Vendredi 26 Mai 2017
(Al-Watwan 19/04/17)
Depuis le 30 octobre, le sélectionneur n’est plus, officiellement, en fonction auprès des Cœlacanthes mais avait assuré «vu l’urgence» les préparatifs» des rencontres avec Maurice. Toutefois, cette situation pourrait être examinée, selon une responsable de la fédération de football, «très prochainement». Le coach de la sélection masculine senior de football est mis en «mode pause» par son employeur, la Fédération de football des Comores. Depuis le 30 octobre, Amiredine Abdou n’est plus, officiellement, en fonction au poste de sélectionneur des Cœlacanthes. Mais vu l’urgence qu’il y avait à préparer les rencontres entre les Comores et Maurice, il s’était trouvé contraint de diriger l’équipe. Selon toute vraisemblable, donc, le fin technicien n’est plus légalement en fonction à moins de deux mois...
(Al-Watwan 19/04/17)
Le directeur des travaux routiers, Mohamed Soilihi, a affirmé qu’actuellement l’entreprise «Sntp» est mise en demeure, il y a presque quinze jours pour faute d’avancement des travaux. Mais étant entendu que cet itinéraire fait partie des axes qui seront réhabilités par le Fonds saoudien de développement, la Sntp sera délocalisée sur un autre tronçon dans les mois à venir. Depuis des mois, les travaux d’entretien courant du tronçon de route reliant l’aéroport de Moroni-Hahaya à la ville de Mitsamihuli piétinent aux environs de la localité de Domoni-ya-mbwani, au Nord-ouest de Ngazidja. Dans le cadre de la campagne d’entretien routier courant de 2016, une société a été recrutée et chargée de boucher les nids-de-poules et recharger les accotements de la chaussée...
(Al-Watwan 18/04/17)
Dar-soifa, le parlement de Ndzuani, qui compte désormais dix élus Juwa contre huit de l’opposition. A condition que, cette fois, Abdoulkarim Youssouf donne son dernier mot en se ralliant au Juwa. L’institution compte, pour rappel, dix-huit élus, depuis la déchéance d’Erdine Soula par la Cour constitutionnelle au mois de décembre dernier. A compter de samedi dernier, le Conseil de l’île de Ndzuani semble avoir eu l’effectif numérique nécessaire pour départager les deux forces de la présente mandature. En pleine crise parlementaire, due en partie à son positionnement instable au parlement insulaire (tantôt opposant, tantôt pro-exécutif de l’île), Abdoulkarim Youssouf, le conseiller de la trente-troisième circonscription (Koni)...
(Al-Watwan 18/04/17)
Le premier préfet de Mbude, au nord-ouest de Ngazidja, a été installé officiellement hier, soit presque un mois et demi depuis l’inauguration du bâtiment par le président Azali Assoumani. Ahamada Ben Ali Abdallah a pris ses fonctions en présence du ministre de l’Intérieur, Mohamed Daoudou, de cadres et notables de la région. Il devient ainsi le représentant de l’Etat dans cette région du Nord de l’île. A cet effet, le tout premier préfet de la nouvelle administration régionale n’a pas manqué de remercier les autorités qui ont porté leurs choix sur lui pour diriger l’institution. «Je remercie le chef de l’Etat pour toute la confiance qu’il porte sur moi, pour m’avoir nommé à ce poste. Je ferai de mon mieux...
(Al-Watwan 18/04/17)
L’initiative est importante étant donné qu’elle permettra à la Caisse de retraite de connaitre exactement le nombre de ses membres. Il arrive, des fois, que l’administration ne soit pas au courant du décès d’un retraité et que la Caisse continuait à verser la pension à d’autres personnes sans le savoir, malheureusement. Les responsables de la Caisse nationale de retraite ont rencontré, samedi dernier à la salle de conférence de l’Ecole de médecine et de santé publique (Emsp), de maires de différentes communes de l’archipel. Il s’agit d’une réunion de sensibilisation des nouvelles mesures de réformes de la structure. La Caisse nationale de retraite sollicitait, à travers cette rencontre, la collaboration des mairies dans la mise à jour de l’état civil...
(Al-Watwan 18/04/17)
Un cœlacanthe (le poisson et non un joueur de l’équipe nationale de football !) a été capturé le samedi dernier, tout près de la côte de Mutsamudu, à Ndzuani, par des pêcheurs du quartier de Habomo. L’un d’eux, un sexagénaire, a reconnu avoir «bien sué» pour le remonter dans sa pirogue. «Il a mordu vers 22 heures, mais il s’est passé une heure et demie avant qu’on ait pu le remonter. Nous l’avons pris à une profondeur d’environ trois cent mètres», a-t-il témoigné devant les journalistes et les nombreux curieux venus contempler l’étrange poisson, étalé sur la poissonnerie de Habomo le lendemain matin. Cette énième prise a suscité des réactions d’indignation, pour la plupart, de la part de la population...
(AFP 15/04/17)
La lutte contre le blanchiment d'argent et le terrorisme ralentissent l'interchangeabilité des billets entre les deux grandes zones utilisant le franc CFA, ont expliqué les gouverneurs des deux banques centrales concernées vendredi à Abidjan. Lié à l'euro par un système de parité fixe, le franc CFA est la monnaie de 14 pays francophones d'Afrique de l'Ouest et centrale, totalisant 155 millions d'habitants: huit appartenant à l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et six à la Communauté économique d'Afrique centrale (Cémac). UEMOA et Cémac sont dotées chacune d'une banque centrale...
(Al-Watwan 13/04/17)
Selon le secrétaire général du parti, cette saisine aura pour objet non seulement d’obtenir l’annulation de la liste des trois conseillers qui «n’ont pas été votés dans le respect des principes de droit et de démocratie», mais aussi la destitution du président du parlement de l’Union «pour non respect de la constitution et du règlement intérieur de l’Assemblée», précise Ibrahim Mohamed Soulé. «Les travaux au parlement seront suspendus le temps que la Cour constitutionnelle rende son arrêt». Tels sont les propos de Mahamoud Mohamed Elarif, suite à l’entretien entre le chef de l’Etat et des responsable du Juwa.
(Al-Watwan 13/04/17)
Le ministre de l’Education nationale, Abdou Mhoumadi, a annoncé au conseil l’arrivée, ce mois d’avril, d’une mission d’études et de contrôle du volcan Karthala. Cette mission procédera à l’installation de nouveaux équipements de surveillance. Le Conseil hebdomadaire des ministres s’est réuni hier, mercredi, comme à l’accoutumée, sous la présidence du chef de l’Etat, Azali Assoumani. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour. Au titre de la vice-présidence en charge du ministère de l’Economie, Djaffar Ahmed Saïd a présenté le compte-rendu des travaux relatifs au processus d’adhésion des Comores à l’Organisation mondiale du commerce (Omc). Il a ensuite fait part de ses rencontres avec les opérateurs économiques au sujet de la hausse des prix de certains produits de première nécessité. Selon...
(Al-Watwan 13/04/17)
Selon Saïd Athoumani, sa note de licenciement mentionne «une faute grave», sans le moindre détail. Et de préciser que le directeur général s’en est tenu aux recommandations du procès-verbal du conseil de discipline, réuni après les premières révélations d’Al-watwan sur le partenariat avec le groupe Vitol. Le torchon brûle toujours entre le directeur général de la Société comorienne des hydrocarbures (Sch) et le comité d’entreprise. A l’origine de ces relations difficiles, il y a le licenciement, mardi, du délégué du personnel, Said Attoumani. Depuis, l’atmosphère a viré à l’orage au sein de l’entreprise publique. Pour rien arranger, Chatur Mohamed Badaoui vient «d’interdire les réunions des agents de la société durant et après les heures de travail». Un agent de la...
(Al-Watwan 13/04/17)
Al-watwan a rencontré le proviseur du lycée d’excellence de Ntsudjini pour dresser le bilan, trois mois après l’ouverture de l’établissement, mais aussi connaitre l’évolution des élèves à quelques semaines des examens nationaux. Où en est le lycée d’excellence, après ses débuts poussifs ? Nous avons connu beaucoup de problèmes depuis l’ouverture, mais actuellement les choses s’arrangent petit à petit. Beaucoup de choses vont dans le bon sens actuellement. Je vous rappelle que nous avons ouvert en janvier dernier ; ce qui fait que les élèves de ce lycée ont passé le premier trimestre dans d’autres écoles. Cela n’a pas facilité la rentrée et leur adaptation. Les conditions de l’enseignement au niveau des établissements de plusieurs régions de Ngazidja ne sont...
(Al-Watwan 13/04/17)
La septième édition de «La Course des femmes» n’a pas eu lieu en mars dernier, contrairement à la tradition. Mais l’association promotrice de cette course exclusivement féminine, «Femme en mouvement», ne semble pas avoir baissé les bras. Elle compte l’organiser, une fois qu’elle aura les moyens financiers nécessaires qui sont évalués à près de 6 millions de francs. L’association initiatrice de la Course des femmes, «Femme en mouvement», est en crise cette année. A tel point qu’elle n’a pas pu organiser, en mars dernier, la septième édition de sa mythique course dédiée, depuis 2009, aux femmes. La course de 3,5 km s’était toujours déroulée dans la capitale fédérale, Moroni, au mois de mars. Cette année, l’association n’a pas pu mettre...
(RFI 12/04/17)
Depuis le début de la semaine, Priorité Santé est dans l’océan Indien, tout d’abord à l’Ile Maurice, et aujourd’hui aux Comores. L’Union des Comores est une petite nation insulaire, située dans le Canal du Mozambique au large du Mozambique et de Madagascar, constituée de trois îles. La 4ème île de l’archipel des Comores, Mayotte est quant à elle un département français. Le 10 avril 2017, quand nous étions à l’Ile Maurice, nous avons déjà parlé du réseau de surveillance des épidémies et de gestion des alertes de la Commission de l’Océan Indien (COI). Ce réseau SEGA est aussi présent aux Comores.
(Al-Watwan 12/04/17)
Accusé de vouloir imposer des conseillers non choisis à la régulière, d’avoir été élu à la présidence de l’Assemblée nationale de manière frauduleuse et de comploter contre le parti Juwa, le président Abdou Ousseni réplique : «C’est grave qu’un parti (Juwa, Ndlr), qui se veut exemplaire, crie à qui veut l’entendre que le président de l’Assemblée n’est pas en place. C’est un coup d’Etat. C’est de l’irresponsabilité». Des députés qui en viennent aux mains, le fait est rare. Pourtant, c’est ce qui s’est produit, vendredi dernier, au Palais du peuple, à l’occasion de l’ouverture de la première session ordinaire annuelle de l’Assemblée nationale. Ces événements ont largement écorné l’image des parlementaires auprès de l’opinion. Le président Abdou Ousseni tient ainsi...
(Al-Watwan 12/04/17)
La rumeur est persistante. L’alliance Crc-Juwa toucherait à sa fin. Pour beaucoup, le conditionnel n’est pas de mise. Des bruits de remaniements se font entendre. L’empoignade qui a eu lieu à l’Assemblée nationale n’aurait rien arrangé. C’est dans cette ambiance que le président de la République a rencontré le parti Juwa avant-hier, puis le coordonnateur de ce même parti le lendemain dans la matinée. Le chef de l’Etat a rencontré avant-hier plusieurs responsables du parti Juwa, dont le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Bacar Dossar, le Garde des Sceaux, Fahmi Said Ibrahim, la secrétaire d’Etat en charge du Tourisme, Sitti Athoumane, et le coordinateur du Juwa, Mahamoud Mohamed Elarif, en présence, notamment, du chef du cabinet civil de la présidence...
(Al-Watwan 12/04/17)
Dans un contrôle de routine effectué en février par l’Autorité européenne de sécurité alimentaire, une substance appelée salmonelle avait été retrouvée dans une cargaison de viande de poulet destinée aux Comores. C’est à travers une correspondance adressée au ministre des Finances, Saïd Ali Chayhane, que la délégation de l’Union européenne a révélé l’information. Dans ce courrier, qui date du 5 avril, elle met en garde les autorités nationales contre la détection de la salmonelle dans des produits carnés destinés aux consommateurs comoriens. Lire aussi : Scandale de la viande avariée au Brésil : Moroni n’exclut pas de prendre des mesures de précaution La salmonelle est une bactérie qui contamine les aliments si les règles d’hygiène ne sont pas respectées. Elle...
(Al-Watwan 12/04/17)
Aux Comores, la dépression toucherait 5% de la population ; un taux qui est susceptible d’augmenter en raison du manque de spécialistes. Et ce, malgré la mise en place d’une plateforme de prise en charge des malades. Le ministère de la santé a organisé hier, mardi 11 avril à l’Ecole de médecine et de santé publique (Emsp), une conférence débat sur la dépression, thème retenu cette année à l’occasion de la Journée mondiale de la santé. Le but de cette conférence était de sensibiliser la population, particulièrement les étudiants, sur l’existence de cette maladie aux Comores. Durant les échanges, l’assistance a soulevé de nombreuses questions relatives, notamment, à la dépression, ses causes et la manière de se prévenir, etc. Selon...
(Al-Watwan 12/04/17)
A Ngazidja, la nouvelle promue en D1 a enregistré sa première victoire de la saison avec la manière, en écrasant Acj d’Ipvembeni sous le score sans appel de quatre buts à rien, pendant que Volcan club de Moroni remportait, par forfait, son match face à Alizé fort de Salimani-ya-Hambu qui ne s’était pas présenté au Stade de Moroni où la rencontre devait avoir lieu. A Ndzuani, c’est Athletico de Mtsamdu qui occupe la tête du classement avec onze points devant Etoile d’or de Mirontsi et Steal Nouvel de Sima. Le weekend dernier, on a disputé la sixième journée du championnat des Comores de football. Certaines rencontres ont eu lieu le samedi, tandis que d’autres ont été jouées le lendemain, dimanche...
(AFP 11/04/17)
Le courant équatorial cyclique du Pacifique El Nino est lié à un important changement de la répartition des cas de choléra en Afrique, une observation qui pourrait aider à une meilleure préparation et à une réduction du nombre de malades et de la mortalité. Durant les années où ce courant chaud est actif, l'Afrique de l'Est recense environ 50.000 cas de plus annuellement tandis que le sud du continent en dénombre 30.000 de moins par rapport aux années où El Nino est absent, ont déterminé des chercheurs dont l'étude était publiée lundi dans les Comptes rendus de l'académie américaine des sciences (PNAS). Ceux-ci se sont appuyés sur plus de 17.000 observations annuelles de flambées de choléra sur l'ensemble du continent...
(Al-Watwan 11/04/17)
Pour «clarifier aux yeux de l’opinion la situation actuelle», l’exécutif de Ndzuani s’est entretenu avec la presse, samedi dernier. Il s’agit de la crise qui secoue l’Assemblée de l’Union, née de celle qui a ébranlé, pendant plusieurs semaines, le Conseil de l’île de Ndzuani. Les conférenciers sont revenus sur ces événements, donnant leur version des faits, à l’opposé bien entendu de celle des conseillers de l’opposition. Une conférence de presse a été convoquée, le samedi 8 mars, par l’exécutif de l’île de Ndzuani pour «clarifier aux yeux de l’opinion la situation actuelle». Cette situation, c’est la crise qui secoue l’Assemblée de l’Union, née de celle qui a ébranlé, pendant plusieurs semaines...

Pages