Vendredi 26 Mai 2017
(Al-Watwan 26/04/17)
Après cinq ans de spécialisation au Burkina Faso, le Dr Antiki Abdou est de retour aux Comores. El-Maarouf vient de s’attacher les services de ce spécialiste en imagerie médicale et radiodiagnostic. Il faut dire que l’établissement hospitalier dispose d’une radiologie conventionnelle qui, depuis un certain temps, est à l’arrêt, faute d’un spécialiste. Dr Antiki Abdou regrette, cependant, l’absence d’un technicien pouvant assurer la maintenance de l’appareil. «Actuellement, un maintenancier est venu régler l’appareil. Il est fonctionnel, mais il ne peut réaliser que certains examens, car il y a un souci d’incorporation des casettes. Les cassettes existantes ne sont pas adaptées. On peut réaliser des examens de la tête et des membres. Par contre, on ne peut pas faire le rachis,...
(Temoignages.re 26/04/17)
La première réunion de la Commission mixte permanente Maurice/Comores a démarré, ce mardi, au siège du ministère mauricien des Affaires étrangères a laquelle ont participe des hauts officiels des deux pays, a-t-on appris de source officielle dans la capitale mauricienne. Selon un officiel du gouvernement mauricien, la tenue de cette Commission mixte permanente s’insère dans le droit fil de la stratégie d’ouverture de Maurice vers la région et l’Afrique continentale. « La Stratégie Afrique fait partie des trois principaux piliers de la nouvelle architecture de l’économie, et elle est, à ce titre, un axe majeur de la nouvelle diplomatie économique », a-t-il indiqué. Plusieurs domaines de coopération sont à l’étude par la Commission mixte Maurice/Comores. Entre autres, les échanges commerciaux,...
(Al-Watwan 26/04/17)
Pour l’ambassadeur Roby Judes, la réalisation du projet Geceau «est un exemple concret de l’engagement de la France pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable des populations de l’Union des Comores». La cérémonie de présentation des infrastructures du projet Geceau s’est déroulée dans l’après-midi du lundi, 24 avril à Chamlé. Il a été procédé au lancement de la campagne de forage pour la mobilisation des ressources en eau à Ngazidja. Le vice-président chargé de l’Energie, assurant l’intérim du chef de l’Etat, l’ambassadeur de France, Robby Judes et le directeur de l’Agence française de développement (Afd), accompagnés des élus de la région de Mbudé, ont visité les infrastructures hydrauliques réalisées et les équipements qui vont servir aux travaux de forage. Le...
(Al-Watwan 26/04/17)
Rendre hommage à Salim Hatubou n’est pas faire preuve de sentimentalisme : «Salim Hatubou, l’homme et l’auteur, fait partie du patrimoine comorien. Pour le Centre de documentation et de recherche scientifique, tenir cet événement, c’est honorer notre patrimoine et son écriture mise au service de l’oralité». Le Centre national de documentation et de recherche scientifique (Cndrs) organise une semaine d’activités pour célébrer, comme tous les ans, la journée mondiale du livre. Cette semaine, qui court du lundi 24 au vendredi 28 et placé sous le thème du conte dans la littérature comorienne, a pour objet de rendre hommage au célèbre écrivain comorien, le défunt Salim Hatubou. Il s’agit de «mettre en valeur et de faire connaitre ses livres, mais également...
(Al-Watwan 25/04/17)
«Vu la nature géographique des Comores, les déplacements sont obligatoires. C’est pourquoi je tiens à saluer le courage de ceux qui ont pris le risque d’investir dans le transport inter-îles. Et je vous demande de les accompagner, les conseiller, leur montrer la voie à suivre et les aider», a déclaré le président Azali. En présence du chef de l’Etat, Azali Assoumani, la vice-présidence en charge du ministère des Transports a organisé, le samedi 22 avril à l’hôtel Itsandra, un atelier national sur la sûreté et la sécurité aérienne. La rencontre avait réuni les différents acteurs et autres intervenants du secteur, notamment l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacm), l’Aéroport international Moroni Prince Saïd Ibrahim (Aimpsi), l’Agence pour...
(Al-Watwan 25/04/17)
Devant ses homologues arabes, le ministre comorien des Finances, Saïd Ali Chayhane, a d’abord salué et remercié les institutions arabes pour leur appui de longue date en faveur du développement des Comores. Il a, en outre, lancé un vibrant appel aux bailleurs de fonds présents pour qu’ils aident l’Union des Comores à amorcer son décollage économique. La cinquième édition des assemblées annuelles communes des institutions financières des pays arabes s’est tenue au Maroc du 18 au 19 avril. L’objectif de ce grand rendez-vous, qui avait réuni les ministres des Finances du monde arabe, était de dresser le bilan de leurs investissements réalisés pendant l’année écoulée.
(Al-Watwan 25/04/17)
Le budget de Ngazidja a été rejeté par les conseillers, en froid avec Mrodju après la décision du gouverneur de maintenir son équipe de commissaires alors qu’elle avait fait l’objet d’une motion de censure depuis octobre 2016. Présent à l’ouverture de la session au même titre que ses homologues commissaires, le porte-parole de l’exécutif de Ngazidja, s’est félicité de la réussite de cet événement. Dans une ambiance studieuse et en présence des six commissaires de Ngazidja, le président du Conseil de l’île, Younoussa Said M’madi, a déclaré ouverte la session ordinaire d’avril 2017 du parlement insulaire. «L’ordre du jour comprend l’examen du budget 2017 après quelques amendements apportés par la commission des finances et le projet de création d’une société...
(Al-Watwan 25/04/17)
Hier, les supermarchés n’étaient pas pris d’assaut par la cohorte de clients habituels soucieux de préparer les mets les plus délicieux pour ce jour de ramadan. Pire, dans certaines grandes surfaces, certains produits de première nécessité manquaient à l’appel comme la farine, le sucre ou encore les cuisses et les ailes de poulet. La pénurie de produits carnés ne semble pas être bien loin à 30 jours du mois sacré de ramadan. Hier, veille du Miradj, ce jeûne d’une journée en hommage à l’ascension aux cieux du prophète de l’Islam, les supermarchés de la capitale affichaient un air tristounet. Les clients, qui habituellement faisaient la queue afin de faire leurs emplettes, semblaient avoir déserté les lieux. Dans le parking, quelques...
(Al-Watwan 25/04/17)
Le vice-président en charge du ministère des Transports appelle à cesser les querelles inutiles. «Nous sommes repartis dans des îles, mais c’est une même famille ! Vous devriez, d’ailleurs, vous en réjouir car grâce à cela il y a plusieurs postes de directeurs à pourvoir!», a-t-il ainsi ironisé. Le siège régional de l’Agence nationale des affaires maritimes (Anam) au niveau de Ndzuani a été inauguré le mercredi dernier, 19 avril. Ce fut en même temps l’occasion pour les autorités fédérales d’installer officiellement son directeur régional, en la personne d’Ahmad Abdillah. Avaient notamment pris part à cette petite cérémonie, organisée dans le bâtiment abritant la gare maritime et les locaux de l’Anam, le vice-président en charge du ministère des Transports, Abdallah...
(Al-Watwan 21/04/17)
Après la fin des travaux d’installation et les essais concluants effectués cette semaine, le président Azali Assoumani, son gouvernement au complet et une foule massive de la population de l’île de Ndzuani ont officiellement inauguré les deux nouveaux générateurs Caterpillar de la centrale thermique de Trenani. La cérémonie, faite de discours et de chants, a duré toute la matinée d’hier, jeudi 20 avril, dans l’enceinte du centre universitaire de Patsy, avant la coupure officielle du ruban à Trenani. Dans son allocution en français, le président de la République a dit être là pour...
(Al-Watwan 21/04/17)
C’est un secret de polichinelle : Les deux opérateurs des communications électroniques, Comores Télécom et Telco, ne parviennent plus à se mettre d’accord sur les tarifs des terminaisons nationales d’appels fixe, mobile et Sms. Dans une lettre datant du vendredi 14 avril et adressée aux directeurs généraux des deux opérateurs de télécommunication avec copies à la vice-présidence chargée des Tic et la présidence de l’Union, notamment, l’Anrtic «dans son rôle de régulateur, a pris la décision de procéder à un encadrement de ces tarifs conformément à la loi» somme Telma Comores de rehausser ses tarifs internationaux, et à Comores Télécom de revoir les siens à la baisse. Pourquoi un encadrement orienté vers la hausse des tarifs des communications ? Les...
(Al-Watwan 20/04/17)
Le malheur de ces infortunés prend sa source à la grève du personnel du Chri au mois de février dernier. Il réclamait le paiement de six mois d’arriérés de salaires et de primes de gardes. Le débrayage avait paralysé l’établissement pendant un mois. Six infirmiers du Centre hospitalier de référence insulaire (Chri), sis à Samba-Nkuni au centre de Ngazidja, sont sous le régime d’une suspension depuis le 11 avril. Ben oumouri Kari, le décideur, accuse ces infirmiers de «perturbation au fonctionnement de l’établissement » et « d’abandon de fonction». Effets immédiats de la suspension : «les gardes des services de chirurgie et urgence n’ont pas été assurées la nuit du 10 au 11 et celle du 11 au 12 avril...
(Al-Watwan 20/04/17)
Le porte-parole du syndicat des transporteurs évoque le prélèvement de plus de quinze millions de francs à chaque semaine, dans le cadre du Fer, à la Société comorienne des hydrocarbures pour boucher les nids-de-poules. «Ce que nous regrettons le plus, c’est qu’ils ont fait comme si les nids-de-poules se trouvent seulement de Moroni à Mitsamihuli et de Moroni à Mbadjini. Ils ont négligé les routes secondaires et autres». Le délai de rigueur pour s’acquitter de la vignette automobile arrivait à terme hier.
(Al-Watwan 20/04/17)
Pour clarifier le climat au parlement de l’Union, il est démontré que cela dépasse «les postures et les luttes partisanes» habituelles dans la mesure où il y a un panachage de partis politiques dans chaque camp, jusqu’à trouver des députés qui se sont déclarés non-alignés, et comme préalable à une entente parfaite au sein de l’institution : le renouvellement annuel du bureau, l’adoption du nouveau règlement intérieur, la publication des rapports financiers des sessions 2015 et 2016, entre autres. Mais ce n’est pas tout. Les parlementaires favorables à l’admission des conseillers Juwa de Ndzuani à l’Assemblée nationale ont tenu une conférence de presse hier matin, mercredi au Palais de Hamramba, pour apporter des éclaircissements sur la situation qui prévaut au...
(Zinfos974 20/04/17)
Ce n’était qu’une question de jours. Mohamadi Daou Bacar, le sportif comorien resté illégalement à La Réunion après les Jeux des îles de 2015, a été officiellement reconduit hier vers Les Comores. Le trailer avait vu le tribunal administratif lui refuser sa demande d’asile vendredi. Une décision prise alors que le sportif a déjà été transféré au centre de détention de Mayotte.
(Al-Watwan 20/04/17)
Les informations persistantes sur la volonté de l’Autorité nationale de régulation des technologies de l’information et de la communication (Anrtic) d’exiger à Telma la hausse de ses tarifs internationaux sont désormais officielles. Dans un courrier datant du vendredi 14 avril et adressée aux directeurs généraux des deux opérateurs de télécommunication avec copies à la vice-présidence chargée des Tic, au secrétariat du gouvernement et à la présidence de l’Union, le directeur de l’Anrtic, Saïd Mouinou Ahamada demande à Telma-Comores de rehausser ses tarifs internationaux, mais également à Comores Télécom de revoir les siens à la baisse. «Suites à nos différents travaux d’études sur les tarifs des appels sortants pratiqués par Comores Télécom et Telco S.A sur le territoire national, nous avons...
(RFI 19/04/17)
A Mutsamudu, une prise de pêche exceptionnelle a tenu en haleine une partie de la population. Il s’agit du cœlacanthe, le poisson préhistorique emblématique des Comores. Un pêcheur en a attrapé un ce week-end. Seulement voilà, il s’agit d’une espèce endémique et donc particulièrement protégée. Les réseaux sociaux s’embrasent alors que les autorités ne savent pas quelle réaction adopter. C’était une nuit de pêche ordinaire au large de l’île d’Anjouan. Le poisson a mordu à environ 300m de profondeur et a été très lourd, donc long à remonter sur la pirogue. Ce n’est qu’au lever du jour que les pêcheurs ont compris qu’il s’agissait d’une espèce évoluant dans les eaux comoriennes depuis plus de 350 millions d’années. Les photos prises...
(Al-Watwan 19/04/17)
Le secrétaire général de la confédération des travailleurs comoriens (Ctc), Salim Soulaimana, a tenu une conférence de presse hier, 18 avril au siège de l’organisation au mini-zone Mavuna à Moroni, pour dresser le bilan économique et social après dix mois de gestion des nouvelles autorités. En dehors du bilan livré à la presse, le secrétaire a appelé les travailleurs comoriens à observer une journée d’arrêt de travail demain, jeudi 20 avril. Devant la presse, Salim Soulaimana a expliqué que cette interruption de travail constitue une sonnette d’alarme, «si leurs revendications n’ont pas eu satisfaction, les travailleurs vont prendre d’autres mesures».
(Al-Watwan 19/04/17)
«Entre autre mission des délégués du personnel est de communiquer à l’employeur toutes suggestions utiles tendant à l’amélioration et des rendements de l’entreprise. Ce qui est le présent cas et la fameuse lettre stipulée sur le Pv du 8 mars», peut-on lire dans le courrier, avant de préciser que la note du patron de la Sch portant licenciement de Saïd Athoumani est illégale. Une semaine après le licenciement du délégué du personnel de la Société comorienne des hydrocarbures (Sch), la Confédération des travailleuses et travailleurs comoriens (Ctc) saisit la direction générale de l’établissement public. C’est dans un courrier adressé au patron de la société, qu’Al-watwan s’est procuré une copie et confirmait par le secrétaire général de la Ctc, l’auteur lui-même,...
(Al-Watwan 19/04/17)
Plus de 4 mois après l’arrêt de la Cour qui a déchu Erdine Soula de son mandat de conseiller de l’île de Ndzuani, lequel a exigé la tenue d’élection partielle dans un délai raisonnable de 30 jours, la 35ème circonscription n’a toujours pas de représentant. Pire, aucune date n’a encore été retenue malgré l’arrêt de la plus Haute Cour. Une élection partielle devrait intervenir à Ndzuani depuis la déchéance d’Erdine Soula de son mandat de conseiller de l’île, élu de la 35ème circonscription électorale. Dans son arrêt, la Cour constitutionnelle a évoqué le délai raisonnable de 30 jours pour remplacer l’élu déchu, mais depuis 4 mois sont écoulés. Le ministère de l’Intérieur soutient que la Commission électorale nationale indépendante «a...

Pages