| Africatime
Dimanche 23 Avril 2017
(Al-Watwan 20/03/17)
Deux semaines après la proclamation des résultats du premier semestre, les étudiants du site universitaire de M’vuni pointent les ‘‘dysfonctionnements de l’université à l’origine des mauvais résultats du premier semestre’’. A partir de demain, mardi, le site universitaire de M’vuni va observer un arrêt de cours de 48 heures pour protester contre les conditions d’études, jugées ‘‘indécentes’’. Dans un entretien, samedi, avec Al-watwan, le président de la coopérative des étudiants de M’vuni, Toiouilou Ahamada, a expliqué que l’initiative avait recueilli l’adhésion des toutes les facultés. Selon lui, si les résultats du premier semestre sont aussi ‘‘catastrophiques’’, c’est parce que ‘‘les conditions d’études ne sont pas adéquates’’, bien que, dit-il, il ait exprimé tous ces griefs aux autorités compétentes dès le...
(Al-Watwan 20/03/17)
On connait désormais les thèmes des prochaines assises nationales sur le bilan des 40 ans d’indépendance des Comores. Il s’agit de l’édification de l’Etat, de la consolidation de l’unité nationale, de la question de Mayotte, du développement socio-économique et da la place des Comores dans le monde. Le Mouvement du 11 août a organisé une conférence-débat samedi au restaurant Le Sélect, autour de la tenue des assises nationales sur le bilan des 40 années d’indépendance. Saïd Mohamed Sagaf a, d’abord, rappelé l’origine de ce mouvement, né de la «digne réaction» de la jeunesse comorienne lors des 9èmes Jeux des îles de l’Océan indien. «A La Réunion, lors de la cérémonie d’ouverture de ces jeux, la France a cru pouvoir piétiner...
(Al-Watwan 20/03/17)
Il a dirigé des maisons d’édition, réalisé de nombreuses traductions, dont celle du «Médecin malgré lui» du Français, Molière. Le cas global d’études du Réunionnais Carpanin Mourimoutou, est les études postcoloniales, plus précisément la littérature française. Ce chercheur qui «s’intéresse au «spectre colonial» dans la littérature française des dix-huitième et dix-neuvième siècles, parle du Premier salon du Livre Comores Océan indien. Il y a relevé des petits couacs «ici et là» qui, selon lui, avaient été résolus progressivement. Jean-Claude Carpanin Marimoutou est un poète et un critique littéraire français, né en 1956 à Saint-Denis à La Réunion. Il travaille à la faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université de La Réunion. Il est rattaché au laboratoire de recherche...
(Al-Watwan 17/03/17)
Il s’agit de quatre agents accusés de détournements de fonds ; les six autres se servaient de leurs quotas pour se livrer à des opérations pas très nettes. Le directeur du comité provisoire de Ma-mwe, Abdou Saïd Mdahoma, vient de licencier dix agents pour ‘‘faux et usage de faux, détournements de fonds et branchements illicites’’. Quatre sont accusés de détournements de fonds au cours d’opérations de branchements de trente-neuf clients de la société, au sud de Ngazidja. Selon toujours le directeur du comité provisoire, ces clients, qui auraient du bénéficier d’un abattement de 50%, ont payé la totalité de leurs factures. Mais, ils ont été plus malins en ayant exigé une décharge. «Ils se sont dit qu’un jour, on allait...
(Al-Watwan 17/03/17)
«Les textes expliquent que pour aller vers cette communauté, il faut l’unanimité, car en cas de refus d’un membre de la commission, le projet tombe à l’eau. Nous comprenons que si Boléro est revenu, c’est parce qu’il n’a pas eu la réponse qu’il espérait de la part du président Azali Assoumani. Nous avons confiance en notre président parce qu’il prend cette question très à cœur en mettant en place une structure à part entière et en nous impliquant dans tout le processus», a déclaré le président du comité Maoré, Me Ali Abdou El-Aniou. Le comité Maoré a organisé hier, jeudi, une conférence de presse pour annoncer la tenue de son congrès, mais aussi et surtout mettre en garde contre le...
(Al-Watwan 17/03/17)
Prévu en septembre prochain, le recensement général de la population vient de bénéficier d’un appui financier de la part de la Banque mondiale. Une partie de cette somme sera consacrée à l’amélioration des travaux de l’inseed. Le ministre des Finances, Saïd Ali Chayhane, et la représentante de la Banque mondiale, Coralie Gevers, ont procédé hier, jeudi 16 mars, à la signature d’une convention portant sur le financement du prochain recensement général de la population. La Banque mondiale vient, en effet, de mettre sur la table une enveloppe de 2,5 millions de dollars pour appuyer l’opération. Selon lui le représentant du Fnuap à Moroni, la réalisation de ce recensement permettra de définir les besoins de la population ainsi que les défis...
(Al-Watwan 17/03/17)
Marie Flora a focalisé son exposé sur l’importance de la langue maternelle dans l’enseignement. La question selon laquelle la langue maternelle serait un atout ou un inconvénient pour la scolarité des enfants a bien été abordée. La huitième table ronde entrant dans le cadre du premier Salon du livre Comores Océan indien a eu lieu dans l’après-midi d’hier, jeudi 16 mars, au Retaj, à Moroni. Le débat, axé sur «le livre et la langue dans l’enseignement», a été animée par quatre intervenants, à savoir Nadjlou Abdoulfatah, écrivain et enseignant comorien, Adjamael Halidi, écrivain comorien et modérateur du débat, Johary Ravalson, écrivain et éditeur malgache, et Marie Flora Ben David, pédagogue seychelloise. Adjmael Halidi a essayé de présenter les ‘‘enjeux démocratiques’’...
(Al-Watwan 16/03/17)
Selon le directeur général de la Sch, Mohamed Chatur Badaoui, «le pétrolier se situe actuellement dans nos zones». Son équipe s’apprêterait à procéder aux analyses d’usage et aux procédures douanières afin de pouvoir ravitailler les stations ce jeudi. Depuis trois jours, les stations sont prises d’assaut par de longues files de véhicules à la recherche du moindre litre de gasoil. Et pour cause : le pétrolier attendu le 10 mars enregistre un retard. Selon une source interne, «la Sch de Ndzuani a accepté de nous dépanner pour secourir la grande île». Interrogé sur les raisons de cette rupture des stocks du gasoil, le patron de la société, Mohamed Chatur Badaoui, a parlé d’une ‘‘situation temporaire, qui ne va pas durer.’’...
(Al-Watwan 16/03/17)
Selon le vice-président chargé de l’Economie, si le gouvernement a procédé à une baisse du coût du carburant, c’est pour maitriser les prix et alléger le panier de la ménagère. «On ne peut pas vivre dans le désordre ; aucun commerçant ne peut pas se permettre de fixer des prix comme il l’entend», dit-il. Le vice-président en charge de l’Economie a rencontré hier, mercredi, la direction générale de l’économie et celle du commerce intérieur de Ngazidja au sujet de la hausse des prix de certains produits de première nécessité. Il se demande pourquoi cette brusque inflation alors qu’il n’y a pas eu d’envolée...
(Al-Watwan 16/03/17)
Les examens du second trimestre, qui devaient normalement commencer le lundi 13 mars, n’ont toujours pas débuté à cause du courant. Le lycée Saïd Mohamed Cheikh (Lsmc) de Moroni est, en effet, dépourvu de courant depuis près d’un mois. Une situation qui vient compliquer davantage le fonctionnement de l’établissement, déjà privé de proviseur depuis la démission de Msa Hadji. Si le commissariat dit être à la recherche de son remplaçant, l’intéressé continue d’assurer les affaires courantes, bien que toujours déterminé à partir dès que possible. Aujourd’hui, les enseignants déplorent une ‘‘situation chaotique’’ et accusent les autorités d’avoir délaissé le lycée, malgré cette crise qui s’enlise. Antoisse Mohamed Ibrahim, enseignant d’histoire-géographie, estime que «Hassani Hamadi devrait mettre en place, pour de...
(Al-Watwan 16/03/17)
«Afin d’avoir un espace adapté pour accueillir les hautes personnalités, nous estimons que le président doit disposer d’un bureau plus grand. Le système de sonorisation sera revu et réadapté pour faciliter les échanges dans l’hémicycle. Une mission, composée de huit experts chinois dans le domaine du bâtiment, séjourne actuellement aux Comores afin d’effectuer des études et obtenir des données dans le cadre du projet de réhabilitation du Palais du peuple. Le 19 janvier, lors de la signature de la convention y afférente, l’ambassadeur de Chine à Moroni avait évalué cette rénovation à 47 millions de fc. «Nous sommes dans des conditions de travail assez difficiles. Il y a des députés qui ne disposent même pas de bureau et les installations...
(RFI 15/03/17)
Un bateau commercial transportant du pétrole de Djibouti à Mogadiscio a été détourné par des hommes armés, lundi 13 mars 2017, au large de la côte nord de la Somalie. L'équipage est constitué de huit Sri-Lankais. Les circonstances de ce détournement restent encore floues. On ignore avec précision s'il s'agit d'une reprise de la piraterie maritime, un phénomène qui avait été endigué en 2012 par l'intervention massive d'une force navale internationale. Tout a commencé en mer lundi après-midi 13 mars, entre la Somalie et le Yémen. Le capitaine du tanker Aris-13 a signalé être suivi par deux embarcations rapides...
(Al-Watwan 15/03/17)
Le conseiller spécial du président admet des dysfonctionnements et des ‘‘orages’’ entre la vice-présidence chargée des Transports et l’Anacm, mais il réfute l’idée selon laquelle Jean Marc Heintz défierait les autorités étatiques. «A ma connaissance, aucun directeur général n’oserait défier l’autorité du président Azali Assoumani. On avait un problème financier qui a été réglé. Nous avons actuellement un problème technique qui ne saurait durer», dit-il. Une commission composée de plusieurs conseillers du chef de l’Etat, dont Ibrahima Hissani et Said Abdallah Cheikh Soilihi, vient d’être mise en place pour trouver rapidement une solution au problème de l’interconnexion nationale entre Telma-Comores et Comores Télécom, et au litige qui oppose Ab Aviation à l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie...
(Al-Watwan 15/03/17)
Selon le directeur général d’El-Maarouf, l’architecte a proposé un hôpital de sept étages. «Mais, pour l’instant ce qui a été validé, c’est 4 étages. Et chaque étage construite sera inaugurée». Le montant du projet oscille entre trente et quarante millions d’euros. «Les travaux de construction de l’hôpital El-Maarouf devront commencer dans deux mois», nous a confié une source digne de foi. Des propos qui corroborent ceux du directeur général du centre hospitalier national qui nous a déclaré que le transfert des malades devrait intervenir avant le mois de mai. Il faut dire que le chef de l’Etat a reçu le directeur du Chn El-Maarouf et l’architecte mauricien la semaine dernière au sujet, justement de ce projet de construction de l’hôpital...
(Al-Watwan 15/03/17)
Le secrétaire général du commissariat à l’Education de Ngazidja, Ibrahim Hamadi Sidi, dit regretter ‘‘cet homme intègre qui a su prendre les bonnes décisions pour sauver l’année scolaire passée quand tout semblait perdu. Nous ne voyons pas d’un bon œil son départ, mais c’est son choix. Nous avons tout fait pour l’en dissuader, en vain.’’ Le commissariat à l’Education de Ngazidja est à la recherche d’un nouveau proviseur au lycée Saïd Mohamed Cheikh de Moroni après avoir échoué à faire revenir Msa Hadji, démissionnaire, sur sa décision. Ce dernier aurait évoqué des ‘‘raisons familiales et personnelles’’ pour repousser les avances tant du commissariat que du ministère de l’Education nationale. Selon Ibrahima Hamadi Sidi, qui nous a reçus avant-hier dans son...
(Al-Watwan 15/03/17)
L’ensemble de ces mesures entrent dans le cadre de la nouvelle politique ministérielle destinée à désengorger les deux grands marchés de Moroni. Dans un futur proche, les activités de chaque marché seront définies. Les marchands chassés la semaine dernière du Petit marché de Moroni viennent de se voir offrir un nouvel espace de vente, sis à Volo-Volo. C’est le ministre de l’Intérieur, Mohamed Daoudou, qui nous l’a annoncé hier, mardi, au cours d’un entretien exclusif. Désengorger les marchés Selon lui, ce déploiement consiste à mettre de l’ordre et à assurer la sécurité dans les deux principaux marchés de la capitale. «Certes, c’est difficile pour certains de comprendre notre objectif, mais on ne peut pas les laisser non plus perturber la...
(Al-Watwan 14/03/17)
Une semaine après avoir été chassés de leurs points de vente, les vendeurs du Shindo shambwani ou Petit marché de Moroni, soutenus par ceux de Volo-volo, ont entamé depuis hier un arrêt de travail. Les vendeurs des deux principaux marchés de Moroni observent depuis hier, lundi 13 mars, un arrêt de travail pour protester contre l’expulsion de certains de leurs du Shindo shambwani ou Petit marché de la capitale. Il y a une semaine, des agents municipaux ont, en effet, procédé à une opération ‘‘déguerpissement’’, qui n’a épargné personne, ni les marchands installés à l’intérieur ni les vendeurs ambulants. Malgré les discussions qui ont eu lieu entre les grévistes et le ministre de l’Intérieur Mohamed Daoudou, aucune solution n’a été...
(Al-Watwan 14/03/17)
«J’ai toujours milité pour le rayonnement de la culture et de la jeunesse», a déclaré le chef de l’Etat Azali Assoumani. L’ambassadeur de France a, quant à lui, souhaité une bonne continuité aux organisateurs de cette première. «Le livre n’est pas un bien, mais une création», a-t-il lancé appelant à ce que la chaîne du livre, «qui constitue une richesse» dans la région, soit «encouragée». Le maire de Moroni, a, quant à lui, appelé à mettre l’accent sur l’apprentissage du shikomori. Le premier salon du livre Comores Océan indien a, officiellement, ouvert ses portes dans l’après-midi d’hier à l’hôtel Retaj à Moroni. C’est le chef de l’Etat, Azali Assoumani, qui a donné le coup d’envoi en présence de plusieurs hautes...
(Al-Watwan 14/03/17)
Au sujet de l’arrêté portant exécution du budget non adopté par les conseillers, le commissaire aux Finances, Said Ahamada, s’est basé sur l’article 41 de la loi statutaire pour justifier le bienfondé de son texte. A l’en croire, «la loi permet au gouverneur de disposer ne serait-ce que du quart de ce budget pour assurer le fonctionnement des institutions». Au lendemain de la conférence de presse conjointe des maires et conseillers de Ngazidja, au cours de laquelle ils ont fustigé la gestion de l’île par l’actuel locataire de Mrodju, les commissaires de Ngazidja et le conseiller privé de Hassani Hamadi ont tenu à s’expliquer sur les reproches qui leur sont jusqu’ici adressés. «Nous avons organisé cette conférence pour dissiper les...
(Al-Watwan 14/03/17)
Dressant le bilan de ces ‘‘journées sous haute surveillance’’, le directeur technique de Ma-mwe, Nassurdine Ali Soilihi, a fait état de deux pylônes couchés à Hahaya et Pvanambwani, des transformateurs endommagés ainsi que des câbles coupés dans presque toutes les régions. Les intempéries qui ont secoué l’île de Ngazidja ces dernières soixante-douze heures ont largement perturbé la fourniture régulière de l’électricité. Presque toutes les régions ont connu des délestages plus ou moins prolongés. Mais, ce sont particulièrement les zones de Mitsamihuli, Hamahamet, Washili et Dimani qui ont été le plus gravement touchées. Dressant le bilan de ces ‘‘journées sous haute surveillance’’, le directeur technique de Ma-mwe, Nassurdine Ali Soilihi, a fait état de deux pylônes couchés à Hahaya et Pvanambwani,...

Pages