entendus par le procureur de la République...
(Al-Watwan 05/09/17)
L’Aïd-el-kabir a été fêtée officiellement samedi dernier dans l’archipel. A Ndzuani, elle a été célébrée sans grand enthousiasme, beaucoup de mosquées, à l’exemple de celle de la médina de Mutsamudu, ayant été désertées par une partie des fidèles. Cela aurait été lié au décalage de la fête du vendredi au samedi, comme le supposent de nombreuses personnes. La population de l’île a eu droit à deux cérémonies officielles de présentations de vœux, à la présidence de l’Union le jour-même de l’Aïd, et au gouvernorat le lendemain, dimanche. Dans l’une comme dans l’autre, les interventions ont été axées sur les assises et la question de la tournante, avec des propos bien dirigés, d’un côté comme de l’autre. L’Aïd-el-kabir a été célébrée...
(Al-Watwan 05/09/17)
Depuis janvier 2017, l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacm) a retiré le Permis d’exploitation aérienne (Pea) à la compagnie Ab-Aviation. Ce qui a conduit la compagnie à cesser ses activités et à entrainer le secteur dans de fortes zones de turbulences. Le 25 août dernier, suite aux multiples demandes du secteur privé, le chef de l’État, Azali Assoumani, a procédé à la nomination d’un nouveau directeur général à la tête de l’Ancam, à la place de Jean-Marc Heintz. Lire aussi : Licenciement de Jean-Marc Heintz à l’Anacm : L’horizon se dégage dans le ciel comorien À l’annonce de cette nomination, tous les regards s’étaient braqués sur Ab-Aviation, surtout qu’Inter-îles peine fortement à assurer le transport entre...
(Al-Watwan 05/09/17)
A l’occasion d’une seconde rencontre avec les fédérations, Salim Mahamoud a soutenu que la multiplication des conflits d’intérêt entre les dirigeants des instances et des associations sportives était à la base des difficultés actuelles du sport comorien. Il rappelle que sa porte était grande ouverte à ceux qui sont prêts à discuter pour trouver des solutions. Nous devons avancer et ce conflit ne doit pas être un obstacle. Tout le monde a le droit de réclamer ses droits mais en se conformant aux règles en vigueur», a-t-il proposé à ses interlocuteurs. Pour la seconde fois depuis sa nomination à la tête du ministère des Sports, Salim Mahamoud a rencontré les dirigeants des fédérations sportives, hier à la salle de conférence...
(Al-Watwan 04/09/17)
Débarqué à la tête de la Crc, député Ali Mhadji avait dans une conférence de presse, accusé son successeur d’avoir commis un “putsh”. Depuis cette sortie, les coordinations du parti se manifestent pour apporter leur soutien au nouveau secrétaire général, Yahya Mohamed Illiassa et dénoncer les propos du désormais ex secrétaire général. A son tour, la coordination de Mbadjini Est se désolidarise d’Ali Mhadji et affirme soutenir Yahya Mohamed Illiassa “pour la cohésion et les intérêts de la Crc” Après la coordination de la région de Hambu, celle de Mbadjini Est vient de s’insurger contre les propos tenus par le désormais ex secrétaire général de la convention pour le renouveau des Comores (Crc) député Ali Mhadji lors de sa conférence...
(Al-Watwan 04/09/17)
Le mauvais temps et une panne des moteurs du navire Djoumbe Fatima ont plombé l’île de Mwali dans une pénurie de produits pétroliers depuis une semaine. L’essence et le pétrole lampant sont vendus respectivement 1000 et 500 francs le litre et ce au marché noir. Une situation qui paralyse les activités économiques et quotidiennes. La Société des hydrocarbures affirmait que le bateau chargé de ravitailler l’île en cas de défaillance du Djumbe Fatima était attendu hier. A noter que les travaux du dépôt des hydrocarbures vont bon train. Encore une fois Mwali est frappée d’une pénurie des produits pétroliers essentiellement l’essence et le pétrole lampant. survenue depuis une semaine, cette pénurie est la conséquence d’une panne des moteurs du navire...
(Al-Watwan 04/09/17)
Parmi les missions confiées à Urbain Planning and Design Lab, une d’elles consiste au réaménagement du tissu urbain déjà existant, à dresser le planning des zones d’extension de la capitale et à examiner les conditions de mobilité dans les principales capitales des îles qui composent l’Union des Comores. L’atelier d’échanges sur le schéma d’aménagement préliminaire du Grand Moroni a pris fin le mercredi 30 août à l’hôtel Retaj. Organisé par la vice-présidence en charge du ministère de l’Aménagement du territoire, à travers le secrétariat d’Etat à l’Urbanisme, en collaboration avec l’Onu-Habitat, cet atelier de deux jours s’était penché sur les options urbaines stratégiques pour le développement de l’agglomération de Moroni.
(Al-Watwan 04/09/17)
Pour défendre les titres de son album sur scène, un concert est prévu le 24 novembre au Dôme, à Marseille avant le Zénith, à Paris, deux jours plus tard. Le natif de Marseille prendra part également au concert de Soprano, le 7 octobre au stade Vélodrome. Alonzo en a déjà chanté quelques titres lors de sa dernière tournée en Espagne, au Portugal et dans plusieurs villes de France, entre juillet et août. Après “Les temps modernes” en 2010, “Amour, gloire et cité” en 2012, “Règlements de compte” en 2015 et “Avenue de St Antoine” l’an dernier, Alonzo, le rappeur franco-comorien du même groupe que Soprano, Psy 4 de la Rime, a sorti le 25 août dernier, son cinquième album solo...
(Al-Watwan 31/08/17)
La Société nationale des postes et services financiers (Snpsf) demeure la principale banque de la place où sont domiciliés les comptes de l’ensemble des fonctionnaires et agents de l’Etat comorien. Malgré cette obligation d’y percevoir leurs salaires, ces clients bénéficient d’un avantage d’avance sur salaire, autrement dit «découvert». Celui-ci permet à certains de réaliser quelques projets plus importants. Mais aujourd’hui, ces emprunts sont plus que jamais remis en cause par les clients jugeant qu’il y a un flou sur le mécanisme. Tous les jours, c’est toujours la même situation à l’Espace commercial de la Société nationale des postes et services financiers (Snpsf), sis à Moroni-port, le siège principal...
(Al-Watwan 31/08/17)
Abdoulfatah Saïd Mohamed a confié qu’après avoir visité les emplacements des tentes, il a constaté qu’elles sont éloignées, d’environ 5 kilomètres, de l’endroit de la lapidation. Contrairement à l’année dernière où les comoriens étaient installés à une distance raisonnable de moins d’un kilomètre. Les pèlerins comoriens qui devaient se rendre à Mina hier, mercredi, pour passer la moitié de la nuit avant de se rendre à Arafat, ont accusé un grand retard au départ de Makkah. Bien qu’ils avaient fait le checking-out des chambres d’hôtel depuis 10 heurs, les pèlerins n’ont commencé à monter dans les bus que vers 15 heures. Ils accusent l’Agence nationale du Hedj d’une défaillance au niveau de l’organisation. Pour le patron de la structure, ce...
(Al-Watwan 31/08/17)
A la question de savoir si elle souhaite une discussion autour du «Anda» lors des assises, la notabilité a donné une réponse sans équivoque. «Si le «Anda» est touché voire supprimé, aucun «Je viens» ne viendra ici. Que les politiques se mettent d’accord sur tous les sujets sauf en ce qui concerne le grand mariage. Il est vrai que nous devons le réformer mais la notabilité va s’en charger, d’ailleurs dans plusieurs localités, c’est déjà le cas», a averti un des notables. Après avoir reçu le Conseil de l’île, les maires, les anciens gouverneurs, les ulémas et, avant de rencontrer les organisations féminines et celles des jeunes, le gouverneur Hassani Hamadi a reçu les notables...
(Al-Watwan 31/08/17)
Pour les médias publics, il a été recommandé de doter les radiotélévisions publiques insulaires de statuts d’Etablissement public à caractère industriel et commercial (Epic), leur permettant d’optimiser la production tout en améliorant le traitement de ses employés. Trois membres du Conseil national de la presse et de l’audiovisuel (Cnpa) ont rencontré les professionnels des médias de l’île de Ndzuani, du public comme du privé, le mardi 29 août à Mutsamudu. Ils ont, pendant toute la journée, échangé des idées autour du projet de révision du Code national de l’information et de la communication. Après la présentation des notes contextuelle et juridique du nouveau code en gestation, quatre commissions ont été formées pour examiner les thématiques suivantes : l’avènement de la...

Pages